Sujet de rédaction dans un lycée de Guernesey : « Imaginez votre conversion à l’islam ».


Sujet de rédaction dans un lycée  de Guernesey : « Imaginez votre conversion à l’islam ».

Guernesey est une petite île, proche de la France, au régime politique particulier et archaïque. Ce micro-État féodal compte 65.000 habitants et le nombre de musulmans qui y résident ne dépasserait pas la dizaine. Son Premier ministre a refusé sèchement d’accueillir le moindre réfugié (on voulait lui en imposer 20.000, un pour trois habitants. Une pure folie) en arguant avec beaucoup d’aplomb qu’il y avait beaucoup d’islamophobes chez ses administrés. Comme Guernesey est indépendante du Royaume-Uni, le Premier ministre n’a pas été arrêté par la police britannique, a contrario du malheureux Écossais qui avait osé protester contre l’invasion (comment dire autrement) de son île par des migrants imposés par le pouvoir d’en haut.

Cependant, la petite île vient d’être secouée par un mini-scandale. Madame Amber Stables, professeur au lycée Les Beaucamps, a demandé à ses élèves, âgés de 12 à 13 ans, d’imaginer leur conversion à l’islam.

Chaque enfant a dû écrire une lettre (fictive) à ses parents pour leurs apprendre la nouvelle, leur dire combien il les aimait, pour leur expliquer pourquoi il changeait de religion, et combien sa vie était transfigurée (ben voyons). L’élève devait conclure en espérant qu’ils accepteraient son choix. Dans sa grande mansuétude, l’enseignante a envoyé un petit mot aux parents pour les rassurer et leurs assurer que la conversion de leurs enfants était purement imaginaire, juste une « création littéraire » censée leur apprendre la tolérance.
Encore heureux que le professeur ne les ait pas obligés à prononcer ou à écrire la chahada ! S’ils avaient déclamé la profession de foi islamique (ou même simplement couché les mots sur le papier), ils seraient devenus automatiquement et irrémédiablement musulmans, condamnés à mort s’ils apostasiaient.

Les supérieurs de ce professeur ont couvert ses agissements et n’ont rien vu de litigieux dans ce devoir.

Imaginez, un instant, que dans une classe où se trouve un collégien musulman, on ait proposé d’expliquer combien c’est chouette de se faire baptiser. L’enseignant téméraire qui aurait osé donner un devoir aussi inepte aurait été, bien sûr, révoqué sur-le-champ pour prosélytisme.

Professeur agrégé et écrivain.

 

 

Merci à Hoplite de nous avoir indiqué cet article.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Sujet de rédaction dans un lycée de Guernesey : « Imaginez votre conversion à l’islam ».

  1. Avatarhathoriti

    Modèle de lettre aux parents: » Cher papa, chère maman,
    J’étais à la répétition de la chorale, quand des hommes barbus sont arrivés, armés de kalach . Ils ont arrosé autour d’eux, ont blessé et tué quelques copains et ont crié : » allah ouakbar ! Les autres, convertissez-vous ou mourez! » Ils ont pointé leurs kalach sur moi. Je me suis converti. Demain , je pars rejoindre l’E.I pour oeuvrer à la gloire d’allah et de mahomet ! » Ugh !

    1. pikachupikachu

      Pas mal, moi, j’aurais vu ça autrement.
      « Papa, maman, depuis que je me suis converti à l’Islam, j’ai enfin le sentiment que ma vie a un sens : oeuvrer pour faire qu’Allah soit respecté comme il se doit. La professeur de notre classe n’était pas voilée, nous lui avons donc expliqué que sa conduite outrageuse ne pouvait qu’être punie. Nous étions plusieurs à lui appliquer sa punition. Elle a beaucoup pleuré. Nous avons eu ce double bonheur de prendre du plaisir gratuitement et de faire ce qui est bon pour la sanctification d’Allah ».

  2. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    Cette bobo est folle, prête à porter le voile, mais ce n’est pas une raison pour impliquer ses élèves dans ses délires. Comment les parents ont-ils réagi ?

  3. AvatarLavéritétriomphera

    Le sujet devrait être : « imaginez votre vie dans un régime totalitaire où dénoncer des faits non conformes à la ligne politique du pouvoir, est passible des tribunaux ».

  4. Avatarenerve

    encore une salope de goche financée par les ordures du golfe persique ou qui a de la gélatine a la place du cerveau comme la plupart des abrutis et mollusques qui lèchent le cul de la secte des rampants.

  5. AvatarJ

    Mais ça fait un moment que ça eu lieu, cette histoire, non ? En 2015, je crois ?
    En tout cas, oui c’est une honte. Comment conditionner les enfants. Déjà que ces tarés de professeurs collabos les emmènent visiter des mosquées, alors que les musulmans sont, eux, dispensés d’aller dans les églises…
    En Italie, les chants de Noël sont supprimés, en Allemagne, ils sont chantés en arabe… Il y en a marre. Nous disons STOP.

  6. Avatarpirlouit

    avant que l’islam s’ installe à guernesey les poules auront des dents.j’y suis allée quand je faisais de la voile.certes un paradis fiscal .avec des petro dollards …mais des iliens avant tout.voir la petite ile de sercq juste à coté.

    1. Avatarjolly rodgers

      bonjour @pirlouit , je disais a quelques chose prêt la meme chose que vous a propos de certains coins de Bretagne  » c’est pas demain la veille que la Bretagne seras envahie  » que je disais . et bien voilà a se jour elle est envahie 🙁 ! je sais pas quand cette peste verte vas etre stopé . peuple d’ Europe révoltons nous !

  7. frejusienfrejusien

    Dans les coins les plus paumés ou les plus protégés, il se trouvera toujours une salope de traitresse pour essayer de pervertir les enfants,
    j’ose espérer qu’elle s’est fait virer de l’île, sinon de l’éducation

    Encore une victime de la secte satanique : un allemand de 70 ans s’est fait décapité aux Philippines, surement une conséquence de la colonisation française….

Comments are closed.