Le fils de Boubakeur grassement payé pour donner 2000 euros en liquide aux clandestins sur le retour

Illustration : le fils Boubakeur compte 2000 euros en liquide à un clandestin à l’aéroport, pour l’aide au retour. En sus du billet d’avion naturellement.

Et le coup de pied au cul ? Et le zodiac ?

C’est loin la Libye ? Tais-toi et rame.

Au lieu de cela, on négocie, on  encombre les tribunaux, on paye.

Le contribuable paye.

Près de 20000 euros pour expulser un clandestin…

Entre 3 et 5000 euros pour le retour volontaire…

Et il y aurait 400000 clandestins en France en situation de devoir repartir… Chiffres officiels, je n’ose pas imaginer la réalité…

Aux bonnes gens qui brament « ils sont là », je réponds « ce n’est pas notre problème ». Qu’ils dégagent comme ils sont venus. Par ailleurs, si les droidelhommistes n’avaient pas fait pression avec Bruxelles pour que ces délinquants soient protégés, l’expulsion serait automatique, sans les délais et les frais de centres de rétention, de jugement, d’appel et tout ce que l’on connaît de ce système dévoyé.

Un gouvernement digne de ce nom remettrait dans l’avion toute personne arrivée sans visa sans autre forme de procès. On sait qu’à peine 13% d’authentiques demandeurs d’asile sont de vrais réfugiés ( chiffre de 2013, avec Hollande on est passés à plus de 30%...) un seul entretien avec un fonctionnaire habitué à ces situations servirait à distinguer le bon grain de l’ivraie.

Par ailleurs, pour faire bon poids bonne mesure, Hollande ne nous aura épargné aucune petitesse, aucune monstruosité, aucune injustice :

Ici le jeune Marin réapprend à marcher, à parler, tabassé à mort par des racailles, dans un silence politique époustouflant.

Là, Minable Premier parade aux côtés d’une racaille soi-disant blessée lors d’un contrôle d’identité qu’il n’a pas accepté.

Ici une agricultrice se suicide, épuisée de travail et de soucis économiques, laissant ses deux enfants et son mari dans la peine.

Là le doucereux  Boubakeur demande à Cazeneuve un poste pour son fils en faisant du chantage sur la « fondation de l’islam de France ».

Et ce dernier l’obtient. Il a le pouvoir de faire plaisir à des migrants qui, sous prétexte de retour au pays, encaissent 2000 euros en liquide… (personne ne dit ce qui se passe quand les clandestins ont dépensé les 2000 euros… retour en France sous une fausse identité pour y bénéficier d’une nouvelle aide au retour ? ). Combien le fils de Boubakeur gagne-t-il pour faire ce très difficile boulot ?

Complément de Claude Laurent

La France est riche de vos impôts. Heureusement les nouveaux radars vont pouvoir aider à financer le retour au bled des sans-papiers.
Pourquoi n’essayeriez-vous pas de vous payer un voyage en Corse, en Grèce voire Miami?  P’têt qu’arrivé là-bas on vous paiera votre séjour et votre retour ?
» 2.000 euros en espèces comme « prime au retour » pour inciter les migrants à rentrer au pays. »

— VIDEO. Comment fonctionne l’aide financière pour permettre aux migrants de retourner dans leurs pays d’origine

 http://www.francetvinfo.fr/france/hauts-de-france/migrants-a-calais/migrants-une-aide-financiere-pour-favoriser-leur-retour_2067231.html

» Debaba Koyazo est arrivé clandestinement en France en >>> 2013. Il n’a pas de papiers.
Aujourd’hui, il a décidé de faire ses valises pour retourner au Congo. Des migrants dans la même situation que lui, il y en aurait 400.000 en France.
L’une des missions de l’OFII, l’Office français de l’immigration et de l’intégration, c’est de les convaincre de repartir. Pour cela, il leur propose de l’argent, mais aussi de financer des projets professionnels une fois au pays. Debaba Koyazo a décidé d’en profiter.

À l’aéroport de Lyon, il a rendez-vous avec Sami Boubakeur (le fils de Dalil Boubakeur – NDLR) le représentant de l’OFII.
Non seulement il lui a acheté son billet d’avion, mais il lui remet aussi cette enveloppe de 2.000 euros. De l’argent liquide qu’il va pouvoir dépenser comme il le veut. […] (Généreux Boubakeur n’est-ce pas ? )

 210 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Si vous êtes marié , Pacsé ou avez 1 copine ( en Thailand) par exemple et que vous voulez la faire venir en FRANCE il faudra 1 visa ,
    de sérieuses garanties financières ,
    1 assurance ,
    interdiction de travailler ,
    billet avion A & R
    etc ….
    Visa de 3 mois maxi tous les 6 mois
    visa compter 100 €
    Assurance encore 100 €
    Mais AUSSI une attestation d ‘hébergement signé de votre maire en France
    avec 1 timbre fiscal de 45 € au bénéfice de l ‘ O F F I

  2. @Bonjour Madame Tasin ;
    Qu’en est-il de l’affaire des fêtes du prince Tomas Hollande organisées dans un établissement d’état , je ne sais plus lequel et sans doute à nos frais ???
    Cela n’a été que le bruit d’un soupir. Pourtant…. Sait-on quelque chose de plus à ce sujet ?

  3. Vous aurez beau expliquer les raisons logiques qui fondent la préférence nationale, dire que de tous temps, il a existé des nations, des peuples, les uns et les autres se faisant parfois la guerre, les uns cherchant parfois à conquérir les autres, conquêtes systématiquement accompagnées de pillages et d’humiliations dans l’Histoire, il se trouvera toujours un con ou une conne en face de vous pour entonner « Être né quelque part, c’est toujours un hasard… ».
    Eh bien oui, mais la responsabilité de ceux qui font des enfants sans pouvoir les élever n’a pas à être endossée par d’autres ; la responsabilité de ceux qui sont mal gouvernés n’a pas à être endossée par d’autres non plus.
    Les droits de l’homme, dans la tradition française, sont à la charge de la puissance publique et au bénéfice des citoyens, tandis que l’accès à la citoyenneté dépend de conditions visant à permettre aux primo-occupants, autochtones et assimilés, de ne pas changer de mode de vie, de pouvoir espérer une certaine sécurité et une prospérité minimale.
    Un peuple a le droit d’être égoïste, cela fonctionne ainsi depuis des millénaires et c’est même un devoir si l’on tient à sa préservation.
    Ce n’est pas en accueillant des clandestins qu’on corrigera les dérives du capitalisme par ailleurs ! Les deux combats ne sont pas incompatibles !

  4. christian jour, je paie pour vous pas de problème c’est ça aussi la solidaritée. l’important c’est que ce chien quitte la france.

  5. Et bien là où il y a de gêne il y a pas de plaisir, mais le système lui en publique!, aucune gêne!, devant caméra et tout cela avec l’argent des contribuables!, c’est normal quoi!.
    Notre système nous oblige de force, sans devoir rendre des comptes, il y a qu’à, à accepter les clandestins et immigrés en tous genre, surtout musulmane, avec menaces, insultes et des lois liberticides par notre système répressif de la dictature de Bruxelles, en laissant que pour la France près de 10 millions de pauvre, 3 millions 8 cent milles mal logés, des familles entières vivent dans leurs voitures en plaine hiver, pas de logement pour eux, c’est que des sales français quoi.
    Pour les clandestins là oui, des logements pour eux, on va même mettre des français dehors de leurs logements pour mettre les clandestins à la leurs places!.
    OXFAM parle de plus 123 millions de pauvre en Europe, grâce aux générosités du système de chez nous, pour juste poser le cul des immigrés et clandestins comme des mendiants et pauvres malheureux en Europe, sans aucun référendum nul part, et cela fait plus de 40 ans que cela dure, s’il vous plait, rien que çà.
    Tout l’argent des contribuables européens sont jeté par les fenêtres à tous vas, par nos dirigeants, comme des Rois, ils font tout ce qu’ils veulent.
    Et nos escrocs dirigeants se paradent et palabre en publique, sans aucune gêne!, pas vite gênés les gars, avec un tel culot, nous pouvons s’attendre à tout avec ces crapules.
    Quand il n’y pas de référendum pour rendre des comptes aux peuples européens, c’est normal, les dictatures et escrocs se développent aux pouvoirs.
    Il y a que les dictatures qui ne rendent pas des comptes, insultent et font des lois liberticides contre la volonté des peuples, interdit en démocratie pourtant.
    Après on vient faire l’étonner que tous les pays européens sont ruinés et surendettés, mais çà aussi c’est normal.
    Si çà n’est pas de la persécution des peuples européens de la par du système tordu de Bruxelles, moi je suis la Pape.

  6. Non pas un rond, moi c’est 5 minutes que je leur donnerais pour foutre le camp et débarrasser la France. DEHORS ET VITE.

  7. Il y a quelques jours j’ai posté un msg à ce sujet, qui n’a suscité la réaction de personne, ce qui m’a surprise étant donné l’info sur l’énormité de la générosité de l’Etat français à l’égard des migrants…
    Je réitère, car de telles dilapidations de notre richesse nationale ne doivent pas passer inaperçues : j’ai écrit suite à un reportage du journal TV 20 h sur France 2, relatif à « l’aide au retour ».
    On y présentait, notamment, un Tunisien qui avait été migrant en France et à qui notre gouvernement a octroyé plus de 2000 euros pour qu’il retourne chez lui, avec de surcroît, l’achat d’une petite boutique, assortie de toute son installation, pour qu’il puisse « travailler » et vivre de son labeur – afin d’éviter, évidemment que la misère ne le pousse de nouveau à quitter son pays.
    Nous avons pu voir cet heureux homme, citoyen tunisien, content d’avoir pu profiter de notre argent pour vivre confortablement dans son pays. Il a avoué qu’il ne reviendrait en France que pour faire du « tourisme » avec sa famille, puisque il en a désormais les moyens…
    En sa présence, une fonctionnaire française, chargée de vérifier qu’il n’y a pas de revente des instruments de travail ni même de la boutique afin d’éviter la rechute du même candidat à la vocation d’immigré…
    Ce que cette fonctionnaire n’a pas dit – et que nous pouvons facilement imaginé – c’est que si ces enquêtes sur place ont lieu c’est que des précédents se sont produits et que nous, contribuables français, avons à notre insu, financé :
    – un retour au pays,
    – une installation avec du matériel,
    et que cette manne a fait l’objet d’un marchandage avec un compatriote, dont a bénéficié le migrant aidé….Nous sommes alors légitimement en droit de penser qu’il est revenu chez nous pour profiter, encore et toujours, de notre bon coeur…
    La moralité de ce reportage était de faire passer que malgré la conséquence de la somme pour ces aides au retour, la France y gagnait : garder sur place un immigré revenant plus cher à l’Etat que de le renvoyer chez lui…
    On peut dès lors faire le calcul de ce que nous coûte un immigré entretenu en France, puisque l’aide au retour s’évalue à plus de 2000 euros plus la somme considérable d’une installation avec son matériel de travail dans le pays d’origine ! A multiplier par des milliers de migrants !
    Quel pays, même riche, peut soutenir un tel défi sans courir à la faillite – sans négliger les siens ? Ce que nous savons déjà : confère les agriculteurs, nos pauvres et ils sont nombreux !
    Il faut vraiment être suicidaire de sa propre nation et de ses enfants pour approuver la pérennité de l’immigration !

  8. Escrocs en bande organisée.
    Cela fait 40 ans que le Boubou se tait et tisse sa toile en silence .On pourrait le mettre avec le père de Théo à la tête du racket musulman sur la France.
    C’est une honte.Le croissant vert a remplacé la Croix Rouge.
    Vite Marine en Mai !

  9. je suis d’accord pour donner 2000 euros à boubakeur pour qu’il quitte la france, avec sa mosquée dans sont sac à dos !

  10. On va le revoir en France dans combien de temps ce congolais et tous les autres clandés qui ont eu de l’argent pour retourner dans leur pays ?

Les commentaires sont fermés.