Grâce au Brexit, le Royaume Uni de Theresa May va profiter des fruits de la croissance

 Sully, ministre de Henry IV explique dans ses mémoires intitulés -‘Les Œconomies royales’- sa conception de la prospérité de la France, liée au développement de l’agriculture : « pâturage et labourage sont les deux mamelles de la France.»

« Pâturage et labourage mais aussi aujourd’hui, industrie », sont le coeur, les poumons et les reins d’une économie nationale ; c’est la vie, la force, l’indépendance d’un pays. Ceux qui sont oeuvrent à la fin de chacune de ces forces sont des traitres. Comme ce sont des politiques, des économistes, il est impossible d’attribuer cette destruction à leur incompétence,  elle est bien plus l’oeuvre d’un idéologie criminelle.

Libéré de l’Union Européenne, le Royaume-Uni de Theresa May lance une ambitieuse stratégie industrielle

Communiqué de presse du Front National

Un rapport sur la stratégie industrielle du Royaume-Uni pour les prochaines années est paru sous le nom de « livre vert », évoquant une partie du plan d’action de Theresa May. L’innovation est au cœur de ce projet avec la vision d’un Etat stratège favorisant la recherche, l’innovation, le développement de filières industrielles dans des secteurs clés et de croissance. Des énergies propres et abordables, des infrastructures de qualité sont considérées à juste titre comme nécessaires à l’économie. L’éducation et l’aménagement du territoire ne sont pas oubliés puisque Theresa May veut que tous les Britanniques puissent profiter des fruits de la croissance.

Libéré d’une Union Européenne qui interdit toute politique volontariste et toute stratégie industrielle, le Royaume-Uni est donc en train de prendre une direction radicalement différente de celle décidée autrefois par Margaret Thatcher et ses successeurs.

La France ne doit pas rester encalminée dans une Union Européenne sclérosée et sclérosante : elle deviendrait pour notre plus grand malheur le dindon de la farce d’un monde en plein changement.

http://www.frontnational.com/2017/01/libere-de-lunion-europeenne-le-royaume-uni-de-theresa-may-lance-une-ambitieuse-strategie-industrielle/

 29 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. La clé de la réussite est de se débarrasser et de se défaire complètement de cette union européenne de malheurs, qui n’est rien d’autre qu’une dictature qui assez fait de dégât énorme et de malheur pour tous les pays européens.
    Et comme toutes les dictatures, l’union européenne est très dangereuse et un danger publique pour tous les européens et même pour le monde entier.
    Trop manipulateur, trop de mensonge, trop de magouille, nous ne savons jamais sur quel pied nous devons danser avec ce système, ni d’avance ce qu’ils vont encore pondre comme connerie, à la merci de n’importe quel hurluberlu qui a son cerveau dans son porte feuille, et quand nous le savons, nous ne savons rien faire contre, tout est décider point barre.
    Les manifestations ne servent à rien avec ce système, ils sont complètement sourds à toutes les revendications des peuples européens, comme toutes les dictatures le sont.
    L’union européenne est instable dans tous les domaines et peu sûr et surtout peu fiable et vu plus d’une fois.
    Et Dieu sait ce qu’ils pourraient encore faire comme graves problèmes avec trop de pouvoir entre les mains, que nous peuples européens ne pouvons pas contrôler.
    Sans çà, rien ne peut se faire, il faut briser les chaînes avec cette horreur dictatorial et à nous la liberté, point barre.

  2. Theresa May est attendue demain à la Maison Blanche. Un rapprochement, hors Union européenne, entre les USA et la Grande Bretagne est certainement ce qu’elle envisage : un pied de nez à l’Europe actuelle.

Les commentaires sont fermés.