Trump : plus d'interventionnisme dans les pays étrangers mais sus à l'Etat islamique

Dans l’Ohio, Donald Trump annonce la fin de l’interventionnisme américain à l’étranger

Lors d’un discours à Cincinnati (Ohio) retransmis à la télévision américaine, le président américain élu Donald Trump a assuré que les Etats-unis n’interviendraient plus dans des pays étrangers afin d’y changer les régimes politiques.

«Nous sommes prêts à collaborer avec tout Etat qui souhaitera se joindre à nos opérations militaires pour détruire l’Etat islamique et tous les groupes terroristes islamistes radicaux», a martelé Donald Trump devant une foule en liesse.


Après avoir assuré qu’il mettrait fin à l’interventionnisme de Washington à l’étranger, Donald Trump a précisé qu’il ne renoncerait pas à ses promesses de campagne, dont la construction d’un mur à la frontière mexicaine et les changements dans la loi sur le système de santé.
Lire aussi : Retrait immédiat du TTP et autres mesures annoncées par Trump pour le début de son mandat
Donald Trump s’est rendu à Cincinnati dans l’Ohio pour effectuer un discours devant ses partisans. Ce déplacement s’inscrit dans le cadre de sa tournée intitulée «Thank You» et qui consiste à parcourir le pays pour remercier les électeurs ayant voté pour lui.  
capture-decran-2016-12-03-a-23-21-30

Dans le même temps, un groupe de personnes s’était rassemblé dans les rues de Cincinnati, à côté de la salle où Donald Trump faisait son discours, pour protester contre son élection. Les manifestants étaient notamment munis de pancartes aux slogans tels que «This is very bad» [tout cela est très mauvais] et «Love Trumps hate» [un jeu de mots signifiant «L’amour triomphe de la haine»]. 

 100 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

Les commentaires sont fermés.