Arzon : pour le Parisien, les agresseurs sexuels sont moins dangereux que les Identitaires

http://resistancerepublicaine.com/2016/11/23/arzon-ils-exfiltrent-le-clandestin-agresseur-et-arretent-3-manifestants-a-6-heures-ce-matin/

Et regardez les ces petites journa-putes du parisien inverser les rôles, du grand délire. Où il est textuellement dit que l’agression sexuelle ne serait pas grave, tandis que la présence de manifestants identitaires…

http://www.leparisien.fr/faits-divers/a-arzon-les-identitaires-effraient-plus-que-les-migrants-19-11-2016-6346656.php

extrait : 

« Le cocktail « migrants + agression sexuelle » agite immédiatement la fachosphère. Le lendemain, le procureur de la République de Vannes confirme les faits tout en rectifiant certains éléments avancés par le site. « La dame et le jeune ont échangé des banalités avant que ce dernier ne lui donne un baiser. Après cinq baisers, la femme, excédée, s’est dégagée. Le jeune lui a alors touché le sein gauche, avant de mimer une masturbation et de s’enfuir. La victime n’a pas eu peur mais a porté plainte », relate le procureur à l’AFP. Placé en garde à vue, le jeune a été remis en liberté. Il est convoqué en mars devant le juge des enfants.

Des manifestants… venus d’ailleurs 

L’affaire aurait pu en rester là mais c’était sans compter la mobilisation des identitaires. Lundi, une centaine de personnes se regroupe devant la mairie d’Arzon. Sur plusieurs vidéos postées sur Internet, on entend les manifestants proférer des slogans racistes et appeler à « l’expulsion » des migrants. La situation dégénère lorsque le cortège se présente devant le centre. Plusieurs manifestants défoncent le portail à coups de pied et les gendarmes sont obligés de faire usage de gaz lacrymogène.

(…)

Dans les rues paisibles de Port-Navalo, l’irruption de ces manifestants au crâne souvent rasé a impressionné les riverains. « L’agression est désagréable, mais la victime n’a pas été traumatisée. Alors que la présence de ces manifestants fait froid dans le dos, confie un couple. Hormis cet incident, il n’y a jamais eu aucun problème ici avec les migrants. Il faut que tout le monde vive.»

 185 total views,  2 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Il faut lire tout en haut de l’article du parisien, le nom du « journaliste » à l’origine de cette « enquête » : Timothée Boutry
    Surprenant après une recherche google, monsieur est « Journaliste spécialiste de la justice pour iTélé » comme on peut le voir mentionné ici :
    http://www.france5.fr/emissions/c-a-vous/c-l-info/les-invites-de-patrick-cohen_155136
    Il a aussi droit aux honneurs ici :
    http://www.lornecombattante.fr/2015/10/07/prix-bayeux-un-grand-reporter-repond-aux-questions-des-lyceens-a-flers/
    extraits : « Après la projection, les lycéens ont pu s’entretenir pendant plus d’une heure avec Timothée Boutry, grand reporter au Parisien »
    Un autre extrait encore plus consternant, quand on sait qu’il est allé faire ce reportage à Arzon avec un parti pris totalement orienté « anti-fachosphère » typique des bobos gauchos, il déclarait il y a un an :
    « Vu mon poste, si je viens ce sera pour couvrir une catastrophe. Je traite l’actualité avec des thématiques judiciaires lourdes »
    Ce mec est pipeau… Un bobo gauchisé à l’extrême (extrême gauche ?), présent au parisien, à i-télé… bref on voit bien ici un petit exemple de ce réseau de bobo, ce « panier de crabes » bien gauchiste, bien implanté dans nos médias, ce que nous dénonçons si souvent…
    Avec cette sempiternelle aversion à vouloir tout mettre sur le dos de ce qu’ils appellent l’extrême droite, la fachosphère, les identitaires, que sais je encore…. et à toujours vouloir excuser, dédouaner les véritables responsables, qu’il s’agisse d’agresseurs sexuels, tueurs, égorgeurs….surtout si ceux ci sont soit musulmans, soit immigrés clandestins…

  2. Ce que je disais dans un précédent post : ils osent dire que l’agression est bégnine. Que savent-ils de ce que peut ressentir une victime d’attouchement ? La honte, la peur, le dégoût ?
    Bah, dans un sens, ils ont raison de dire que les identitaires sont plus dangereux : parce que quand ça va péter, tous ces collabos y passeront, oui. En même temps que toute cette racaille.
    Le peuple français, quand il bouge, ce n’est jamais pour rien…

  3. Avec de tels crétins qui relativisent ce type de comportement, ça n’est pas près de s’arrêter !
    On croit rêver !

  4. Le Directeur du Parisien a certainement une femme et filles ou bien ?
    alors si demain un salopard violerez sa femmes et filles est ce que ça serez tout aussi banal pour lui ce crétin qui a écrit ça hein ?
    encore un a mettre sur la liste quel bande de pourritures ces journalistes qui poussent ces racailles à violer nos gamines et femmes ! en écrivant ces soutiens indirect pour ces faux migrants islamistes !!!

  5. Si ça continu on sera obligé de faire justice nous même. Les marchands de cordes vont tourner à plein régime.

  6. « L’agression est désagréable, mais la victime n’a pas été traumatisée. Alors que la présence de ces manifestants fait froid dans le dos ».
    Bon, on décode:
    L’agression est désagréable pour la femme: Alors qu’elle s’abandonnait aux plaisirs charnels dans les bras de son amant, des manifestants intolérants et racistes, certainement catholiques ont violemment agressé le jeune homme qui a pût se sauver in extremis.
    De telles actes, issus je vous le rappelle de personnes issues de la communauté catholique montre bien le fascisme de cette religion qu’il convient de bannir à tout jamais de notre territoire…

  7.  » le parisien  » aurait pu mieux faire :
    « L’agression est désagréable, mais LE COUPABLE n’a pas été traumatisé.»
    Rien de grave, donc !

  8. Je ne dirai pas ce que je pense car je l’ai déja fait sur le précédent article et je ne suis pas sur qu’il ne soit pas censuré mais tant pis je dis ce que je pense sur ces racailles

Les commentaires sont fermés.