Hillary Clinton «dévorée vivante par ses ambitions» : Julian Assange s’exprime en exclusivité sur RT

Le fondateur de l’organisation lanceuse d’alerte WikiLeaks a accordé un entretien exclusif au journaliste australien John Pilger, revenant sur les fuites d’emails d’Hillary Clinton qui s’invitent dans la campagne de la présidentielle américaine.

Au cours de l’interview, Julian Assange aborde sans détour les attaques de la candidate américaine contre la Russie, qu’elle accuse d’être derrière les fuites répétées de courriels publiés par WikiLeaks.

https://francais.rt.com/international/28383-hillary-clinton-interview-exclusif-julian-assange-rt

 

 Entretien exclusif de Julian Assange avec le journaliste australien John Pilger

«Le camp d’Hillary Clinton a pu projeter une sorte d’hystérie néo-maccarthiste en disant que la Russie était responsable de tout. Hillary Clinton a plusieurs fois déclaré de façon erronée que 17 agences de renseignement américaines avaient confirmé que la Russie était la source de nos publications. C’est faux», répond le fondateur de l’organisation.

https://francais.rt.com/international/28383-hillary-clinton-interview-exclusif-julian-assange-rt

 La Russie est-elle derrière la fuite des emails de Clinton ? Non, assure Julian Assange

La personnalité de la candidate démocrate américaine est également au menu de la discussion. Et Julian Assange ne se montre pas tendre. «J’éprouve de la pitié envers la personne d’Hillary Clinton parce que je la vois comme quelqu’un qui est dévorée vivante par ses ambitions. Littéralement tourmentée au point d’en devenir malade, de s’évanouir à force d’assouvir ses ambitions», dit-il.

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Julian Assange le 6 novembre en exclusivité sur RT.

https://francais.rt.com/international/28383-hillary-clinton-interview-exclusif-julian-assange-rt

 24 total views,  3 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Si elle perd l’élection ( Seigneur, faites qu’elle perde !!) elle va en faire une telle crise qu’elle va en crever,
    !

Les commentaires sont fermés.