Après Evry, un verrou a sauté, les flics ne peuvent plus revenir en arrière…

Il est très important de comprendre que nous vivons un moment historique pour l’institution policière et que plus rien ne sera jamais comme avant.
L’acte fondateur s’est produit mardi 19 octobre à l’Hôtel de police d’Evry, lorsque Jean-Marc Falcone, directeur général de la police nationale, est parti, la queue entre les jambes, sous les huées des troupes dont il était soi-disant le patron.
Il faut regarder cette vidéo dans son intégralité pour comprendre son caractère proprement extraordinaire. C’est un peu comme si le personnel de l’Elysée se mettait à conspuer Flamby.

Le plus cocasse sur ces images c’est de voir le « pauvre » directeur départemental de la sécurité publique de l’Essonne, le contrôleur général (un des plus hauts grades de la police!) Luc-Didier Mazoyer, tout piteux, en train d’enlever les tracts que ses ouailles posent sur le pare-brise du véhicule du directeur général, n’hésitant pas à mouiller sa chemise pour repousser le policier qui s’est allongé devant les roues (technique, paraît-il, inspirée par le comportement des petites racailles qui s’allongent devant les voitures de police pour les empêcher de poursuivre les dealers) et faisant même la « circulation » pour guider le chauffeur de son divin maître.

Bref, c’est du jamais vu.

Tout cela montre que le lien est définitivement coupé entre les flics de terrain et leur haute hiérarchie. Un petit exemple va permettre de comprendre qu’ils ont quelques raisons d’être méfiants.

On le sait, au moment où il se rendait à Evry, Jean-Marc Falcone venait de saisir l’inspection générale de la police nationale, dirigée par Marie-France Moneger-Guyomarc’h, afin qu’une enquête soit ouverte contre les policiers essonniens ayant osé venir devant l’hôpital Saint-Louis pour témoigner de leur soutien envers leurs deux collègues hospitalisés. Une enquête disciplinaire destinée à sanctionner des policiers ayant seulement faire preuve de la plus élémentaire humanité…

On comprend que désormais les flics nourrissent un certain ressentiment, pour ne pas dire plus, à l’égard de leur directeur général… et même du Pouvoir tout entier. Car les deux sont unis par des liens consanguins. Il suffit pour s’en convaincre de regarder cette autre vidéo où la susmentionnée directrice de l’IGPN bafouille lorsqu’elle est prise, les doigts dans le pot de confiture du mensonge, à imaginer un prétexte bidon pour justifier le fait que ses services ont préféré mentir par omission afin de ne pas avouer que des forces mobiles avaient été utilisées pour assurer la sécurité du soit-disant président de la République en déplacement privé au Festival d’Avignon, plutôt qu’à Nice, pour le feu d’artifice du 14 Juillet (à partir de 3 mn sur la vidéo), avec les conséquences que l’on connaît.


Nice : le rapport de l’IGPN omet de préciser que des gendarmes protégeaient le président à Avignon

Sanctionner des policiers parce qu’ils ont fait preuve de solidarité envers leurs collègues blessés et couvrir les turpitudes de dirigeants qui ne représentent plus personne d’autre qu’eux-mêmes, c’est un peu, entre autres, tout ça que les policiers dénoncent aujourd’hui dans la rue. On le sent, le Pouvoir est aux abois. Il redoute que les flics de base cessent de courber l’échine et ne soient plus aussi dociles. Même si le mouvement de protestation devait retomber comme un soufflé, plus rien ne sera jamais pareil…

Le plus fort dans la vidéo d’Evry c’est que les policiers d’Evry s’opposent non seulement au directeur général, autorité un peu lointaine puisque ses bureaux sont au ministère de l’Intérieur à Paris, mais aussi à leur directeur départemental, autorité qu’ils côtoient et qui les connaît. Le directeur départemental c’est le patron des policiers de sécurité publique du département c’est à dire qu’il décide, même indirectement, des promotions, des mutations, de l’octroi des primes…Des policiers ont osé l’affronter en toute lumière…

C’était inimaginable il y a seulement une semaine….Un verrou a sauté…Maintenant les flics d’Evry ne peuvent plus revenir en arrière…ils ont comme levé un tabou…et nous sommes maintenant des milliers à suivre leur voie. Dans la police tout est basé sur l’autorité, un peu comme dans l’armée. Les flics d’Evry en ont eu tellement marre de se faire insulter par ceux qui les dirigent, sans parler du terme « Sauvageons » de Cazeneuve et l’enquête IGPN demandée par Falcone, qu’ils se sont dit qu’ils préféraient oublier tout espoir de carrière mais conserver ce qui est primordial : l’Honneur.

 

 64 total views,  1 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. trop bon d’assister à la deliquescence de ce gouvernement d’usurpateurs et de profiteurs. La colère monte!

  2. moi je pense que cela va faire flop,cela va ce calmer quand Hollande va les recevoir .

  3. Est-ce que le gouvernement de traitres enverraient des CRS taper sur les flics qui manifestent ??
    Je pense que oui !!…Mais, est-ce que les CRS obéiront ??……

  4. Il faudrait que toutes les catégories sociales de la population qui est mécontente descendent dans la rues aux côtés des policiers, c’est-à-dire les artisans, les commerçants, les agriculteurs, les ouvriers d’usine, les transporteurs routiers, les médecins, les infirmiers, les taxis, les parents d’élèves du public et du privé, les petits fonctionnaires, les maires des communes, les associations de défense du patrimoine, les petits patrons d’entreprise fortement taxés et corvéables à merci, etc… Ce n’est pas que la police qui devrait manifester mais aussi la gendarmerie, l’armée, les services sociaux et les responsables des CAF et des pôles emplois de France…
    C’est tout le peuple qui devrait manifester comme la semaine dernière à Paris, où nous étions 200 000, à la manif pour Tous. J’y étais !
    200 000 c’est énorme, mais on peut faire mieux.
    Les prochaines manifs on aura davantage de monde.
    Alors pourquoi pas un million de personnes pour dire Non aux migrants et à l’insécurité dont sont victimes les forces de l’ordre ?
    Un million de personnes dans les rues de Paris avec les forces de l’ordre, ce serait du jamais vu !

  5. Policiers, gendarmes, CRS…..profs même combat. ..unissez vous tous avec les 80 % de la population qui vous soutient et foutons tous ces sales collabos en prison. …RÉVOLUTION

  6. Hollande va recevoir les syndicats. Autant dire qu’il fait un trou dans l’eau puisque les policiers ne leur font plus confiance.

    • Mais bien sur !
      tout le monde est maintenant bien informé de la trahison fondamentale des syndicats envers la base souffrante ! depuis d’innombrables années , et il est grand temps que l’abcès, soit crever pour éliminer la masse énorme d’infection morale empoisonnant l’institution policiére, dont les grands chefs , n’en finissent pas de sucer les …TESTICULES! des politicards aux affaires , tout en imposant une terreur professionnelle , à leurs plus humbles subordonnés !
      Dans cette évolution décisive, l’étape suivante sera ….LA MORT DES RACAILLES ! dans la rue, par laquelle , les flics de terrain imposeront leur foi tant à la sphére politicarde, qu’à une caste de magistrats, complices des islamo-merdes pourrissant la vie des plus simples policiers de rue !
      La rencontre de Hollandouille avec des syndicats fantoches , tellement justement méprisés par leur base, est une pantalonnade minable à l’image de tout ce quinquénnat , dépassant toute forme de commentaire en terme de nullité !
      Désormais l’urgence n’est plus aux paroles de principe sur le pavé des boulevards, mais bien à l’épanchement du sang des vraies racailles , qui en mourrant sur le trottoir , recevront leur juste salaire, pour la plus grande rage des magistrats gauchistes, et des socialopes gouvernementaux , qui de fait y verront la perte considérable de voix précieuses, dans la perspective angoissante des échéances de 2017 !

  7. J’adhère pleinement au commentaire de UTR !
    Mais je suis impatient de voir à quelle sauce cela va progresser.

  8. Comme c’est étrange Les antifas ne font pas une contre-manif ? Les islamo-vermines n’attaquent pas les policiers ?
    Courageux à dix contre eux, ces primates, mais là, plus personne . Sentiraient-ils déjà le vent de la révolte qui se lève ?

  9. Partout les forces de l’ordre (police, gendarme…) disent qu’ils en ont assez. Plusieurs fois j’ai entendu des témoignages comme quoi ce sont leurs supérieurs qui leur disent de ne pas intervenir quand des islamo-racailles mettent le bordel, agressent, insultent… En plus, dès qu’il y en a un mis en garde à vue, l’avocat (on se demande comment il est payé, et par qui) rapplique et fait sortir la racaille dans l’heure. Nos policiers et gendarmes se font insulter, agresser, et ils ont ordre de ne rien faire. Les derniers gouvernements depuis Giscard, de droite comme de gauche, ont TOUS laissé faire. Ils sont TOUS coupables. Honte à eux.

  10. Flics et profs : mêmes cibles ! même combat ?
    Voilà 2 catégories de personnels, représentants de deux institutions majeures et socles de l’Etat, soumises au même régime depuis peu : cibles privilégiées à la fois de racailles communautaristes (on le voit tous les jours pour la police; on sait moins l’enfer qu’endurent certains profs dans les zones dites « sensibles », notamment d’histoire-géo-éducation civique) et de leur propre hiérarchie (une ministre qui laisse supposer que ses profs sont des fainéants et des patrons de police qui veulent fliquer et mettre au pas leurs propres fonctionnaires, corvéables et caillassables à merci). Cela sent bien la fin d’un régime pourrissant.

  11. Et si les artisans, les paysans, les routiers, les commerçants, et tous les matraqués fiscaux se mêlaient à ces manifs, handouille 1er serait dans l’obligation de démissionner ces minables copains et lui avec.

  12. merci à RR de nous transmettre ces infos que les médias omettent de nous rapporter ….étrange ,non?

  13. -+1225 gendarmes pour ce déplacement de hollande ,aucun a Nice ;cherche l’erreur et a quoi sont utilise les forces de polices !

  14. tous doivent soutenir la Police avec tout les 80 pour cent de Français de souche comme dit ma copine Lili tous avec la Police ils sont jour après jour ridiculiser , agresser et tuer et ça suffit avec toute ces racailles en France ! il faut faire la remigration et déchus de la Nationalité Française à vie et avec toute leurs familles jeter dehors dans leur 57 pays islamisés et refermer toute nos frontières et surtout sortir de cette Europe de Gangsters à cols blancs qui trahis notre culture notre peuple et pays . Salut Lili bonne soirée !!!

  15. Je viens d’entendre aux infos qu’ils seront reçus par flamby la semaine prochaine….
    Aïe ! Ils vont se faire enfumer……
    Dans la semaine qui vient, Calais va être démantelée, donc les forces de l’ordre devront être présentes…… Il y a une carte à jouer, mais ce sera pas simple….

  16. Nous devons tous reconnaitre notre plein soutien envers ces policiers désespérés , et confirmer le fait d’effectivement un verrou psychologique parait ici définitivement enfoncé!
    La relative modération des ces troupiers de la sécurité publique , reposait probablement encore sur le soucis constant de préserver des chances de promotion et donc améliorer l’ordinaire de leurs familles dans l’avenir . Mais maintenant c’est fichu ! et plutot que de crever griller par des coktail molotovs , ces malheureux en viennent ruer dans les brancards , conspuer des supérieurs qui les ont tant trahis, et dont ils n’attendent plus de progression de carriére et de salaire !
    Cependant un autre saut psychologique devra selon moi être absolument franchi, et ne s’exprimera pas par des manifs de rue ! C’est simplement quand des flics en mission, venant à être littéralement coincés par des racailles cherchant à faire griller à l’essence , ouvriront enfin le feu avec leur arme de service, et abattront les assaillants
    Mais tirez donc dans le tas les gars ! , qu’avez vous encore à perdre,? vos chefs vous laisseront toujours tomber quoiqu’il arrive
    J’espére de tout mon coeur qu’aprés lés éclats de voix dans les rues , viendront les rafales mortelles contre les racailles, au terme desquelles la peur aura changé de camp!
    Si tant est que nos flics sont maintenant capables d’adresser le mot de cambrone à une hiérarchie félonne, ils doivent également prononcer une formule identique envers des magistrats gauchistes, ayant l’outrecuidance de leur demander pourquoi ils sont encore vivants grace à leurs armes !

    • Tout à fait d’accord !! les policiers doivent aller jusqu’au bout maintenant que leur révolte est dans la rue, et quitte à désobéir aux ordres (ils le DOIVENT !!) : tirer à balles réelles , dans le tas, à chaque agression…quelles qu’en soient les conséquences, au point où ils en sont (et nous avec!) ….et que l’armée les aident à nettoyer ces quartiers investis par ces musulmans qui en ont fait fuir les « blancs » qu’ils détestent tant! ils ne sont pas chez eux! ….surtout ne plus reculer! ne plus se contenter des promesses de ce pourri de Cazeneuve, et le limoger!!

  17. ci les flic ne peuvent plus faire leurs travailles, que devient ont nous les sans dents, aux revoir la libertés, bonjour la peurs.

  18. Le foutage de gueule c’est terminé !que les sous payés,les sous équipés ,les maltraités,ceux qui subissent se révoltent C EST SUPER !!!A nous de les soutenir en participant avec eux à cette contestation NOUS LES SANS DENTS!!!!!!!!!!!!!

  19. Extraordinaire !!
    Me trompe-je ou c’est la première fois, sous la 5ème que cela ce produit ??
    En tout cas, ils ont mis minables leurs patrons…..Bravo !!
    Une chose est sure, c’est que le peuple à 80 % est avec eux !!
    Les 20 autres sont les français qui votent NPA, Mélanchon, et les muzzos à voiles et à vapeur…..;

    • Quelle HONTE!…. cette femme devrait être « débarquée » immédiatement du gouvernement… De plus tout ces regards échangés, ces hésitations et balbutiements puis le discours du petit « requin » de service à l’ambition démesurée… qui parle avec l’air sur de lui qu’il fallait protéger le « président » au restaurant!!! La-men-ta-ble forfaiture de ce gouvernement qui est entièrement responsable des morts et des blessés tant physique que psychologique de cette soirée du 14 juillet 2016.

Les commentaires sont fermés.