A La Chapelle-sur-Vire, le feu devant le bâtiment où les migrants sont attendus

La tension est vive, ce vendredi 14 octobre 2016 au hameau de La Chapelle-sur-Vire, commune de Troisgots, près de Saint-Lô, où des migrants sont attendus dans les prochains jours.
http://www.lamanchelibre.fr/actualite-201699-direct-a-la-chapelle-sur-vire-feu-devant-batiment-ou-les-migrants-sont-attendus.html
En complément  de notre article paru hier soir avec un reportage très intéressant d’un journaliste indépendant :

Ce vendredi 14 octobre 2016 en soirée se tenait un conseil municipal un peu exceptionnel à Troisgots (Manche), près de Torigini-sur-Vire. Un lieu-dit de cette commune de 300 habitants vient d’apprendre l’arrivée de 60 migrants. Suivez les débats sur lamanchelibre.fr.
Live terminé
14 octobre 2016 23:01

Les esprits se calment un peu à Troisgots et son hameau. La Chapelle-sur-Vire.
C’est la fin de ce live. Merci à tous de votre fidélité à lamanchelibre.fr.
14 octobre 2016 22:56

Un enfant rale. “Pfff, on n’a même pas ramené de lisier”.
La crainte est que les migrants soient installés subrepticement de nuit.

14 octobre 2016 22:52

“Nous, on reste. On attend le bus”.

14 octobre 2016 22:50

On essaie de calmer le jeu : “On attend de rencontrer le préfet, on fait confiance pour l’instant. Mais s’il y a plus de 15 migrants…”

14 octobre 2016 22:45

On a de quoi tenir un siège.

14 octobre 2016 22:37

La discussion tourne toujours autour des migrants. “On ne fait pas confiance”. “Le plus dangereux aujourd’hui, c’est pas les migrants, c’est la fumée de ce feu de pneus”, dit Mathieu Johan-Lepresle.

14 octobre 2016 22:28

On discute autour de Mathieu Johann-Lepresle (conseiller départemental et… habitant de Troisgots). Tout le monde est loin d’être d’accord.

14 octobre 2016 22:16

Le feu est devant le bâtiment, sur le trottoir.
14 octobre 2016 22:14

Réaction de Sandrine bouLe coût total par jour par contribuables ??? Y a rien de gratuit dans la vie, alors combien celà va coûter ?? 
14 octobre 2016 22:14

Pour protester, des habitants ont mis le feu devant l’IME de La Chapelle-sur-Vire, où doivent être accueillis les migrants.

14 octobre 2016 21:53

Petit à petit, la foule s’évanouit dans la nuit. Mais si les habitants partent, les questions restent.

14 octobre 2016 21:51

La réaction la plus partagée est l’incompréhension : “On apprend ça au dernier moment. Il n’y a pas de concertation. On est mis devant le fait accompli”.
14 octobre 2016 21:49

Une habitante harangue la foule. Un collectif va être créé. “On va bloquer les bâtiments !”

14 octobre 2016 21:47

Réaction de CathRestons humain oui bien évidement, mais que vont faire ces personnes dans un village de campagne ? Loin de tout ? Comment vont ils vivre ? Avec quoi ? Pour combien de temps ? Etc etc …. Faut arrêter de déplacer les problèmes 
14 octobre 2016 21:47

Il y avait plus de 150 personnes ce soir, plus de la moitié de la commune. “On sent que tout le monde a été touché”.

 
 
14 octobre 2016 21:43

Dehors, les langues vont bon train. “60 jeunes hommes ici ? On a peur pour nos filles”. “On est de la chair à pâté”.

14 octobre 2016 21:40

L’assistance quitte la salle, visiblement déçue.
 
14 octobre 2016 21:35

Des habitants veulent s’exprimer. “On peut discuter ? On est en démocratie !  Mais le maire rappelle que ceux qui y assistent n’ont pas à prendre part aux débats du conseil. “Ton rôle est de nous rassurer. Et là, tu ne nous rassures pas”, disent certains avant de claquer la porte.
14 octobre 2016 21:32

Ce sera tout pour ce soir sur le sujet. Le conseil municipal va désormais suivre son ordre du jour.
14 octobre 2016 21:31

“C’est pas écrit, c’est du pipeau !” entend-on dans la salle.

14 octobre 2016 21:29

” La sous-préfete s’est engagée par oral à ce qu’il n’y ait qu’une quinzaine de migrants”.
14 octobre 2016 21:28

Madame le maire rappelle que c’est une décision qui n’est pas de son fait et que le Conseil municipal n’a pas a en débattre. Une réunion avec Cécile Dindar, sous-préfète, a eu lieu cet après midi.

14 octobre 2016 21:20

Les habitants de Troisgots et des environs sont venus en nombre. Une quarantaine de personnes se sont massées dans la salle. Et une centaine attend dehors.

14 octobre 2016 21:19

Les habitants de Troisgots et des environs sont venus en nombre. Une quarantaine de personnes se sont massées dans la salle. Et une centaine attend dehors.
14 octobre 2016 21:16

Réaction de VikingQui leurs apportera à manger
14 octobre 2016 21:03

Réaction de NellyMais ils ne sont pas pestiférés ce gens là….Et si c’était vous qui seriez sur les routes de l’exode ? Restons humains. L’hiver approche, il faut bien qu’ils soient à l’abri ! Si 15 personnes arrivent accueillez les dignement. Pensez à leur souffrance. Montrons nous humains. 
14 octobre 2016 20:46

Reçue en préfecture ce vendredi après l’annonce des faits dans nos médias, madame le maire de Troisgots annonce “un engagement oral de la sous-préfète Cécile Dindar”, secrétaire générale de la préfecture de la Manche : il n’y aurait finalement pas plus de 15 migrants.
14 octobre 2016 20:42

Réaction de CédricPourquoi Troisgots ?
Réponse de La Manche LibreBonjour Cédric. Bonne question à laquelle nous ne pouvons bien évidemment répondre. C’est un choix des services de l’Etat. Ce que l’on sait : deux communes ont été choisies dans la Manche : Troigots et Cerisy-la-Forêt, entre Saint-Lô et Bayeux.
14 octobre 2016 20:40

Réaction de KevinQuel quotidien auront ils sans transport etc…
14 octobre 2016 20:40

Le conseil municipal a débuté, la salle est densément remplie. Pour l’instant, Jocelyne Legrand fait un rappel des faits. Retrouvez nos différents articles sur le sujet :

14 octobre 2016 20:35

Réponse @ Fanette, peu d’informations officielles ont été fournies pour le moment. Mais d’après le maire de la commune, Jocelyne Legrand, ce sont des hommes âgés de 18 à 25 ans.

14 octobre 2016 20:31

Réaction de fanetteest ce que ce son t des familles
14 octobre 2016 20:15

Le conseil devrait commencer dans quelques minutes. Quelques habitants arrivent peu à peu.

 
 14 octobre 2016 19:45
Bonsoir à tous, La Manche Libre a déployé ses équipes à Troisgots (Manche), à 15 kilomètres au sud de Saint-Lô, pour vous faire vivre ce conseil municipal un peu spécial.

http://www.lamanchelibre.fr/live-63-direct-manche-suivez-conseil-municipal-a-troisgots-300-habitants-ou-arrivent-60-migrants.html

 

 383 total views,  2 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. le seule solution en l’absence de concertation, faire en sorte que les migrants vivent dans une peur permanente, jet de charcuterie, remontrances verbales, etc, etc, leur faire comprendre qu’on ne veut pas d’eux, et que le mieux pour eux c’est de repartir dans leurs pays, quant tu est mal accueillis quelque part en général tu ne reste pas!

    • hi
      absolumant d accord
      ceci dit mieux vaut qu il ne prennent pas pieds sur nos sol
      les lois anti maures medieviale sont de bonnes loi a appliquées sans moderation
      Marginalisation spatiale et signe distinctif de l’infamie
      23Tant les Juifs que les Maures doivent vivre séparés des Chrétiens, dans un quartier qui leur est réservé, autour de leur temple. Synagogues et mosquées sont placées sous l’autorité du monarque. C’est lui qui les distribue à sa guise, qui donne des autorisations de construction ou d’aménagement. La discrétion doit prévaloir : toute synagogue qui s’écroulerait ne peut être reconstruite qu’à l’identique, sans agrandissement ni en surface ni en hauteur, et ses murs doivent rester sans peinture, sinon l’édifice sera attribué à l’église majeure du bourg ou de l’agglomération ; dans les villages (villas) des Chrétiens, les Maures ne peuvent pas construire de mosquées, ni pratiquer de sacrifices publiquement devant les hommes.
      24En contrepartie, le monarque s’engage à assurer la protection de ses sujets juifs ou musulmans, de leurs lieux de culte et de leurs biens.
      25Ainsi, nul n’a le droit de pénétrer dans une synagogue, ni de prendre de force des objets qui s’y trouveraient, à moins que ce ne soit pour s’emparer d’un malfaiteur qui se serait réfugié là. Il est également interdit aux Chrétiens de faire entrer des animaux dans une synagogue, de l’utiliser comme une auberge, de mettre sous séquestre les biens d’un juif alors qu’il serait en train de pratiquer les cérémonies de son culte.
      26De même, comme les Juifs observent le sabbat, aucun juge ne devra les assigner, ni rendre de sentence dans une affaire les concernant, ce jour-là. D’ailleurs, ils ne sont pas eux-mêmes tenus d’y répondre. La réciproque est tout aussi valable : les Juifs ou leurs représentants, qui détiendraient une procuration pour agir en leur nom (personeros), ne peuvent pas intenter aux Chrétiens une action en justice le samedi.
      27Par contre, si un juif commet le samedi un homicide, un vol ou un autre délit qui mérite une peine physique ou pécuniaire, les juges peuvent se saisir de sa personne et l’incarcérer ce jour-là.
      28Il en va de même pour les musulmans, “tant qu’ils vivront parmi les Chrétiens, ils seront sous leur sécurité (seguranza).” Nul ne devra prendre de force ce qui leur appartient, et quiconque agirait de la sorte devra rendre le double de ce qu’il aurait pris.11
      29Tous, Juifs, Maures ou Chrétiens, doivent faire appel à la justice royale pour régler leurs litiges et non plus aux anciens juges de leur communauté.
      30Par cette décision, le monarque veut ainsi imposer la juridiction royale sur les autres juridictions, qu’elles soient seigneuriales, ecclésiastiques ou, en l’occurrence, communautaires.
      31La séparation totale des communautés étant difficilement applicable, notamment dans les campagnes et les petites agglomérations, il est décidé que les Juifs devront porter un signe distinctif.
      “Beaucoup d’erreurs, de maladresses et d’offenses sont commises entre les chrétiens et les juifs, les chrétiennes et les juives, parce qu’ils habitent tous ensemble dans les villages et qu’ils sont vêtus de la même façon.”
      32La loi XI, du titre XXIV stipule donc que :
      “Tous les juifs, hommes et femmes, qui vivent dans le royaume doivent porter un certain signe sur la tête, de sorte que tout le monde sache distinguer le juif de celui qui ne l’est pas. Et, celui qui ne le porterait pas, devra payer une amende de dix maravédis d’or chaque fois qu’il ne l’ait pas ; et, s’il n’a pas de quoi verser cette somme, il recevra publiquement dix coups de fouet.”
      33Cette décision est calquée sur les mesures anti-judaïques prises lors des Conciles de Latran en 1215 et d’Arles en 1235. C’est d’ailleurs lors de ce dernier Concile qu’il fut décidé que les Juifs devaient porter une rouelle jaune sur le cœur.12
      34Par la suite, jusqu’au XVe siècle, de façon réitérative -signe que les décisions n’étaient pas appliquées-, les Cortes et les synodes vont demander que les Juifs portent des signes distinctifs.
      35Ainsi, en 1371, aux Cortes de Toro, Henri II enjoint aux Juifs de “porter un signe qui fasse qu’on les reconnaisse et qu’on les différencie des autres.” On les appela alors “les juifs marqués” (judíos de señal). En 1405, on donna l’ordre aux Juifs de porter une rouelle rouge sur l’épaule droite.13
      36Si dans les Partidas, les Mudéjares ne sont pas concernés, il le seront aussi par la suite : en 1408, ils doivent “porter un signe distinctif de tissu bleu en forme de demi-lune dont les pointes se touchent presque et semblent former un cercle.” 14
      37Avec de telles dispositions, l’on rendait les Juifs et les Mudéjares “visibles”. Ils étaient ainsi présents, donc menaçants. L’on passait peu à peu de la marginalisation des communautés à leur exclusion.
      Exclusion sociale et politique des maures
      Le pragmatisme politique : la récupération des renégats
      54Pour les royaumes chrétiens, la présence d’une population mudéjar importante sur leur sol, ainsi que l’existence d’un Etat musulman, avec lequel ils ont une frontière commune, posent le problème des transfuges et des renégats. Certains, bien que convertis et passés à l’ennemi, ont rendu de grands services aux Chrétiens. Si, a priori, ils sont considérés comme des traîtres et des hérétiques, et, à ce titre, susceptibles d’être condamnés à mort, il convient cependant de trouver un compromis avec eux. Et comme tout travail mérite récompense, il ne faut pas les condamner à mort pour la faute qu’ils ont commise. Car certains, s’ils le pouvaient, reviendraient à la foi catholique, si ce n’était l’affront qu’ils feraient à parents et amis, et la honte qui les retient.
      55 Ainsi, même s’ils demeurent musulmans, il faut qu’ils soient assurés qu’ils auront la vie sauve. Et si, après avoir rendu service aux Chrétiens, ils se repentent de leur erreur et veulent revenir à la foi catholique, ils ne doivent pas non plus être condamnés à la peine d’infamie ni perdre leurs biens. S’il revient à la foi chrétienne, nul ne doit lui reprocher sa faute, ni l’offenser, ni lui causer du tort. Il doit avoir droit à tous les honneurs et à tous les bénéfices dont jouissent communément les Chrétiens, de la même façon que s’il n’avait jamais renier la foi catholique. 26
      56 Ce pragmatisme politique se retrouve également dans la disposition qui suit : les messagers chrétiens, maures ou juifs, qui viendront “du pays des Maures”, ou d’autre part, jusqu’à la cour du roi, même s’ils sont envoyés par nos ennemis, doivent pouvoir circuler sains et saufs, et en toute sécurité, dans le royaume. Il est défendu à quiconque de leur faire du mal ou de leur porter préjudice. Si ce messager a contracté une dette envers l’un de nos sujets avant son ambassade, il n’est pas permis de lui en demander raison, même par-devant les tribunaux ; mais, pour ce qui est des dettes qu’il fera pendant sa mission, s’il ne veut pas s’en acquitter, le créancier a le droit de le faire assigner en justice pour qu’il les règle.27
      https://cdlm.revues.org/781#tocto1n3
      L’histoire de l’Espagne
      Les royaumes chrétiens
      de l’Espagne médiévale
      La Reconquista
      http://www.cosmovisions.com/ChronoEspagneReconquista.htm
      by

  2. Peuple de FRANCE Article 35 35 35 35 35 35 35 35 35 35 35 35 35 35 35 35 35 .Obama a orchestrer le grand remplacement de l’europe . Quand on respecte la déclaration des droits de l’homme et du citoyen vu la realité actuelle il s’impose face aux dictateurs, de gré ou de force, prépares vous , ils en va de notre survie. Informé , informé car seul les sites patriotes donnent les vraies infos.et soutener les dirigeants fer de lance d’alertes, nous serions s’en eux a ne prendre a bon compte que les fausses infos télés mafieuses .

  3. C’est incroyable de la mauvaise foi de ce Maire qu’elle est, il ne prennent que 15 migrants et elle parle que si nous étions à leurs place, et soyons humains.
    Mais des français sont déjà à la places des migrants, il y en à déjà dix millions de pauvres en France, il y a eu 6100 français de souche qui sont morts de froid.
    Et là pas d’humains!, personnes à leurs places!, encore fois de plus, toujours imposer de force, avec les mêmes excuses bidons, et le bon peuple avec elle, n’a pas le droit à discuter bien sûr!, ni de refuser pour Madame le Maire!.
    Pour qui elle se prend cette femme!, nous sommes démocratie!, et elle doit!, c’est une obligation!, elle est tenu! de faire un référendum, et c’est au peuple! de décider en démocratie, pas! a elle.
    Imposer au peuple c’est de la dictature, proposer au peuple par référendum c’est de la démocratie de plein droit.
    Et c’est le peuple qui a le droit de décider, de dire oui aux propositions, de s’abstenir et de dire non! aux propositions.
    Elle représente le peuple français de souche, les autres ne la regarde pas, qu’elle se contente de servir le peuple français qui lui a donné sa confiance par le vote, les autres n’ont pas voté pour elle.
    Les autres si le peuple français le veut, l’immigration si le peuple le veut!, tout si le peuple le veut.
    Ne vous laissez pas faire français!, cette femme raconte n’importe quoi, elle n’a pas le droit d’imposer par la force contre la volonté du peuple.
    Si elle le fait, cette femme est une imposteur, pas une démocrate, et un peuple bâillonné par une dictature.
    Nous nous inclinons devant le vote, la volonté du peuple, pas devant les dictatures.

    • Mais les conseillers municipaux ont voté aussi, non ? Si oui, ils sont autant coupables.
      Ne plus saluer tous ces élus et les mettre au ban, illico

  4. Si les maires estiment être sur la touche par rapport à ces décisions unilatérales , une solution : la démission.
    Imaginez 10 000 maires démissionnant : rien de plus efficace pour contrecarrer les incompétences du gouvernement et de son énarque de président.
    Personnellement je considère qu’il n’est plus mon président hollande) mais un déni de la démocratie.
    Combien auront l’audace de démissionner?
    Cordialement.

  5. hi
    desolant ….
    quand on accepte un conquerant , un envahisseur c est qu on accepte deja d etre tué ensiute .
    quand un conquerant violera un de vos enfant que ferait vous ???
    vous demanderais qu il aille en prison , soi expulsé ?
    la belle affaire …
    quand on ai plus en democratie
    il faut arretter d agir en democrate
    si l etat dhimmis vous imposse cela c est parce qu il sais que vous etes des faibles et qu il ne vous crain pas
    l isklamofaschisme et crain resultat les dhimmis etatique s applatissent
    seul le fort a le pouvoir le faible subi
    tant que les patriotes ne seront pas crain , on continuera a leur marcher sur les pieds et a vous tuer ensiute
    en guerre
    seul les fort survivre
    les faibles meurts
    et vous etes les faibles
    parce qu on vous crain nullmement
    apres le 14 juillet , un peuple patriotes normale aurait deja renversée le dhimmis aux commande de l etat par la force si necessaire
    mais le peuple patriote et faible , ils courbes l echine
    resultat les traitre dhimmis , vous assissine de plus belle
    ” on a jamais gagnée une guere avec des bulletin vote
    mais avec l épée ”
    manifester
    voter
    ne sert strictement a rie,n en temp de guerre mondiale
    seul l épée sert a quelque chose
    tot tout tard les non muzz en eurabiate seront obliger de prendre les arme comme les non muzz en terre d islame
    c est inevitable et salutaire
    by

    • hi,
      il n’y a plus rien à dire après ce que vous avez enseigné : seul l’épée mettra de l’ordre dans ce fourbi installé par les socialos.
      Cordialement.

      • seul l’épée mettra de l’ordre …
        Exact Léon ! Les Normands descendent des Vikings, sacrés guerriers et conquérants, mais qui s’installaient définitivement et respectaient les coutumes et religions des vaincus, ils se sont très bien intégrés, eux !
        Espérons que ces valeureux Vikings sauront mettre une sacrée branlée à tous ces minables déserteurs-profiteurs-envahisseurs-voleurs-violeurs et j’en passe.

    • D’accord avec vous yoniii c’est du “œil pour œil, dent pour dent” car nous sommes en droit de nous défendre et de défendre notre Pays!!il est évident que ces lâches qui nous gouvernent ne veulent rien faire pour nous !!!donc application de l’article 35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 car ce gouvernement viole les droits du peuple, et armons nous!!!!

      • Oui très lâches, ils nous les fourgent la nuit. C’est pas une preuve, ça.
        On ne peut pas faire démissionner Hollande avant les élections ?

  6. Occupez les locaux. Trouvez des SDF Français et mettez-les dedans, afin qu’ils ne soient pas expulsés puisque la trêve hivernale arrive (et ça rabattra le caquet de l’autre qui ose dire : soyons humains accueillons-les. On n’a pas demandé à ce qu’ils viennent squatter en France. Ils n’avaient qu’à rester se battre pour leur pays). Ne lâchez rien, continuez à protester. Les Français sont chez eux en France.

    • coupez l’eau, l’électricité régulièrement, pourrissez la vie… quand on veut, on peut très bien emmerder son monde, à tour de rôle, jour et nuit.

  7. Il y a une Nassimah Dindar à l’ile de la Réunion, présidente du conseil départemental et spécialiste du “retournement de veste” ….
    A priori c’est de la même “famille” ….
    “Cécile Dindar, nommer secrétaire générale de la préfecture par le président de la république en date du ….30 octobre 2014”.
    On sait donc a qui elle doit être dévouée …

  8. Ah les Normands! Bravo, je vous reconnais bien là.
    Votre détermination est un exemple et donne du courage pour ne plus accepter les décisions prises en haut lieu sans concertation des électeurs.

Les commentaires sont fermés.