Belkacem suspend 10 profs… mais le Maire d’Evreux, LR, ne peut pas savoir qui est fiché S…


Belkacem suspend 10 profs…  mais le Maire d’Evreux, LR,  ne peut pas savoir qui est fiché S…

Du Figaro, extraits dans les encadrés gris :

10 enseignants déjà suspendus:

« Le ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a confirmé que plusieurs agents ou professeurs avaient été suspendus « en vue d’une exclusion définitive ».
Sur Europe 1 jeudi 25 août, le ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a admis que plusieurs enseignants avaient été suspendus car ils étaient fichés S. Il s’agit d’«une dizaine de cas» nous indique vendredi le ministère. «Depuis janvier 2015, nos procédures et nos méthodes de travail entre ministère de l’Éducation nationale et ministère de l’Intérieur n’ont cessé de s’améliorer», a affirmé la ministre. «Les informations nous sont automatiquement transmises par le ministère de l’Intérieur et notre réponse est simple: suspension immédiate et procédure disciplinaire engagée (…) en vue d’une exclusion définitive». «Nous mettons tout en œuvre pour que les choses se passent le mieux possible», a dit la ministre.
Les agents de l’Éducation nationale suspendus jusqu’à présent l’ont été parce qu’ils étaient fichés S et que «des faits tangibles font penser qu’ils peuvent être dangereux pour les élèves», précise l’entourage de la ministre.

600 élèves sous surveillance:

À la question «y-a-t-il des lycéens ou des collégiens fichés S?», la ministre a répondu: «Cela peut arriver aussi.» C’était le cas par exemple du beau-frère de Chérif Kouachi Mourad Hamyd, lycéen fiché S depuis 2014. «L’Éducation nationale, que ce soit parmi les élèves ou les personnels, est représentative de l’ensemble de la société. Il ne faut pas s’étonner […] s’il y a des fichés S dans la société, qu’il y en ait chez nous», a expliqué la ministre.

La circulaire du 29 juillet sur les mesures de sécurité dans les écoles et établissements scolaires évoquait «le suivi des élèves et personnels dans un processus de radicalisation». «Les autorités académiques seront informées par les préfets de tout signalement» concernant un enseignant ou un agent au contact avec des élèves, «afin de prendre des mesures appropriées». Pour les élèves soupçonnés de radicalisation, Najat Vallaud-Belkacem a rappelé le chiffre de 600 signalements de la rentrée 2015 au printemps 2016, donné précédemment.

Qu’est ce qu’un fiché S ?

La fiche S est une sous-catégorie du fichier des personnes recherchées qui répertorie aujourd’hui les personnes potentiellement menaçantes pour la «sûreté de l’État». Pour rappel, il y a 20.000 fichés S en France. La présence de «fichés S» dans des secteurs sensibles ou des entreprises publiques revient souvent dans l’actualité. Le Parisien avait ainsi révélé que la RATP était l’une des entreprises qui employaient le plus de fichés.

Pendant ce temps, le maire d’Evreux doit laisser travailler des agents soupçonnés d’être fichés S et en contact avec des enfants, Valls lui refusant la liste des fichés S de sa commune…

http://resistancerepublicaine.com/2016/09/22/belkacem-a-la-liste-des-fiches-s-de-son-ministere-mais-valls-la-refuse-aux-maires/

Bref, Belkacem fait la campagne de Hollande… cela justifie tous les passe-droits.

Bref le Maire d’Evreux a un seul tort, il n’est pas socialiste, il est LR… La vie des enfants qui sont confiés aux écoles, garderies et cantines ne pèse rien face à l’idée d’enquiquiner un opposant politique.

Qu’attendent les parents pour occuper l’inspection académique ou le rectorat en exigeant que la liste des fichés S qui travaillent à ou pour l’Education nationale soit communiquée aux Maires ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




16 thoughts on “Belkacem suspend 10 profs… mais le Maire d’Evreux, LR, ne peut pas savoir qui est fiché S…

  1. MaximeMaxime

    Il serait aussi intéressant de savoir ce qu’ils enseignent (informatique, mathématiques, EPS… ?) et où ils le font…

  2. AvatarPUGNACITÉ

    L’enseignement,l’ armée et la police?
    20 ou 30oour cent de penetration politico religieuse hostile avec l’aval du pouvoir en place?.
    Qu’allons nous pouvoir faire pour nous conservions contrôle et pouvoir sur notre territoire.
    Madame le ou la ministre va t elle mettre élèves et enseignants en sécurité dans le mammouth.

    ???
    En a t elle au moins la volonté ???

  3. Avatarrita la Belge

    Commentaire sur le dernier § de l’article : exiger la liste des fichiers S. Une fois en possession de cette liste, que peuvent faire les parents ?

  4. AvatarChristian Jour

    Le maire d’Evreux n’avait qu’à pas embaucher des musulmans. Si il avait embauchait des Français de souche le problème des fichés S aurait été évité d’autant que avec le nombre de chômeurs qu’il y a il aurait trouvé des ouvriers plus compétent.

  5. AvatarUTR

    Face à ce mur d’opposition d’état , les maires peuvent faire valoir 2 arguments de poids qu’un éxécutif ne peut malgré tout ignorer .

    D’abord une municipalité est une entité administrative employant du personnel , procédant réguliérement à des embauches , et il normal qu’un maire se voit présenter une vision fidéle de la moralité des personnes postulant à un emploi, d’autant plus si le poste considéré, met en relation direct avec le public

    Par ailleurs , indépendamment des prérogatives des services de police, le maire se voit par les lois investi d’une responsabilité de sécurité sur sa commune , et cette charge particuliére partie intégrante de sa fonction, suppose que pratiquement aucun moyen ni aucun renseignement ,ne lui soit refusé , dans le but de l’aider dans cette tache délicate

    Imagine t on un employé municipal secrétement classé S, brusquement accomplir une agression terroriste dans le cadre de son boulot ? Les administrés seraient fondés à demander des comptes au premier magistrat de la ville, mais ce dernier pourra aisément se dédouaner, en signalant la rétention d’information dont il fut antérieurement l’objet , de la part de la place Beauvau

    Enfin certains fichés S pourraient se situer dans certaines communes , fort peu couverte par une surveillance policiére, renforçant donc le role sécuritaire de la police municipale existante , à même d’exercer une surveillance non plus prise en charge par le ministére de l’intérieur, pour des causes de sous effectifs

    Pouvons nous par exemple avoir à l’esprit le cas d’une commune rurale ou des individus classés S auraient élu domicile , sans que les services de Caseneuve puissent sur place les surveiller au plus prés, alors qu’ils représentent un risque certain mais latent pour la population locale ! Dans ce cas, l’information du maire me semble incontournable !

    La seule limitation au concept d’information du maire , tient au fait que la catégorie « atteinte à la sureté de l’état  » est , comme j’ai eu l’occasion déjà de le signaler , plus extensive que la notion de radicalisation islamique , et que des personnes relevant du mouvement patriote et identitaire , y sont fatalement aussi incluses , même non pas habitées de velléités terroristes !

  6. AvatarFallaci

    Une dizaine seulement??? juste de la poudre aux yeux pour qu’on les ferment et surtout qu’on la ferme.
    Qu’elle veuille bien regarder sous le tapis au lieu d’admirer son nombril, et surtout qu’elle dégage.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      C’est un musulman d’une organisation « humanitaire » qui expliquait, sur le plateau des bobocrates de Canal +, qu’il refusait de serrer la main des femmes.

      La Belkacem avait plus que très mollement réagi …

      1. AvatarLili

        Oui, Antiislam….
        C’est le tordu de barakacity devant qui elle s’est conduite en bonne muzzos. Elle a fermé sa gueule… !! Elle bouffe à tous les râteliers !

  7. AvatarFallaci

    Normal notre Mata hari consomme trop de « taqiyya ».

    Trop de « taqiyya » nuit à la réputation dans les 2 camps, 1 c’est bien, 2 c’est trop.

  8. Avatarali l'apostat

    Cette biquette du Maroc et de l’islam arabe est une catastrophe pour l’éducation des français.

  9. Avatarpatito

    UTR
    vous avez raison mais je serais maire je prendrais une délibération du conseil municipal destinée au Préfet ( représentant de l’état ) pour dire que le maire et son conseil le mettent en demeure de fournir les éléments permettant d’assurer la sécurité des citoyens et à défaut de prendre la responsabilité des conséquences de ce refus.

Comments are closed.