« Tabou islam » : je conteste l’octroi de la nationalité française aux musulmans, la loi le permet

Publié le 29 septembre 2016 - par - 19 commentaires

100 % d’accord avec Christine dans sa conclusion à propos de l‘émission Tabou sur l’islam.  Dire que le danger provient de l’étranger c’est dire qu’il ne vient pas de France.

 » Elles revendiquent le droit d’afficher leur appartenance religieuse dans un pays qui est le leur… » Non non et non.
Tant que la charia ne sera pas expurgée l’islam est anti-républicain. L’affichage de l’islam revient à l’affichage d’une doctrine illégale en France. Si ces musulmanes revendiquent l’islam alors pourquoi n’aurais-je pas le droit d’afficher le nazisme ?

Mieux : je conteste la nationalité Française aux musulmans,  la loi le permet :

1°/ Etre français suppose que l’on accepte certains devoirs comme celui du respect de la Nation. A ce titre aucun communautarisme ne peut être admis à l’intérieur de la Nation elle-même. Partant, la culture laïque ou judéo- chrétienne doit être respectée. Or, l’islam c’est l’anti culture laïque . L’islam c’est l’anti judéo-christianisme. L’islam veut imposer ses coutumes et ses costumes.

2°/ Un Français ne peut pas se définir sur le simple fait qu’il est né en France. Le territoire est une notion incomplète.sur le plan juridique. LE MUSULMAN PAR DÉFINITION NE PEUT PAS ÊTRE FRANÇAIS DANS LA MESURE OU IL REFUSE L’ASSIMILATION DANS LA SOCIÉTÉ DANS LAQUELLE IL VIT comme je vais le démontrer ci-après :
Les conditions pour être Français ne sont jamais remplies par les musulmans qui par nature sont étrangers à notre société. Normalement, s’il y avait une volonté politique d’appliquer notre droit le fait d’être musulman devrait entraîner la déchéance de nationalité. Tous ceux qui nous gouvernent le savent bien c’est pourquoi ils s’arc-boutent contre l’application de la déchéance de nationalité qui existe dans notre code.

D’une part,

Article 23-7. Créé par Loi n°93-933 du 22 juillet 1993 – art. 50 JORF 23 juillet 1993

« Le Français qui se comporte en fait comme le national d’un pays étranger peut, s’il a la nationalité de ce pays, être déclaré, par décret après avis conforme du Conseil d’Etat, avoir perdu la qualité de français ».

VU la position coranique :

« Il n’est aucunement permis de prendre la nationalité d’un pays mécréant, même si l’on garde sa nationalité originale, vu les conséquences négatives qui se répercutent sur la religion et le dogme du musulman…Allâh dit :
لَا تَجِدُ قَوْمًا يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ يُوَادُّونَ مَنْ حَادَّ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَلَوْ كَانُوا آبَاءَهُمْ أَوْ أَبْنَاءَهُمْ أَوْ إِخْوَانَهُمْ أَوْ عَشِيرَتَهُمْ
Traduction du sens du verset :
﴾Tu n’en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allâh et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s’opposent à Allâh et à Son Messager, fussent-ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu…﴿

Le musulman, donc, est appelé à accomplir sa religion à la perfection et d’augmenter sa foi en appelant les gens à Allâh et en manifestant la religion de l’islam ; car parmi les conditions requises pour s’installer dans un pays mécréant est de manifester clairement sa religion, laisser apparaître parfaitement ses pratiques rituelles sans se heurter à aucune opposition et pouvoir révéler El-Walâ’ et El-Barâ’ (la loyauté et le désaveu).

Toutefois, quiconque ne pouvant pas appliquer cela doit obligatoirement retourner d’où il est venu et s’appliquer à chercher un travail et se satisfaire du minimum, en demandant à Allah de le bien guider; certes, Il est le Meilleur Assistant et le Meilleur Garant. ».
Cheikh Ferkous, 30/09/2009 in « la science légiféré »
(site soutenu par Recommandation (تزكية) écrite de Cheikh ‘Ali Redâ Al-Madany حفظه الله pour le site 3ilmchar3i.net
« Le site français « 3ilm char3i » agit avec bel effort au service de la sunna et de la victoire du minhaj salafi, loin du sectarisme et de la haddadiya et de l’ensemble des groupes égarés.
Qu’Allâh les bénisse. »
Twitter de Cheikh le 17 septembre 2014

VU l’article 21-4 du code civil :
LA THÉORIE DE l’ASSIMILATION (ou plutôt LA THÉORIE DU DÉFAUT D’ASSIMILATION) EST PRÉVUE PAR NOTRE CODE CIVIL:

Article 21-4 ( Modifié par Loi n°2006-911 du 24 juillet 2006 – art. 80 JORF 25 juillet 2006)

« Le Gouvernement peut s’opposer par décret en Conseil d’Etat, pour indignité ou DÉFAUT D’ASSIMILATION, autre que linguistique, à l’acquisition de la nationalité française par le conjoint étranger dans un délai de deux ans à compter de la date du récépissé prévu au deuxième alinéa de l’article 26 ou, si l’enregistrement a été refusé, à compter du jour où la décision judiciaire admettant la régularité de la déclaration est passée en force de chose jugée.
La situation effective de polygamie du conjoint étranger ou la condamnation prononcée à son encontre au titre de l’infraction définie à l’article 222-9 du code pénal, lorsque celle-ci a été commise sur un mineur de quinze ans, sont constitutives du défaut d’assimilation.
En cas d’opposition du Gouvernement, l’intéressé est réputé n’avoir jamais acquis la nationalité française.
Toutefois, la validité des actes passés entre la déclaration et le décret d’opposition ne pourra être contestée pour le motif que l’auteur n’a pu acquérir la nationalité française. »

AINSI, les outils légaux existent, manque le courage. Une interprétation jurisprudentielle pourrait s’appuyer sur cet article pour déchoir tous les musulmans quitte à en faire des apatrides (Toujours possible de créer des apatrides contrairement à ce qui se dit sur le sujet et malgré les traités internationaux : il suffit de trouver un pays d’accueil et l’ »apatride » bénéficiera des lois de ce pays d’accueil) »

En outre, la théorie des circonstances exceptionnelles, permet de légaliser certains actes en vu d’assurer la paix civile.

Bref sur le plan juridique nous avons les moyens.

SYNTHESE : Être musulman c’est reconnaitre DE FACTO ne pas être français ce qui implique qu’ EN APPLICATION DE LA LOI FRANÇAISE LES MUSULMANS NE SONT PAS FRANÇAIS et doivent être déchus de ladite nationalité.
Toutes ces émissions TV n’ont qu’un objectif : nous faire croire qu’il y aurait un bon islam et de bons musulmans. Non, non et non !!!.

Print Friendly, PDF & Email

19 réponses à “« Tabou islam » : je conteste l’octroi de la nationalité française aux musulmans, la loi le permet”

  1. Avatar melimelo dit :

    Christine. C’est une merveilleuse nouvelle…Alors 1/on forme un collectif 2/ tous les patriotes se cotisent
    3/ on entame une procedure juridique.

    Ce serait possible ça?

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Notre ami Villeneuve vient d’écrire cela, qui me semble intéressant. Je dois à présent voir avec nos avocats ce qu’ils en pensent. J’imagine que cela ne doit pas être si facile que cela, depuis le temps que l’islam nous ennuie il serait incroyable qu’aucun homme politique, qu’aucun avocat ne se soit penché sur la chose… mais c’est à approfondir en effet, les textes cités dans l’article existent… Jusqu’à présent les juges et politiques s’appuient sur l a constitution qui prévoit le droit de choisir sa religion et de la manifester en public…

    • Avatar Villeneuve dit :

      Malheureusement ce n’est pas si simple. Comme vous l’aurez noté c’est le « gouvernement » qui a l’initiative. Le seul moyen que nous avons à notre disposition sur le plan du droit positif c’est le signalement de faits précis au sujet d’une personne précisément, au procureur de la république ou au préfet. Ensuite, le préfet fait remonter l’info au gouvernement qui décide d’agir. On ne peut pas obliger le gouvernement à agir. Aucune action ne le permet. De même, qu’on ne peut saisir la justice sur des généralités : par exemple » l’islam est inassimilable » (délit d’opinion = 0).
      L’important n’est pas là. Pour ceux qui me font l’honneur de me lire, ils savent combien je suis sceptique sur la justice de notre pays. Je me positionne donc toujours sur le plan politique. Le droit n’étant d’ailleurs rien d’autre que l’expression des forces politiques sur la société civile à un moment donné.
      Donc , sur le plan politique et accessoirement sous les réserves susdites sur le plan juridique, contrairement à ce que veulent nous vendre certains journaleux et politiciens, la nationalité n’est pas uniquement assise sur le lieu de naissance. Il y a d’autres conditions nécessaires pour devenir , pour être Français. Parmi ces conditions figure « l’idée d’assimilation » que la LOI elle-même pose. Il ne s’agit ni de jus sanguinis (filiation) ni de jus soli (lieu). La possession de la nationalité entraine des droits et des devoirs envers son État National.C’est justement ce qui différencie le « national » des étrangers !!! Pour corollaire de ces droits : L’OBLIGATION D’ASSIMILATION. Même si les articles cités se limitent à certains cas, ils n’empêchent qu’ils s’appuient sur un PRINCIPE GÉNÉRAL : CELUI DE L’ASSIMILATION. A ce titre un juge, s’il le voulait, pourrait s’y appuyer. Mais les juges ne le font pas parce qu’ils ne sont pas sollicités pour le faire.
      La cour internationale de justice a défini la nationalité en 1955 dans un arrêt célèbre dit de l' »affaire Nottebohm » : la nationalité c’est « le lien juridique ayant à sa base un fait social de rattachement, une SOLIDARITE EFFECTIVE d’existence, d’intérêts, DE SENTIMENTS, JOINTE A UNE RECIPROCITE DE DEVOIRS »
      Si l’on rapproche cette définition de la cour internationale et de la condition de principe posée par notre code civil avec la position « coranique » (cf mon article ci-dessus) il est clair qu’aucun musulman ne peut prétendre à la nationalité Française. La déchéance est possible à condition que le gouvernement le veuille ! Toujours pareil, question de volonté.
      Enfin, rien n’empêche un avocat dans ses conclusions de saisir ces articles pour appuyer un raisonnement juridique tendant à dénier la nationalité à quelqu’un OU à démontrer que ce n’est pas être « raciste » ou « discriminateur » de s’appuyer sur le mode de vie de quelqu’un pour le critiquer, contester son assimilation, notamment à partir de sa religion puisque le code civil lui même le fait !!! Que je sache la polygamie n’est pas proclamée par les Chrétiens. or le code civil lui même y fait référence !!!
      J’ajoute, sur le même plan, que l’alinéa 2 de l’article 21-4 ci dessus est particulièrement passionnant parce qu’il fait le lien entre la polygamie et « les violences » (article 222-9 du code pénal) AVEC LE DÉFAUT d’assimilation pouvant entrainer le cas échéant une déchéance de nationalité.
      Une religion qui proclame l’usage de la polygamie comme l’islam ou légitimerait le tabassage des femmes et épouses comme l’islam le fait se trouve nécessairement hors la loi.
      Lorsque les tribunaux sont saisis dans le cadre des nouveaux procès en sorcellerie contre les islamophobes ils ont le devoir de vérifier si le fondement de la demande à une cause légale et légitime. Force est de constater que les prosélytes de l’islam comme la LICRA fonde ses procès en sorcellerie sur des causes illégales. Même s’ils le font, les musulmans ne peuvent pas s’appuyer sur la liberté de religion pour soutenir une religion dont les préceptes sont illégaux. Nul ne peut invoquer sa propre turpitude devant un tribunal. La liberté de religion a des limites : celles des lois civiles.

  2. Avatar RIXO dit :

    C’est un espoir supplémentaire (enfin, un désespoir de moins).
    Faisons valoir ces droits sans faiblir. J’espère que MLP saurait les mettre en application. Bravo et merci Villeneuve !

  3. Avatar melimelo dit :

    Si les textes permettent un espoir..on peut tenter et ce serait une telle bombe que in fine je me dis que ce serait bénéfique …

  4. Avatar sergeb dit :

    Les arabes musulmans ne reconnaissent qu’Allah et son prophète,le coran, en principe la notion de pays, un drapeau un hymne national ne signifie rien pour eux sauf pour ce que ce pays leur apporte de biens matériel.et ou services. Ils ne prennent ce qui fait leur affaire, ils n’ont que des droits mais non des devoirs.envers le pays qui les accueille.
    C’est aussi simple que cela.

  5. Avatar encore et encore! dit :

    Allah le très haut dit :

    (O les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les
    uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs.
    Allah ne guide certes pas les gens injustes. Tu verras, d’ailleurs, que ceux qui ont la
    maladie au coeur se précipitent vers eux (les juifs et les chrétiens) et disent: ‹Nous
    craignons qu’un revers de fortune ne nous frappe.› Mais peut-être qu’Allah fera venir
    la victoire ou un ordre émanant de Lui

    :::::::::::::

    maudits porcs et singes !!

    il va falloir vous le répéter combien de fois ??

  6. Avatar J dit :

    Les gouvernements sont sûrement au courant, et ils profitent du fait que le peuple ne connaît pas les lois. Ce sont eux qui favorisent l’implantation de l’islam, il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils fassent quelque chose contre. Même, ils s’efforcent de réduire au silence ceux qui tentent de prévenir et / ou de guérir. Rien qu’encore aujourd’hui, au JT, il y a eu un reportage sur les terroristes qui pointaient le doigt sur le fait que les terroristes sont souvent déséquilibrés. Encore un moyen de dédouaner l’islam. Et bien sûr, les psy de faire bien attention à ne pas faire d’amalgame en disant que  » dès qu’un patient arrête ses traitements et se met à parler religion, il faut pouvoir signaler ». Ils se sont bien gardés de spécifier de quelle religion il s’agit.

  7. Avatar Saint-Cloud dit :

    Bonsoir madame Tasin .
    Merci Christine …..j’étais ignare ,je suis grâce à vous (et aux compatriotes)
    beaucoup « moins’…ignorant .
    C’est peut être seulement un espoir , mais je suis contant même si je rêve .
    Je vous salut à toutes et à tous . Pierre .

  8. Avatar hathoriti dit :

    D’accord avec vous, Villeneuve . Les musulmans ne sont pas français et ne le seront jamais !

  9. Avatar zipo dit :

    Excellent article !,la loi nous permet donc de dénaturaliser tous les pratiquants de l’Islam ,religion contraire a nos lois !D’ailleurs les musulmans en majorité ne se sentent pas Français ,comme le dit Bel kacem notre ministre ,je suis musulmane avant d’étre Française, je suis Française que par intérét et profiter des djimmis ou mécréant comme l’on veut ! D’ou ces groupes de rappeurs qui le disent haut et fort « je nique la France par tous les moyens « ,par cela j’obéis au Coran et deviens un bon Musulman!Autrement dit ces gens ne s’intégreront jamais et nous pourrirons la vie .Leur but nous chasser de chez nous et nous tuer ,c »est clair !Donc pas de pitié dehors!!

  10. Sarisse Sarisse dit :

    Louis Lagartempe avait publié il y a quelques années un ouvrage très clair sur le sujet qui démontrait textes mis en parallèle l’incompatibilité entre lois de la République et celles de l’islam.
    Chaque français, selon l’expression consacrée « nul n’est censé ignorer la loi  » devrait s’armer de ce genre de vademecum.
    Et ensuite voter bien, voter pour un parti dont on sait qu’il appliquera la loi, la loi républicaine.
    Si un candidat de la clique LRPS et satellites passe, les citoyens non musulmans vont souffrir et le scénario du roman de Houellebecq se réalisera à moins que pire encore celui d’une « Guérilla » du roman de Laurent Obertone sur surmonté, et se terminera par une expulsion de l’islam et de tout son corpus juridique et administratif, sa charia et tutti quant manu militari.
    Il n’y pas beaucoup de choix possibles.
    La loi ou les armes.

    • Sarisse Sarisse dit :

      Pire vraiment pire qu’une mort lente?
      Je m’interrogé.
      « Soumission ou surpassement  » disait Dantec.
      Je ne cesserai jamais de revenir au comportement de nos pères fondateurs, quelque part dans un défilé où ils furent d’abord vaincus (les Thermopyles ) puis une passe où ils firent sombrer corps et bien toutes les armées de l’ennemi ( Salamine ).
      Nos lois s’ils s’en foutent, nous serons bien obliger de nous battre pour qu’elles soient respectées, tout simplement parce qu’elles garantissent nos libertés.
      Et s’ils s’en foutent, nous serons bien obligés, puisque ce sera eux ou nous, de leur montrer le chemin de la sortie.

  11. Avatar olkow dit :

    la polygamie est parfaitement légale en france ; Il suffit au mari d’avoir prévenu sa future épouse de son futur statut pllygame, devant témoin et avant mariage

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      elle n’est pas légale, c’est une pratique illégale qui a cours ce n’est pas la même chose

  12. Avatar RIXO dit :

    Je ne suis pas certain à 100%, l’information serait à vérifier sur la grille de la radio « France Infos  » en faisant replay si possible pour « voir  » si je ne dis pas de bêtises.

    Je ne peux y accéder avec mon appareil mobile mais aujourd’hui dimanche 2 octobre entre 17h55 et 18h je crois avoir entendu des propos accusateurs ou de dérision sur la chrétienté laissant croire qu’elle est assassine et tout ça plus ou moins en chansons …. Merci pour le retour.

    Le jour de la messe de commémoration de l’assassinat du père Jacques Amel !. .

    …et comme France Info sait de toute façon très bien le faire moyennant d’assez nombreuses allusions au minimum implicites..

    Et bien-sûr jamais un mot contre les musulmans.

    J’arrive à peine à y croire…

    C’est vraiment dégueulasse !

Lire Aussi