Marocaines en bikini photographiées : "non au vice dans un pays islamiste "

Ce qui est décrit dans l’article du Figaro ci-dessous fait froid dans le dos. Les Gardiens de la révolution iraniens ne sont pas loin, qui fouettent, emprisonnent, violent… les femmes maquillées ou avec une mèche de cheveux qui dépasse. Sans parler des homos pendus.

Il est beau le printemps arabe qu’un Mélenchon voulait que nous prissions en exemple…

Il n’empêche.

On pourra à bon droit s’interroger sur le jeu auquel se livre le Figaro.Et sur sa ligne éditoriale.

Parce que, tout de même, c’est le même groupe qui, il y a peu, voulait criminaliser l’islamophobie.

http://resistancerepublicaine.com/2016/07/16/nice-le-figaro-decide-que-les-propos-islamophobes-seraient-illegaux-et-a-denoncer/

http://resistancerepublicaine.com/2016/04/23/israel-comment-le-figaro-essaie-de-faire-du-terroriste-palestinien-une-victime/

http://resistancerepublicaine.com/2015/11/21/encore-un-article-censure-sur-le-figaro-ahurissantes-reactions-des-jeunes-de-banlieue-apres-les-massacres/

Bref, ils ne savent plus où ils en sont au Figaro, ils sentent le vent tourner et ne savent plus à quel saint se vouer…

Il vaut mieux qu’on en rie. Ils feront partie de ces résistants de la 25ème heure qui brandiront l’article ci-dessous devant les patriotes venus les juger…

Aicha Amal : le profil Facebook qui inquiète les Marocaines en bikini

Aicha Amal publie sur son compte Facebook des photos de Marocaines en maillot de bain. Son objectif : dénoncer le vice et la débauche. Les Internautes s’indignent.
 C’est un « projet photo » qui fait froid dans le dos. Sur le compte Facebook d’une certaine Aicha Amal – aujourd’hui suspendu – on trouve des photos de femmes sur les plages du Maroc. Elles se baignent, bronzent sur leur serviette de bain, lisent un livre dans une tenue qui paraît banale sur une plage de Rabat ou de Casablanca : le maillot de bain. Pourtant, c’est bien contre ces bouts de tissu que s’en prennent les personnes qui se cachent derrière le compte d’Aicha Amal, auto-proclamés « gardiens de la morale et justiciers des plages ». Pour eux en effet, ces clichés, publiés en ligne sans aucune autorisation, n’ont qu’un seul objectif : dénoncer « le vice et la débauche des femmes marocaines », peut-on lire dans un article du Site Info, spécialisé dans l’information générale marocaine.

« Non au vice dans un pays islamiste marocain »

Ils seraient 120 individus dont 40 personnes de différents partis marocains et 79 jeunes en poste sur plusieurs plages marocaines, détaille le site. Ils justifient la publication de leurs photos volées, réalisées grâce à des smartphones, par leur slogan : « Non au vice dans un pays islamiste marocain », traduit le site d’information. Rappelons que le Royaume du Maroc est un état gouverné par un roi et dont le régime politique est une monarchie constitutionnelle.

L’indignation des internautes

Sur son compte Facebook, Aicha Amal remercie également « tous les frères et sœurs qui [les] ont rejoints afin de distribuer des smartphones et de prendre en photo les Marocaines en bikini sur toutes les plages marocaines ». Selon le quotidien Akhbar Al Yaoumles individus derrière le compte ont aussi affirmé « être en possession de dix millions d’autres photos qu’il n’hésitera pas à mettre en ligne, sur un site créé à cet effet ».

Mais du côté des internautes, on s’indigne de ces pratiques qui vont à l’encontre du respect de la vie privée. Messages de prévention, soutien aux femmes marocaines… Les utilisateurs du réseau social se sont également mobilisés pour signaler le compte et le faire fermer.

Une initiative collective qui a fonctionné puisque, aujourd’hui, le compte a bel et bien été suspendu. Une mesure suffisante en attendant les résultats de l’enquête des autorités, actuellement en cours ?

http://madame.lefigaro.fr/societe/aicha-amal-le-profil-facebook-qui-inquiete-les-marocaines-en-bikini-250716-115537

 146 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Un proverbe dit : un âne tu en fait pas un cheval de course !!!!!!!!!!!!
    Le comble c’est que même un âne est plus utile .

  2. Ils n’ont pas autres choses à faire au lieu de s’ épier l’un, l’autre comme s’instruire ou inventer des trucs utiles. Que de temps gâché pour des sottises

  3. il faut dire aux islamistes de s attaquer aux sites web de pornographie musulmane avec des voilees mais pas le reste le pakistan ayant voulu le faire EST CE INTERDIT DANS LE CORAN,,??? livre contenant tout le savoir d allah masse internet doit etre prevu allez hop FATWAS LOUFOQUES A PREPARER VOIR WEB FATWAS RIDICULES L ASILE MONDIAL A CIEL OUVERT

  4. Cette affaire doit être placée en paralléle avec les récentes attaques à l’arme blanche sur les plages , et qui sont amenées à connaitre certainement des récidives
    L’éradication des habitudes de liberté encore permises miraculeusement sur certains coins du Maroc, vont subir une offensive crescendo dont le point culminant sera la mise à mort brutale et immédiate des femmes arbitrairement jugées coupables d’indécense, aprés l’utilistion de la toute la panoplie des plus intolérables et grossiéres humiliations sur les réseaux sociaux et les merdias .
    Tout dépend du point de vue du pouvoir en place , mais sachant que le roi est commandeur des croyants et que la population connait une vague puissante de radicalisation, les jours de ces malheureuses semblent comptés !

    • Bonne analyse, mais ils creusent leur propre tombe ces abrutis, car, quand même les plus bobos des bobos n’iront plus passer leurs vacances là-bas, ils vivront de quoi les Marocains ?

      • Philippe le Routier
        Parfaitement bien vu !
        il est évident que le tourisme au Maroc correspond à une importante part du produit interieur brut ! autrement dit PIB. En somme la radicalisation totale de la société marocaine , correspondra à la faillite totale de l’industrie du tourisme , et donc des pertes financiéres absolument catastrophiques !
        Si vraiment le Maroc a envie de prendre le même statut religieux que l »Arabie saoudite , il faut qu’il sache faire une croix définitive sur le tourisme , tout en étant pas pourvue des mêmes ressources en pétrole, ! et donc de quoi vont donc vivre les marocains ? de la mise en application stricte des lois de la charia?
        Peut on considérer que les lapidations rituelles et les flagellations judiciaires , peuvent rapporter autant d’argent que les braves filles en bikini sur les plages , sirotant leur soda ? J’en doute énormément !

        • Bonjour,
          Ils s’en foutent : ils savent qu’un Hollande ou un Sarkozy quelconque leur servira notre système social sur un plateau dès qu’ils auront le « désir », désir qui sera immédiatement satisfait par l’un des ces tristes sires, de venir en France !

Les commentaires sont fermés.