L'Union Européenne : un projet de géants porté par des nains

UN PROJET DE GÉANTS PORTÉ PAR DES NAINS

Samedi matin, j’écoute distraitement la radio où l’on discute fort du Brexit. On semble y découvrir que l’Union Européenne aurait quelques défauts, certains inconvénients, peut-être même un fonctionnement pas très démocratique. Si ça continue, on va tenir des propos purement subversifs ! L’un des intervenants prononce cette phrase inattendue et fort de circonstances, il dit : « L’Union Européenne est un projet de géants porté par des nains. » Je savoure la pertinence de ce propos, le réalisme ainsi exprimé et enregistre pour cet article.

Un projet de géants, sans doute. Une réalisation à faire pâlir feue l’U.R.S.S., autant par sa surface que, finalement et à l’insu des niais, par son fonctionnement ; voire pire selon Vladimir Poutine. Un projet qui, justement par son gigantisme, apporte la démesure de la technocratie, le flicage à grande échelle du plus petit élément de la vie publique et privée, l’aveuglement des directives prises dans des bureaux éloignés des réalités, tant par la distance que par la pertinence. Comme je l’ai écrit dans mon livre, un Suédois du Cercle polaire arctique ne vit pas comme un Espagnol en Andalousie. À quoi bon vouloir normaliser leurs vies, sinon pour payer à faire du vent des technocrates en surnombre s’ajoutant à tous les échelons décisionnaires déjà existants dans les différents pays ? À quoi bon, par exemple, ajouter une Cour européenne de justice, supranationale, rendant des jugements au dessus des tribunaux nationaux et même des Conseils d’État ?

Le ridicule est à ce point atteint que les technocrates européens ont même normalisé les chasses d’eau ! Mais le pire est dans ce marasme bureaucratique dans lequel doivent se plonger les artisans, les chefs d’entreprises, les agriculteurs… tous temps et énergies perdues pour le travail. Quant à l’aspect financier, force est de constater que plus les pays européens se sont compromis dans l’U.E. et plus ils ont payé des faiseurs de vent, des dictateurs de pacotille, tandis que leurs finances publiques de plus en plus désastreuses les amènent encore maintenant à vendre leurs biens nationaux à des entités hostiles et sans même arriver à rétablir leur budget.

Porté par des nains, sans doute aussi. Lequel de tous ces politiciens, lequel de tous ces technocrates a-t-il amené l’U.E., ou ne serait-ce qu’une partie de celle-ci, au dessus du niveau moral, matériel, social où elle se trouvait avant sa création ?

Parmi tous ces professionnels de la politique, ceux qui après avoir fait Science Po, l’E.N.A. ou d’autres grandes écoles, devraient être performants et, l’expérience aidant, devraient obtenir des résultats probants, lequel a participé à faire grandir l’harmonie humaine apportant bien-être et prospérité aux citoyens des pays de l’U.E. ? Où sont pour eux les résultats légitimement exigés de leurs employés par leur entreprise ? Où sont les richesses accumulées à force de travail pendant les Trente Glorieuses ? Tiens, comme par hasard, elles se sont volatilisées au fur et à mesure de la « construction » européenne ! Dans le même temps, en France, la propagation de l’idéologie soixante-huitarde a fait le reste…

Nous en vivons le résultat aujourd’hui et nos enfants paieront les factures : celle du gouffre financier, mais plus encore, celle du gouffre moral, spirituel, référentiel, civilisationnel creusé par quarante années d’abandon national, de rejet de l’autorité, de refus du respect dû à la personne humaine, au travail, au Bien commun… Des nains sans doute, qui du haut de leur petite suffisance, de leur petit égocentrisme, prétendent diriger des peuples alors même qu’ils n’ont jamais travaillé, qu’ils ignorent ce qu’est se lever tôt, besogner dur et regarder avec amertume son bulletin de salaire. Des nains de jardin, mais celui-ci n’est pas celui des merveilles. Des trucs inutiles et ridicules qui coûtent cher. Débarrassons-nous en vite !

Un projet de géants porté par des nains ? Justement, retrouvons notre identité nationale, nos frontières, notre franc, tout ce qui a taille humaine, ni de géants, ni de nains. Retrouvons ce dans quoi nous pouvons nous retrouver.

Pour soutenir Résistance républicaine financièrement, cliquez sur  http://resistancerepublicaine.com/don/  et choisissez le montant de votre don.

 87 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. « …Une réalisation à faire pâlir feue l’U.R.S.S., autant par sa surface que, finalement et à l’insu des niais, par son fonctionnement… »
    Pour ceux qui seraient passés à côté, je vous recommande cette excellente vidéo du dissident soviétique Vladimir Konstantinovitch BOUKOWSKI : J’ai vécu dans votre futur et ça n’a pas marché

    • Merci Dorylée j’avais programmé votre commentaire et la video et Tommy Frensen a eu la même idée que vous et il l’a mise en ligne sans savoir que c’était djéà programmé, du coup je supprime la vôtre, avec toutes nos excuses

  2. Si l’UE avait été une Ligue ou une Alliance de nations souveraines elle aurait pu être invincible et exemplaire, mais l’UE n’est qu’une sinistre agglomération de bureaucrate et de lobbyistes sans identité et une simple dépendance d’intérêts extra-européen.
    L’UE ce n’est pas l’Europe.
    Les peuples commencent à s’en rendre compte.
    Nous sommes les grecs de l’Attique, pas ceux de l’Ionie, nous ne voulons pas devenir les satrapies que pilotent un pouvoir lointain et arrogant, pouvoir dont les centres sont partout (Bruxelles, New York, Washington, mais aussi Dhubai et Ryad…) et nulle part!
    Qui s’y frotte s’y pique , et hop(lite)! un coup de sarisse où je pense!

  3. ce que j’aimerais c’est que l’enarque philipot cesse de se montrer dans les médias.madame le pen ce type est un désastre électoral.un gros mou comme hollande.son discours va vous faire perdre.

    • Certes! C’est un type peu sympa qui n’a rien à voir avec Jean-Marie, qui
      lui au moins électrisait les militants! Sur le plan humain ,c’est un personnage » à la Hollande » , qui lui non pluis n’électrise pas les socialauds!

    • Je me permets d’être en désaccord :Philippot a tout le calme qu’il faut pour attirer au FN des électeurs qui (comme moi) s’en tenaient éloignés du temps de JMLP. Quand on veut diriger un pays comme la France, on ne peut pas se contenter de coups de gueule, il faut des analyses et des propositions, et Philippot a toutes les qualités pour faire passer dans l’opinion les unes et les autres.
      Un « désastre électoral », Philippot ? Je ne vois pour ma part qu’une montée du nombre des voix pour Marine…

      • je suis tout à fait d’accord avec toi, Renoir, je n’aurais jamais pu voter pour le FN de JMLP, Philippot est remarquable

  4. Merci pour cet intéressant article !
    Certains points rejoignent les questions que j’envisageais dans mon article sur l’harmonisation du statut de la carotte et de la crème de marrons (vous avez opté pour la non moins poétique chasse d’eau !).
    En revanche, comme je l’indique en commentaire sous l’article, je pense qu’une cour de justice est nécessaire pour l’application du traité afin d’éviter les divergences d’interprétation des textes en fonction des pays. On voit assez en France ce que donnent les divergences de jurisprudence. J’évoquais cette question notamment à propos des affaires « L’islam est une saloperie » où l’on voit certains juges relaxer, d’autres non…
    Cet empilement de juridictions a cependant effectivement des inconvénients : la longueur des procès (et donc leur coût) s’accroît par le mécanisme des questions préjudicielles (évoqué à propos du contentieux sur le voile au travail il y a peu également) ou carrément des recours en manquement pour constater qu’une juridiction nationale aurait violé la législation européenne en rendant une décision.
    Cet empilement normatif, administratif, judiciaire… comme vous le dites décourage l’initiative entrepreneuriale de deux façons. D’une part, en raison de la paperasserie et des connaissances qu’il faut avoir du milieu dans lequel on évolue ; d’autre part, en raison de l’alourdissement pour les finances publiques de ces structures qui requièrent des moyens humains et matériels importants. Il faut bien que quelqu’un paie cela…
    J’ai de l’admiration pour ceux qui se lancent dans cette aventure quand on voit la folie que représente ce carcan. Ils ont besoin de s’entourer de spécialistes en tous genres. Certains se frottent les mains de faire de cette complexité leur gagne-pain, d’autres plus honnêtes y voient une malédiction et rêvent de vivre dans une époque différente ; tel est le monde dans lequel nous vivons. Ce n’est pas la vie, c’est un milieu artificiel, sans sève et sans saveur.

  5. OUI Daniel Pollett Vous avez raison ! retrouvons notre identité nationale, nos frontières, notre franc,c’est ce que je dit depuis qu’ils ont enlever le Franc Français et tout ces nains OUPS pardon ! ces cafards en cols blancs dans UE un coup de pied dans le cul et au chômage pour qu’ils sachent ce que c’est quand ont le fait aux autres tout ces fumiers et voleurs des peuple Français et Européens .Roland L’Alsacien.

Les commentaires sont fermés.