Coup de chapeau à Eric Ciotti (LR) qui radie une fichée S du RSA

Qu’attendent Hollande et Valls qui ne savent pas quoi faire de leurs dix doigts pour faire envoyer aux Conseils départementaux la listes des fichés S qui les concernent ?
 

– Également président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, le député voudrait voir ce type de mesure généralisé en France.

Condamnée pour apologie du terrorisme, elle est privée de RSA par Éric Ciotti

Député des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti est également président du conseil général de son département. C’est à ce titre que l’élu LR a décidé de priver l’une de ses administrées de son Revenu de solidarité active (RSA), après qu’elle a été condamnée le 17 juin dernier pour apologie du terrorisme. Une décision dont il s’est expliqué dans une lettre publique publiée sur son blog. «Cette femme, par ailleurs fichée S, a été contrôlée, à son retour de Tunisie, en possession de documents de propagande djihadiste et de nombreuses images de scènes de torture et de décapitation. Devant la gravité de ces faits, j’ai décidé de mettre fin immédiatement au versement de son allocation», écrit Éric Ciotti.

Allocataire depuis le mois d’avril, la jeune femme de 28 ans et habitante du Cannet est par ailleurs visée par une mesure de radiation rétroactive du RSA pour avoir longuement séjourné en Tunisie. «Le départ prolongé pour l’étranger d’un allocataire du RSA constitue, en effet, un motif d’interruption de son versement et, s’il est établi, permet d’en exiger le remboursement a posteriori». C’est au retour de ce voyage que cette personne a été contrôlée en possession de documents de propagande montrant notamment des scènes d’exécutions.

Ce n’est pas la première fois qu’Éric Ciotti met en œuvre cette mesure dans son département. En novembre 2014, un allocataire du RSA parti en Syrie s’était vu couper les allocations. Le député a par ailleurs tenté de faire appliquer cette mesure à l’ensemble du territoire par la proposition de loi du 25 novembre 2015relative «au renforcement des prérogatives du président du conseil départemental en matière de lutte contre la fraude au RSA».

Les allocataires du RSA dans le collimateur

L’article 6 visait à faciliter la suspension du versement du RSA aux personnes se rendant à l’étranger dans le but de participer au djihad. Il s’agissait notamment d’instaurer une information systématique du président du conseil départemental des départs d’individus vers des zones de conflit par les services de renseignement. Mais les échanges de données restent jusqu’ici un sujet sensible. «Il n’est pas tolérable que l’attribution d’une allocation permettant le retour rapide vers l’emploi des plus fragiles de notre société soit détournée abusivement pour constituer un revenu d’appoint à des individus qui portent atteinte à la sécurité des Français et aux intérêts du pays», souligne aujourd’hui Éric Ciotti.

L’élu garde les allocataires du RSA dans le collimateur, et martèle souvent sa volonté d’en écarter ceux qui en profiteraient selon lui indûment. Afin de soulager les budgets départementaux sur lesquels le RSA pèse lourdement, Eric Ciotti souhaite voir le versement suspendu pour tout demandeur d’emploi ayant décliné «deux offres raisonnables». Une mesure qu’il souhaite assortir d’un meilleur encadrement de la recherche d’emploi «Aujourd’hui, le département des Alpes-Maritimes compte 25.000 allocataires du RSA, 9.000 d’entre eux ne sont pas inscrits à Pôle emploi», a-t-il déploré en février dernier.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/06/23/25001-20160623ARTFIG00223-condamnee-pour-apologie-du-terrorisme-eric-ciotti-la-prive-de-rsa.php

 130 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. OHHHH les Patriotes !
    Vous applaudissez ce politique pour cet petite chose qu’il a fait ,c’est bien mais moi je n’applaudie pas parce que il est payer pour ça et c’est leur travail d’élus du peuple Français de proteger nos citoyens et notre pays ce que plus aucun d’eux ne fait pour nous ou le pays depuis belle lurette !

  2. Vous le félicitez pour un acte d’une banalité affligeante mais vous refusez de voir qu’il rêve de tuer la liberté d’instruire et ramener TOUS les enfants dans l’école de belkacem !!!!
    A vomir !

    • c’est mieux d’expliquer pourquoi en essayant d’eviter les mots orduriers

  3. Tout simplement Bravo… Mais les autres élus ? Complices des terroriste, alors dehors !!!

  4. Très bonne initiative de la part d’Eric ciotti mais il faut que l’expulsion suive

  5. j avais laissé un commentaire. il y est plus ! ces avec se genre de petites choses , qu’ils nous boufferons les autres. entre français, c ‘est une habitude de se faire des bassesses . je pense pas dire de connerie pourtant ? bon week end

    • Bonsoir jolly rodgers,je ne pense pas que votre commentaire ai été supprimer , il se peut qu’il soit ailleurs ,comme cela arrive de temps en temps à certains d’entre-nous , ne vous inquiétez pas Christine le retrouvera et le publiera ,bon dimanche.

  6. Cette décision de couper les aides a ce genre de personnage me semble un minimum a faire avant de les enfermer a vie ( ou mort ) . Cette même décision de fermer le robinet devrait s’appliquer a tous ceux qui passent la majorité de leur temps au bled et bénéficient d’un appartement HLM en France qui sert de pied a terre , idem pour les retraités étrangers qui atteignent des âges canoniques , certains sont même soupçonnés d’être immortels .
    http://www.citoyens-et-francais.fr/article-social-la-cour-des-comptes-s-interesse-aux-retraites-versees-aux-centenaires-etrangers-d-algeri-116650191.html
    http://blog.seniorenforme.com/800e-par-mois-pour-un-retraite-etranger-nayant-jamais-travaille-et-cotise-en-france-info-ou-intox/

  7. Cette mesure est tellement de bon sens qu’il est improbable qu’elle ait été prise par un politique !

  8. Plus de RSA, remboursement des sommes déjà touchées et en prison ou alors un aller simple pour la Tunisie et interdiction à vie du sol français

  9. Cela fait du bien, bravo pour cette décision juste et votre détermination Mr Ciotti

  10. Un petit rappel :
    Michel Poniatowski : « Nous allons vers des Saint-Barthélémy »
    En 1991, dans son livre-testament intitulé « Que survive la France », l’ancien ministre giscardien Michel Poniatowski écrivait une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer plus de 20 ans après :
    Extrait
    « Cette âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…)
    Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane.
    Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du « cher et vieux pays » dont parle le général de Gaulle et celui du campement avancé du tiers monde africain.
    Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours.
    suite ci-dessous

    • Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées.
      Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes.
      Nous allons vers des Saint-Barthélémy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux.
      Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’État sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit. Où sont les grandes tâches dévolues à l’État ? La Justice, l’Armée, l’Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes. La France est à l’abandon est en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’État. »
      Le livre de Michel Poniatowski, « Que survive la France »

  11. Chapeau Citoyen Ciotti,
    Enfin un politique qui fait son boulot!!!
    A quand l’avis d’expulsion?

  12. Bonjour,
    Et maintenant E X P U L S I O N hors du territoire français où elle n’a rien à faire !

  13. Bravo à lui ! C’est le gouvernement qui devrait décréter cela au niveau national, afin de ne pas exposer individuellement quelques-uns qui en ont plus que la moyenne des politicards.

  14. Bravo Mr Ciotti et le retour au bled des fichés S c’est pour quand.

Les commentaires sont fermés.