Le Brexit en tête dans deux sondages

Alors que les Britanniques vont devoir se prononcer jeudi, une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne arrive légèrement en tête des intentions de vote.

SOURCE AFP

Deux nouveaux sondages donnaient mercredi le camp d’une sortie du Royaume-Unide l’Union européenne légèrement en tête des intentions de vote, à la veille du référendum historique sur cette question. Selon Opinium, qui a interrogé 3 011 Britanniques sur Internet, 45 % étaient pour une sortie, 44 % pour un maintien dans l’UE, mais 9 % étaient toujours indécis et 2 % préféraient ne pas se prononcer. Selon TNS, qui a sondé 2 320 personnes, 43 % étaient pour une sortie de l’UE, 41 % étaient pour rester et 16 % étaient encore indécis.

À quelques heures du vote, les 46,5 millions d’électeurs britanniques se trouvaient face à un choix de dimension historique. Plusieurs dirigeants européens ont lancé mercredi d’ultimes mises en garde aux Britanniques contre un Brexit. « C’est l’avenir de l’Union européenne qui se joue », a souligné le président français François Hollande, en évoquant une décision « irréversible ». « Une fois que vous avez sauté de l’avion, il est impossible de remonter à bord », a souligné le Premier ministre britannique David Cameron, qui joue, lui, son avenir politique et sa place dans l’histoire.

Les marchés inquiets

En cas de sortie, l’UE, qui observe avec inquiétude la montée de l’euroscepticisme, perdrait l’un de ses membres les plus puissants, cinquième économie mondiale, avec un siège permanent au Conseil de sécurité. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a mis en garde contre un « acte d’automutilation ». « Dehors, c’est dehors. Il n’y aura aucune nouvelle négociation » avec Londres, a-t-il dit.

Depuis des semaines, les principales institutions internationales mettent en garde contre des conséquences économiques graves, la Banque d’Angleterre évoquant même une possible récession au Royaume-Uni. Mercredi, près de 1 300 dirigeants d’entreprises, dont la moitié des poids lourds cotés à la Bourse de Londres, ont à leur tour appelé à un maintien dans l’UE. La Bourse de Londres a clôturé en légère hausse mercredi, dans un marché prudent, et la livre était également en très légère hausse.

http://www.lepoint.fr/europe/le-brexit-en-tete-dans-deux-sondages-22-06-2016-2048896_2626.php

 131 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. je vous fait le parie qu’ils vont faire pareil comme en Autriche !
    dès que ça va chauffer et que vraiment le Brexit risque de gagner ils vont magouiller et truquer toute ces élections ! moi je ne crois plus en aucune élections et la dernière fois que j’irai votez sera en 2017 pour MLP et si elle ne sort pas je saurez ce que j’ai a faire !!! Roland L’Alsacien …

  2. ça sent deja le trucage a chaque fois c’est pareil
    pour les présidentielles ce sera la même chose
    on doit plus leur faire confiance
    Ils sont prêt a tout pour garder leur systeme

  3. Il est certain qu’une poignée a tout à perdre dans cette sortie et la partie eurosceptique ils s’en balancent pas mal, si l’on fait la liste des avantages et des inconvénients cherchez l’erreur ! la plus grosse déjà est celle de Londres amusez vous les londoniens vos extravagances vos pubs, vos boîtes de toutes les couleurs tant qu’il est temps, dans un laps de temps proche vous allez déchanter…

  4. Méfiance avec les sondages et vigilance au dépouillement ! il est des élections ou le gagnant perd ……..

Les commentaires sont fermés.