J'étais à Béziers et je ne suis pas d'accord avec Christine Tasin

Mon ami Daniel Pollett n’est pas content des articles ( et d’un certain nombre de commentaires)  parus sur notre site à propos du rendez-vous de Béziers et il explique pourquoi. Je répondrai dans le texte, en bleu, puisqu’il lie mes critiques à Résistance républicaine, ce en quoi il n’a pas toujours raison. J’ai bien précisé qu’il s’agissait, comme pour tous mes articles, de mon point de vue ; seuls les communiqués et articles signés de mon nom et de ma fonction dans le texte ont ce rôle. Il y a, bien sûr, forcément, ambiguïté, puisque je défends les fondamentaux de notre association, mais lorsque je défends mes idéaux de gauche et les questions sociétales, ce sont les miens et il me semblait que c’était clair depuis longtemps. Il y a à Résistance républicaine des gens « de gauche », « de droite », pro ou anti mariage homo, pro ou anti-avortement ou euthanasie mais l’essentiel de notre combat est la lutte contre l’islam et pour nos valeurs,ce qui nécessite de retrouver notre souveraineté.

Christine Tasin

J’ÉTAIS À BÉZIERS

J’étais à Béziers en fin de semaine dernière. Mon seul regret est de n’avoir pas pu, pour raison professionnelle, y être présent durant la totalité des débats.

Certes, l’appellation « Oz ta droite » ne me paraît pas la meilleure. Magicien d’Oz ou effet de mode, le premier mot prête à polémique, laquelle peut se réduire à la longueur de ce mot en regard de l’importance de l’événement. Pour ce qui est de la droite, peu m’importe d’être catalogué d’un côté ou de l’autre – et nous avons l’habitude de l’être à l ‘« extrême-droite » – pour ma part je n’ai pas de côté et suis d’abord un patriote. Il est cependant observable que la gauche actuelle n’a plus rien à voir avec celle de Jean Jaurès, le Bien commun, la défense de la classe ouvrière et tout ce qui fit jadis la grandeur d’un humanisme justement à taille humaine. Place maintenant au mondialisme et à son alliée l’islamisation, à prétentions planétaires et donc à dimensions inhumaines. Force est de constater que la gauche hollandouillesque est à ce point désastreuse, elle représente tellement l’anti-France (voir Verdun dans l’actualité) que pour manifester une expression patriote, on se retrouve quasi-obligatoirement dans les propos de la droite ; en tout cas il n’y a plus rien dans la gauche qui soit patriote et on ne peut donc pas s’y retrouver pour défendre la France et le peuple français. En bref, j’aurais préféré l’expression « Ose ta Patrie ». Mais si l’on s’arrête à l’intitulé, bien qu’il aie son importance, on ne fait rien qui vaille. Arrêtons-nous donc là pour ce qui est de la sémantique.

Rappelons que ces « Journées de Béziers » n’avaient nullement pour but de créer un nouveau parti politique (heureusement, et là je n’y serais pas allé) ni même de proposer un candidat à l’élection présidentielle (idem, cependant cette éventualité a été évoquée par un intervenant).

Ces débats avaient pour objectif de rassembler des propositions concrètes, issues du peuple, afin de les soumettre aux différents candidats des partis de droite (faute de gauche légitime) aux prochaines élections présidentielles. C.T. Nous avons pu à bon droit mettre en doute le fait que les propositions aient été « issues du peuple » puisque dès le samedi matin certaines propositions étaient dans la presse… Tout était plus ou moins préparé. Je veux bien, mais qu’on ne nous fasse pas croire que ce sont les présents qui ont élaboré, au cours des tables rondes, ces propositions. C’est en ce sens proposé, devenu factuel durant ces journées, que j’ai décidé d’y participer et n’ai pas été déçu pour l’essentiel. Mes quelques réserves sont le lot de tout débat démocratique et objectif où l’on partage et tente d’harmoniser des points de vue. Dans le fond comme dans la forme, je suis content et même fier d’avoir participé à cet événement. Je suis patriotiquement heureux qu’il ait eu lieu, que des citoyens décident de se rassembler, de s’exprimer, de débattre de leur propre initiative et en dehors de ces polémiques partisanes et de partis ne représentant qu’eux-mêmes, orchestrées par des médias malhonnêtes, qui divisent les Français et ruinent la France depuis des décennies.

Je ne pratique le culte de la personnalité envers personne, même envers ceux que j’admire et respecte, mais il faut bien dire que Robert Ménard est un homme, un maire hors du commun. Nous avons besoin d’hommes comme lui, nous en manquons tant, pour aller au delà de la politique politicienne qui nous mène au désastre et au chaos. Nous devons dire aux candidats de tous les partis que nous ne leur donnons pas carte blanche, qu’ils doivent vraiment représenter le peuple et cet élan de renouveau identitaire français – dans le plus large sens du terme – renaissant avec bonheur. Je n’ai jamais vu un maire autant applaudi. Je n’ai vu que très, très rarement un homme public arriver sous une telle ovation et conserver autant d’humilité. Rien de triomphant dans son attitude, rien qui demande à ce qu’on l’applaudisse encore, pas de « chauffeurs de salle » scandant son nom. On n’est pas dans une réunion de parti politique. Robert Ménard est heureux, et il le montre, de voir le succès de ce qu’il a initié, mais il n’en fait pas une affaire de prestige personnel. C.T. Je plussoie, j’ai moi-même une énorme admiration pour Robert Ménard. Mais cela ne m’empêche pas de dire ce que je ressens et analyse. 

Il parle sobrement, employant des mots justes et choisis, avec par moments cet accent pied-noir empreint de souvenirs. Robert Ménard est un homme qui rassemble. Un peu d’humour sobre et de bon goût dans son discours final allège la gravité du moment. Il se moque des médias qui grossissent les effectifs des gauchos manifestant au dehors et réduisent notre rassemblement à la taille d’une cabine téléphonique. Surtout, ces médias discréditent l’intérêt et l’utilité de nos débats. Pour ce dernier point, et là je vais écrire des choses qui fâchent, j’aurais préféré ne trouver cela que dans le Dhimmi-Libre, mais pas dans Résistance républicaine ! C.T. Diable, être du même camp, le camp patriotique, oblige-t-il à se taire même quand on n’est pas d’accord ? Ce serait bien grave. S’il n’y a pas qu’un mouvement patriote c’est bien justement parce que nous sommes divers. Par ailleurs je trouverais grave   que nous puissions être attaqués en nos fondamentaux à nous (contre Bruxelles qui s’en tire fort bien à Béziers, contre l’ultralibéralisme qui a besoin justement d’une forte migration en Europe, ultralibéralisme qui a été mis au pinacle à Béziers aussi…) sans moufter ! Et la liberté d’expression alors ? Robert Ménard aurait le droit de faire la leçon au FN en lui disant ce qu’il doit dire mais nous nous n’aurions pas le droit de faire la leçon à Robert Ménard ?   

Je suis en effet étonné de trouver quatre articles sur le sujet alors que Résistance républicaine n’a pas participé officiellement à ces journées, articles pour le moins désobligeants. En les lisant, ainsi que les nombreux commentaires, j’ai vraiment l’impression de m’être gravement compromis avec des opportunistes décidés à empêcher la victoire d’un candidat patriote aux prochaines élections. Mais ceci n’est qu’une impression dont je renvoie les effets à leurs auteurs.C.T. Depuis quand les contributeurs des sites de ré-information devraient-ils se taire et ne parler que des manifestations où ils sont présents ? Je n’étais pas à Verdun, alors je n’aurais pas dû faire d’article sur l’ignominie qui s’y est passée dimanche dernier ?  Par ailleurs, est-il interdit de dire son sentiment sous prétexte qu’une réunion est organisée par quelqu’un de notre camp ? Devons-nous faire comme tous ces syndicalistes enseignants qui, parce que la gauche est au pouvoir, sont étrangement calmes et se contentent d’avaler des couleuvres ?  

Ces Journées de Béziers ont été constructives, elles ont rassemblé, on y a débattu, nous n’avons pas tous été d’accord sur tout, mais nous avons produit des propositions concrètes à propos desquelles nous allons demander aux candidats de s’engager. C’est tout le contraire des promesses électorales descendant d’une prétendue élite politique vers le bas-peuple. C’est une expression de démocratie participative directe.  C’est un pas vers ce dont la France a besoin.C.T. J’ai déjà dit que je doutais fortement que ce soient les présents qui aient produit les propositions mais je rappelle que nous, républicains sommes totalement opposés à la « démocratie participative », tarte à la crème de Royal en 2007, totalement contraire à la véritable démocratie, celle du referendum. La démocratie participative permet à ceux qui ont le temps et la possibilité d’être présents aux réunions de décider pour l’ensemble, pas très sain… Qu’il ne me soit pas demandé d’en faire un compte-rendu, tout le monde était invité à y venir.

Je me suis plus d’une fois demandé, en lisant certains écrits ou entendant certains propos, comment nous allons pouvoir conserver des alliés. Cela est encore vrai au regard des critiques formulées sur cet événement. Pendant l’Occupation, des Résistants se sont alliés, ceux de l’Action française avec les FTP communistes ; on ne peut pas dire qu’ils avaient le même projet pour la France, mais ils avaient en commun le même but, celui de la rétablir dans sa souveraineté. Prenons exemple sur eux. De multiples mouvements étaient présents à Béziers ; je ne partage pas certains de leurs arguments, j’en approche certains avec nuance, je suis d’accord avec d’autres encore ; mais nous avons en commun de vouloir rétablir la France dans ses valeurs. Pour ma part, je vote sans hésitation aucune pour le seul parti qui nous parle de la France et des Français, mais je ne pense pas qu’il soit dans la vocation de Résistance républicaine de servir de porte-voix – pas plus que de marchepied – à un parti politique même si nous en souhaitons fort la victoire. Plusieurs articles parus sur notre site et critiquant Marine Le Pen démontrent bien l’indépendance de notre mouvement et cela est nécessaire à notre liberté de pensée et d’expression, garante de notre objectivité non soumise à une discipline de parti. C.T C’est bien en effet la preuve de notre indépendance. Nous sommes totalement indépendants du FN, nous n’hésitons pas à dénoncer le distingo islam-islamisme de Philippot, le voyage de Marine Le Pen en Egypte pour y rencontrer le grand imam de Al Azhar… Mais cela nous dispense-t-il d’espérer, justement, l’union des patriotes autour d’elle parce que c’est notre seule chance d’échapper au monstre UMPS ? Je ne suis pas d’accord avec beaucoup de choses dans le programme FN mais c’est la seule chance pour les patriotes, pour les souverainistes. Il est donc légitime d’être suspicieux quand un mouvement se lève qui prétend faire pression sur le FN !  On voit bien ce que cela donne, cette discipline de partis parmi les élus : ils votent pour des mesures décidées en haut lieu quitte à trahir leurs engagements électoraux. Je le répète, assurons-nous de conserver des alliés, notre patriotisme ne saurait s’accommoder d’une prétention à être dépositaires de la science infuse. C.T. Avoir des alliés suppose-t-il qu’on s’interdise de dire nos désaccords, qu’on renonce à nos fondamentaux pour ne pas les froisser ? Ce serait là de drôles d’alliés que ceux qui exigeraient que l’on soit d’accord sur tout avec eux ! Je suis heureuse de compter parmi nos alliés – et amis- Karim Ouchikh, président du Siel, nous sommes  en désaccord sur la droite, sur les questions sociétales, et pourtant nous l’invitons à nos manifestations et il nous invite aux siennes. Je suis heureuse aussi de compter parmi nos alliés – et amis- Richard Roudier, de la Ligue du Midi, avec qui nous sommes en désaccord sur régionalisme-jacobinisme et l’Europe, entre autres, mais avec qui nous travaillons et luttons par amour de la France et de notre civilisation et qui partage avec moi une bonne partie de mes critiques faites aux 50 propositions, comme il me l’a dit hier au téléphone.  

Je ne vais pas polémiquer sur l’ensemble des critiques formulées à propos des cinquante et une propositions de ces Journées de Béziers parues sur notre site. Cela n’aurait guère d’utilité, sinon celle de nous diviser. J’apporte cependant deux précisions : le cas de l’autorisation du voile semble avoir été mal écrit, et étant lu en l’état, a amené à une brève polémique après laquelle le texte a été reformulé ; c’est ce que j’ai ressenti. C.T. Il y a un souci ici, Valeurs Actuelles a publié les 51 propositions avec cette autorisation du voile sur la voie publique (qui avait été prévue avant la réunion de Béziers si on en croit les fuites des conclusions parues avant les débat dans la presse), ont-il oublié de prendre en compte la volonté de la salle ??? Est-ce délibéré ??? Je ne sais.  Pour ce qui est de la retraite à 65 ans, je n’ai pas compris s’il s’agissait de nous préserver d’un âge plus avancé ou d’autre chose, aussi n’ai-je pas opté pour cette proposition. Je reprends aussi une seule de ces critiques, celle concernant la loi Taubira (rien que ce nom me donne envie de vomir) sur le mariage pour tous. Il est déjà un véritable scandale que ce sujet de société ait pu faire partie des priorités du gouvernement d’un pays ayant tant de graves difficultés à résoudre ; cela a surtout servi à diviser encore une fois les Français. C.T Mais c’est un véritable scandale que cet élément « annexe » ait paru si important qu’il ait fait l’objet d’une table ronde et de propositions finales. Ce sujet qui divise les Français n’aurait jamais dû être à Béziers. Cette loi doit effectivement être abrogée (sans effet rétroactif) parce qu’elle a été imposée par un gouvernement dictatorial, contre l’avis de la majorité des Français qui se sont clairement et en masse exprimés sur le sujet. C.T. C’est faux il y a eu des Français dans la rue, mais la majorité des Français n’y étaient pas opposés, n’y voyant pas de problème. Par ailleurs s’il faut supprimer toutes les lois, même les bonnes, sous prétexte qu’un régime dictatorial les a instituées, il va falloir jeter le code pénal à la poubelle. C’est un réflexe gauchiste et islamique que de jeter tout ce qui n’est pas dû aux siens. Ce serait bien qu’on évite ce genre de dérive.   Cette expression a été réprimée avec la dernière sauvagerie : on a vu des enfants gazés dans des poussettes. Cette loi remet trop en cause les us et coutumes des Français, ainsi que la conception de la famille de la majorité d’entre-eux pour que son sujet ne fasse l’objet que d’une décision politicienne. Cette loi a été adoptée pour satisfaire les revendications d’un petit groupe proche du pouvoir et même pas représentatif de l’ensemble des personnes éventuellement concernées. Cette loi doit donc être abrogée parce qu’elle contribue à la dictature des minorités et qu’ainsi elle assassine la République. C.T. Nous ne sommes pas d’accord sur le sujet, je n’y reviendrai pas, on a déjà largement débattu il y a 3 ans et ce n’est pas l’essentiel en cette période annonciatrice de guerre civile. On peut d’autant plus reprocher aux organisateurs de Béziers d’avoir si bien sauté à pieds joints sur les problèmes majeurs que sont l’immigration, l’islam… pour se consacrer avec délectation à prôner ultralibéralisme et  Thatchérisme et les questions sociétales.  Chacun et chacune peut bien avoir son avis personnel sur ce sujet. Que le peuple français donne son avis par référendum.

Voilà ce que je retiens de ces Journées de Béziers. Je serai probablement content de pouvoir dire, plus tard, que j’y étais. Je suis heureux aujourd’hui de partager ces observations et ces impressions avec vous tous. Puisse ce partage nous inciter à ouvrir davantage nos esprits afin d’avoir non seulement des alliés, mais aussi de réaliser la symbiose nécessaire au futur de nos enfants et de notre Patrie.

 5 total views,  3 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


31 Commentaires

  1. Personnellement, je suis d’accord avec nombreuses des 50 propositions. Le mariage pour tous est une loi que je n’approuve pas, mais qui dans le contexte actuel, de grand danger de perte d’identité nationale est devenu secondaire.
    Je pense que Robert Ménard et Marine Lepen devraient provoquer un sommet et mettre en avant les priorités pour les élections 2017. Je ne comprends pas qu’on s’obsède sur une question sociétale, l’union d’homosexuel ne repr »sente qu’une petite minorité dans la minorité…. l’église a protégé cette minorité alors que l’islam appelle au meurtre….des homos, mais pas seulement ! Et c’est,sur ce sujet comme dit Christine, que nous devons concentrer nos efforts. : il faut véritablement faire une condamnation de fond de l’idéologie musulmane, en séparant bien, les individus, en étalant à travers la presse ce qu’est le coran, les haddiths, en publiant les versets et les sourates, en demandant des explications aux dhimmis, en les confrontant à leurs contradictions jusqu’à ce qu’ils soient acculés dans leur retranchements par les spécialistes!

  2. A quoi bon « Les Droits de l’Homme » si la GPA est promue? C’est un abandon d’enfants programmé et rémunéré couplé à un esclavage de la femme!!! Oui, c’est un problème majeur. C’est la barbarie qui progresse. Je ne veux pas d’un monde où les enfants seront bientôt conçus en couveuse, comme dans « Le meilleur des mondes ». Il faut voir un peu plus loin! Et puis, les femmes, si elles veulent élever leurs (nombreux) enfants, c’est leur affaire…

  3. Plutôt d’accord avec Daniel Pollett. Mais quid du découpage grand-guignolesque des régions ? Absurdité, déni de démocratie, gabegie : un vrai symbole ramassé du Hollandisme… Faudrait garder cette ânerie aussi ?

    • Le « découpage » de la France dépasse largement ce pauvre Hollande et la France, elle fait partie d’un plan général de découpage de l’Europe façon landers, pour que chaque région soit plus soumise à Bruxelles; d’où les veleités d’indépendance de la Catalogne (d’une taille idéale, pour une eurorégion) de l’Ecosse, de la flandre et de bien d’autres encore !

  4. Il est toujours bien d’avoir des idées différentes ou d’avoir des avis différents et d’accepter que d’autres puissent penser autrement, c’est aussi çà la liberté d’expression, qui fait partie intégrante de la démocratie, mais surtout de ne rien imposer au peuple comme les dictateurs le font et de s’incliner devant le vote populaire, imposer de force bien trop souvent comme le font aux pouvoirs et de l’union européenne totalitaire, en insultant les gens qui ne pense pas comme eux, avec des excuses comme le racisme et autres excuses bidons pour ne pas laisser le peuple s’exprimer, sans compter qu’ils font mal à tous les peuples européens avec leurs politiques totalitaires et les dégâts sont énormes au niveaux européen.
    Sont aussi les raisons pourquoi qu’il faut obliger d’accrocher nos élus aux peuples à leurs réelles besoins et pas des politiques contradictoires ou fantaisistes comme bien trop souvent et même très dangereux qui exposent trop nos peuples aux danger mortels d’intégristes musulmans, avec des risques d’attentats à tous moments et pour n’importe qui où chacun d’entre nous peut être menacé.
    Nous sommes les vrais démocrates.

  5. Si j’ai bien lu, Christine se dit d’accord avec la moitié des propositions de Béziers : là est sans doute le socle fondamental d’un accord possible.
    Pour le reste, quand il y a grave désaccord, bien sûr qu’il faut le dire ! Pour moi le patriotisme n’exige pas qu’on travaille jusqu’à 65 ans ! Pour moi l’euro n’est en aucune façon une protection (contre quoi au juste ? Ménard l’a-t-il expliqué?)
    Mais ce qui nous a surtout choqués, c’est cette suffisance de Ménard qui se veut au-dessus des partis et qui affirme n’être « le marchepied de personne » : est-ce une manière patriotique (ou simplement courtoise) de remercier ceux à qui il doit son élection (et donc à qui nous devons les journées de Béziers), à savoir les électeurs bitterois du FN ?
    Comme je respecte infiniment Daniel Pollett qui est ici mon représentant RR, je suis sûr qu’il va comprendre certaines de mes réticences tout comme je peux comprendre les siennes.
    L’ambiguité à lever (au plus vite selon moi) c’est celle de l’attitude à garder vis-à-vis du FN et de Marine : nous aussi à RR on pourrait faire une liste de nos divergences et lancer au FN comme un ultimatum à adopter toutes nos positions, en menaçant si ce n’est pas réalisé d »aller chercher ailleurs ».
    Ménard serait bien inspiré de prendre en compte cet émoi qu’il a suscité parmi les Patriotes, et de nous affirmer dès maintenant:
    – oui je reste un fidèle soutien de Marine
    – non les propositions ne sont pas « à prendre ou à laisser », juste une base de discussions.
    Rien que ça suffirait à mes yeux à lever cette ambiguïté pesante des journées de Béziers.
    Pour le reste, on se rappellera tous que notre base d’action résistante est le combat contre le totalitarisme islamique, tout ce combat et rien que ce combat : sur cette base-là il ne peut y avoir aucune sorte de compromis ou d’acceptation sauf à retomber dans l’esprit de Munich, prologue à la guerre généralisée.
    Le port du voile (ou plutôt sa stricte interdiction) fait partie de ce socle commun, s’il y a eu ambiguïté à Béziers il faut que la clarification se fasse au plus vite !

  6. Entièrement d’accord avec Christine Tasin et c’est pourquoi je suis adhérent
    à Résistance Républicaine et non Riposte Laique qui est selon moi parfois trop ouvert à une certaine bigoterie dans laquelle je ne me reconnais pas

    • Merci Paul pour cette confiance et cette fidélité qui me touche et qui nous permet, pas assez souvent à notre goût de bénéficier de tes commentaires et expériences. Par ailleurs Riposte laïque est un media et non une association avec des adhérents.

  7. Les propositions publiées en clôture étaient tout sauf spontanées. La composition des tables rondes avait été préalablement modulée pour orienter d’entrée de jeu le thème famille sur les positions de la vieille droite la plus catho, et l’économie sur les positions du capitalisme le plus sauvage (et donc le plus immigrationniste !).

    • Effectivement c’est un sacré article à verser au dossier et qui reprend votre article sur Béziers, merci

  8. Bonjour,
    Ce débat est passionnant à la lecture des contributions de tous.
    Personnellement, j’aurai une position à la JC Michéa.
    Je suis contre les innovations néo-libérales qu’elles soient dans le domaine « économique » (chèque scolaire, liquidation du statut de fonctionnaire etc) ou qu’elles soient dans le domaine « sociétal » (« Mariage pour Tous », GPA etc).
    Le « sociétal » étant depuis des années, c’est bien connu maintenant, le cache-sexe du PS pour la liquidation de l’authentique SOCIAL.
    Ce qui fait que je retiens la moitié des objections de Christine à Ménard.

  9. Daniel pollett,
    Le danger de Béziers pour l’échéance de 2017 c’est la dispersion des voix. Il est important pour nous TOUS, en tant qu’islamophobes , que Mme Marine Le Pen soit au deuxième tour.
    Les résultats de 2017 marqueront la victoire ou la défaite de l’approche « Phillipot ». Si Marine n’obtient pas un bon résultat au premier tour ce sera la fin de la « dédiabolisation du FN », la fin de Mr Phillipot, la fin politique de Marine. Si Marine obtient un bon résultat, tous les espoirs seront alors permis. L’enjeu est donc très important pour les islamophobes puisque le FN, proche de nos idées, allié objectif, est le seul parti à pouvoir peser sur les décisionnaires.
    La tactique de Ménard est de faire perdre Marine. Il divise notre mouvement qui sera caricaturé par les médias qui profiteront de l’aubaine. Déjà, voir les commentaires dans RR sur la GPA ou le mariage des homosexuels….C’est pourquoi je suis très sévère contre ceux qui appuient cette démarche de Ménard, démarche inutile pour le FN mais très utile pour les anti-FN du genre les LR !!!
    Il faut ouvrir les yeux : Mr Ménard est un menteur en prétendant n’être la marche de personne. Il prévoit d’envoyer ses propositions à chacun des partis de France ??? Pense t il sérieusement qu’un Mélenchon va signer ? . En réalité, il s’agit simplement de poser un obstacle sur la route de Mme Le pen en voulant la faire glisser vers « l’extrême droite dure catho » qui soutenait le Père. Vous ne pouvez nier cet état de fait. Par là, il favorise les LR et notamment Mr Sarkozy qui sera très certainement le gagnant de sa très ridicule primaire.
    Vos arguments sur l’unité sont d’évidence erronés. On ne peut pas s’allier avec Ménard!!! Il faut choisir : Le FN de Phillipot ou le Mouvement « oz ».
    Il faut impérativement que la FN s’échappe du marécage dans lequel Mr ménard veut l’amener. Celui qui veut soutenir Ménard doit, à mon avis, partir du FN car cette démarche est incompatible avec les fondamentaux du parti, Le FN ce n’est pas le PS avec ses courants et ses éléphants.
    L’objectif de Ménard qui désormais se prend au sérieux, très au sérieux, trop au sérieux, est de nous faire perdre au profit de Sarkozy. Mr Ménard croit en lui comme Macron croit en lui même : Ils se prennent pour des électrons libres. Mais en POLITIQUE IL N’Y A PAS D’ÉLECTRONS LIBRES. Ni de génération spontanée: IL Y A BIEN QUELQU’UN QUI LES A FAIT NAITRE. En fait ce sont des mégalomaniaques aveuglés par leur égo surdimensionné comme certains gosses mal élevés ! Politiquement que valent ils ?
    Encore que Ménard a été élu lui. Elu par qui ? les voix du « FN en voie de dédiabolisation » !!!
    La reconnaissance n’est pas le fort de ce Monsieur ! Personnellement je n’aimerais pas pactiser avec un traitre. En se dressant contre Marine, il trahit l’électorat FN qui a voté pour lui. Il nous enlève tout espoir de réellement peser sur la politique du pays. Qui trahira t il la prochaine fois?
    L’intitulé « Oz » est plus révélateur que vous ne pensez. Un magicien a une connotation plutôt bénéfique au contraire du sorcier plutôt maléfique. Ménard n’est donc pas un magicien mais un sorcier : « le sorcier d’OZ » avec son mal : la haine de la République Démocratique et Laïque! C’est un autocrate. Je doute que votre participation ait réellement comptée dans l’élaboration des propositions. Ne le prenez pas mal ce n’est pas contre vous. Mais la méthode est claire. De la poudre aux yeux…comme dans le pays d' »OZ ».
    Suivre Ménard dans ses délires serait notre perte. Il n’est même pas capable d’avoir une analyse lucide sur le pays. En effet, notre mal c’est l’absence d’Etat, tué par le libéralisme. Cet Etat déstructuré par Bruxelle, Si l’Etat agonisant remue encore un peu c’est bien par ses fonctionnaires… Qui en plus sont 5 millions…Un détail en démocratie !? Quelle stupidité de les stigmatiser ! Ne croyez vous pas ?
    Imaginez un instant que Ménard ait pris une autre voie : celle du soutien à Marine. Imaginez l’enthousiasme au moins dans nos rangs au lieu de ça qu’avons nous : Les sarcasmes des médias et une épine qui nous fera très mal en 2017.
    Il faut se ressaisir. Ne pensez vous pas !?

    • « La reconnaissance n’est pas le fort de ce monsieur » dites vous ? vous me faites penser à Hollande quand il a dit la même chose sur Macron, « il me doit « ! ! je ne crois pas que l’on soit obligé d’ être reconnaissant pour faire de la politique ou faire avancer des idées, sinon c’est le PS , complètement sclérosé ! enfin l’était il , car aujourd’hui c’est la débandade …c’est l’autre face de la reconnaissance..
      j’aime cette façon de faire de Ménard, et ne répèterais pas ce que Mr Pollet a dit mieux que moi, y compris Pour le mariage pour tous, même si ce n’est pas l’essentiel pour le moment;quand à faire des propositions , autant évoquer le problème car viendra pour le prochain gouvernement les inévitables questions de la GPA et PMA, liées à ce mariage ! et ce sont aussi des valeurs …Je ne vois pas Mr Ménard avoir des ambitions pour la Présidentielle donc il est bien dans son rôle, de réflexion ! il y a longtemps que je me posais cette question de savoir pourquoi toutes les droites « éparpillées » et perdues ne se fédéraient pas! car nous avons vraiment à faire disparaitre ce gouvernement de gauche, et ce n’est pas gagné avec ses manipulation donc je suis contente de la démarche faite , et somme toute avec des idées proches du FN ,80% a dit Ménard ; si vous ne souhaitez pas les sarcasmes des médias , le mieux est de ne pas trop montrer par des écrits que vous n’êtes pas d’accord , des écrits qui sont certainement lus !!

      • bien sûr que si qu’il faut montrer qu’on n’est pas d’accord le FN rassemble au-delà du clivage droite gauche et il faut que cela se sache et il faut que la presse sache que tout le monde patriote n’est pas d’accord avec Ménard et ce qui est sorti de Béziers qui est scandaleux et inacceptable

  10. Je me répète…Mr;Ménard a déclaré : »être d’accord à 80% avec Marine LE PEN » et avoir 20% de différents » déclaration faite sur BFM et que je sache beaucoup de téléspectateurs ont pu entendre ce qu’il disait!
    Renoir, nous dit que Christine est elle d’accord à 50% avec les déclarations de Ménard donc tout espoir n’est pas perdu pour l’élection de Marine!
    Pour ma part, j’ai dans ma famille des participants à cette manifestation de Béziers ainsi que plusieurs amis et je dois dire que leur point de vue diffère de celui de ceux qui n’y ont pas assisté ,de ce fait, je me fais beaucoup de soucis quant au devenir des mouvements patriotes.

    • la question n’est pas d’y avoir assisté ou pas la question est d’^tre d’accord ou pas avec les 51 propositions qui ont été faites, or ce qui réunissait les gens immigration et islam a été laissé de côté, aucune mesure crédible et intéressante, a été développé ce qui sépare, l’ultralibéralisme et les questions sociétales. POur moi si un candidat qui se prétend patriote avait un tel programme ce serait non, définitivement non. Par ailleurs il ne faudrait pas que, sous prétexte d’avoir passé un bon moment dans la famille patriotes certains ne voient pas la bouteille à moitié vide, pas de programme correct sur mosquées (moratoire ?ils se fichent de nous), pas d’évocation de la remigration, et en plus programme thatcher merci bien !

      • Bonsoir Christine ,je me pose la question très sincèrement : je ne comprends pas
        pourquoi tu n’es pas allée à ces rencontres ,pour intervenir sur les sujets que tu évoques et même les imposer fortement

        • j’ai déjà dit que je ne voulais pas cautionner une démarche qui vise à faire pression sur le FN ce que je trouve mauvais en ces temps où tout le monde tombe sur le FN, et que une journée pour 50 propositions à débattre et un programme à monter c’est du foutage de gueule, les propositions étaient déjà téléphonées, ou prêtes et je trouve que c’était tout sauf la démocratie à Béziers, pas de temps à perdre pour participer à une telle pantalonnade

  11. Bonjour a tous , Désolé c’est devenu une obsession chez moi , 2017 sera la dernière sortie possible avant l’autoroute de la soumission , nous n’avons besoin que d’un seul mot pour évité ça c’est le mot UNITÉ . C’est peut-être trop simple pour certains cerveaux qui ont l’art de palabrer sur la meilleure façon de tourner les tuyaux de pipes mais sans cet engagement de chacun sur ce mot UNITÉ aucune victoire ne sera possible et notre pays continuera sa dérive vers sa disparition . Ce petit rappel rien que pour dire la lourde responsabilité que chaque français a devant l’ Histoire future de son pays . Ma lutte est pour la France rien que pour la France et pas pour rétablir je ne sais quels privilèges d’un autre âge pour des gens qui se confondent plus a des sectes nostalgiques de leur passé peu glorieux envers le peuple .Pour moi actuellement le seul mouvement ayant déjà accompli un bon bout de chemin vers cette UNITÉ c’est le rassemblement BLEU MARINE . A ce titre je n’ai besoin que de savoir qu’une chose Béziers est-il homogénéisant ou dispersant face ce besoin d’ UNITÉ totale pour obtenir la victoire de la France libre , sorti de là je n’avalerais aucune autre confiture des fruits rances des ambitions personnelles non avouées de certains , désolé l’heure est trop grave !

  12. Absolument d’accord avec Villeneuve, à quelques exception près les propositions de Ménard vont comme un gant à LR.
    Avec toute la sympathie que j’ai pour le personnage, je ne peux que constater
    que ses propositions libérales vont à l’encontre du programme de MLP.
    Ce qui fait la force et la fragilité de ce programme c’est paradoxalement sa cohérence.
    On ne peut pas en extirper certains point sans rendre caduque l’ensemble.
    je m’explique, MLP veut rétablir l’état dans toute ses dimensions et retrouver,
    donc le maitrise de sa monnaie et de ses frontières, cela passera nécessairement par une sortie de l’Europe proposée par referendum aux Français après son éventuelle élection.
    N’en déplaise à certains , l’immigration ne pourra être jugulée sans reprendre le contrôle de nos frontières nationales.
    D’autre part, c’est le libéralisme de l’Europe et toutes ses contraintes de normes qui ont ruiné notre industrie et notre agriculture et créé ce chômage
    endémique.
    En rétablissant notre monnaie nous pourrons retrouver une souplesse économique et de l’espoir.
    Même s’il faut l’admettre, il faudra s’atteler au financement des retraites pour les jeunes générations, il serait suicidaire pour MLP de retarder l’âge légal d départ à la retraite et de créer une mobilisation supplémentaire contre elle, si comme je le souhaite, elle accède à la marche suprême.
    Bien que j’admire MLP pour son courage et sa ténacité face à l’adversité, y compris dans son propre camps, je ne pratique pas le culte de la personnalité.
    J’aurais voulu qu’en son temps un Chevènement en fasse de même, mais il n’a pas voulu couper le cordon ombilical avec le PS et n’a pas crée d’alliances sur une base Républicaine avec la droite pour avoir une chance de l’emporter.
    Dupont d’Aignan est dans le même cas de figure, mais là, c’est à lui de se
    rapprocher de MLP pour continuer à exister politiquement.

  13. Béziers était un regroupement de patriotes désireux d’apprendre , de débattre et d’exprimer leurs doutes et leurs opinions fondées et étayées.
    Cela a été le cas .En sus nous avons réussi à convenir après participation de chacun à un consensus de 51 propositions à soumettre aux différents candidats.
    En cela,cette initiative de Robert Menard a été fructueuse et positive.

  14. Salut les Résistants !
    J’admire la certitude des convictions de la majorité d’entre nous…
    Merci quand même, Robert ! Fallait oser !…
    Peu importe les divergences de « stratégie »!
    L’essentiel est de se retrouver sur notre dénominateur commun : ne pas succomber à l’islam !
    Ils n’ont pas encore compris ça chez toutes ces têtes couronnées ? C’est désespérant! Allez, ciao ! Mais, dommage …Il vaudrait mieux en parler sereinement et préparer les moyens d’action..