La clique à Hollande, c'est pire encore que ce que Kafka décrit dans ses romans !

Comme Maxime j’ai beaucoup lu Franz Kafka entre 18 et 35 ans, j’ai même lu TOUT Kafka, y compris sa correspondance. C’est vrai que c’est lourd, sinistre, angoissant, démoralisant ! et cette lourde atmosphère, je l’ai rencontrée en voyageant en 1970 à Budapest ( Hongrie) et en Yougoslavie, dans les rues, les restaurants, les banques, tous ces endroits étaient mal éclairés, les gens muets, méfiants de nous voir, reluquant nos chaussures pourtant très ordinaires, certains nous proposant en douce de changer de l’argent dans la rue !
Mais ces livres étaient une drogue pour moi qui adorait déjà le fantastique, la SF. Et je sentais bien qu’il y avait là quelque chose d’extrêmement profond et que K. était un véritable génie.
Bref, K. dénonçait surtout la lourdeur du Pouvoir ( communiste je suppose, voir le KGB, la STASI et autres…). et la solitude d’un homme seul, obligé de se soumettre ou de périr.
Et on peut très bien comparer ces despotes ( dirigeants, juges, petits ou grands personnels de la Loi, du Château, gardiens cyniques et vicieux, petits dénonciateurs perfides et vulgaires) avec les nôtres aujourd’hui !
On se demande même si la clique à Hollandouille ne fait pas encore mieux, et ne bat pas tous les records ?
Car enfin, le simple « bon sens agricole » nous montre clairement tous leurs mensonges, l’invasion de millions d’indésirables haineux, les ultra-violences des ultra-gauchistes, les condamnations incroyables en justice des patriotes qui osent seulement parler et dénoncer.
Tout le monde n’a pas forcément, et ce n’est pas grave, lu Kafka, Orwell, Aldous Huxley, Renaud Camus, Redeker, Jean Raspail et tant d’autres, mais il suffit de sortir dans la rue ou de lire RR, RL, Boulevard Voltaire, pour réaliser que nous subissons tous les jours ces horreurs et ces réalités… plus que kafkaïennes !
Parfois la réalité dépasse la fiction, à notre grand étonnement, mais jusqu’où cela ira-t-il ?

 125 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. C’est de mal en pire…..dictature de la liberté d’expression. On veut museler les résistants patriotes, en faisant condamné ceux qui osent se lever face à l’oppression de nos dirigeants indignent.

  2. C’est pourquoi il faut s’attendre au pire dans la situation actuelle …

  3. Effectivement la dialectique désormais en vigueur au sein de l’éxécutif, mais aussi dans les cours de justice, et jusque dans les lignes de la presse aux ordres et sous les caméras, rejoint exactement celle que nous pouvions observer dans les années 60 et 70 , dans les pays du rideau de fer, ou régnait un ordre marxiste implacable !
    la caractéristique hallucinante de cette France et même cette Europe de 2016 , est l’incroyable alliance secréte entre l’ultra gauche sociétale et le salafisme le plus extrême , en la personne de l’UOIF!
    Personne au cours des années 70 ou 80 n’aurait pu imaginer qu’un jour , l’ultra gauche , déjà existante, ne conclut une alliance de fait avec l’idéologie mahométane la plus médiévale et barbare ; et bien si cela s’est réalisé, mais dans le but , de préserver la position dominante d’une oligarchie mafieuse socialope , dont les priviléges dépassent largement ceux des autres responsables politiques européens !
    Comme dans les années de plomb couvrant les pays de l’est, les opposants étaient réduits à la plus profonde des clandestinités , courbant le dos devant les contraintes multiples , et s’économisant dans le but de ne pas disparaître !
    Il semble en effet que la vocation des patriotes soit désormais le royaume de l’ombre ou à l’abri de la lumiére trop dangereuse , nous nous comptions et rassemblons patiemment nos forces sans aucun bruit extérieure , pour ponctuellement ,rapidement , et surtout dans la nuit ,engager des initiatives destinées à faire relâcher l’effroyable étau de la charia , que nous imposerons les milices radicales commanditées de haut !
    L’avalanche des condamnations iniques et cruelles , tot ou tard nous amènera à rentrer à l’intérieur des catacombes , à l’exemple des premières communautés chrétiennes ! mais la comparaison s’arrête là , car il sera ensuite de tout autre affaire , bien éloignée hélas de la sainte messe !

  4. Excellente remarque; oui tous ces auteurs avaient pressenti le rôle clé de la technologie dans la manipulation des masses. Et la crise actuelle (pénurie d’essence, risque de grève dans les centrales nucléaires) fait aussi pensr à Ravage, de Barjavel.

    • exactement en effet, Ravage est de plus en plus d’actualité

  5. flambyle mou n’aime pas son peuple et n’a pas de limite pour le détruire et le vendre à l’envahisseur musulman.

Les commentaires sont fermés.