Des emplois selon Baumel (PS, frondeur) ? Facile : ouvrir des centres de "déradicalisation" !

Chaque jour l’Europe et la France, en particulier, entrent dans une nouvelle étape de la folie islamophile.

La dernière est mise en musique par le député PS (frondeur) Laurent Baumel, aidé par le préfet…

Ce type a eu une idée sensationnelle dépassant par son génie Gribouille et le sapeur Camenber.

Un centre social devait fermer dans sa circonscription d’Indre-et-Loire, à Beaumont-en-Véron:

37 emplois étaient menacés.

C’est alors que le génial Baumel, avec l’aide de la non moins géniale Anne Hidalgo, a eu une idée géniale.

Pourquoi ne pas en faire un centre de « déradicalisation » (sic) ?

Et voilà que la merveilleuse idée a pris forme : l’emploi français sauvé par les fous furieux de l’Islam !

Quand les escrocs de la fac de Lille nous expliquaient que la France tournait grâce à l’immigration , n’est-ce pas une belle illustration de leurs travaux ? :=)

A Beaumont-en-Véron, les patriotes se mobilisent contre cette nouvelle folie des frondeurs socialistes : ils ne veulent pas des dingues de l’Islam CHEZ EUX !

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2016/04/01/Une-petition-du-FN-contre-le-centre-de-deradicalisation-2671310
http://www.magcentre.fr/93018-deradicalisation-a-chinon-une-communication-radicalement-prematuree/

Je pense que tous, à RR, nous n’en voulons pas non plus en France:

DECHEANCE + EXPULSION + SAISIE DE TOUS LES BIENS me semblent une très bonne solution, propre aussi à améliorer l’économie française.

Source : « Le Figaro » du 6 mai 2015, qui explique sur deux pleines pages que la « déradicalisation » est en train de devenir un filon très juteux en France.

Filon que les associations musulmanes ne sont pas les dernières à tenter d’exploiter.

Complément 

Un document transmis cette semaine au ministère de l’Intérieur recense près de 75 structures reconnues et financées par l’État. Le montant global des subventions est passé de 500.000 à 6 millions d’euros entre 2014 et 2016, en augmentation de plus de 1 000 %!

Désormais, tous les voyants sont au rouge avec plus de 13.000 individus radicalisés. Face à la déferlante, l’appareil d’État a formé quelque 12.000 policiers, gendarmes, agents préfectoraux et municipaux, enseignants, hauts cadres de la SNCF, de la RATP ou encore des Aéroports de Paris.

Lire l’ensemble de l’article ici :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/05/05/01016-20160505ARTFIG00144-deradicalisation-la-france-au-pied-du-mur.php

 166 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Bonjour à tous,
    Entièrement d’accord et tous les pieds noirs le seront aussi et un grand nombre de métropolitains également.Il suffit de gratter un peu et ils finissent par le dire (pas très fort mais ils le disent). Surtout si ça fait baisser le chômage.
    Cordialement.

  2. Les temps changent et évoluent en permanence!
    A l’époque il y avait le Bel Espoir, qui embarcait les toxicomanes pour faire le tour du monde pour leur redonner goût à la vie !!!!
    votre fils qui ne se droguait pas n’aurait jamais mis les pieds à bord de ce 3 mâts!
    aujourd’hui ils veulent offrir des relais et châteaux pour « déradicaliser ces jeunes « victimes » ?! djiadistes et islamistes avant tout! qui va encore payer la note???
    alors! déradicaliser, ou éradiquer?
    oui les temps ont bien changé!!!

  3. Merci Antiislam. Moi aussi je crois avoir entendu ce monsieur Baumel sur France Inter. Je n’en suis pas certaine car souvent je suis occupée ailleurs pendant que la radio est allumée.
    Mais ce dont je suis sûre c’est qu’il a été question de « déradicalisation » et là où je veux en venir c’est que « l’invité » de France Inter a conclu en disant que l’Etat va investir des millions à cette lutte… et qu’il était aidé dans sa mission par…. : la FONDATION de FRANCE….
    Alors, Vous qui n’avez pas d’héritiers et « qui souhaitez donner des idées à vos projets après votre mort », selon la formule de la Fondation de France, voulez-vous vraiment que votre argent, vos précieuses économies, servent à « moderniser les banlieues, les cités sensibles », autrement dit les zones de non-droit » ? Dans l’hypotétique espoir que de la peinture neuve sur les façades, des centres sportifs, des lieux de loisirs, empêcheront les idées du coran de faire leur chemin dans la tête des gamins ?
    Réfléchissez-y.

    • Bonjour,
      Merci Olivia.
      Pauvre « Fondation de France »: je me souviens comment mon père avait été enthousiasmé lors de sa création , dans les années 70.
      Les choses ont bien changé depuis.
      D’ailleurs, je dois dire la même chose du « Secours Catholique » dont la propagande ressemble, par ses photos, à un tract pour un concours de femmes voilées.
      Personne, dans ces organisations, n’est capable d’expliquer à ces voilées que l’aide qu’elles reçoivent demande de la GRATITUDE pour le pays qui les accueille ?
      Gratitude qui exige qu’elles renoncent à leur voile.
      Sinon la France est une simple pompe à fric en attente de passer sous un gérant musulman.
      Ce voile dont Elisabeth Lévy a dit, fort excellemment, que, pour le Français qui se respecte, il est semblable au casque à pointe des temps passés.

      • Antiislam, merci pour votre réponse. J’ai bien lu également votre message au sujet d’Embrun, l’article paru ce samedi dans le journal. Mais, comme il en a déjà été question je ne sais pas s’il est vraiment judicieux de remettre le sujet à l’ordre du jour ; il y a déjà tellement à lire sur RR ! Si Christine le souhaite aussi, si elle trouve le temps, elle me le fera savoir.
        Pour répondre plus précisément à votre msg ci-dessous, il s’avère qu’on ne peut plus faire confiance à ces associations humanitaires car « ils » récupèrent tout – et comme vous le faites remarquer – sans aucune reconnaissance…

        • merci Olivia je pense qu’on va laisser là l’affaire d’Embrun pour le moment en effet

  4. la de radicalisation,pour ces gens la cela n’existe pas,c’est comme demander a un gay de se mettre avec une femme,c’est impossible pour lui.

  5. Bein si on leur fait bouffer du cochon à tous les repas.

  6. Si tous ces politicards à deux balles avaient un minimum de jugeote, ils songeraient à mettre en place des centres d' »anti-radicalisation », avant de penser à de la « dé-radicalisation », car une fois que le mal est fait…
    De toute façon moi c’est simple, toute personne s’étant ralliée de près ou de loin à des barbares de l’islam qui ont filmé leurs décapitations au couteau d’être humains vivant et bien conscient au moment de la dite-décapitation (en réalité ÉGORGEMENT est le véritable et seul terme qui convient), ne mérite qu’une seule chose : le cachot à vie, ou la mort… au choix.

  7. Centres de déradicalisation?! bah voyons!!!
    avec l’argent du contribuable, elle est pas belle la vie!
    des centres oui, mais d’éradication ! et en masse!
    remède éfficace garanti!

  8. Vu sous l’aspect Candide de la culture potagère de Voltaire, pour vivre en jardinier heureux, je n’ai pas trouvé d’autres solutions, que de recycler les vieilles salades dans une fosse à compost, plutôt que de les laisser se faner d’elles-mêmes dans le jardin où elles attirent rongeurs, colimaçons et limaces de toutes baves, qui ravagent mes plantations. Signé Ludion le jardinier .

  9. Mais non, ce sont des centres d’éradication qu’il faudrait!!!

  10. Leur faire étudier les articles de Malk Sibali « Allah le grand menteur ». (voir sur RL) et le livre de H Lemaire « musulmans vous nous mentez ».

  11. En plus pour les déradicaliser…. Y a du boulot! Déjà il faut leur interdire le coran, chose impensables pour les professionnels du grand remplacement qu’ils sont….

  12. J’ai eu connaissances de certains cas de personnes , semble t il revenues de leur engagement djhadiste , dont dans l’absolu, le retour de conscience n’est pas totalement impossible ! Cependant nous ne devons pas du tout , entrer dans une spirale d’optimisme fonciérement irréaliste , car l’examen de l’actualité concréte , nous préserve de toute illusion désastreuse .
    En effet , il semble que le départ en Syrie et la participation active à des combats et des atrocités, aient pour résultat de façonner des profils psychologiques résolument fanatiques , et réfractaires à toutes tentatives de reconversion en faveur d’un adoucissement des attitudes
    Donc aprés avoir été parties prenantes à des actions de guerre trés violentes et des exactions pleinement assumées, il semble qu’il soit bien difficile pour les auteurs de ces actes , de revenir à des sentiments de regrets et d’humaine compassion
    Le fanatisme religieux , les combats extrémes et les cruautés infligées contre des innocents par pure passion idéologique, paraissent être , selon les observateurs avertis, une véritable …DROGUE! puissante à laquelle il est ensuite quasiment impossible d’échapper !
    A l’heure présente , nous n’avons jamais vu un grand tortionnaire du DAECH! se repentir sincérement de ses crimes, promettre de ne plus recommencer , et se convertir à une religion de la clémence et de la tolérance !
    En conséquence nous devons , avec réalisme , grandement relativiser les tentatives de déradicalisation de membres du DAECH, ayant été participants des atrocités sur le terrain, car l’empreinte du gout du sang et de la violence infligée sera toujours infiniment plus puissant que les vains discours d’appel à la modération et à la charité , que pourrait prononcer n’importe quel éducateur bizounours !
    Donc le concept de déradicalisation pourrait éventuellement , et avec beaucoup de prudence, s’adresser à ces personnages , islamisés dans les mosquées intégristes, mais n’ayant pas encore vraiment commis d’actes de sang . Toutefois , je manque de compétence psychologique , me permettant d »évaluer tangiblement , la capacité d’évolution de tels profils mentaux
    D’autres personnes plus expérimentées en la matiére , pourraient avoir sur ce sujet des lumiéres supérieures aux miennes !

  13. tout a fait d’accord avec votre phrase Antiislam !
    DECHEANCE + EXPULSION + SAISIE DE TOUS LES BIENS me semblent une très bonne solution, propre aussi à améliorer l’économie française.
    Mais vous avez oubliez quelque chose d’important à rajouter :
    droit de tirer dessus si réticences de ces racailles et pas de pitié eux ils en ont pas pour vous ,qu’ils aillent tous à leurs paradis des 72 Vierges en aller simple point barre

    • Bonjour,
      Pas besoin de tirer : si une loi digne existe, son application est simple.
      Départ direct entre deux gendarmes !

  14. Merci Antiislam de mettre les points sur les i.
    Où la décadence de notre époque s’arrêtera-t-elle ?

Les commentaires sont fermés.