Bientôt des plages réservées aux "voilées" en Espagne ?

Allons nous vers une Europe de l’apartheid au nom du fameux concept du : « vivre ensemble » (niaiseux au possible…) ?

A quand des guichets différents, en fonction de sa religion ou de son idéologie, pour toucher des prestations sociales ? Et tout à l’avenant …
Après les horaires de piscine réservés aux « femmes pudiques », allons nous vers des horaires de cinéma réservés, des « centres culturels » réservés, des magasins réservés, etc…

Comme le « vivre-ensemble » est beau : c’est l’avenir de l’occident !

S’il existe des plages pour nudistes, pourquoi pas des plages pour femmes voilées ? C’est en tout cas l’argument avancé par le « cercle », une cellule citoyenne constituée majoritairement d’Espagnols convertis à l’islam. Dans un tweet du cercle de base de Podemos, cité par Marianne, des musulmans proposent : « à l’instar des plages nudistes ou des plages spécifiquement réservées au public gay, nous pourrions délimiter des zones de plage exclusivement pour les femmes musulmanes. […] Ce serait la plus importante preuve de tolérance ». Sous la pression des revendications communautaristes, le projet polémique pourrait être mis en place par certaines communes Podemos.

José Torres Hurtado, le maire conservateur de la ville de l’Alhambra, cité parMarianne, y voit une tentative de séduction de l’électorat musulman. « Podemos veut séduire l’électorat musulman, notamment les Espagnols convertis à l’islam, avec des propositions farfelues et démagogiques », explique-t-il. Le parti se défend cependant de toute récupération et rappelle être avant tout un parti laïc. Aujourd’hui, seuls la Turquie et Dubaï ont mis en place ce genre de dispositifs sur les plages.

Podemos en pleine crise

Un projet qui ne devrait pas faire l’unanimité, d’autant que le parti subit aujourd’hui le feu des critiques de nombreux électeurs déçus. À peine créée, la formation connaît un désamour de la part des Espagnols, qui voyait en Podemos un renouveau de la politique. En mars dernier, Pablo Iglesias – à la tête du mouvement – s’est séparé de son numéro 2 Iñigo Errejon. Un départ forcé, symbole de fortes tensions en interne entre radicaux et modérés, qui s’interrogent sur le chemin à prendre pour la troisième force politique d’Espagne. Le parti souffre également de la crise politique installée dans le pays, incapable de former un gouvernement. De nouvelles élections législatives devraient avoir lieu d’ici fin juin. Selon les derniers sondages, elles devraient être marquées par une montée de l’abstention, notamment chez les électeurs de gauche.

http://www.lepoint.fr/europe/bientot-des-plages-voilees-en-espagne-29-04-2016-2035965_2626.php#xtor=CS3-190

« Les c…s, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.  »
Michel Audiard
Note de Christine Tasin
Même si cette proposition n’émane pas de la direction de Podemos mais de l’un de ses « cercles de réflexion » et ne sera vraisemblablement pas retenue (voir le démenti paru sur Marianne), elle est symptomatique de l’état d’esprit des gauchistes européens qui sont prêts à tout et notamment à piétiner l’égalité hommes-femmes pour les beaux yeux des musulmans.

 98 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. j ‘espére qu ‘elles ne viendrons pas sur nos plages de bretagne nord
    je le leur déconseille , il y fait froid même en burka, matelassée , il y à des icebergs et des pingouins
    du vent à décorner , les niquabées , et leurs moufflets
    de la pluie tout le temps et froide , des processions catholiques
    et des chiens qui crottent
    kénavo

  2. Qu’est-ce qu’une immigration imposant sa culture ?
    Une INVASION, une CONQUÊTE !
    Quand Erdogan dit que vouloir que les turcs s’assimilent c’est un génocide, ce qui culturellement n’est pas faux, il demande à l’Europe de se laisser envahir et conquérir !
    Par contre, en réponse, comment se fait-il que des turcs veillent immigrer ? Il ferait bien de regarder dans son jardin…

  3. pourquoi pas une plage avec des courants dangereux,,des requins,des méduses,enfin une plage ou personnes ne va,beau cadeau ? si je pense.

    • Non, une plage strictement réservée au Blancs; chacun chez soi….;

  4. Encore un manque à gagner touristique pour les espagnoles, qui pourra ajouter encore de la pauvreté des 13 millions de pauvres déjà existants évidemment, grâce à l’union de misère de Bruxelles et à leurs élus bien aimés.
    Car les plages de voiles permis, l’Islam visible, vont continuer à s’agrandir bien sûr, l’Andalous en marche pour les musulmans amis résistants, les conditions sont réunis grâce aux ordures du pouvoir totalitaire fasciste.
    Nous pouvons comprendre pourquoi nos dirigeants laissent mourir des chrétiens d’Orient et autres par des musulmans dans le monde et font tout l’inverse pour nous protéger et nous exposent bien avec cette saloperie D’Islam en Europe, nous sommes tous dans le même bateau sur terre.

  5. Et ils appelle ça le vivre ensemble. Incompatible avec notre culture européenne. A virer, musulmans dehors.

    • moi j’ai trouvé un exercice pratique et je dois avouer que je m’amuse beaucoup et vous invite à en faire autant histoire de leur pourrir la vie!
      cela consiste à chaque fois que je fais mes courses au super -marché qui possèdent un rayon hallal je leur déverse dedans des paquets de porc !

  6. Personnellement je trouve l’idée sympathique . Après les quartiers de non-droit muzz, les plages muzz . L’avantage, nous savons où ils, elles se trouvent et nous pouvons programmer de festoyer ensemble, le vivre-ensemble à notre manière, activités sur la plage genre, cours après moi que je t’attrape, et sur les flots un superbe spectacle son et lumière du plus bel effet .Passons nos vacances en Espagne .

Les commentaires sont fermés.