Du vide sidéral des étudiants de sciences po déguisés en hidjab

http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/des-etudiants-organisent-un-hijab-day-a-sciences-po-20089/
Des étudiants de Sciences po décident aussi d’enfiler le voile en organisant un « Hijab day » : « pour sensibiliser sur le port du voile et «démystifier le tissu», des étudiants de la grande école parisienne encouragent leurs camarades à «se couvrir les cheveux d’un voile le temps d’une journée» ».
Cela n’a pas de sens parce que le hijab n’est pas un tissu quelconque : il exprime une appartenance religieuse par définition. Ils auraient mieux fait de nommer autrement leur journée. Les étudiants de Sciences po sont peut-être plus intelligents que la moyenne, mais, sur ce coup, ils ne volent pas plus haut que Geneviève de Fontenay déclarant son amour pour la mode islamique…
« L’élite » que ces étudiants sont censés incarner (parce qu’ils sont censés être davantage sélectionnés que les autres) ferait mieux de discuter de la compatibilité de l’islam avec la Constitution, par exemple, débat lancé par l’AFD affirmant que l’islam est contraire à la Constitution.

http://www.lepoint.fr/monde/allemagne-pour-l-afd-l-islam-est-incompatible-avec-la-constitution-18-04-2016-2033137_24.php

Tenir ce débat est bien plus risqué que leur initiative de « hijab day »… à moins d’avoir la réponse avant d’avoir commencé à débattre…

C’est bien plus compliqué aussi, puisque cela suppose à la fois de connaître les principes juridiques et l’islam, en théorie et en pratique.
Il est vrai que leur école est tournée vers l’international et que les pays islamiques présentent des opportunités que n’offre pas la France avec l’UMPS au gouvernail…

Je préfère l’attitude de ces femmes d’agriculteurs qui ont porté le voile pour une raison non religieuse, en expliquant que c’était en référence à une tradition française, en hommage à leurs ancêtres : http://www.ouest-france.fr/normandie/calvados/caen-faible-mobilisation-des-femmes-dagriculteurs-video-4167112

 491 total views,  1 views today

image_pdf

29 Commentaires

  1. Bonjour,
    Comment se fait-on accueillir à Sciences-Po si l’on vient avec une grande Croix et un autocollant sur la poitrine:
    “Je soutiens Chrétiens et Yézidis contre l’oppression musulmane.” ?
    Curieusement ces personnes n’ont pas le droit à la compassion de l’UNEF-Sciences-Po …

    • A Sciences-Po, l’UNEF et des connasses??? Vous rigolez!!
      C’est sûr qu’ils(elles) auraient dû aller plus loin ces timides petit(e)s futur(e)s politicard(e)s gauchistes, et proposer une journée EXCISION pour faire “comme si” et se mettre dans la peau d’une pauvre muzz sous les regards concupiscents des mâles blancos! Vous me direz que c’est vrai que ça ça ne se voit pas de prime abord… mais ils(elles) pourraient essayer,non?

  2. Qu’elles aillent lire ce que les musulmans pensent des non musulmans et de l’interdiction formelle pour un non musulman d’approcher une musulmane :

  3. Si je me souviens bien, la circulaire interprétative du 18 mai 2004, interdisait de porter les signes manifestant ostensiblement son appartenance à une religion. Les articles interdits par cette loi sont » le voile islamique, quel que soit le nom qu’on lui donne, la kippa ou une croix de taille manifestement excessive ». La loi ne remet pas en cause le droit des élèves de porter des signes religieux discrets. Enfin, son domaine d’application est très clairement limité à celui du comportement des élèves du primaire et du secondaire.
    Or donc, ces étudiantes-débiles ont effectué leur études primaires et secondaires SANS le voile. Elles sont donc ‘déshabituées’ au port de cet accessoire religieux ostentatoire. Le fait même qu’elles revendiquent de la porter en enseignement supérieur prouve sans contestation qu’il s’agit bel et bien d’une revendication religieuse communautariste.
    Naturellement comme la Loi le permet, elles seront autorisées à le porter et ensuite elles revendiqueront le droit de se vêtir comme elles le veulent et porteront le niqab au nez et à la barbe de tout le monde gaucho-bobo.

    • Bonjour,
      Nous pouvons être certains que derrière l’organisation de cette démonstration autant grotesque que criminelle se dissimule l’argent des grands démocrates de la “Ligue Islamique Mondiale” …

  4. Et ces jeunes sont la future élite du pays ? Leur initiative prouve leur grave ignorance de l’islam et de ses desseins. Par conséquent, nous ne sommes pas sortis de l’islamisme puisque la “relève” politique dhimmi est assurée….

  5. Ou comment habituer les gens au système politico religieux musulman que les ennemis de la France et de l’Europe rêvent de mettre en place

  6. à la fin ces gens là, vont être à la tête d’administration diverse et varier et le prosélytisme qui vas avec aussi !

    • effectivement, l’ENA et l’ENM entre autres figurent parmi leurs débouchés de prédilection, donc de futurs administrateurs (avec accès possible à une carrière politique) et surtout des juges, qui bénéficient des garanties du fonctionnariat tout en exerçant un pouvoir non négligeable dans la cité…

  7. Et si on faisait une journée “cochon” en invitant tous les musulmans à goûter notre bonne charcuterie. On pourrait dire que c’est pour “démystifier” le cochon et pour que les musulmans puisse se mettre dans la peau d’un occidental. Est-ce qu’eux accepteraient cette ouverture d’esprit ? Est-ce que les adeptes de la religion de “paix, d’amour et de tolérance” s’essayaient à déguster un bon saucisson avec un bon verre de vin ?

  8. Quand aura donc lieu la journée de la charia, dans un esprit d’ouverture et de tolérance (!), avec des stands d’initiation à la lapidation…
    Français de souche, petit blanc triste et dégénéré : tu manques d’ouverture d’esprit…Il faut t’ouvrir aux richesses d’une civilisation “différente”.

  9. Et le plus drôle dans l’histoire, hier matin j’écoutais RMC et était interviewée une jeune prénommée Fatima de science po, qui n’était plus d’accord avec la démarche, et qui indiquait bien que ce bout de tissu était au delà d’un accessoire vestimentaire mais bien un symbole…et quand Bourdin lui a demandé si elle allait se voiler pour cette journée et d’ailleurs il confirmait qu’elle ne portait pas de voile au quotidien…elle a répondu que sa mère lui avait dit “ici on est en France, on ne se voile pas”….tout est dit…

  10. Pff c’est des écoles à crétin, rempli de fils à papa bobo, collabo et con. Un jour, dans pas longtemps l’atterrissage va faire mal, mais là il sera trop tard.

  11. Et ils font partie de science po ? ça m’étonne pas que la France soit dans la situation que nous connaissons aujourd’hui , il n’y a rien de bon a attendre de ces gens là dont le seul but est de se remplir les poches .

  12. Courbe de Gauss: le pourcentage de crétins est très faible, mais le même dans toutes les couches ( n’y voyez pas malices ) de la société..

  13. Les “étudiants” de science pot ….tout comme certains de nos ministres, n’auront pas démérité d’une bonne sodomie islamique sur place publique
    Et surtout pas de vaseline–peut contenir du gras de porc–mais de l’harissa ! Hé oui, tout halal ! Et ni… la France ! selon le slogan labélisé par nos magistrats …………
    Ras le bol de cette pétaudière !
    Poutine, Trump, Marine …au secours !!………

  14. celles qui ne sont pas d’accord doivent le montrer et c’est facile
    i suffit d’e circuler ce jour là avec une très mini jupe ou un short ; des hauts talons et pourquoi pas un foulard Hermes autour du cou

  15. Des menteurs, des menteurs et encore, encore! hollande nous dit ;”la mosquée de brest est fermée” c’est faux… les étudiantes en 4ème année de sciences po incapables de s’exprimer correctement et voilées (ça va bien ensemble…) et ça va vouloir diriger la france… et y parviendra, On hallucine!!!

  16. Avec des étudiants de ce niveau, Science Po devient science pot. Il est temps de remettre le couvercle sur ce pot là, ça sent déjà mauvais…

  17. si le voile n’était qu’un “morceau de tissu” , pourquoi refuserait-on de l’enlever pendant les cours ? Entrons-nous dans les salles de cours avec une casquette, un béret, une chapka, ?

  18. On supporte plus de nos jours les dirigeants UMPS,et voilà que les futurs sont tout aussi hallucinants

  19. Preuve que la politique détruit le cerveau. Entre sciences Po et l’ENA, l’intelligence est carrément aspirée, les neurones implosent, le cerveau grille, bref… Atterrant.

  20. une majorité de cons dans ces étudiants de sciences po….
    demain,certains pourraient avoir des fonctions politiques et,qui sait,au plus haute fonction de l état!!!!!

    • Ils commencent à science pot et finissent à la chambre pour nous faire la France pot de chambre. Et nous sommes dans la merde !

Les commentaires sont fermés.