Est-ce que les idiotes qui croient au mythe des mariages mixtes vont enfin ouvrir les yeux ?


Est-ce que les idiotes qui croient au mythe des mariages mixtes vont enfin ouvrir les yeux ?

http://resistancerepublicaine.com/2016/04/12/migrants-leurope-accueille-la-misere-sexuelle/

Au risque de choquer, je dirais que ce qui se multiplie sans provoquer l’ombre d’une réaction citoyenne masculine légitime place de façon de plus en plus flagrante les femmes occidentales, de celles encore beaucoup trop nombreuses, tentées par l’exotisme des unions pluriculturelles, devant ce qu’on s’évertue à dénoncer depuis des années, exemples malheureux à l’appui, et que ce même type de femmes ne veut toujours pas entendre.

Ce n’est pas les mariages qui manquent qui ont fini comme on pouvait le prévoir : un géniteur qui retourne au bled avec sa progéniture, fort de la double nationalité nouvellement acquise pour lui et ses gosses, abandonnant sans scrupule l’épouse mécréante décontenancée qui ne  » voyait pas le coup venir « , et qui pleure ses illusions perdues dans les bras d’une justice qui sait mais ne fera rien pour elle, ou si peu.

J’ai appris très récemment le mariage d’une Française de souche avec un Turc, mariage au cours duquel il n’était pas autorisé aux deux familles de se mélanger.

Au risque de choquer, je dirais que les cas de viols et de tentatives sont le triste écho de ce que la raison essaie de faire comprendre depuis longtemps.

Je plains les filles agressées, mais puisse leurs cas devenir aujourd’hui l’avant-garde d’une population d’idiotes qui va se mettre enfin à réfléchir un peu mieux…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




22 thoughts on “Est-ce que les idiotes qui croient au mythe des mariages mixtes vont enfin ouvrir les yeux ?

  1. AvatarJ

    Je ne plaindrai sûrement pas ces inconscientes. ça me met déjà dans une rage pas possible quand je vois des blanches qui se promènent avec la djellaba, voilée avec trois marmots qui piaillent autour d’elle et le quatrième dans le bide. ça me donne envie de lui hurler dessus.

    1. duranduranddurandurand

      Oui je vous comprend , après elles iront larmoyées que leurs salops de maris a filé à l’anglaise avec les marmots au bled , ou bien lorsqu’elle se sera pris de bonnes branlées , vraiment rien dans le carafon ces femmes européennes qui se collent avec des muzz , elles croient qu’ils sont mieux que les hommes de souche , foutaise , baliverne , quant on est conne pour accepter le voile et tout le bastringue avec , qu’elles ferment leurs gueules et qu’elles ne viennent pas chialer.

  2. AvatarOlivier de V

    Cet article ne fait pas de mal après d’autres dénonçant la disparition des hommes dignes de ce nom en France.

    L’inculture, la naïveté gagne donc aussi les femmes, qui recommencent les erreurs de certaines de leurs ainées soit par ignorance ou par orgueil en estimant qu’elles, elles vont  »réusir » ?
    D’autres ne croient plus en rien, ni à la durée, ni à l’avenir… Il y a donc aussi toutes formes d’inconséquence et de démissions.
    Le mimétisme existe aussi. Certaines promènent leur toutou (pourquoi pas) dans un panier, d’autres…

    1. Avataragathe

      « Disparition des hommes dignes de ce nom en France ».
      Vous touchez-là ce qui est peut-être une clef. En effet, toutes modernes et « féministes » que nous prétendons l’être, nous sommes encore souvent « en crinoline » dans notre tête, comme le disait Coluche.
      Notre idéal masculin n’a pas évolué, et nous recherchons toujours un certain profil chevaleresque, que les hommes contemporains ne montrent guère. Les pauvres, ils croient bien faire en se conformant aux nouveaux standards d’une égalité des sexes mal comprise.
      Si bien que des hommes au mental plus archaïque de par leur éducation, peuvent, par contraste, paraître dotés de qualités viriles : courage physique, fidélité, engagement à la vie, à la mort…
      Je dis bien PARAISSENT, car il n’en est rien.
      Mais comme ces hommes-là , également de par leur éducation, ne sont pas à un mensonge près,ils jouent le rôle du chevalier-servant-rouleur-de mécaniques-qui-se-battra-pour-vous-défendre mieux que ne font les autres, plus réticents à le jouer parce que plus honnêtes (pour certains).
      C’est après la phase de séduction que les femmes séduites par ces qualités supposées, viennent à déchanter.
      Bref, Madame Bovary aujourd’hui, ce sont ces pauvres « idiotes » que vous dénoncez tous si violemment parce qu’elles choisissent un homme exotique
      Je réserverais, pour ma part, ma colère à celles qui se voilent, car c’est encore un autre degré..

  3. AvatarSEGUI

    A Meaux en seine et marne vous pouvez aller à Beauval il y a pire, des vieilles cougares entretiennent de jeunes arabes qui n’ont pas la trente ans, c’est à vomir. Et çà ne choque plus personne.

    1. Avataragathe

      Les « vieilles cougars » (= toute femme au-delà de 40 ans) ont autant de droit que les hommes à jouer à ça… Mais curieusement,il n’y pas de mot infamant pour désigner ce comportement lorsqu’il est masculin.

  4. AvatarSuzanne94

    L’eau et l’huile ne se mélange JAMAIS…..ça ne fonctionne Jamais……Généralement, c’est toujours la même personne qui fait des concessions au fil du temps, le couple fini par se séparer voir même divorcer……

  5. AvatarChristian Jour

    J’ai un cousin qui c’est mis en ménage avec une marocaine et une petite fille est née de c’est union. Puis sous la pression de la famille musulmane, la mère et l’enfant sont parti au maroc et là plus de nouvelle. Je ne sais pas l’age qu’elle doit avoir, peut être 25 ans mais son père ne la jamais revu. Elle doit porté le voile maintenant et elle doit être marié, quoi qu’il en soit cela est une histoire (vrai) qui devrait faire réfléchir les Français de souche, car se n’est pas le seul cas à ma connaissance. Il n’y a pas que des idiotes, il y à aussi des idiots qui pense que tout ça n’est pas vrai et que les musulmans ont leur place en France, jusqu’à se que la réalité leur tombent sur le coin de la gueule.

  6. AvatarRight Cathy

    je connais une amie proche qui a épousé un Marocain beau mariage et tout le tralalala.. ils ont eu un fils.. puis un jouir il a disparu avec l’enfant et sa femme a appris qu il était déjà marié au Maroc: Donc ici pas de mariage reconnu puisque bigame .. Malgré une audience avec le roi du Maroc rien n y a fait et plus de nouvelles depuis…

  7. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Les fictions TV et les films ont une large part de responsabilité dans les métissages : bourrages de crânes par l’intermédiaire d’histoires banales, pour ne pas dire idiotes, où l’on assiste, impuissants, à l’attirance sexuelle entre deux personnes d’origines différentes – et surtout de religions incompatibles.

    Récemment, j’ai signalé la diffusion sur une chaîne de la TNT de l’excellent film : « Jamais sans ma fille » qui va à l’encontre de ces fictions et raconte l’histoire, vraie, de Betty Mahmoody, une américaine qui a épousé un iranien. Le mari amène femme et enfant en Iran et à partir de ce moment, sous la pression de sa famille musulmane, tout dérape et ça devient l’enfer pour l’américaine. Elle s’échappera avec sa fille et retrouvera les USA grâce à l’aide d’Iraniens de Téhéran, heureusement modernes et intelligents.
    Betty a raconté sa terrible expérience. On trouve les livres en poche. J’espère qu’ils sont encore publiés, car par les temps qui courent…

    1. AvatarJuju

      A propos d’attirance sexuelle, j’ose penser que la pornographie n’est pas non plus innocente dans cette histoire de couple mixte, surtout quand on y voit ce qui est mis en avant chez les hommes blacks (qui d’après moi, est vraiment un cliché). Et je ne pense pas avoir besoin d’entrer dans les détails.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        je crois qu’aujourd’hui j’aurais dû rester couchée, je suis mal comprenante… je ne vois pas du tout de quoi vous parlez ni le rapport avec la pornographie !

        1. AvatarJuju

          Pour être plus précis, je veux dire que si la pornographie, d’après moi, contribue en partie à ce que certaines femmes occidentales soit attiré par des hommes de couleurs, c’est parce que dans ces photos ou vidéo, les hommes blacks sont systématiquement représenté avec un organe sexuel pouvant atteindre une certaine taille (ce cliché, daterai de la Grèce antique).

          D’après moi, du coup, cela éveillerai certains instincts chez certaines femmes, et seraient donc du coup amené à se dire que pour satisfaire leurs envies, elles ont plutôt intérêt à ce tourner vers l’homme de couleurs plutôt que vers l’homme occidental.

          Voilà en quoi, selon moi, la pornographie peut jouer un rôle dans tout ça, au même titre que tout autres médias encourageant le métissage et qui présente un homme noir ou maghrébin en compagnie d’une femme blanche (blonde de préférence) et jamais l’inverse bizarrement.

          1. Avataragathe

            « La pornographie, c’est l’érotisme des autres »… Je trouve bien injuste de s’imaginer que les histoires d’amour des autres ne sont motivées que par la « pornographie ». Alors qu’on se prévaut sans doute d’avoir soi-même d’autres motivations (?)…
            A la vérité, je pense que ce qu’on aime surtout dans l’amour, c’est l’histoire d’amour qu’on se raconte et à laquelle on se cramponne d’autant plus qu’elle paraît une aventure originale, unique, menacée. Pourquoi ne pas faire crédit à ces femmes d’avoir aimé par « amour », c’est-à-dire, comme nous toutes par enthousiasme pour une histoire d’amour ?
            Le cas d’une personne très proche, ma propre soeur, me permet au moins d’attester que la « pornographie » n’a été pour rien dans son emballement amoureux pour un Tunisien: elle avait 19 ans, c’était il y a plusieurs décennies, internet n’existait pas… En revanche, ce qui existait, c’est l’attrait pour un pays qui paraissait lointain, rendu merveilleux par un menteur mythomane d’un certain talent. Quant aux serments, il n’en était pas avare, comme de mourir si elle le quittait…ce romantisme de pacotille a fonctionné, ajouté au sentiment de pouvoir « sauver » un malheureux ouvrier immigré si gentil, que ses patrons exploitaient en en le payant pas (pour être intervenue -j’avais 23 ans et une telle injustice me révoltait- j’ai appris que c’était vrai, que son patron ne l’avait pas payé, mais que lui n’était pas venu sur le chantier pour travailler, non plus !)

  8. AvatarJuju

    Ce que je trouve regrettable, c’est que c’est seulement maintenant qu’un site comme Resistance Républicaine, parle de ce phénomène. Alors que ça fait des années que j’ai constaté ce phénomène.

    Il est à mon avis grand temps d’analyser ce phénomène de mode du métissage, et d essayer d’identifier clairement ce qui pousse ces femmes occidentales à préférer des blacks ou des beures, et à ainsi tourner systématiquement le dos aux hommes occidentaux.

    Car ce que je constate également, c’est que ce phénomène est de plus en plus rependu dans notre société.

  9. AvatarHenri de Montfort

    Vos commentaires me confirment que la race blanche est foutue!,Du moins en Europe Occidentale, ! Je pense que j’ai bien fait de quitter ce radeau de la méduse en perdition ,dont « passagers » écervelés semblent frappés d’un désir d’extinction, comme les Amérindiens d’Amérique Latine , avant eux!

Comments are closed.