Paris : l’église Notre-Dame-de-la-Compassion profanée, le monde politico/médiatique s’en fout

Note de Christine Tasin
Le plus terrible, ce n’est pas la profanation, c’est la réplique qui est proposée : une messe de réparation… merde alors ! Les uns peuvent continuer de profaner, les autres d’ignorer et de s’en tamponner le coquillard !

Que croyez-vous ? Une église ou un cimetière chrétien profanées, pillées ou brûlées et vous pensiez que nos élites mondialisées allaient crier au scandale ? Que la larme à l’œil et l’esprit vengeur le bon président Hollande réunirait le congrès à Versailles et voterait des lois d’exceptions pour que plus jamais cela ne se passe ? Que nos millions de Charlie tel un seul homme organiseraient partout en France une protestation massive pour la sauvegarde de ce qui reste encore de notre culture ? Que les pouvoirs publics mettraient tous les moyens que possède la République afin de traquer les salauds ayant eu l’audace de s’attaquer au berceau de notre civilisation ?

Non vous le savez bien, vous qui nous lisez, rien ne se fera, pas même un petit communiqué de presse de quelques minuscules lignes, histoire de montrer que le catholicisme n’est pas un culte en voie de disparition, ou que des Français existent encore. Même de cela, ils ne s’en prennent pas la peine, de ce petit geste qui aurait réchauffé le cœur de nos compatriotes, montrant que oui dans la République, nous serions réellement égaux. Les symboles nationaux pourraient tous tomber en miettes, ou disparaître que cela ne gênerait personne parmi nos élites politico/médiatiques tant que l’étranger envahisseur lui garderait ses privilèges.

 

Cette vision imposée de destruction de notre identité est le nouveau dont souffre notre pays. Oubliez qui vous êtes, ce que vous avez été et devenez l’homme nouveau sans racine, sans croyance, sans passé ou laissez place aux nouveaux arrivants. L’avènement de cette société est en marche, tirez un trait sur vous-même et soyez ces citoyens du monde, mais surtout arrêtez d’être Français. Ce dernier est le mal, il est beauf, raciste, misogyne, refuse la modernité du mariage pour tous, et du droit à la différence. Il est dans l’obligation d’accepter tout ce qui vient d’ailleurs puisque supérieur à ce qu’il représente. Par conséquent il est un repoussoir, un futur exclu d’une terre qui ne veut plus de lui, une terre qui le repousse, alors qu’il est chez lui. Il n’est plus assez autochtone, les immigrés arrivés hier et naturalisés par une administration folle brandissent déjà leur carte d’identité et se disent plus nationaux que lui. Ils sont normalement les intrus mais c’est lui qui se retrouve dans cette situation.

Tout son monde s’écroule autours de lui, cette France jadis jalousée et choyée n’est plus et tend à disparaître, et pourtant il doit se taire et baisser la tête, ne pas se plaindre, surtout ne jamais se révolter. Il doit mourir, ils veulent qu’on meurt et le plus vite possible. Nous leur rendrions ainsi un si grand service.

Source Observatoire de la Christianophobie

http://lagauchematuer.fr/2016/04/11/paris-leglise-notre-dame-de-la-compassion-profanee-le-monde-politicomediatique-sen-fout/

 171 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Bonjour à tous et toutes ce document m’a beaucoup émue….Christine c’est effectivement ce que nous ressentons pour beaucoup d’entre nous, le dégout de ce qui se passe sur notre sol!!!!!!MERDE, NOUS SOMMES CHEZ NOUS, c’est notre terre et cellel de nos ancêtres, ils doivent se retourner tous dans leurs tombes……..QUE PEUT ON FAIRE? On ne peut pas continuer de courber ainsi l’échine……….

  2. Les eglises sont nos racines
    croyants ou non
    elles collent à nos villes ou villages
    elles sont aussi la memoire de nos maitres bàtisseurs qui les ont élevées
    maudits soient ceux qui les profannent
    kenavo

  3. Comme je l’ais toujours dit, une église de profaner, une mosquée de cramer. Il n’y a que ça qu’ils comprennent.

  4. Le plus grave, dans tous ces actes est l’inculture des auteurs dans la majorité de ces méfaits. Quand on les retrouve.

  5. Tendre l’autre joue!
    Tel semble être l’adage des millions de catholiques provoqués et humiliés.
    En effet aucune réaction ,pas de représailles suite aux exactions commises à l’encontre des racines de la France.
    En ce qui me concerne ,je ne parviens pas à comprendre cette passivité que je juge coupable.

  6. Bonjour,
    Notre-Dame-de-la-Compassion a été initialement bâtie à l’endroit où le fils de Louis-Philippe, héritier et espoir de la monarchie, s’est tué en 1842 dans un accident (Un cheval de sa voiture s’est emballé et il est mort en heurtant le trottoir à cet endroit).
    Lire par exemple Victor Hugo sur ce drame.
    Elle a été déplacée de quelques dizaines de mètres lors de la construction du périphérique, dans les années 70.
    C’est donc un témoignage de l’Histoire de France.
    Cela dit, vu le quartier, je parierai plus sur une jeunesse dorée et dépravée comme responsable de cet acte que sur des islamistes.

  7. Le problème, c’est qu’on est pas prêt a mourir. Le gouvernement se fout royalement si des églises ou des cimetières sont profanés. Par contre si des patriotes, Français de souche aient un geste « malheureux » contre une mosquée, là, c’est la catastrophe. Ca serait pourtant réciproque. Comme disait notre regretté Coluche, un prêté pour un vomis.

  8. il y a vraiment de quoi enrager ! Vivement 2017 qu’on fasse le ménage !

  9. Paris n’est plus la France. Ses habitants sont soit des bobos gauchistes anti-français, soit des immigrés à forte majorité arabo-musulmane. Ce n’est pas étonnant qu’il n’y a aucune protestation sur ces faits gravissimes.

Les commentaires sont fermés.