Tuer les terroristes? Les Israéliens et les Américains le font bien…

Illustration :  un Rafale décollant du pont du Charles de Gaulle (Photo : SIPA.AP21826408_000003)
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes  ( Chant des Partisans )
Un excellent article de Benoît Rayski à lire sur Causeur.
 

Ils nous font la guerre. Ils nous tuent parce que nous ne leur ressemblons pas. Peut-être parce que nos filles ne sont pas voilées. Peut-être parce que nos églises et nos cathédrales font de l’ombre aux mosquées. Peut-être parce que nous ne pratiquons pas la vraie foi. En tout cas, ces raisons doivent être excellentes puisque des milliers de « jeunes » les adoptent et y adhèrent.

Nous, on ne leur fait pas la guerre. Et on ne les tue pas. Nous aimons ceux qui ne nous ressemblent pas. Nous avons de la tendresse et de la compréhension pour une religion garantie meilleure que les autres, car elle vient d’ailleurs. Nous n’allons pas (pas encore ?) jusqu’à tendre l’autre joue, mais qu’on ne compte pas sur nous pour verser le sang. Non, nous ne faisons pas la guerre. La guerre, c’est vilain, c’est pas beau, ça fait des morts. Et ça empêche d’aller boire une bière tranquille dans un des cafés du XIe arrondissement qui ont rouvert – un acte de résistance ? – après les tueries de novembre.

Comme nous ne faisons pas la guerre, nous sommes assurés de la perdre. Le scénario deSoumission n’est sans doute pas inéluctable. Mais il devient de plus en plus vraisemblable. A qui la faute ? Aux gouvernements européens et aux pleureurs et pleureuses du « politiquement correct » qui ne veulent pour rien au monde qu’on stigmatise la religion des « classes populaires ». Or, il faut tuer ! Non pas « tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ».Mais quelques-uns : ceux que nous avons identifiés comme étant des assassins. Tuer comme les Américains l’ont fait avec Ben Laden. Comme ils le font avec des bourreaux de Daech pulvérisés par leurs drones.

Tuer ceux qui nous tuent. Comme l’ont fait, et continuent à le faire, les Israéliens. Il fallut des années et des années aux services secrets de ce pays pour châtier les terroristes palestiniens qui avaient assassiné les athlètes israéliens aux Jeux olympiques de 1972. Des dizaines d’agents furent mobilisés pour cette opération baptisée « Colère de Dieu ». Ils risquèrent leur vie pour abattre un à un les assassins de Munich. A l’annonce de chaque mort d’un des terroristes, le communiqué était toujours le même : « Le Mossad, interrogé sur son implication dans cette affaire, se refuse à tout commentaire. » Et tout Israël, qui savait à quoi s’en tenir, chavirait de bonheur.

Un appel à la vengeance ? Non, simplement un châtiment

Autre exemple, plus récent. Dans les années 1980, un commando venu du Liban capturait deux Israéliens : le père et sa fille, âgée de 4 ans. Assaut fut donné : le dernier terroriste vivant, Samir Kuntar, tua le père et fracassa la tête de la fillette contre un rocher. Une houle de dégoût balaya Israël. Kuntar fut condamné à la perpétuité. Puis, dans le cadre d’un échange avec le Hezbollah, le personnage le plus haï d’Israël fut libéré. La population israélienne écœurée hurla.

Mais c’était le prix à payer pour récupérer les corps de deux soldats israéliens tués par le Hezbollah. Au Liban, Kuntar fut accueilli comme un héros national. Et là aussi, comme pour Munich, des dizaines d’agents secrets israéliens furent mobilisés pour laver cette infamie. Ils risquèrent la mort au Liban et en Syrie pour localiser Kuntar. On le trouva. Et en décembre dernier, une roquette tirée par un avion israélien pulvérisa une maison de la banlieue de Damas avec Kuntar à l’intérieur. Justice était faite.

Il ne s’agit pas ici d’un appel au meurtre ni même d’un appel à la vengeance. Le crime appelle simplement le châtiment. « A quoi sert le châtiment ? », diront ceux qui psalmodient« pas d’engrenage de la violence » et qui, évidemment, acceptent la violence mais d’un seul côté. Le châtiment sert à montrer à une population tétanisée par l’angoisse, par la peur, qu’on vit parce qu’on garde la tête haute, parce qu’on tue ceux qui nous tuent.

Nous savons où se trouvent les assassins ou ceux qui aspirent à le devenir. Ils sont parmi nous. Il faut aller les chercher un par un en se servant du « fichier S » et les mettre préventivement sous surveillance. Quant à ceux qui sont déjà loin, en Syrie et en Irak, oui, il faut les châtier. Nous avons des services spéciaux, nous avons des avions… Mais la présomption d’innocence ? Il n’y en a pas pour un fanatique qui est allé chercher chez Daech un permis d’égorger et de violer. Il est totalement présumé coupable…

 21 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Le problème est que aussi bien les USA , qu’Israël ne luttent contre le terrorisme que quand ça menacent la sécurité de leur pays mais en d’autres circonstances jouent dangereusement avec le terrorisme islamiste.
    Quant le Ministre de la défense israélien déclare que Bachar El Assad est pire que Daesh, cherchez l’erreur… et que le Premier ministre israélien , va visiter dans les hôpitaux israéliens les combattants du Front Al Nosra qui rappelons le se réclame d’Al Qaida, cherchez encore une fois l’erreur.
    Quant aux américains eux aussi sont très ambigus. Si l’on peut applaudir leur intervention en Libye ils n’en restent pas moins une grande part de responsabilité dans l’émergence du jihadisme, ayant armé, entraîné de nombreux combattants jihadistes.

    • C’est malhonnête de faire dire au ministre de la défense israélien ce qu’il n’a pas dit, il a dit que SI la Syrie devait tomber entre les mains soit de Daesch soit de l’Iran, il préfèrerait quant à lui que ce soit Daesch l’EI, affaiblie, qui a subi de grosses pertes et est attaqué sur ses réserves pétrolières, Daesch serait donc plus facile à abattre alors que l’IRAN menacerait la survie même d’Israël; Rien à voir avec une comparaison quelconque entre Assad et Daesch !!! Quant à cette hypothétique visite du premier ministre aux combattants d’Al nosra il n’en est fait nulle part mention, on peut donc supposer que vous parlez de l’époque où Fabius,Obama et Hollande fournissaient à Al nosra des armes en disant qu’ils faisaient un boulot formidable…

  2. Bravo pour c’est article que je partage à 100% évidement.

  3. Assez des pleurnicheries honteuses des idiots utiles et des gentils nounours, on est en guerre pour de bon, faisons la guerre , c’est une question de logique, d’auto-défense, de patriotisme, voire de survie.
    Je n’irai pas pleurer si nos services secrets éliminaient un par un des ennemis notoires de notre pays.
    Mais on est mal barrés tant que des imbéciles appelleront « assassinats » des jeunes « français » tués au combat pour l’ EI.
    Je viens de relire l’un des derniers textes de « mon » général Bigeard, dénonçant il y a longtemps l’invasion prochaine de la France par les musulmans : poignant et cette vision est devenue une réalité, aujourd’hui.

    • Inutile de s’appeler Bigeard, ni d’être Général pour savoir depuis quarante ans où nous allons.
      Mais, tuer les islamistes? ça va pas, non! Il les prend où ses électeurs???

  4. « Puis, dans le cadre d’un échange avec le Hezbollah, le personnage le plus haï d’Israël fut libéré. »
    Risquer par la suite la vie d’autres patriotes pour supprimer cette vermine me semble exagéré !
    Il suffisait de le relâcher après lui avoir injecté une quelconque vérole (Variole, peste bubonique, etc.)

  5. Châtiment est le mot juste. Pas de liberté pour les ennemis de la liberté !
    Maxime de St Just toujours d’actualité.
    J’apprécie le combat de Résistance Républicaine qui devra pirater ses fruits en 2017 pour le retour du redressement national .

  6. magnifique texte Claude, il s’agit seulement de la toi du talion des juifs, et j’aime assez votre conclusion ; en effet agents secrets devraient servir à éliminer un par un chaque terroriste qu’il soit mineur ou non comme tout insecte, et même sa famille !!!!!!

    • le texte n’est pas de moi mais de Benoît Rayski. Rendons à César…..

      • Claude est l’inventeur au sens étymologique, le trouveur.. comme notre ami Alain qui écume le net pour nous trouver des informations du monde entier

  7. je vais vous dire une bonne chose !
    ont critique toujours les juifs et Israël mais ils sont les moins cons et savent depuis fort longtemps comment ce faire respecter par ces racailles !
    la France devrez en prendre de la graine et aussi soutenir nos compatriotes Juifs et aussi les protéger de ces racailles en France.En France ont protège les destructeurs sectaire de notre pays et ceux qui ont bâtie avec nous nos amies Juifs notre pays avec la sueur de leurs fronts ce font agresser tuer et chasser ! quel bande de sale traîtres et ignobles individus en haut lieu ! a tout les Juifs en France sachez qu’ils y a des Chrétiens et autres qui pensent a vous et ont ne vous oublie pas ! Schalom et ainsi soit t’il .Roland l’Alsacien .

Les commentaires sont fermés.