Juppé court derrière les voix des musulmans, en Tunisie après l'Algérie

Un candidat président qui, après l’Algérie, va chercher des voix en Tunisie, vous appelez ça comment ?

« Si en Tunisie les « binationaux » sont estimés à 20 000, Juppé lorgne aussi sur les 420 000 « Franco-Tunisiens » résidant officiellement en France aujourd’hui, selon les chiffres de l’ambassade de France. »

http://www.contre-info.com/alain-juppe-tente-de-seduire-les-electeurs-binationaux

En visite en Tunisie, Alain Juppé tente de séduire les électeurs binationaux

Quelques semaines après un déplacement en Algérie, Alain Juppé, candidat aux primaires de la droite pour la présidentielle de 2017, a poursuivi sa campagne auprès des binationaux lors d’une visite de deux jours en Tunisie.

Après un voyage en Algérie au début du mois, Alain Juppé poursuit son opération séduction au Maghreb. Il a entamé dimanche une visite de deux jours en Tunisie, qui doit s’achever lundi 29 février après un entretien avec le président Béji Caïd Essebsi et une conférence à l’Institut des Hautes Études de Commerce de Carthage. 

Reçu en début d’après-midi au palais de Carthage, le candidat à la primaire du parti Les Républicains pour la présidentielle de 2017 a endossé son costume de présidentiable, réaffirmant, après sa rencontre avec le président tunisien, le soutien permanent de la France à la Tunisie. Il a par ailleur déclaré que « beaucoup de chemin a été parcouru en Tunisie sur la voie de la démocratie ».

La veille déjà, Alain Juppé avait insisté, face à un public majoritairement constitué de Franco-tunisiens, sur les liens « très étroits » entre la France et les « pays de la rive sud de la Méditerrannée ». 

Les binationaux : « Une passerelle » entre la France et la Tunisie

Un discours d’unité pour séduire les voix des Français installés en Tunisie et des binationaux. Si la communauté française de Tunisie est estimée à environ 30 000 personnes – dont 66 % de binationaux et un peu plus de moitié seulement inscrits sur les listes électorales – son périple tunisien ne manquera pas en effet de susciter l’intérêt des 420 000 Franco-Tunisiens résidant en France aujourd’hui, selon les chiffres de l’ambassade de France.

Le candidat républicain était d’ailleurs très attendu à Tunis. C’est une salle comble de  Franco-Tunisiens, réunis à Gammarth, dans la banlieue chic de Tunis, qui a accueilli l’ancien Premier ministre dimanche après-midi, a tweeté Jihane Bergaoui, correspondante de RFI à Tunis. 

http://www.france24.com/fr/20160229-visite-tunisie-alain-juppe-electorat-campagne-primaire-droite-binationaux-dechance-national?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter&dlvrit=66054

 48 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. cette clique de représentants de la « droite nantie » est répugnante: les Woeurth, Juppé, Fillon, leur place est en taule, avec, dans la cellule d’à côté: Jack Lang, Fred Mittérand,Julien Dray, Kouchner , etc.
    Corrompus du Q

  2. Si de tels procédés sont révoltants et ils le sont , ils ont toutefois l’avantage de montrer le vrai visage de celui qui les emploie . Ce sont des méthodes dignes de la mafia malheureusement employées par nombre de personnages malfaisants qui composent notre monde politico affairiste et prêts a tout pour accéder au pouvoir . Ce monsieur compte sur les voix musulmanes parce qu’il sait que ce sont elles qui font basculer une élection , autant dire qu’il est inutile de lui demander le contenu de son programme surtout au sujet de l’immigration massive que nous connaissons , nous avons déjà tout compris ! Lui et les autres composent avec le diable au détriment du pays et du peuple qui les ont si grassement enrichis . Ce triste sire comme tant d’autres aurait dû passer par la case prison et être interdit de figurer encore dans le paysage politique du pays , je crois qu’il n’y a qu’en France que l’on voit des repris de justice au premier plan en politique et le comble c’est qu’ils nous font la morale et nous expliquent ce qui est bon ou pas pour nous . On marche sur la tête !!!!

  3. Si, en Algérie, il pouvait y avoir un prétexte ( Bordeaux étant jumelée avec Oran )
    là, c’est flagrant.Juppé veut accélérer l’Islamisation de la France. Cauchemar.

Les commentaires sont fermés.