Les bienfaits de l'U.E. selon la couverture du magazine polonais Wsieci

A quand une couverture d’un magazine français telle que celle publiée par un magazine polonais ?
La traduction de la lettre ouverte à Angela Merkel est suivie du texte original en Allemand. L’article a été traduit du Polonais, et de l’Allemand pour la lettre, en Anglais et posté sur un bulletin américain que je reçois.

Les bienfaits de l’U.E. selon la couverture du magazine polonais Wsieci

Le 17 Février 2016, par Alpineski

http://conservativepapers.com/news/2016/02/17/magazine-covers-rip-muslim-migrants-and-eu/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+TheConservativePapers+%28The+Conservative+Papers%29

Bénis soient les Polonais ; ils sont une bouffée d’air frais dans une Europe qui semblerait actuellement totalement perdue. Ils disent une fois de plus la vérité sur ce qu’il advient grâce à l’expérience « réfugiés » de Merkel & Co.

Le magazine polonais Wsieci vient de publier une couverture avec une autre photo pour illustrer son article.

couverture-magazinepolonais1couverture-magazinepolonais2

Traduction de la couverture : Les viols islamiques en Europe. Notre compte-rendu : ce que les médias et les élites de Bruxelles ne disent pas à l’Union

Traduction de l’autre illustration : L’enfer européen : les habitants de la vieille Europe, suite aux évènements de la Saint Sylvestre à Cologne, ont réalisé péniblement les problèmes découlant des flots massifs de migrants. Les signes n’étaient pas bons, mais en fait étaient apparus bien avant. Cependant, leur signification a été minimisée, voire même ignorée au nom de la tolérance et du politiquement correct.

 

Selon l’histoire, une petite fille de 11 ans et son amie se sont trouvées entourées dans une piscine et molestées par des musulmans d’une vingtaine d’années. Le père de l’une d’elles a écrit une lettre ouverte le 6 février à la Chancelière Angela Merkel sur Facebook à propos de cet incident. En voici la traduction :

« Chère Madame Merkel, nos enfants sont-ils encore en sécurité en Allemagne ?

Des réfugiés ici, des réfugiés là… Du respect pour nous ?

Madame Merkel, ça suffit !

Aujourd’hui, vers 17 h., ma fille âgée de 11 ans et sa petite amie du même âge ont été sexuellement harassées par un groupe de réfugiés de 16 à 22 ans dans la piscine Badeland, à Celle. Trois hommes les ont bloquées, les ont entourées et deux d’entre eux se sont mis à les peloter. Les filles ont crié. Personne n’est venu à leur secours !

Au bout d’un moment ma fille et son amie ont réussi à se dégager et ont couru vers le maître nageur en charge de la surveillance de la piscine ; la police a été appelée et a fait sortir de la piscine les agresseurs et les personnes chargées de s’en occuper.

Les policiers ont déclaré que ce n’était que le sommet de l’iceberg et que de pareilles scènes se produisaient tous les jours, sans que la public n’en soit informé… Le public doit en être informé !

Madame Merkel, pouvez-vous imaginer ce que je ressens en tant que père ? Je suis déçu, en rage et impuissant… et ceci se passe en Allemagne, cela m’arrive à moi, un Allemand ! »

La maman de la petite fille a été également « profondément affectée. Je me suis demandée si je pouvais encore laisser ma fille aller à la piscine. Peut-être uniquement quand son grand frère l’accompagnera ». Cette femme était jusqu’alors très ouverte en faveur des réfugiés : « Mes enfants ramassaient des jouets que nous portions dans les centres d’asile. Nous donnions d’autres choses aussi ». Elle était même professionnellement impliquée avec les réfugiés. « Je sais qu’il faut éviter de généraliser, mais il faut bien faire savoir aux réfugiés qu’ils doivent s’adapter lorsqu’ils arrivent chez nous et qu’une femme ne peut pas être traitée de cette façon ici ».

 

 34 total views,  1 views today

image_pdf