Le Huffington post lance la chasse à l'islamophobie en Amérique

Les grands medias occidentaux ont, de façon évidente, décidé d’appuyer les pouvoirs politiques islamophiles  afin de criminaliser, de fait, toute critique et de l’accueil des réfugiés et de l’islam. Même aux Etats-Unis, pourtant moins touchés que l’Europe et surtout que la France, pays le plus islamisé de l’UE, la machine infernale est lancée…

Le Huffington post d’y met. Journal d’information ne paraissant que sur Internet, cette pieuvre s’étend dans le monde entier. En France, le Huffington travaille en association avec… Le Monde et la directrice éditoriale en est… Anne Sinclair.

Christine Tasin

Huffington Post traque l’islamophobie pour apporter des preuves de la «vague déplorable de haine » contre l’islam.

14 février 2016, par Robert Spencer.

Quelle idée géniale! Et le site web de la religion de paix comptabilise les attaques meurtrières djihadistes survenues dans le monde entier, États-Unis compris. Pourquoi ne pas se donner rendez-vous dans un an pour faire le compte de qui a tué le plus de monde : les djihadistes ou les «islamophobes» ? Aucune attaque sur une personne innocente (ou communauté) n’est justifiée, alors que l’on peut voir que beaucoup d’exemples d’islamophobie présentés par Huffington post, sont en réalité des mesures de protection des personnes (ou des communautés) prises contre la terreur djihadiste et contre l’oppression véhiculée par la charia, comme par exemple des projets de loi interdisant la charia, ou le suivi des réfugiés syriens ou tout simplement des déclarations que les djihadistes n’apprécient pas.

« Huffington post déclare la guerre à la ‘déplorable vague de haine’ contre l’Islam, » par Melissa Mullins, Newsbusters, 9 février, 2016:

Le Huffington Post – qui se considère lui-même comme un site d’information sérieux – organise une chasse à l' »islamophobie ». Ce projet accessoire et marginal du site web comptabilise les remarques anti-musulmanes, le harcèlement, l’intimidation, les partis-pris et les actes de violence dont sont victimes les musulmans. Pourquoi? Parce que le Huffington Post a constaté que depuis ces derniers mois, l’Amérique rejette profondément les musulmans. Leur site stipule:

Après les attentats terroristes, l’année dernière à Paris et la fusillade à San Bernardino, en Californie – et au milieu d’une flambée de rhétorique anti-musulmane des politiciens US – les déclarations à propos de musulmans, qui en Amérique font face à la violence, aux harcèlements, aux intimidations et aux parti-pris, se sont multipliées. Beaucoup de musulmans affirment que l’islamophobie actuelle est la pire qu’ils n’aient jamais connue – pire qu’elle ne l’était après le 9/11.

Il semble impossible de dresser une liste complète des actes discriminatoires dont les musulmans américains et les personnes considérées comme musulmanes ont été victimes. Pour l’année 2016, le Huffington Post informera ses lecteurs sur cette vague déplorable de haine en utilisant des reportages et des témoignages. L’ampleur et la gravité de l’islamophobie en Amérique ne peuvent plus passer inaperçues. Trop c’est trop.

En bas de page, pour ceux qui cherchent à « défendre leurs voisins musulmans », le Huffington Post renvoie à l’association CAIR laquelle est une organisation islamique ayant des liens avec des groupes terroristes radicaux. Il y a aussi un lien pour « visiter sa mosquée locale ».

Pas plus tard que le mardi 9, on dénombre 28 cas «documentés» d’islamophobie, datant du mois de janvier dernier. Il n’est pas question uniquement des «crimes de haine», mais également du silence des médias et de la législation, mise en cause.

Voici un échantillonnage des «litiges» où des actes d’islamophobie ont été relevés:

– Au cours du débat présidentiel républicain dans l’Iowa, Megyn Kelly de Fox News Channel « se demande si être en présence de musulmans ne justifierait pas un appel à la police ». Dans les faits, elle se demandait si les voisins des tireurs à San Bernadino n’auraient pas dû alerter les autorités s’ils avaient remarqué la livraison de colis volumineux au domicile des prévenus.

– L’État de Caroline du Sud désire se doter d’une loi qui vise à interdire le recours à la charia dans les tribunaux…

– Le sénat de l’état de Caroline du Sud approuve un projet de loi pour le suivi des réfugiés syriens.

– Un «discours de haine» [à l’égard des musulmans] a été prononcé à l’université d’État de Californie à Sacramento (bien que le discours haineux en question n’ait pas été écrit par l’administration universitaire).

– Une loi du Tennessee «qui doit mettre un terme à l’endoctrinement islamique», [a été votée] en réponse aux parents qui ont exprimé leur colère quant à des cours sur l’islam, et envers un professeur qui demandait à ce que ses élèves écrivent et déclarent : « Allah est le seul dieu », alors que le christianisme et le judaïsme sont à peine mentionnés …

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Source : http://www.jihadwatch.org/2016/02/huffington-post-starts-islamophobia-tracker-to-document-deplorable-wave-of-hate-against-islam

 271 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. les medias vont dans le sens du vent,il est de bon ton de faire la moral et de nous faire embrasser une nouvelle religion,ils foncent têtes baissées comme d’habitude.il veulent faire la pluie et le beau temps.

  2. hi
    la sharria s impose au fur et a mesure de l invasion islamofaschiste
    complement
    Video: Dutchman Arrested For Wearing Pig Hat That Is Offensive To Muslims…
    http://www.weaselzippers.us/258256-video-dutchman-arrested-for-wearing-pig-hat-that-is-offensive-to-muslims/
    https://www.youtube.com/watch?v=t78taaCN1Lc
    Dutch man busted for pig hat
    il ai temps de ce defendre reéllment et efficacement avant
    qu on nous extermine sur place public
    comme au moyen orient
    by

    • Effectivement le monde doit réagir face à ce ramassis de superstitions. Je suis relativement optimiste quant à Israël car je ne connais pas de juif qui culturellement, se laisse faire. Je sais cependant qu’Israël est également peuplé de chrétiens et de musulmans et autres puisque que la liberté de conscience dans ce pays est acquise.

  3. Le Huffington post doit arrêter de couvrir les crimes de la meurtrière Islam avec l’Islamophobie qui n’existe pas, ces criminels.
    Pourquoi pas contre les fascistophobes ou les nazistophobes tant qu’ils s’y sont.
    L’Islam tue des innocent à travers le monde et encore dans certain pays Africains qui vendent des esclaves, la pédophilie et l’inceste, le vrai racisme, la misogynie contre les femmes, la haine et tués des homosexuels, des juifs, des chrétiens et autres non musulmans, recommander dans leurs livres saint de l’Islam, sont courant et jamais critiqué par les musulmans.
    Personne avaient été traité de raciste et de haine pour avoir dénoncer les Nazis et les Fascistes.
    L’Islam est une meurtrière, la haine des autres.
    Nous devons réclamer d’urgence l’examen complet de l’Islam, pour empêcher les musulmans de se réclamer d’appartenir à une religion, pour sa haine envers les autres et sa dangerosité permanente, les musulmans sont des criminels à tout moment, ils peuvent tuer n’importe où qui ne sont pas musulmans.
    L’Islam est une organisation criminel depuis 1400 ans, pas une religion, comme le fut le Nazisme et le Fascisme, la haine dehors!.
    Nous ne voulons pas vivre avec des assassins chez nous, l’islamophobie est un droit d’avoir peur des musulmans, comme avoir peur des araignées et pas un délit.
    Nous ne pouvons pas accepter dans les pays civilisés qui sont mises en danger avec l’Islam barbare de la haine meurtrière.
    L’islam n’a rien de civilisé.
    Ne pas confondre ceux qui dénoncent la haine de l’Islam, sa dangerosité et ses crimes contre l’humanité en son nom depuis 1400 ans.
    Et puis s’ils n’ont pas encore vu après 1400 ans que l’Islam est une meurtrière, moi je suis le Pape.
    Rien est normal avec nos gouvernements, ils ne se comportent pas normalement comme des dirigeants responsables, ils font tout l’inverse et agissent comme des criminels contre les peuples européens.

    • Je vous rejoins Xtemps quand vous dîtes que le terme d’islamophobie est une imposture. Nous n’avons tous pas cesser de le dénoncer sur RR http://resistancerepublicaine.com/2015/02/06/ayan-hirsi-ali-certains-musulmans-moderes-me-haissent-plus-qual-qaida/.
      Le terme d’islamophobie est pris dans un sens commun. Il est dépourvu de sens sur le plan médical. Une phobie est une peur irrationnelle, incontrôlable. Et vous signalez avec justesse, que nous avons des raisons tout à fait explicables de craindre cette idéologie totalitaire.
      L’islam est une superstition d’autant plus difficile à combattre que comme toutes les superstitions, il est irrationnel, dépourvu de sens logique.
      Des finauds et des mafieux ont compris les avantages de tout ordre qu’ils pouvaient retirer de ce genre de système. Ils égarent les naïfs, les contrôlent et nous pouvons voir les résultats de cette manipulation actuellement.

  4. Racisme, islamophobie,des mots inventés pour faire taire tous les patriotes et contestataires de l’invasion muzz

  5. Le résultat des élections aux USA pourront peut-être nous donner une température. Donald Trump n’est-il pas plébiscité ? Il ne sera pas du genre à se coucher devant le Huffington Post.

  6. Bon, le Huffington répand son encre de pieuvre qui ne tache pas les doigts sur le net.
    Ce calmar géant au bec redoutable (rien à voir avec notre sympathique Paul Le Poulpe de RL) s’est choisit en effet pour bien nous « ennuager » couleur sépia, une ancienne journaliste bobo sortie elle aussi des sombres profondeurs paradis des réprouvés, l’Amérique. …
    Si vous voulez la retrouver sur Europe 1, durant 1 à 2 minutes minaudant de plaisir devant un BHL égal à lui-même, vous pouvez, en faisant la recherche :
    Accueil
    L’interview d’Anne Sinclair
    06/02/2016
    BHL : « l’Islam n’est pas intrinsèquement antisémite »‘

  7. Nous devons saisir à quel point les américains de base blancs protestants ou catholiques , sont bien d’avantage privilégiés que les européens et particulièrement les français , face à la montée du salafisme lourd des plus grandes menaces vitales .
    Quoiqu’on pense du fonctionnement interne de la société américaine , évidemment critiquable , nous sommes obligés de reconnaître que la liberté de paroles contenue dans la constitution , conserve toute sa force dans le peuple et les médias, là même ou désormais le moindre article ou réflexion, pourtant parfois fort modéré, suffit à renvoyer n’importe qui devant un juge d’instruction , détruisant ainsi totalement mais volontairement les fondements de tous nos droits.
    La réalité consternante s’impose à nous tous, la liberté d’expression en France est maintenant assortie de tellement de limitations jurisprudentielles et légales ( loi gaysot et autre) , qu’elle est toujours interprétée de manière restrictive par les juges , s’acharnant de fait à la vider de tout son contenu, pour n’en laisser qu’une coquille inutilisable !
    Aux USA, heureusement encore la situation libertaire est bien plus favorable, et les plus prompts à user de leurs droits de parole, sont les américains blancs des états du vieux sud, tellement jaloux de leur identité culturelle et ethnique, qu’ils pourront efficacement opposer une valeureuse résistance efficace, contre la vague montante des niqab et des barbus en djellabah.
    Là ou la majorité des français et même américains socialement et mentalement urbanisés peineront à opposer une défense face à cette immense agression cultuelle et sociale, les américains des états ruraux , nantis d’une conscience identitaire puissante, réuniront des conditions de survie nettement plus favorables , n’hésiteront pas à mépriser ouvertement les salafistes radicaux , et leur attitude d’hostilité protectrice et sans détour, sera facilitée par l’accession aisée à des moyens de défense personnelle, dont l’acquisition pose vraiment probléme en France .

    • Sauf que avec des campagnes comme celles du Huffington ils vont peu à peu criminaliser au moins dans les consciences l’islamophobie et gagner si les Américains comme les Français ont peur de passer pour racistes

      • L’agression par la culpabilisation est une manipulation utilisée par les dictatures. Elles veulent ainsi neutraliser les oppositions. On désigne donc des boucs émissaires qui méritent leur sort et acceptent avec fatalisme et résignation (en apparence) d’être qualifiés d’islamophobes.
        C’est la raison pour laquelle Robert Spencer rectifie en énonçant:  » pourquoi ne pas se donner rendez-vous dans un an pour faire le compte de qui a tué le plus de monde : les djihadistes ou les «islamophobes» ? ».
        Alors que l’islamophobie se justifie comme il le démontre par la suite, elle n’a rien à voir avec le racisme, puisque l’islam est une religion et non une race.
        Je pense parfaitement légitime pour tout un chacun de vouloir préserver sa façon de vivre. Je refuse donc que l’on se donne le droit de me culpabiliser parce que je crois en la liberté de conscience, en la démocratie, en l’égalité homme femme … et que je refuse l’islamisme.

Les commentaires sont fermés.