21 février 44 : exécution des Résistants de l'Affiche rouge

Aujourd’hui, 21 février, est l’anniversaire de l’exécution des résistants de  » l’Affiche rouge  » ( 21 février 1944 )
Juifs roumains, polonais, hongrois, Espagnols, Italiens, Arméniens,  » vingt et trois étrangers et nos frères pourtant  » ( Aragon ), oui, ceux là étaient nos frères !

Les immigrés de maintenant sont nos frères ?

 146 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Surement pas à mes yeux , Aragon le dirait -il aujourd’hui ? Je suis peut-être mal informé, mais j’ai vécu ces deux époques………aucune comparaison. Dans le cas présent j’estime que c’est abuser de la parole d’Aragon..La « bande » à Manouchian mérite beaucoup mieux que ça.

    • le texte d’Aragon est magnifiQUE et la mis en chanson (chanté par Ferré et Ferrat) sublime aussi, Aragon était un des grands poètes de notre histoire

      • Loin de moi oser penser que les poèmes d’Aragon soient quelconque, j’ai souvenirs de quelques soirée entres amis, le sud de la France, un petit port de pêche, une taverne à la corniche, j’y ai souvent rencontré Léo Ferrer .Mon propos est, sur la raison qui nous occupe, les parole en questions appartiennent à la » bande à Manouchian  » elle n’était que de héros, il y en a peut-être dans la migrants mais pour l’heure ils ne sont pas encore nos frères , s’ils le sont un jour.

  2. (…) « Les immigrés de maintenant sont nos frères ? »
    Quand ils adopterons nos coutumes, notre façon de vivre…pourquoi pas puisqu’ils adoptent bien le téléphone, wifi, TV et certaines femmes conduisent même une voiture au grand risque pour leur ovaire ou d’un roulement du pelvis (dixit Sheik Salah al-luhaidan « psychologue » saoudien)

Les commentaires sont fermés.