Je n'en veux pas aux G.I. venus se faire tuer en 1944 mais aux dirigeants américains

Concernant les viols en France par les G.I, voyez ceci :

http://www.slate.fr/lien/74173/gi-france-bordel-seconde-guerre-mondiale

Dans tous les cas, une guerre n’est jamais propre par qui que ce soit. Je ne pense pas que nos troupes en Algérie aient été absolument irréprochables. Mais il y a un pas entre une certaine « normalité » et un réel comportement au-delà de cette normalité.

La France, pays vaincu en 1940 à l’ahurissement de tout le monde parce qu’elle était réputée avoir la meilleure armée du monde, en retard d’une guerre cependant, ne sera pas considérée dans le camp des vainqueurs à Yalta. De Gaulle ne le pardonnera jamais ni aux Anglais, ni aux Américains.

La dernière pression des Etasuniens a consisté au chantage de la bombe atomique : « nous vous aidons comme nous avons aidé les Anglais et, en contre partie, on a un droit de regard sur vos pruneaux et des bases chez vous ». Ce sera, comme on pouvait s’y attendre, un « non » de la part de De Gaulle à la grande surprise des Américains dont l’argument principal était l’économie réalisée par la France en profitant du savoir faire américain. On a eu la bombinette, en retard, mais tout seul. Et, en remerciement, De Gaule sortira de l’Otan et mettra dehors les Américains. C’est la raison pour laquelle il n’y a plus de bases militaires américaines en France. Il faudra attendre Sarko, atlantiste patenté pour nous faire réintégrer l’Otan sans contrepartie et nous remettre les fers aux pieds.

On a toujours tendance à confondre le gouvernement avec les peuples. Le GI moyen ne devait pas être mauvais bougre. D’autant qu’il venait se faire tuer. Beaucoup moins cultivé que l’Européen moyen quand même. Comme exemple : l’étonnement d’un GI de voir que les Anglais avait l’électricité !
Ce sont les États qui tirent les ficelles quand ce n’est pas la finance derrière les États (la fortune des Bush est quand même due au commerce qu’ils faisaient avec l’Allemagne nazie pendant la guerre !).

On ne vit pas dans un environnement bisounours. Les États sont des entités de pouvoir. Ceux qui en tiennent les rênes sont hypnotisés pas ce pouvoir. C’est une drogue. Ajoutez à cela les jalousies de certains sur d’autres pour toutes les raisons du monde et vous obtenez une poudrière permanente. Le proverbe que dit que « l’herbe est plus verte ailleurs » est le moteur de ces rivalités.

L’intérêt commun de l’Occident serait de faire en sorte qu’il n’y ait pas de motifs d’immigration. Il n’y a qu’une seule solution : que les gens soient bien chez eux. L’équation n’est pas difficile à résoudre si on s’en donne les moyens. Trop simple semble-t-il parce qu’il faudrait un minimum de partage et de bon sens. Et, surtout, les conflits sont une source inépuisable de profits. Il suffirait d’une quantité négligeable de ce profit pour régler le problème. Utopique ? Dans l’état actuel des choses, sûrement, malheureusement.

En conclusion, il n’y a pas de peuples mauvais. Ce sont les États et, aussi, les religions, qui endoctrinent et rendent les choses, pour parler simple, « plus compliquées ». On en a un brillant exemple avec des États comme les monarchies pétrolières qui cumulent tous les problèmes en étant des théocraties obscurantistes, agressives et prosélytes. Mas, pour terminer sur un peu d’optimisme, comme je l’ai déjà dit ici, les dictatures ne fonctionnent qu’en circuit fermé. L’information est notre meilleur atout pour réveiller tous ces peuples asservis. Cela risque de prendre du temps, mais c’est inéluctable, il arrivera ce réveil.

 36 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. J’ai honte quand je lis certains commentaires.
    Varsovie ,Coventry,Londres,Rotterdam,c’était les Américains sans doute!?
    Depuis ces cent dernières années, il y’a eu plus de soldats américains et anglais morts pour notre liberté que de soldats allemands…
    Les guerres ne sont jamais justes ni propres et toujours cruelles, prenez-vous en au causses pas aux effets.

    • et alors ? ça change quoi ? le titre dit bien l’essentiel les soldats ont obéi mais ceux qui les ont envoyés à la mort avaient des desseins pour nous qui les arrangeaient bien

      • Je n’ai pas remis le titre en causse mais les commentaires.Simple respects pour ceux qui ont donnés leurs vies. Je fais encore la différence entre une croix et un croissant et une croix de lorraine et une croix gammée.

  2. Il ne faut pas oublier que les Américains ont « expérimenté » la bombe au NAPALM sur Nantes, si je ne me trompe pas… La côte Ouest complètement brûlée, rasée et détruite par les bombardements anglo/américains !!! Churchill était dans le lot des décideurs des bombardements des côtes françaises ! Nos villes en ruines, y compris le patrimoine, comme à Saint-Malo, sont leur oeuvre et non celles des troupes allemandes ! Mais, on n’en parle pas… Au contraire, on commémore nos alliances et on fait des honneurs à nos ex-bourreaux ! Car ces destructions ne s’avéraient pas nécessaires, c’est historiquement prouvé !

  3. Ma mère me racontait elle qui a connu la 2e Guerre mondiale que les européens ont été surpris de voir les Canadiens habillés à l’occidental. Ils croyaient qu’on portait encore des plumes. 😉

  4. Oui le réveil se voit de plus en plus partout et le mal immense que les systèmes totalitaires font aux peuples, sans eux la terre serait un paradis.
    Quel que soit le nom de la dictature, que ce soit l’Islam, le Fascisme, le Nazisme, le communisme, ils font tous mal aux peuples et c’est toujours pour l’exploiter et d’abuser aux noms des balivernes que nous devons toujours gober, ils manipulent tous, pour faire voire le peuple ailleurs pendant qu’ils font leurs saloperies derrière le dos du peuple.
    Nous peuples du monde, nous devons plus accepter leurs dictatures, de leurs violences, de leurs haines, ni aucune chance de les laisser prendre le pouvoir, pour encore devoir supporter leurs merdes et leurs haines stupides du peuple.
    Le pouvoir aux peuples! et personne d’autres.

Les commentaires sont fermés.