Discours prononcé à Montpellier : soyons dignes de nos anciens !

DISCOURS  PRONONCE  À  LA  MANIFESTATION DE  MONTPELLIER  DU  6  FÉVRIER  2016

 

Quelques mots pour vous présenter Résistance républicaine : notre mouvement n’est pas un parti politique, ni d’extrême-droite, d’autant plus qu’il a été fondé par des citoyens issus de la gauche, la vraie, celle de Jean Jaurès. Nous ne siégeons pas à l’Assemblée nationale et notre discours ne prétend pas à la supériorité ou l’infériorité d’une race. La motivation et l’action de Résistance républicaine sont de lutter contre l’islamisation et la mondialisation, qui, comme je l’ai écrit dans mon livre, sont deux maux jumeaux et compères. Cette lutte se fait dans la légalité républicaine, au nom de nos valeurs de civilisation. Nous défendons la France, notre Patrie, et la langue française, symbole et garante de notre unité nationale. Nous nous élevons aussi contre les idéologies mondialistes et gauchistes qui criminalisent le débat de la Cité issu de l’Agora et du Forum, séparent notre République -du latin Res Publica, le bien commun- et empêchent de voir la réalité factuelle, ainsi que contre la culture des émotions, érigée en dogme d’État, qui empêche d’écouter la raison.

 

            Citoyens ! Aujourd’hui est un jour grave à propos duquel nos descendants demanderont des comptes. Nous sommes, pour ceux qui connaissent l’Histoire, celle que les traîtres à la France n’enseignent plus dans nos écoles, nous sommes comme dans les années trente :

Dans la rue, les Chemises brunes du parti nazi faisaient la loi. L’Allemagne résonnait des règlements de comptes entre nazis lors de la « Nuit des Longs Couteaux » et des crimes contre les Juifs lors de la « Nuit de Cristal ».

Chaque jour les gouvernants français reculaient devant les exigences d’Hitler. Ils abandonnaient les Tchécoslovaques. Pourtant, chaque concession, chaque lâcheté ne faisait que préparer la suivante !

Hitler n’en avait jamais assez. Il avait publié un livre, « Mein Kampf » dans lequel il annonçait ce qu’il allait faire avec sa prétention à un « espace vital » germanique.

Les Accords de Münich n’avaient fait qu’entériner les prétentions nazies et préparer la guerre qu’ils étaient censés éviter. Winston Churchill a dit à son prédécesseur Neville Chamberlain revenant de signer ces accords : « Entre la guerre et le déshonneur, vous avez choisi le déshonneur et vous aurez quand même la guerre. »

Notre armée était mal équipée et la ligne Maginot n’était qu’une pure illusion de sécurité. Il y eut cette période qui fut appelée la « drôle de guerre » après que la France eût déclaré la guerre à l’Allemagne mais sans la combattre. Auparavant, des volontaires des Brigades internationales avaient été emprisonnés comme étant des « Antifascistes précoces ».

            Et que voyons-nous aujourd’hui :

Dans la rue, les milices Antifas  de l’extrême-gauche issue du communisme génocidaire et de Mai-68 font la loi. Le monde entier résonne des règlements de comptes sanglants entre les nombreuses factions de l’islam, notamment entre chiites et sunnites. L’antisémitisme, ses agressions et ses crimes se multiplient.

Chaque jour les gouvernants français reculent devant les exigences de l’islam dans notre vie quotidienne. Ils abandonnent les chrétiens d’Orient.  Pourtant, chaque concession, chaque lâcheté ne fait que préparer la suivante, comme nous pouvons tous le constater !

L’islam n’en a jamais assez. Chacun peut lire dans le Coran la prétention à ce que l’islam établisse un califat mondial.

La multiplication des dialogues et les accords avec les nombreuses représentations de l’islam ne font qu’accentuer sa marque de fabrique dans notre société, alors que nos racines chrétiennes sont dénigrées. Après de nombreux crimes, notamment ceux de Toulouse, Charlie-Hebdo et le 13-Novembre, nous pouvons dire à nos dirigeants : « Entre la guerre et le déshonneur, vous avez choisi le déshonneur et nous avons la guerre ! » Comme l’écrit notre ami Maurice Vidal : « l’esprit münichois s’est emparé de l’Occident alors que nous avons plus que jamais besoin de poser des limites aux débordements que s’autorise l’islam en terre non islamique. »

Notre armée est réduite à de faibles effectifs dont beaucoup sont envoyés à l’étranger, elle a peu de moyens matériels et beaucoup sont obsolètes ou en état vétuste, elle manque même de munitions. L’espace Schengen a largement fait la preuve de son illusoire intérêt et une invasion migratoire sans précédent en est le résultat. Nous observons un « drôle d’état d’urgence » depuis la déclaration duquel les agresseurs potentiels pourtant fichés ne sont pas internés ; ici, dans le département de l’Hérault, nous attendons toujours la fermeture de la mosquée de Lunel, connue comme étant celle qui envoie le plus de djihadistes en Syrie. En Europe, des volontaires sont attaqués en justice pour être allés combattre ces mêmes djihadistes, tout comme des patriotes le sont pour dénoncer les méfaits de l’islam.

            Citoyens, nous voici donc revenus au temps de la Résistance. Soyons dignes de nos Anciens. Mon grand-père maternel avait combattu à Verdun. Il avait repris le combat pendant l’Occupation. Il fut décoré quatre fois. Après quoi, il ne cultivait pas de haine envers qui que ce soit, simplement il voulait vivre chez lui, dans son pays de France, sans devoir se soumettre aux exigences de l’étranger et de la barbarie. Certains prétendent que nous sommes racistes parce que nous refusons l’invasion étrangère et l’islam. Rappelons-leur que ceux qui dénonçaient le nazisme dans les années trente n’appelaient pas à la haine du peuple allemand ! Faisons-leur observer qu’ils se gardent bien eux-mêmes d’aller vivre dans des pays gouvernés par la loi islamique ! Nous devons léguer à nos enfants et à tous nos descendants le digne héritage des combats de nos Anciens et la civilisation deux fois millénaire qui est la nôtre.

« Quand les blés sont sous la grêle

Fou qui fait le délicat

Fou qui songe à ses querelles

Au cœur du commun combat »

Vive la République ! Vive la France !

  Daniel Pollett, responsable Résistance républicaine du Gard et de l’Hérault   

 138 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. J’étais hier à Montpellier et confirme que l’ambiance était bonne et les discours excellents grâce à des orateurs pétris de bon sens et de foi patriotique admirable ! J’aimerais bien posséder l’intégralité de ces discours : ils mériteraient tous d’être diffusés partout en France !
    J’ai seulement déploré que nous soyons si peu nombreux : seulement 250 à 300 personnes sur la place de la Préfecture ! Mais, nos motifs de tristesse vont bien au-delà, avec l’arrestation du général à Calais. Cet acte est odieux et quand on voit sur les vidéos qu’il a été traîné par terre, pire qu’un vulgaire délinquant, on souffre pour lui. J’ai honte pour l’Etat et les forces de l’ordre ! Que les policiers obéissent, soit, mais qu’ils ajoutent à leur devoir des humiliations gratuites et inutiles est impardonnable ! Tout ceci est bien la preuve que ce régime est à bout de souffle et qu’il se condamne lui-même. Car ce sont en réalité des démonstrations de faiblesse !
    Enfin, je tiens à ajouter que nous avons rencontré sur le parcours nous conduisant à la Préfecture, des jeunes gens se réclamant du « Collectif Antifasciste 34 ». Non agressifs, ils distribuaient des tracts « Pro-migrants ». Sans reproduire toute leur prose, je tiens à vous faire partager au moins le titre : « Regugees Welcome » (!) « Bienvenue aux migrant-es – Ouverture des frontières pour toutes et tous » – Pour le reste, un réquisitoire dépourvu d’objectivité, ne tenant pas compte des efforts en faveur des migrants, mais au contraire répertoriant les failles de l’accueil, forcément inévitables, face à une telle invasion ! Cependant, une dénonciation de leur part me paraît juste, celle du pillage des richesses, en Afrique et au Moyen-Orient. Mais, au lieu de montrer du doigt, spécifiquement l’Union Européenne et l’Etat français, je pense qu’il serait plus judicieux de cibler les multinationales. Ce sont elles les coupables. En effet, impossible de nier qu’elles chassent les Africains de leurs villages pour exploiter certaines richesses quand elles y trouvent leurs intérêts – et le nôtre, il est vrai… Ainsi, en va-t-il du « Coltran », un minerai indispensable à la fabrication des portables, notamment, et qui ne se trouve qu’en Afrique.
    Le premier travail consiste donc à empêcher ces expropriations iniques si on veut éviter que des peuples qui vivaient sur leurs terres ancestrales en soient chassés pour des raisons mercantiles, peuples à la dérive ensuite qui s’imaginent, à tort, trouver leur survie sur notre Continent.
    Sans vouloir dicter leur conduite aux patriotes, il me semble utile de dire ici, qu’il nous appartient de dénoncer des pratiques qui sont à l’origine, pour une bonne part, de la fuite en avant de populations que nous ne pouvons ni ne voulons plus accueillir. Empêcher tout à la fois les dirigeants africains de s’approprier à leur seul profil les aides de l’Europe et en interdisant aux multinationales de priver de leur sol nombre d’Africains, nous parviendrions à tarir l’une des racines du mal. Sans nier la responsabilité des guerres, bien sûr, dans la fuite des populations…

    • Bonjour,
      J’ai connu une infirmière zaïroise : il y a du coltan au Zaïre.
      Elle m’expliquait que la grande responsabilité dans l’échec de son exploitation revenait surtout à la corruption de son gouvernement.
      Elle me disait: « Nous sommes assis sur un trésor, mais nous sommes pauvres car c’est la corruption à tous les niveaux chez moi ».
      Il y a, certes, la responsabilité des multinationales mais la responsabilité première revient avant tout aux autorités locales …

      • D’accord avec vous : les premiers responsables sont les dirigeants africains corrompus dès qu’ils arrivent au pouvoir ! Et c’est toujours plus facile d’accuser toujours les européens, de se servir des mêmes arguments, pour toujours plus nous asservir nous ! Mais, bientôt, à cause des corrompus africains et de la classe politique mondialiste, corrompue elle aussi, nous atteindrons le niveau du Tiers monde ! Il s’avère que l’auto-critique n’est pas son apanage mais celle de notre continent, en résulte tous nos malheurs.
        Quant aux multinationales, ceux qui sont derrière sont sans scrupules et seul compte le profit. Peu leur importe que les nations disparaissent…

  2. La personne ayant prononcé ce discours a dit : « ceux qui dénonçaient le nazisme dans les années trente n’appelaient pas à la haine du peuple allemand ».
    Cela dépend de qui on parle. Il est évident que Churchill, De-Gaulle, Staline, Roosevelt, les autres grands dirigeants de gauche comme de droite de ce qui est appelé les « Alliés », ainsi que certains soldats, prônaient la germanophobie.
    Il n’y avait pas d’un côté les bons États et de l’autre ceux mauvais. Ce sont tous ces mouvements chauvins de tous les camps qui sont fautifs des guerres et des massacres qui vont avec.

  3. L’incroyable lettre ouverte d’Omar Djellil à l’imam Tareq Oubrou !
    Publié le 11 janvier 2016 dans Actualités, Politique
    L’incroyable lettre ouverte d’Omar Djellil à l’imam Tareq Oubrou !
    A l’heure où l’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, est de plus en plus invité dans les médias, la lettre ouverte d’un de ses anciens fidèles bordelais risque de mettre à mal cette image de « modéré », comme le décrit Alain Juppé, dont il est très proche.
    Omar Djellil est actuellement responsable associatif à Marseille et par ailleurs très impliqué au sein de la communauté musulmane de la ville. Mais avant son installation sur la canebière, ce dernier a longtemps milité dans la région bordelaise. Responsable local de SOS Racisme, militant pendant dix ans au Parti Socialiste, il est le fondateur à Lormont de l’association Présence Citoyenne, dont le but est de « promouvoir l’intégration sociale, économique culturelle et citoyenne sur l’ensemble du territoire national ».
    marseille-omar-djellilSur son profil Facebook, Omar Djellil (photo) publie donc une lettre ouverte à « l’ex frangin Oubrou » dont nous publions de larges extraits. Dans celle-ci, l’ancien militant de Sos-racisme accuse l’imam de Bordeaux de pratiquer « la Taqîya, l’art de dissimuler nos sentiments et nos projets funeste en vue de l’instauration d’un califat mondial ». Les accusations sont graves : « Ce sont tes enseignements qui nous avaient poussés à haïr le Juif » (…) « C’est de tes propres mains que nous recevions des magazines faisant l’apologie d’un certain Ben Laden que tu nous présentais comme un milliardaire islamiste charismatique ». Elles ne sont pas sans rappeler une vidéo qui circule sur internet et où l’on voit Tareq Oubrou faisant l’éloge d’Hassan el-Benna, fondateur des frères musulmans.
    « Qu’il me semble lointain ce temps où notre imam nous exhortait à plus de frugalité, nous demandait de vivre sobrement et simplement, sans rechercher ou espérer obtenir les largesses du monde et encore moins la reconnaissance de la part des Mécréants (…) C’est un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, OUBROU en ce temps-là ne roulait pas en voiture de luxe, ne s’habillait pas de beaux costumes, ne vivait pas dans une luxueuse maison et ne se voyait pas offrir la légion d’honneur par les mécréants.
    Et puis il y a eu notre rencontre à Bordeaux. Petit banlieusard sans grande envergure en proie à d’angoissantes crises d’identité, tu es devenu un phare dans le vide sidéral de mon existence. Ton verbe et tes incantations intarissables m’avaient fasciné. Je m’abreuvais à satiété de ta compassion paternaliste tant ma vie affective était aussi aride que le grand erg oriental. (…) Que nous jubilions lorsque les déflagrations d’un attentat-suicide en Palestine résonnaient jusqu’à nos oreilles. Rappelles-toi, Ô mon cher frangin Tareq, combien tu insistais pour nous rappeler que les attentats-suicides étaient l’arme des faibles. Combien, il était jouissif de voir déchiqueter tous ces Juifs ou ces Américains. Rappelles-toi combien de fois dans ton bureau tu nous avais martelé qu’Allah avait maudit les Juifs et que les Koufars (Mécréants) étaient nos ennemis déclarés.
    C’est de tes propres mains que nous recevions des magazines faisant l’apologie d’un certain Ben Laden que tu nous présentais, à l’époque, comme un milliardaire islamiste charismatique qui faisait dans l’humanitaire au Yémen, au Soudan, en Afghanistan et en Somalie. Rappelles-toi tous ces livres qui mettaient en valeur les grandes figures de l’islamisme allant des Soudanais Hassan Abdallah Al-Tourabi et Omar El Béchir jusqu’aux martyrs du Hamas.
    Je me vois encore en train de nous faire des accolades dans ton bureau au moment où les avions percutés les tours jumelles de New York. : « Allah est grand » ! exclamais-tu.
    tareq-oubrouL’Amérique était frappée en plein cœur. Quelle incroyable communion des esprits et des cœurs dans la haine.
    Et puis il y a eu l’émotion mondiale, celle qui nous a imposé à dissimuler nos véritables intentions. Tu nous as enseigné la Taqîya, l’art de dissimuler nos sentiments et nos projets funeste en vue de l’instauration d’un califat mondial qui rejetterait le nationalisme, l’athéisme et les fausses croyances juives et chrétiennes. Ce sont tes enseignements qui nous avaient poussés à haïr le Juif, non pas pour ce qu’il commettait mais tout simplement pour ce qu’il était. Nous sommes devenus antisémites car notre guide OUBROU nous exhorter à combattre un peuple maudit de Dieu. Je fus, comme beaucoup, un de tes plus fervents partisans.
    Toute critique à ton endroit aurait pu être fatale à ton détracteur. Il suffisait simplement d’un geste ou d’un mot de ta part pour nous transformer en bras armé de ta volonté. Jeunes écervelés endoctriné, nous étions des bataillons de fidèles aux esprits annihilés.
    Et puis, j’ai découvert, grâce à un frère venue d’Allemagne, les vertus de la Sunnah. J’ai réalisé dans quel égarement évident et quelle pauvreté intellectuelle l’Islam politique nous avait plongé. Voyant ton influence réduite à peau de chagrin auprès de tes anciens disciples, tu as commencé à colporter les pires rumeurs sur ceux qui portaient les stigmates de la véritable religion. Ton immonde fond de commerce prenait l’eau de toute part.
    Voyant ton leadership contesté par les vrais sunnites, tu t’es accoquiné avec des politiques locaux. Le robinet de ta démagogie coulant à flots « si ce n’est pas nous, ce sont eux que vous aurez sur les bras ! », tu n’as pas hésité à saisir les services de police pour des dénonciations de terrorisme montées de toutes pièces par ton clan. Beaucoup de Musulmans ont été inquiété par ta faute. En plus d’être un imposteur à la haine dissimulée, tu es aussi un ennemi des Musulmans.
    Alain Soral et Tareq OubrouAujourd’hui, le frangin OUBROU caracole en tête de manif pour Charlie Hebdo, ceux-là même sur qui tu invoquais le courroux d’Allah sur leurs têtes de mécréants blasphémateurs. Tu te rapproches du CRIF bordelais, ceux-là même que tu appelais affectueusement les ennemis d’Allah, et d’Alain Soral, fanatique antisémite et opportuniste. (photo avec Alain Soral) Tu découvres des vertus salutaires à l’homosexualité alors que tu prônais, auprès de tes troupes, des lapidations exemplaires.
    Tu trouves le roi du Maroc Mohamed 6 sympathique alors que tu appelais au soulèvement populaire et au Jihad armé contre son père. Tu défends les chrétiens d’Orient alors que la nature même de ton projet de califat mondial débouchera sur l’annihilation des autres croyances.
    Il y a quelques jours, l’Angleterre, à juste titre, a décidé de répertorier le mouvement des Frères Musulmans comme une organisation terroriste. En France, vous êtes invité à venir contempler les salons feutrés des ministères et des mairies. Même le consistoire israélite de Marseille a été pris d’une soudaine envie de rapprochement avec votre confrérie de la haine.
    Votre secte insidieuse et mensongère a vu le jour en 1928. Sa doctrine a biberonné tous les mouvements terroristes jusqu’à l’organisation DAECH. Après avoir injecté votre poison dans le monde arabo-musulman, vous épandez votre haine sur le territoire européen.
    À ce jour, je me demande qui est le plus criminel entre un Michel Houellebecq qui écrit, par ignorance et préjugé, un pamphlet accusateur contre l’Islam ou un Tareq OUBROU dont la doctrine est à l’origine de la mort de centaines de milliers d’innocents qu’ils soient musulmans ou non ?
    Si les Français pouvaient lire les pensées et connaître le for intérieur du frérot OUBROU, il serait sidéré d’y déceler une haine d’une terrible noirceur. Certes, j’ai mis sept ans pour comprendre dans quelle impasse spirituelle tu nous menais mais je sais que tes belles paroles qui enflamment actuellement les micros des radios ne reposent que sur des faux-semblants et des mensonges. Je l’avais dénoncé dans l’une de mes vidéos :
    Omar Djellil, un frérot en colère qui a fait l’apprentissage de la réalité de ton projet islamiste… c’est au tour des Français de le découvrir ! »
    Les propos de Omar Djellil n’engagent évidemment que lui. Dans un soucis d’information, la rédaction d’Infos Bordeaux publiera la réponse que Tarek Oubrou souhaiterait lui apporter.
    [cc] Infos Bordeaux, 2010-2016, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

  4. Nous découvrons là un témoignage , tellement émouvant de vérité, et présentant les éléments essentiel du drame auxquels nous et nos familles seront irrémédiablement confrontés .
    De ce texte sublime et rédigé par un patriote exemplaire , je retiens en premier lieu l’affirmation de la grande et dangereuse fragilité de notre armée , dont les moyens humains et matériels; furent coupablement réduits , année après année , par des gouvernements mais aussi des ministres de la défense irresponsables , qui furent incapables de prévoir les menaces colossales concernant désormais chacun d’entre nous
    Moi même en qualité de militaire d’active , mais de rang très inférieur ( capitaine ) je fut témoin des multiples politiques de réductions des ressources matérielles et financières , qui progressivement plombèrent le potentiel réel de notre armée , et ceci dans tous les domaines, au point de rendre l’organisation de missions à l’étranger , très délicates et les conditions de vie des soldats sur le terrain en Afrique, proprement insupportables .
    Les fortes limitations des capacités de l’armée française à l’heure actuelle, proviennent d’une accumulation drastique de limitations de ressources , aboutissant à une situation présente autrement périlleuse, quant la France doit non seulement continuer à combattre les groupes terroristes , dans les immenses déserts du Mali et du Niger , mais également fournir des effectifs conséquents de soldats affectés à la mission de sécurisation intérieure , en complément des forces de police et de gendarmerie !
    L’affaiblissement général des forces armées , s’observe en parallèle avec la non capacité des services de renseignement à identifier toutes les sources de djihadistes présents en Europe, mais aussi la montée en puissance des effectifs des agents du DAECH, qui comme nous le savons , sont en train de mettre pied sur le continent , en vu d’actions catastrophiques .
    Nous observons donc l’émergence d’un rapport de force nous étant non favorable , avec en prévision des répétitions tellement douloureuses des faits du 13 novembre 2015 , à l’occasion desquels , les grands centres de commandement de la sécurité , furent extrêmement défaillants , puisque le RAID pu intervenir ,,,,,plus de 3 heures , après que les islamistes aient commencé leurs horribles crimes dans le bataclan !
    Par ailleurs les comptes rendus réels et donc non officiels de l’assaut contre l’appartement de St Denis , laissent entrevoir, de potentielles erreurs d’intervention , et une grande improvisation , aboutissant à des blessures collatérales non prévues et non souhaitées ( selon certains témoignages à confirmer ? )
    Par conséquent la confiance en les forces de l’ordre et même l’armée, pour affronter concrètement un ennemi, se présentant à nous quasi quotidiennement , semble illusoire , et c’est le moins que l’on puisse affirmer , d’ou la nécessité d’une prise en charge individuelle volontaire, évacuant d’emblée l’éventualité d’une venue des services de l’état , désormais ,bien hypothétique
    Je me tiens à la disposition de tout patriote authentique , pour lui offrir toutes les recommandations indispensable dans le domaine sensible, de la sauvegarde personnelle

  5. Intelligence et lucidité : un grand discours, à la hauteur des enjeux.
    Merci Daniel Pollett, merci RR !

  6. Bonsoir Christine.
    Comme prévu, j’étais a Montpellier. Bravo aux divers orateurs, très bonne ambiance, aucun fouteur de merde. En bref, excellent après midi en excellente compagnie. Par contre en début d’après midi, on apprend l’arrestation du Général Piquemal a Calais, alors là, ça a gueulé dans la foule !. On y reviendra.

    • gegé 34
      j’ai cet aprés midi, pris connaissance des conditions de l’arrestation du grand général Piquemal
      Sachons immédiatement que cet officier général prestigieux , titulaire des plus importantes décorations militaires, fut ( il m’est plus que pénible d’avouer cette vérité ! ) TRAÎNÉ SUR LE SOL ! par les gendarmes mobiles , qui de fait se couvrirent d’infamie , pour une telle marque d’irrespect envers un des plus brillant cadre de l’armée française !
      Le général Piquemal fut traité comme le dernier des délinquants de basse banlieue !
      La gendarmerie mobile et ceux qui l’a commande , se sont couverts de la plus grande …..HONTE! et de fait ont déshonoré leur fonction et leur uniforme ! dans le seul but de faire plaisir à un préfet de …MERDE! lui même larbin d’un gouvernement de ..TROUS DU CUL !
      Cependant attention ! certaines réactions recueillies sur le web, me fairaient penser à de possibles « réactions dynamiques  » en faveur de ce malheureux et courageux général !

      • Jean Michel.
        cazevide, hollande, valls, belkacem et les autres vont devoir rendre des comptes. Ca ne peut plus durer. J’ai la rage contre cette équipe de destructeurs de notre France. Se conduire de cette façon avec un Général, me met hors de moi.
        Très bonne soirée a toutes et tous.

Les commentaires sont fermés.