Hollande promet un milliard d’euros à la Tunisie pour soutenir l’emploi : et nos chômeurs à nous ?

Publié le 2 février 2016 - par - 15 commentaires

5 milliards par ci, 1 milliard par là….
Et on commence même à parler de plan Marshall !…

Manifestations en Tunisie : Hollande annonce un soutien de 1 milliard d’euros axé sur l’emploi

Le gouvernement de Beji Caïd Essebsi fait face à un mouvement de contestation grandissant depuis quatre jours avec la multiplication des manifestations de chômeurs initiées après le suicide d’un homme à Kasserine- à qui on aurait refusé un emploi – dans l’une des « régions défavorisées » que la France entend soutenir avec ce plan.

Un milliard d’euros sur cinq ans pour « aider les régions défavorisées et la jeunesse » tunisiennes, en « mettant l’accent sur l’emploi ». Voici, selon les termes de l’Élysée,  « l’un des axes majeurs » du plan de soutien annoncé par François Hollande dans un communiqué publié ce vendredi, à l’issue de sa rencontre avec le Premier ministre tunisien, Beji Caïd Essebsi,  dont le pays est en proie à un mouvement de contestation sociale de plus en plus tendu depuis quatre jours.

« La convention de conversion de 60 millions d’euros de dette signée aujourd’hui afin de permettre la construction d’un hôpital dans la région de Gafsa en est une première illustration concrète », ajoute l’Élysée.

Lire Béji Caïd Essebsi, président de la Tunisie : « Notre premier créancier, c’est la France »

De Paris, le chef d’État tunisien a ajouté que la situation sur le terrain était « maîtrisée. »

« La situation se calme. C’est un problème économique. Ce sont des demandes d’emploi. On va essayer de résoudre ce problème, qui est l’un des objectifs principaux de ce gouvernement », a-t-il déclaré à la presse dans la cour de l’Elysée.

Risques de troubles à l’ordre public… et menace terroriste

Car après le retour de l’état d’urgence fin novembre, les Tunisiens doivent désormais se préparer à vivre un couvre-feu nocturne ce vendredi soir. Le ministère tunisien de l’Intérieur a annoncé dans l’après-midi l’instauration d’un couvre-feu national de 20h à 05h à compter de ce vendredi, alors que les manifestations de chômeurs ont donné lieu à des confrontations avec les forces de l’ordre. Un policier a été tué mercredi après avoir été attaqué par des manifestants à Fériana, au sud de Kasserine, où la contestation a débuté il y a quatre jours, a annoncé le ministère de l’Intérieur. Les manifestations ont commencé après le suicide de Ridha Yahyaoui, jeune homme de 28 ans qui se serait vu refuser un poste dans la fonction publique.

Les autorités tunisiennes ont justifié le couvre-feu par les troubles à l’ordre public et les risques pour la propriété privée ainsi que par la crainte d’attaques terroristes, alors que le pays a encore récemment été la cible d’un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique. Des rassemblements ont été signalés dans plusieurs villes ce vendredi, y compris à Kasserine, dont la situation n’est pas sans rappeler celle de la ville de Sidi Bouzid, berceau de la révolution de jasmin. En effet, c’est là que le jeune Mohamed Bouazizi, sans emploi, s’était immolé par le feu en 2010, devenant ainsi l’un des catalyseur de la contestation.

Lire aussi l’entretien Hervé Morin  : « Il faut un plan Marshall pour la Tunisie et le Maghreb ! »

Dans la capitale Tunis, des protestataires ont bloqué ce vendredi l’une des principales artères de la ville et enflammé des pneus tandis que les forces de l’ordre ont interpellé 19 personnes, a dit un responsable des services de sécurité. La veille, la police avait fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser plusieurs milliers de jeunes rassemblés devant les bureaux de la préfecture à Kasserine.

« Du travail ou une autre révolution »

Les forces de l’ordre sont également intervenues à Jamdouba, à Beja et à Skira, ainsi qu’à Sidi Bouzid où les manifestants scandaient « du travail ou une autre révolution« , selon des témoins et les médias locaux.  Un journaliste de la chaîne Al-Jazeera en reportage à Kasserine affirmait vendredi midi que l’armée était déjà en place pour vérifier que le couvre-feu serait bien appliqué dès sa mise en place. Alors que le président tunisien, Beji Caïd Essebsi, est censé prendre la parole samedi, le correspondant d’Al-Jazeera ajoute que le gouvernement fait face à une pression intense sur le front de la lutte contre le chômage et la corruption. Depuis la révolution de 2010-2011, la situation économique du pays ne s’est pas vraiment améliorée: avec une croissance attendue à moins de 1% pour 2015, le taux de chômage au niveau national dépasse 15% et atteint le double chez les diplômés.

http://www.latribune.fr/economie/international/la-france-annonce-un-plan-de-soutien-d-un-milliard-d-euros-a-la-tunisie-sous-couvre-feu-545078.html

Print Friendly, PDF & Email

15 réponses à “Hollande promet un milliard d’euros à la Tunisie pour soutenir l’emploi : et nos chômeurs à nous ?”

  1. Avatar gaudet jean michel dit :

    Un milliard d’Euros pour l’étranger , alors que la dette nationale absorbe la quasi totalité du produit intérieur brut, que l’assurance chômage connait un déficit alarmant ,et que la pauvreté a accompli des progrés terrifiants sous le quinquennat de Hollandouille, aprés celui calamiteux de Sarko ?

    Accorder encore des cadeaux gratuits à des pays arabes , alors que la France a criminellement effacé les dettes que lui devaient la plupart des pays africains, pour des niveaux de sommes gigantesques, et que l’Algérie doit elle même une dette faramineuse à notre propre sécurité sociale branche santé ?

    Non mais vraiment ces …IMBECILES! se foutent de notre …GUEULE ! mais par ailleurs je suis surpris qu’un dénommé Emmanuel Macron qui n’a pas vraiment la réputation d’un panier percé, demeure muet sur ce projet purement extravagant !

    Les pays du magrheb doivent se retourner vers le Qatar et l’Arabie pour obtenir leur sale pognon et surtout , surtout oublier la France !

    Je demande pardon aux lecteurs de ce bloc pour ce ….. »leger mouvement d’humeur  » pour le moins non contrôlé .

  2. Avatar golum dit :

    Il se fout vraiment de notre gueule, pendant que nous on est en train de creuver la gueule ouverte, putain, ça me fout les boules, risque pas que je vote pour lui ce crétin.

  3. Avatar PARA d'Avant. dit :

    Qui pourrait encore douter que ce « Moi je » ce fou totalement du sort des Français. Il préfère apporter de l’aide à des gens qui nous haïssent et qui nous détestent. Tout fou le camp dans notre pays et ce « Pantin » se préoccupe du sort des Tunisiens!! Et dire qu’en 2017 il y aura encore des CONS pour voter pour lui. on marche vraiment sur la tête.

  4. Avatar jan dit :

    Merci à Christine pour avoir  » désossé  » l’article de la Tribune !

    Et chez nous des dizaines de policiers et d’agriculteurs, par exemple, se suicident chaque année. Mais ça n’émeut pas plus que ça les Autorités…

  5. Avatar fred dit :

    et ces deux con se bate pour revenir au pouvoir lui qui fai de la merde et l autre qui en a fait il a mi la premiere couche mes la avec ces gamelle au cul il veu revenir histoire de torche la merde de l autre bravo vote pour ces cons mes pas moi

  6. hoplite hoplite dit :

    Il nous avait promis un plan contre le chômage et bien il tient parole, le con!

  7. Avatar Christian dit :

    Quand je le dis que hollande est le président des étrangers.

  8. Avatar veverre dit :

    hollande est vraiment un vendu et un traite a la France.

  9. Avatar MG KHATTA dit :

    Glandouille ce fou littéralement du peuple français.Si on crève pas grave il nous remplace par ses potes venu d’ailleurs

  10. Avatar Maxime dit :

    C’est effectivement lamentable et révoltant…
    Ce qui m’intrigue, c’est la convention de « conversion de dette » dont il est question au début de l’article de la Tribune. Conversion en quoi ? J’ai l’impression que c’est un euphémisme pour parler carrément d’une remise de dette sans avoir l’honnêteté de nommer les choses pour ce qu’elles sont. De même, ce « plan » est-il un don ou un prêt ? si c’est un prêt, il faudra exiger qu’il soit remboursé, mais je crois que si c’était un prêt, Flamby insisterait pour dire que ce n’est pas un cadeau fait à la Tunisie. Qu’il ne le dise pas laisse à penser que c’est encore la France qui va se saigner pour des non nationaux.
    De mon point de vue, il faudra réunir le Parlement pour voter cette aide, selon l’article 53 de la Constitution : « les traités (…) qui engagent les finances de l’Etat (…) ne peuvent être ratifiés ou approuvés qu’en vertu d’une loi ». On verra bien quel député ose nous trahir en grevant les finances publiques françaises pour des dépenses qui ne profitent pas au peuple français. Aujourd’hui, le PS devrait être à 0% d’intentions de vote après tout ce qu’on a vu depuis 2012 et même bien avant…

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      mais s’agit-il d’un traité ?

      • Avatar Maxime dit :

        Il me semble qu’il s’agit d’un traité, malgré l’absence d’obligations réciproques entre les parties contractantes.
        C’est le fait qu’un accord de volontés intervienne qui caractérise le traité.
        J’ai hésité à y voir un traité, mais un traité est ni plus ni moins une convention de droit international. Or, en droit français, une donation ou une remise de dette sont des conventions qui n’ont d’existence juridique que si le bénéficiaire les accepte. Donc à mon sens c’est un traité. Le seul moyen de faire un acte à titre gratuit de façon unilatérale, c’est de faire un testament, mais la France, j’ose l’espérer, n’est pas encore morte, ni à l’article de la mort.
        Sur ce, je vous souhaite la réussite des projets de demain et dimanche. J’espère que tout se passera bien et que les événements prévus seront réussis.

  11. Avatar Maxime dit :

    Si l’on se réfère aux stratégies de manipulation systématisées par Noam Chomsky, on remarque que Hollande vient d’opter pour la stratégie selon laquelle pour faire accepter une mesure inacceptable, il faut l’appliquer progressivement. Un milliard sur 5 ans… encore une preuve du cynisme de ce grossier personnage, pour lequel j’ai au moins le réconfort de n’avoir jamais voté !

  12. Avatar pierre dit :

    Comment peut on faire confiance à un président pareil , qui se fout carrément des français , surtout tous ces gens qui lui ont fait confiance et pour lesquels il n’a aucune considération
    Hollande n’est rien d’autre qu’un vil personnage, menteur, arriviste et peu républicain,qui prend ses concitoyens ( n’ayons pas peur des mots ) pour des cons.
    il a su s’acoquiner avec son premier ministre sans vraiment de nationalité qui a su profiter de la france jusqu’à sa naturalisation
    pauvre france ,à l’agonie financière dont le taux de chomage est un des plus hauts de l’europe, et malgré ce, notre président vient s’enorgueillir de preter à la tunisie 5 milliards d’euros d’aide aux chomeurs

    PAUVRE FRANCE,vive le changement et la VIeme république
    .

Lire Aussi