Réponse au journaleux Alvarez qui craint que je ne l’égorge

Publié le 31 janvier 2016 - par - 39 commentaires

A Ouest France, on aime bien taper sur « l’extrême-droite » (traduisez ceux qui osent critiquer l’Herpès), mais on n’apprécie pas trop de recevoir la réponse de la bergère au berger. Surtout quand on est un journaleux  « adjoint au rédacteur en chef de la rédaction départementale  de Sud Ouest » comme Bruno Alvarez.

En réponse à l’un de mes articles publiés sur Riposte laïque, le sieur Alvarez a posté ce soir sur ce site un commentaire qui se voulait hautement intellectuel et humoristique :

Imaginons que vous (Riposte Laïque et les patients échappés des services de psychiatrie qui commentent habituellement votre blog) ayez le pouvoir. Monsieur Alvarez (c’est-à-dire moi-même) écrit le même article. Quatre possibilités.

1) Vous l’égorgez en public.

2) Vous l’égorgez en privé.

3) Vous le traduisez devant une juridiction indépendante puisque nommé par vos soins, et il est condamné à 50 ans de réclusion criminelle pour Trahison De La Patrie Avec Des Majuscules.

4) Il est condamné à 50 ans de réclusion criminelle pour TDLPADM et disparaît sans jugement dans un cachot.

J’aimerais vraiment savoir quelle voie vous choisiriez (notez le conditionnel). Disons que ça m’intéresse au premier chef, si vous voyez ce que je veux dire.

Tss! Tss ! Monsieur Alvarez, il y a maldonne. Ceux qui égorgent, ce n’est pas nous. Vous fréquentez apparemment trop d’ amis  amoureux des décapitations et autres égorgements halal, cela déteint sur vous au point que l’on pourrait croire que le coran est votre livre de chevet.

A moins qu’il ne s’agisse d’un cas d’Alzheimer précoce vous amenant à attribuer à vos ennemis les discours de vos amis ? Problème neuronal ou psychiatrique, peut-être ?

Bref, vos deux premières hypothèses ne sont tout simplement pas valables, pas pensables, pas imaginables, parce que nous, monsieur Alvarez, nous suivons les lois de notre pays, la France avec une majuscule. Parce que nous, monsieur Alvarez, nous pensons que, comme vos amis, nous avons le droit de défendre notre identité, nos valeurs, nos traditions.

Or, on n’égorge pas chez nous, monsieur Alvarez, on se moque, on galège, on rit du journaleux qu’on ridiculise, dont on montre les limites et les sottises…  On ne tue pas, chez nous, ou alors, à la manière de Sartre, avec des mots. D’ailleurs, ça va vous étonner, monsieur Alvarez, et secouer un peu la machine à étiquettes toutes faites qui vous sert de cerveau, je suis une amoureuse de Sartre, le philosophe (Ah ! l’existentialisme est un humanisme… trop compliqué pour vous peut-être ? ) l’écrivain (Ah! Les Séquestrés d’Altona et  Huis-Clos… trop vieux pour vous peut-être qui désirez tant être de votre temps ou du moins en avoir l’air ? ). Et je suis une femme de gauche, comme lui, sauf que, moi, je ne suis pas stalinienne, je ne cherche pas à enfermer ou tuer ceux qui ne sont pas d’accord avec moi.

Démocrate et républicaine jusqu’au bout des ongles, je laisse chacun s’exprimer, je réponds pour apporter argument contre argument, injure pour injure (je ne suis pas une ingrate et je ne tends jamais l’autre joue…)  mais au bout du bout, c’est le vote des électeurs qui tranchera. Cela s’appelle la démocratie, de deux jolis mots qui signifient « pouvoir du peuple », monsieur Alvarez…

Alors vos suppositions faisant référence aux « heures les plus sombres », sans majuscules, au fascisme et au nazisme ? Elles me font rire, mais elles me désolent au fond de voir un journaliste si peu cultivé, maniant des amalgames avec une obéissance suspecte aux élites en place. Ce n’est pas avec vous que le peuple apprendra à réfléchir, à peser à avoir l’esprit critique… Vous n’en avez pas assez de cracher les indigestes compte-rendus, politiquement orientés, de l’AFP ?

A moins que vous ne soyez très très jeune, imbibé des récits de votre enfance, voyant des grands méchants loups partout ?

N’ayez pas peur, Alvarez, nous, contrairement à vos amis antifas, nous ne mordons pas, nous ne tuons pas, nous n’exilons pas, nous nous contentons de lutter contre le fascisme islamique et ses alliés les milices d’antifas que vous paraissez adorer.

Chacun ses goûts.

Il n’empêche, vos questions, vos hypothèses, sont un peu courtes, jeune homme. Et décevantes. Comme votre article sur la manifestation du 6 février prochain.

Vous eussiez pu dire  bien des choses en somme :

Vous eussiez pu, pour vous faire peur, vous voir pendu à la lanterne,

Vous eussiez pu, pour fantasmer un brin, vous voir enduit de goudron et de plumes,

Vous eussiez pu, pour libérer vos intestins, vous imaginer face à 12 hommes en colère vous condamnant à vivre en territoire perdu de la République, traduisez islamisé, pendant quelques mois.

Vous eussiez pu, pour jouer à vous faire peur, vous imaginer contraint de regarder les videos où  l’on voit des lapidations de femmes adultères, où l’on voit des homosexuels jetés du haut des immeubles ou pendus, où l’on voit des fillettes violées et vendues comme esclaves…  Ou des jeunes filles brûlées vives comme Sohane Benziane… Et c’était en France, monsieur Alvarez. Dès 2002.

Bref, cela aurait eu plus de gueule, avouez-le, que de répéter ad nauseam que nous ne serions que des affreux nazis et d’essayer de le faire croire.

Par ailleurs, je consens, parce que je suis bonne fille, amoureuse, aussi, de Louise Michel, de Zola et de Simone de Beauvoir ( eh oui on ne se refait pas je suis une incurable femme de gauche, jusqu’au bout des ongles ) et donc du droit à la liberté d’expression et à la divergence d’opinions à répondre sérieusement à vos stupides questions :

Si, dans un autre monde, une autre époque, un autre pouvoir politique, vous aviez commis contre moi un article comme celui que j’ai écrit après votre papier, et que j’aie eu un quelconque pouvoir judiciaire ou politique… Je n’aurais rien fait d’autre que le lire, et m’en amuser.

Parce que chez les patriotes, monsieur Alvarez, on ne condamne pas ceux avec qui on n’est pas d’accord.

Sauf  en état de guerre, monsieur Alvarez. Dans ce cas, on se prépare, simplement, à instaurer un tribunal de Nuremberg pour juger les complices de l’invasion islamique et de l’instauration de la charia chez nous.

Mais vous ne craignez rien, votre préfet préféré vous l’a assuré, il n’y a pas d’islamisation rampante de l’Europe. Vous pouvez continuer tranquillement votre sale métier ; nous, nous continuerons de nous battre avec nos armes.

Pour info à nos lecteurs 

Print Friendly, PDF & Email

39 réponses à “Réponse au journaleux Alvarez qui craint que je ne l’égorge”

  1. Avatar pirlouit dit :

    j’adore le tss! tss! j’aurai aimé t’avoir comme prof un vrai régal.pour lui aucun résistant n’effacera sa tronche de traitre. merci pour ce beau moment d’écriture.bises.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Ravie que tu te sois régalée ! Bises

    • Avatar jarczyk dit :

      Tronche de traitre , tronche de traitre… Moi je le trouve mignon à croquer… Ce que notre chère Christine a très bien fait,réputation obligé et il faut bien dire que son garde manger est des plus garnis !!!
      Voilà pourquoi nous partageons ses mises en pièces avec délice ! Mdr

      • Christine Tasin Christine Tasin dit :

        Il faut reconnaître que, dans notre lourde tâche quotidienne, rencontrer l’occasion de railler les sots est un bonheur que tu partages avec le même plaisir que moi bravo pour la métaphore filée

  2. Avatar Danielle Moulins dit :

    Ce soir le petit Bruno va prendre son oreiller, l’agripper de ses petits poings rageurs et y déverser un flot de larmes, son pauvre corps victime de soubresauts pitoyables, méchante Christine!

  3. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Merci Christine pour ce joli moment !

    Je lis, depuis peu, un hebdo de la Presse régionale, à la recherche d’autre chose, et je constate que ces Messieurs de la Presse régionale , dans leur frustration de ne pas être de la Presse nationale, surenchérissent sur la co***rie politiquement correcte de leurs confrères de Paris.

    On pouvait s’attendre à lire dans la Presse régionale une pensée rafraichissante et indépendante des germanopratins.

    Ben non !

    Comme « Nord-Littoral » persécute les « Calaisiens en colère », « Ouest-France » suce la roue d’un Plenel ou d’un Joffrin : de ce côté là, c’est très réussi !

  4. Avatar coco dit :

    Sublime droit de réponse Mme TASIN, le sieur en a pris pour son grade! Bravo!

  5. Avatar Christian dit :

    Eh non nous on n’égorge pas comme les amis de Mr alvarez. Un coup de poing sur la gueule peut être à la rigueur. ( Surement)

  6. Avatar Nico57 dit :

    Je le plaindrait quand j’aurais le temps en attendant je constate que les gens qui prennent des risques ne sont pas ces pseudos journaleux dont tout le monde se fout éperdument et qui sont sponsorisés par le encore pseudo gouvernement qui administre la France mais ce sont des gens qui osent la vérité comme notre hôte madame Tasin et plein d’autres sur d’autres sites y compris RL bien sûr.. Mais j’aimerais juste qu’on me réponde,pourquoi faut-il toujours des pleureuses dans ce style?Ils ont tous subit une ablation testiculaire? bon ok je vais être sympa,je conseille à ce type d’écrire pour picsou magazine au moins pas de risques hein….

  7. Avatar Alain de Catalogne dit :

    Magistrale réponse de Christine, je pense que cela n’appelle pas de réponse, mais je serais curieux de savoir s’il va réagir !

  8. Avatar PARA d'Avant. dit :

    Tout en douceur et en profondeur!!!! Il doit saliver de rage le petit morveux….Bravo Madame vous l’avez mouché comme il fallait.

  9. Avatar Alexander dit :

    Superbe réponse. Christine, vous donnez des cours privés de français… 🙂

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      😉 merci Alexander, la platitude et l’inculture de certains me donne des nostalgies et me renvoie à mon cher Cyrano de Bergerac relu par Edmond de Rostand

  10. Avatar Maurice de Brignac dit :

    Quel bonheur de vous lire Christine….!!! Encore un dhimmi qui va , je l’espère , passer quelques nuits à cauchemarder ..!!!

  11. Avatar DUVAL Maxime dit :

    Oh, si, Monsieur Ramirez à une certaine culture. Cinématographique, si ce n’est d’avoir lu au moins un bouquin :. »L’Armée des Ombres ».

    Il a, présumons, dans son subconscient la filmographie de Lino Ventura ; particulièrement dans « L’Armée des Ombres »…. ce qui de temps à autres dans sa sale besogne lui gâche un peu la vie. et lui cause les inquiétudes de son questionnement à l’égard des psychopathes supposés commentateurs de Résistance Républicaine.

    Continuez votre cure de « c’est pas ça l’islam », et de « pas d’amalgame », monsieur Ramirez, si ça apaise votre conscience, mais votre porte-plume n’est pas une poire à lavement pour lecteurs du nouveau Ouest-Eclair qui vous laisse publier.

    Comme vous, Monsieur Adolfo Ramirez, je fais de l’humour … Bien entendu.

  12. Avatar PERES Thierry dit :

    Mes respect Madame pour votre courage ,votre verve et votre français qui me démontrent que tout n est pas perdu pour notre beau pays .Merci .

  13. Diogène Diogène dit :

    « Imaginons que vous (Riposte Laïque et les patients échappés des services de psychiatrie qui commentent habituellement votre blog) ayez le pouvoir. Monsieur Alvarez (c’est-à-dire moi-même) écrit le même article. Quatre possibilités. »

    M. Alvarez : vous avez le droit de penser ce que vous voulez, vous avez même le droit, et vous en usez à satiété, de vous tromper totalement.
    On pourrait, effectivement, vous suggérer d’aller vivre dans un des merveilleux pays qui appliquent scrupuleusement la charia ou bien de faire un séjour dans la jungle de Calais…
    Je pense que le médiocre petit logiciel, qui vous sert de cerveau, en serait quelque peu chamboulé…

    Quant aux « échappés de services psychiatriques  » ils pullulent en ce moment en France, en Europe et on peut facilement les reconnaître à leur accoutrement et leurs discours nauséabonds qui témoignent de leur merveilleuse intégration dans les pays d’accueil qui ont d’ailleurs connu la philosophie des lumières et qui subissent désormais le pesant voile de l’obscurantisme le plus abject…
    Mais vous avez bien sûr raison il n’y a nul menace : « tout va très bien Madame la Marquise »…Et ceux qui osent « l’ouvrir » sont forcément des salauds d’extrême droite : votre raisonnement est extrêmement simple…

    Christine c’est le : courage et cette vertu est extrêmement rare…

    Vous pouvez nager autant que vous voulez dans la mélasse de vos bons sentiments vous n’aborderez jamais cette île au loin qui s’appelle « le courage »…

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      belle réponse, Diogène, à cet olibrius, qui ne manquera pas de te lire, tant le quidam doit être inquiet de ce qui se dit del ui …

  14. Jean Lafitte Jean Lafitte dit :

    J’arrive en ouvrier de la 11ème heure, incapable d’écrire autre chose que tous ceux qui se sont régalés à vous lire, chère Christine !

    Un immense MERCI pour ces pages où la (vraie) culture le dispute à l’humour, au bon sens et à l’amour de la France.

  15. Avatar Denis Tarko dit :

    Bravo madame Tasin, un excellent article

  16. Avatar Xtemps dit :

    Des gars comme Alvarez sont formatés par le système, vous le mettez à Calais vivre même pendant six mois, il ne verrait que des pauvres réfugiés partout, vivre inhumainement avec des sales français racistes qui n’acceptent pas ces pauvres gens qui ne demande qu’à vivre, même avec un massacre de français devant lui, se serait encore la faute des français d’avoir provoqué les pauvres migrants en légitimes de défense.
    Il faut pas être intelligent pour être formaté, il faut juste répéter le programme.
    Les perroquets eux sont intelligents, car ils sont libres eux, ils répètent librement quand ils en ont en envie.
    Là vous avez un des exemples du véritable système fasciste en place qui accuse les autres de l’être à leurs place, qui se remarque par leurs attitudes d’insultes gratuites, comportements agressifs, manipulations, les bons et les méchants, attaques contre la population, langage incohérent ni queux ni têtes et inconsistants, trouble de la personnalité, laissent aucun débats.
    Demandons l’avis des vrais psychiatres non formatés par le système malade.
    Des gars comme Alvarez ne courent pas vers les victimes de violes et autres agressions en Allemagne ou ailleurs ou dix millions de français dans la pauvreté, qu’ils voient même pas et qui n’existent pas, comme avec l’Islam, c’est toujours les victimes qui sont en torts, ils courent avec le modèle formaté, un programme, pas avec le raisonnement.
    Ce gars là n’est qu’un programme et un programme n’a pas de sentiments, mais un semblant de sentiment pour l’occasion et qui sont même pas les siens, des formatés du système comme lui on en trouve un peu partout en Europe au service du système.
    Pour raisonner il faut avoir une conscience qu’ils n’ont pas, un programme n’a pas de conscience, ces gars obéissent à la ruche.
    Il faut être conscience pour être libre, vive la liberté, vive l’indépendance.

  17. Avatar lancien dit :

    Vous évoquez dans votre réponse à cet abruti… » sauf en état de guerre « …….

    Mais comme l’a dit Boursouflé 1er et Le Chorizo de la rue de Varennes ; avec le grand renfort de l’état médiatico-politique ne sommes nous pas en guerre?

    Si c’est effectivement le cas, je pense qu’il va falloir faire quelque chose et abréger les souffrances de ce donneur de leçons avec sa bonne tête d’instruit…..

    Mais suis je bête je ne peux pas puisque je dois regagner ma camisole à l’hopital psychiatrique…..

  18. Avatar Bocci dit :

    Bravo Christine , non seulement cela m’a fait du bien de vous lire , cela m’a donné du courage pour combat que vous menez contre ce péril islamiste et cet envahissement progressif de notre beau pays par ces bandes de barbares .je vous lis tous les matins et c’est réconfortant
    j’ai 2 charmantes petites filles de 9 ans , sans cesse je pense quel avenir va- t-on leur laisser comme héritage , le voile la burka la charia !!!! nous avons des politiques gauche et droite molle qui collaborent avec l’islam , ils veulent leur donner les clés de de la maison FRANCE .
    je me fais un grand souci , j’espère qu’en mai 2017 les français prendront les résolutions utiles pour notre pays .
    merci Christine et bravo .

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Courage à vous Bocci pour défendre ces deux petites filles, mais je crois que le fait d’avoir des enfants fait de vous un lion, une panthère, que sais-je encore prêt à tout pour défendre sa nichée. Certes des lâches ou des inconscients croiront acheter la paix et la vie en disant béni ou i ouivoire en se convertissant mais tôt ou tard le prix à payer sera exorbitant pour leur progéniture. Alors on n’a pas le choix, et on a le devoir de nous battre pour eux. Amitiés

  19. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Oui Christine, tu as mille fois raisons !

    Avoir le culot de nous servir son histoire de décapitation de ta main, au moment, où, chaque jour, des Musulmans décapitent à tour de bras, il faut être un pauvre malade, un être totalement inconscient !

    Ces journalistes officiels sont une plaie.

    Quand je les lis sur un sujet que je connais bien, je constate une erreur (plus ou moins grave) toutes les cinq lignes.

    Alors je me dis que pour le reste …

    M. Alvarez, du haut de sa Grandeur, pourrait-il nous dire s’il a, seulement, lu le Coran ?

    Pourrait-il nous affirmer , sans honte, après lecture , que le Coran -ce livre pour lequel être Chrétien est le plus grave des crimes- et donc l’islam sont compatibles avec une société qui hérite du Christianisme ??

  20. Avatar Armor dit :

    merci pour cet article
    ,
    en mots élégants , en mots choisis
    une belle leçon de français , une belle envolée , une superbe tournure de phrases
    je me suis bien régalée

    ….
    je retiens le qualificatif dont nous baptise cette personne
    ( des échappés des services de psychiatries .. .
    .qu’ il aille donc lui , y faire un tour ) je suis sure qu ‘il s ‘en remettrais
    tellement habitué à extrapoler de tout ..
    .
    heureusement je ne lit pas ouestfrance et ce n’ est pas demain la veille
    malgré la pub que je reçois souvent …

  21. Avatar carlesen dit :

    Très triste nouvelle. Anne-Marie Delcambre était une sommité sur l’islam et heureusement ses nombreuses vidéos et textes nous restent. Elle avait aimablement supervisé et corrigé ce texte intitulé « Vive le coran c’est l’arme absolue contre l’islam » : https://sitamnesty.files.wordpress.com/2009/09/presentation_islam.pdf
    Le blog FDF a publié des vidéos dont l’une a dépassé 1 000 000 de vues :
    https://francaisdefrance.wordpress.com/2012/05/23/a-voir-et-a-revoir-un-evideo/
    Le camp des anti-islam est en deuil. RIP Anne-Marie

  22. Avatar Renoir dit :

    Sincèrement, toute une page de Christine pour faire lire à cet Alvarez, c’est ce qu’on appelle chez moi « donner de la confiture au cochon ».

  23. Avatar Renoir dit :

    Bon, une supposition: et si ce type avait VRAIMENT PEUR d’être égorgé par Christine ou par son armée de l’ombre ?
    Quel bonheur et quelle reconnaissance de notre pouvoir !
    Les Résistants de 40-45 ont neutralisé ainsi pas mal de collabos : une fois repérés, ils recevaient une lettre leur disant clairement qu’ils étaient sur la liste et que leur tour allait venir. Et ça en a calmé plus d’un.
    Donc continuons à rêver: ce crétin des Alpes, ce bachi-bouzouk (merci capitaine Haddock) déguisé en journaliste, suite au choc, nous fait une grosse dépression nerveuse, une crise de paranoïa aiguë, il raye de sa liste de connaissances toute personne prénommée Christine ou Christian (on ne sait jamais, avec ces transsexuels), il court se réfugier chez sa maman et il arrête de baver en public.
    Des fois, ça fait du bien de rêver…

Lire Aussi