Et des réfugiés participant aux JO sous le drapeau "réfugiés" !

Une équipe de réfugiés participera aux JO de Rio
Et on compte les faire concourir dans quelle catégorie?
Sport en chambre? Ah non…. c’est vrai, les parties de jambes en l’air ne sont pas (encore) discipline olympique…

(Note de Christine Tasin. 

Il est clair que « réfugié » devient une nouvelle nationalité, une nouvelle communauté ayant des droits supra-nationaux, supérieurs à ceux des autres pays, bénéficiant de dérogations et de droits leur permettant de s’installer où bon leur semble dans le monde (mais pas dans les pays musulmans), et de vivre aux dépens de ceux qui les accueillent.  )

Une équipe de réfugiés participera aux Jeux olympiques de 2016, à Rio, et défilera derrière le drapeau olympique lors de la cérémonie d’ouverture, le 5 août, a annoncé le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, à l’issue d’une visite dans un camp de migrants à Athènes.

Cette délégation comprendra «des athlètes de haut niveau» qui seront identifiés par le CIO, et pourrait compter «autour de cinq à dix personnes», a précisé M. Bach, jeudi 28 janvier. Ils défileront en tant que délégation, à l’avant-dernière place du défilé, avant l’équipe brésilienne.

Il s’agit «d’envoyer un message d’espoir et de confiance aux réfugiés et d’attirer l’attention du monde sur le sort et le problème des soixante millions de réfugiés dans le monde», a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse.

Solidarité avec les réfugiés «qui souffrent»

En conséquence, «la cérémonie d’ouverture sera très symbolique, en particulier pour la Grèce», berceau de l’olympisme. Concluant une visite dans le centre d’accueil d’Eléonas, où sont actuellement hébergés quelque cinq cents demandeurs d’asile et migrants, il a salué «le travail remarquable» de prise en charge des arrivants effectué par le pays, devenu la porte d’entrée en Europe de l’exode en cours.

Il a aussi annoncé que le relais de la flamme olympique, qui doit être allumée en avril à Olympie, dans le Péloponnèse, passerait par le camp d’Eléonas, dans un quartier industriel d’Athènes, et qu’un réfugié y participerait.

«Nous sommes ici pour montrer notre soutien à ce que fait la Grèce, et notre solidarité avec les réfugiés qui souffrent tant», a déclaré M. Bach, qui s’est entretenu avec plusieurs habitants du camp, notamment avec un Iranien, Farhad Takallo, se présentant comme champion de tir, dont il a pris les coordonnées.

Mais s’il a exprimé l’espoir de pouvoir s’entraîner en Grèce, où il s’est dit prêt à rester si des occasions lui étaient offertes, M. Takallo a aussi demandé de l’aide à la délégation du CIO pour continuer sa route en Europe, fermée depuis novembre dans les Balkans aux ressortissants d’autres pays que la Syrie, l’Irak et l’Afghanistan.

http://www.msn.com/fr-fr/sport/actualite/une-%C3%A9quipe-de-r%C3%A9fugi%C3%A9s-participera-aux-jo-de-rio/ar-BBoPdFT?li=BBoJvSH

 72 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Peut-être une nouvelle discipline; Egorgement ou décapitation ?
    Les bons vieux jeux du cirque quoi!

  2. Ils concourent dans la catégorie saloperie en tout genre, créé spécialement pour eux. Moi je leur ferais pulvérisé le record de course à pied direction leur pays, poussé par l’armée ou quelques lions affamés.

Les commentaires sont fermés.