Comment le parti de Dupont-Aignan fait le jeu du système qui veut liquider toute forme de souverainisme

Nicolas Dupont Aignant expliquait entre autres son incompatibilité avec le FN par la présence de Jean-Marie Le Pen. Or l’éloignement de l’intéressé aurait pu être depuis un an l’occasion d’un rapprochement avec le FN qui aurait permis au second tour des régionales un report des voix vers les listes les mieux placées dans le camps patriotique, et peut-être la possibilité pour le FN. d’obtenir une région notamment la Bourgogne -Franche comté où l’écart des voix était faible entre les 3 finalistes de cette triangulaire.

L’obtention d’un exécutif régional pour le FN aurait créé une dynamique pour la présidentielle de 2017. Car il ne faut pas perdre de vue que le processus d’intégration européen se renforce, ainsi que le projet d’accord de libre échange transatlantique et le projet d’adhésion de la Turquie est relancé.

Quand bien même le mouvement de Nicolas Dupont-Aignant continuerait à progresser d’une élection à une autre , sans à coup il faudrait au moins 10 ans à 15 ans voire 20 ans pour que le parti de Dupont-Aignan obtienne un score qui lui permette d’apparaître apparaître comme un parti d’alternative, tant au système qu’aux extrêmes pour reprendre le slogan de Debout la France.

Or entre-temps le processus d’intégration à l’Union européenne se sera renforcé au détriment des Etats-Membres et la création d’un bloc euratlantique risque de s’accélérer si le Traité TAFTA de libre échange transatlantique suit son cours.

En rejetant toute idée d’alliance avec le FN, Debout la France, le parti de Dupont-Aignan risque au final de faire le jeu du « système » qui veut liquider à terme toute forme de souverainisme. Or, croire comme l’indiquait NDA dans son interview que la politique de l’Union européenne pourrait être réorientée cela tient de la pensée magique, comme l’indique notamment l’expérience de Syriza…

 126 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Participant au forum DLF j’ai de temps a autre lancé l’idée qui me semble logique d’un rapprochement avec le RBM,puisque tout le monde sent bien que la scission du FN approche,et il reste peu de temps avant 2017

    • Bravo à vous il est intéressant de voir si vous serez suiv i ou carrément censuré !

  2. Gros bêta, en votant comme un bourrin pour les gens qui veulent voir la France à terre, tu as fait leur jeu. C’est idiot ça !!!!!

  3. Tu finiras comme Phillippe de villier.la droite gagnera elle te donnera un poste au chaud et tu fera le canard.

  4. Nicolas Dupont-Aigan rassemble les gens comme moi qui n’ont jamais pris le carte de FN qui fait peur depuis 40 ans de dérapages

    Ce genre de publication indigne me donne raison. Il n’a a pas que les anciens d’Occident, d’Ordre Nouveau, de l’OAS ou anciens Pétainistes qui aiment la France. Nous voulons que la France maîtrise ses lois, les frontières, le budget, la politique étrangère comme ‘l’exprime DEBOUT LA FRANCE

    La démocratie veux 2 souverainistes au 2e tour, sinon nous aurons la l’UMPS grâce au FN battu au 2e tour

    • Vous vous prenez pour La démocratie ? « La démocratie veut « . Si au lieu de prendre vos désirs pour la réalité vous considériez l’état de l’électorat et l’intérêt de la France ?

    • Le Front National qui ne gouvernait pas vous faisait peur, mais pas le parti socialiste dont la gouvernance menait la France droit à sa perte ? Avouez-vous que vous avez une singulière « d’aimer la France ». Et vous pouvez bien, aujourd’hui, vous appeler « debout la France », alors que vous avez contribué – et que vous contribuez encore – à la maintenir couchée et dans l’ornière !

  5. Syndrome D’évolution inverse,ce type là n’arrive pas à se tenir debout il préfère donc rester à genoux ou à plat ventre car il ne peut se lever…D’un côté ça tombe bien c’est la position que ses maitres veulent qu’il adopte! dupont-aignan scoobydoo même combat

  6. Dupont gnan gnan !est un sous marin de l’umps avis aux électeurs qui feraient l’erreur de voter pour ce zombie plagieur d’idée qui ne sont pas à lui !

    • Dupont-Aignan n’est pas un « plagiaire d’idées ».
      En revanche, Christine a raison: il ne peut gagner avant très longtemps et est devenu un « stérilisateur de voix ».
      Mais pas autant qu’on pourrait penser, car ses électeurs ne sont pas un tout homogène: il y en a pour tous les goûts et il le sait.
      Ce qu’il ne sait (apparemment) pas, c’est que le temps presse et qu’il lui faudra bientôt choisir son camp: celui des patriotes ou celui d’en face. Il n’y en aura malheureusement pas d’autre.

  7. Nicolas Dupont Aignant explique son incompatibilité entre lui et tous les autres et avec lui-même. C’est un agitateur des faux-semblants, un agité des plateaux télé qui doit faire le spectacle de type BFM : donc du bruit pour rien.

Les commentaires sont fermés.