Je n’ai pas besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer

Hé ho, les amis, ici c’est pas le coin des pleureuses, ça s’appelle RESISTANCE REPUBLICAINE !!
Souvenez-vous de la France de 1940: une défaite militaire totale, le pays envahi, des millions de réfugiés français sur les routes de France, une situation mille fois plus désespérante que la nôtre, non ?

Hé bien dès 1940 il y a eu des Résistants ! Et ils ne se sont pas dit, comme je le lis ici: tout est foutu, les Français sont des veaux, il faut aller vivre ailleurs, etc. Tout ça c’est le contraire de l’esprit de Résistance. Pourtant il y avait bien 99% de Français pour accepter l’armistice et les pleins pouvoirs au fasciste Pétain (avec les voix de socialistes, déjà).

Donc se souvenir de la formule d’Alexandre le Grand: Je n’ai pas besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. Toute Résistance doit en passer par là, des phases de haut et de bas, des échecs qui peuvent entraîner un découragement momentané (c’était bien le cas hier, reconnaissons-le) mais qu’on ne peut pas, qu’on de DOIT PAS ériger en une philosophie nihiliste qui ferait bien trop plaisir à nos adversaires/ennemis.

On n’a simplement pas le droit, ici, de décourager tous ceux qui se sont battus dans le cadre démocratique des élections, car ce n’est pas ainsi qu’on fera venir à nous des sympathisants. Traiter les gens de cons, c’est tentant mais c’est de la pure facilité et pour tout dire une paresse d’esprit qui mène à une impasse tant personnelle (qu’est-ce que je fous dans ce pays, moi si brillant?) que collective (ce peuple est imbuvable, changeons de peuple!).
Quand on a soif, on ne dit jamais: le verre est à moitié vide.
Donc on se reprend et on se remet au travail, tous ensemble !

 146 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. À l’évidence, je ne suis pas Guillaume d’Orange car j’ai besoin d’espérer pour entreprendre…c’est d’ailleurs pourquoi j’ai adhéré à RR = j’ai espoir que la situation change donc j’agis en adhérant et en essayant de convaincre autour de moi…
    De même une cause perdue avec certitude, je ne persévère pas ! Mais notre cause n’est pas perdue ! Loin de là ! Les yeux s’ouvrent, certes pas suffisamment, mais cela vient ! On se heurte surtout au fait que les Français ont un oursin ( ou un hérisson, au choix ! ) dans leur porte-monnaie…et ne comprennent pas qu’il faut un certain investissement si l’on veut pouvoir faire quelque chose ! On se heurte au fait que les Français sont souvent veules, peureux…et nos dirigeants et pseudo-intellectuels ( ex : BHL ) les y encouragent !

    1940 : oui, il y a eu des Résistants..mais si peu ! Pour moi, on n’a pas gagné la guerre et on paie aujourd’hui encore les erreurs des dirigeants de 1932 à 1939…Et nous sommes repartis sur la même trajectoire…Hélas !
    La différence notable, c’est que le parti des Patriotes monte de plus en plus ! Jusqu’à présent, il n’y avait que quelques noms qui osaient s’exposer : comme Christine, Pierre…pour nous, RR, mais maintenant d’autres figures, comme au FN, apparaissent, des « nouveaux » osent se présenter aux élections, osent apparaître sur une liste, et ça, c’est bon signe car cela aura un effet d’entraînement ! Des gens ayant les aptitudes ( et les convictions évidemment ) pour diriger vont se dévoiler. La victoire se rapproche, le problème c’est que pendant les 2 ans à venir, la destruction du pays continuera et même s’accélèrera et la tâche pour les Patriotes sera d’autant plus difficile et délicate.

    PS : maintenant je ne veux plus entendre quelqu’un se plaindre que ça va mal !!! Ma réponse est : vous n’aviez qu’à bien voter !

  2. La protection des minorités que veut incarner L’UMPS est une posture arrogante néo colonialiste!

  3. Effectivement ,tout est relatif. Néanmoins il ne nous est pas interdit d’avoir un minimum d’exigence morale et intellectuelle.
    Il convient de continuer le combat pour recouvrer fierté et patriotisme.
    Je dois résister à cette propension tant de gauche que de droite qui me et nous conduit à accepter l,infeodation remuneree tant par le Quatar que pour lArabie seoudite
    sans doute l’argent n’a t il pas d’odeur pour bon nombre de notables responsables…

  4. Oui merci Christine et à tous ceux qui sont là. Je ne plie pas et ne plierais jamais, au contraire j’ai encore d’avantage de volonté (après ma rage d’hier qui est difficile à digérer) mais soit, on en est là, même si on s’en doutait un peu car c’était loin d’être facile et je trouve, c’est juste mon avis, que c’est quelque part une victoire, car avec tout le boxon que ça à mis dans ces élections et la claque à certains ! Depuis pas mal de temps, de mon côté, j’essai d’en parler et d’en expliquer le pourquoi du comment du site Resistance Républicaine, de TV Liberté etc … et qu’ils arrêtent de regarder ces foutus (in)infos des chaines classiques ! (pour rester poli) et ce, je continuerais, déja jusqu’en 2017, ça c’est certains !
    Comme vous pourrez le lire, j’écris pas avec des mots « politique », je sais pas donc, j’essai pas, j’écris comme je sent, mais lorsqu’il faudra bouger, ça, je pourrais ! J’espère que vous comprendrez ce que je veux dire. Courage !

  5. « Je n’ai pas besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ».

    Ne serait-ce pas plutôt de Guillaume d’Orange plutôt qu’Alexandre le Grand ?

    La  »chute du mur » arrive.
    Hier soir, Juppé croyant afficher un profil droitier et nationaliste avait l’air fade et peu convaincu, peu habité par ses propos,

  6. Résister bien sur, réfléchir, prévoir, anticiper, rester conscient et prendre les décisions qu’ils faut (mais là, il faut être discret).

  7. Étant donné le taux d’abstention, étant donné le parti pris des média, étant donné le mode de scrutin, étant donnée la lever de bouclier au second tour, cela ne passera que par une très forte mobilisation au PREMIER TOUR.

    En 2010, le fn rassemblait 9% des suffrages lors du second tour des élections régionales. Hier, il atteint 27% !
    Il faut continuer le travail de fond, les laisser s’embourber encore un peu plus. Ce matin encore, avec l’agression au couteau dans une école maternelle, des indécis ont changé de camps.

    • LES JOURNALOPES DE PARTI PRIS SUR TOUTES LES ONDES ET SUR TOUTES LES CHAÏNES ont pour rôle notamment de nous convaincre quant à l horreur que le Front est censé représenter et inspirer..De plus en plus les émissaires de l’école de Lille sont des militants actifs plutôt que des professionnels dotés d’objectivité.
      Quant aux Français…dépourvus de personnalité affirméeet voués au suivisme de masse,ils oeuvrent pour leur destruction massive via la charia qui s’installe progressivement

    • Aïe ! Pas de chance : l’agression de l’enseignant, hier, était inventée !!! Enfin, je ne connais pas précisément cette affaire mais j’émets l’hypothèse qu’enseigner en Seine Saint Denis, cela doit vous rendre un peu « fou »…

  8. Bravos!, là! je reconnais les vrais français comme je les aimes, les vrais combattants ne lâche pas!, jamais!, personne ne vous a dit que serait facile les amis et personne va vous l’apporter sur un plateau, voilà le sursaut à montrer aux français et européens, toujours positif, nous n’avons pas le droit de perdre, jamais!.
    Et les ennemis des européens aux pouvoirs sont très inquiètes, et la vrais bataille vient de commencer, car les européens vient seulement de se réveiller et les escrocs fascistes aux pouvoirs peuvent utiliser tous les stratagèmes qu’ils veulent, c’est fini pour eux, la confiance des peuples est terminé.
    Les états fascistes ne donnent jamais la parole aux peuples et le racisme est bien pratique pour les dictatures, pour faire taire les peuples.
    Donner la parole et le référendum aux peuples, c’est la démocratie et le contraire du fascisme.
    Les extrémistes sont ceux qui sont contre le peuple et être du côté du peuple, c’est le côté de la démocratie.
    Les extrêmes c’est maintenant que nous le vivons tous et ils sont aux pouvoirs.
    Ne pas confondre le vrai racisme qui n’est jamais combattu et le droit fondamental en démocratie qui est le référendum, l’immigration si le peuple veut et pas si les élus veulent.
    Nous n’avons rien à nous reprocher les amis, ce qui n’est certainement pas le cas pour nos ennemis européens aux pouvoirs.

  9. Bravo !!!
    Oui on résiste et on résistera !
    Christine est un modèle, combien d’années à résister ? 🙂

Les commentaires sont fermés.