La musulmane qui a tiré était une jeune maman, paisible maîtresse de maison…

 (Massacre de San Bernadino, Californie. Photo du couple, Tashfeen Malik et Syed Farook, fournie par le FBI – Ci-dessous, le SUV de la poursuite et des échanges de coups de feu avec la police, au cours desquels le couple a trouvé la mort.)

A law enforcement officer looks over the evidence near the remains of a SUV involved in the Wednesdays attack is shown in San Bernardino, California December 3, 2015. Authorities on Thursday were working to determine why a man and a woman opened fire at a holiday party of his co-workers in Southern California, killing 14 people and wounding 17 in an attack that appeared to have been planned. (REUTERS/Mario Anzuoni)
 

Extraits de l’article du 5 décembre 2015 – Par Amanda Lee Myers et Brian Skoloff

Tashfeen Malik, la femme impliquée dans le massacre de Californie était devenue plus fervente dans sa foi

http://news.yahoo.com/fbi-investigates-southern-california-attack-act-terror-064601303.html#

« SAN BERNARDINO, Calif. (AP) — Il y a 2 ou 3 ans, Tashfeen Malik avait beaucoup changé. Elle s’habillait désormais d’une manière plus stricte, portant le voile intégral lui couvrant le visage, mettant davantage de zèle à suivre la foi musulmane, d’après ceux qui l’avaient connue au Pakistan »…

« Les agents du FBI, les avocats de la famille et d’autres ont avoué qu’ils connaissaient bien peu cette jeune femme de 29 ans, sauf cette découverte sur Facebook, révélant qu’elle s’était engagée à obéir au groupe Etat Islamique alors qu’elle et son mari, Syed Farook, 28 ans, né Américain, lançaient leur assaut »…

« On a tendance à penser que seuls des hommes sont capables de lancer une attaque terroriste … Du fait que nous savions si peu de Tashfeen Malik, il est fort possible  qu’elle fut en fait l’organisatrice principale de cet évènement, entraînant son mari à la suivre »…

« Le directeur du FBI, James Comey, a déclaré vendredi qu’il n’y avait jusqu’alors aucune indication que le couple faisait partie d’une cellule plus importante ou était lié à une organisation terroriste étrangère »…

« D’après une employée de maison, voulant rester anonyme, Tashfeen Malik ne portait qu’un voile autour de la tête, puis, un an avant de se marier, elle a commencé à se couvrir totalement le visage, sauf le nez et les yeux »…

« Un parent pakistanais de la jeune femme, Hifza Batool, a déclaré avoir entendu les mêmes révélations d’autres membres de la famille »… « J’ai récemment entendu d’autres parents qu’elle mettait davantage de zèle à suivre sa foi et disait aux gens qu’il fallait vivre selon les enseignements de l’Islam ».

 (Ont contribué à cet article de Associated Press : Zarar Khan d’Islamabad, Pakistan, Asim Tanveer de Karor Lal Esan, Pakistan et Amy Taxin de Los Angeles).

Qu’ajouter à ces extraits, sinon d’une part qu’un soldat d’Allah peut fort bien être une femme, et que d’autre part, au domicile de ce couple « tranquille », a été découvert un véritable arsenal d’armes, de milliers de cartouches et de bombes, impossibles à réunir en peu de temps.

C’était donc un travail de préparation, un travail de commandos décidés à agir. Un travail pratiquement indétectable, fort certainement pratiqué par de nombreux autres commandos isolés en Europe et aux Etats-Unis, préparant leur coup et qui frapperont  là où on les attend le moins.

L’honnête déclaration du parent pakistanais, peut-être involontaire, révélant que Tashfeen Malik apportait de plus en plus de zèle à sa foi musulman, disant « aux gens de vivre selon les enseignements de l’Islam » ne fait qu’appuyer une interview du 2 mai 2015 de Mona Walter, Somalienne apostate de l’Islam vivant en Suède, au cours de laquelle elle a simplement dit : « Les Musulmans sont normalement de braves gens comme n’importe qui. Puis quand ils lisent le Coran, ils deviennent des machines à tuer ». (Interview en Anglais :   http://pamelageller.com/2015/05/muslim-read-quran-left-islam.html/

 

 117 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Ces tristes évènements montrent que les adeptes de cette secte peuvent frapper n’importe où et n’importe quand , ils sont disséminés partout dans le monde et peuvent agir indépendamment sans avoir de liens apparents avec une organisation . Leur  » idéologie  » et leur haine leur étant inculquée dès leur plus jeune âge ils savent se tapir au sein d’une société qui finit par les croire inoffensifs , et au moment ou l’on s’y attend le moins …..ils frappent !

    • Exact, comme dit par un camarade ayant « visité » le Liban pendant ses glorieuses années 80….
      Ils portent la « Calèche Nikov » dès qu’ils savent marcher.

Les commentaires sont fermés.