857 élèves en voie de radicalisation ? Pas grave, pour Belkacem…

Plus question de passer sous silence une vérité qui dérange. Selon nos informations, l’Education nationale a recensé 857 cas de suspicion de radicalisationchez des élèves de 27 académies (sur 30) pour l’année scolaire 2014-2015. Ces cas concernent surtout des collégiens ou des lycéens de grosses académies, comme Créteil, Versailles, Marseille ou Grenoble. Un chiffre qui peut sembler alarmant, mais qui est à relativiser au regard des 5,5 millions de collégiens et de lycéens français.

http://www.20minutes.fr/societe/1743399-20151203-education-nationale-recense-857-eleves-voie-radicalisation-annee-2014-2015

Plus de 800 élèves en voie de radicalisation :
http://www.20minutes.fr/societe/1743399-20151203-education-nationale-recense-857-eleves-voie-radicalisation-annee-2014-2015
Et combien non repérés ?

Combien de pierres dans le jardin de l’EN ?
Droit à la différence ; multiculturalisme ; culpabilisation des Français…

 84 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

    • petite en effet mais c’est sans doute le seul syndicat à avoir communiqué sur le sujet

      • Le SNE qui s’est exprimé sur Vias fait partie de la même fédération.

        Il est sûr qu’il es difficile de sortir d’une position modérée qui a toujours été la marque de cette organisation (ex-CSEN actuelle FGAF).

  1. Bonsoir à tous,
    bonsoir Christine:-)

    La dawa propspère parmi les jeunes, qui sont des courroies de transmission efficaces!
    En effet, les jeunes ne se méfient pas d’autres jeunes, des « copains ». Et ils n’ont pas le cerveau assez nourri de connaissances et de capacité de réflexion pour contrer le ramonage de cerveau de leurs condisciples musulmans.
    Mais le pire ce sont certains enseignants dont les comportements sont devenus indignes de l’école républicaine et des valeurs humaines tout court.

    • Tout à fait d’accord Lucie nous vivons dans un monde explosif et la température de la cocotte augmente chaque jour

  2. belkacem les forme à ne rien faire à l’école pour les confier à el khomri plus tard qui, à part apprendre ce qu’est un CDD, ne pourra rien faire non plus. Entre temps ils auront passé des mois, en CDD précisément, a « animer » nos enfants de la République pour que certains se retournent contre elle. Le cursus me semble au point pour islamiser la France au plus vite. Confirmons tous la percée historique de FN (FraNce) dimanche prochain avant de submerger notre pauvre pays enviahi, d’un tsunami Bleu Marine en 2017.

  3. Le secteur de « l’animation » (dans les écoles primaires) est une filière musulmane tout comme celui du sport en clubs…Notamment de foot-ball.

    Il faut s’en prendre à l’inconséquence de nos « illustres » hommes politiques, en fin de vie, qui vivent leur retraite dorée (Giscard, Chirac) loin, encore et toujours, de la réalité qu’ils ont largement contribué à façonner…

    Diogène

  4. Bonjour,

    Il est donc urgent que Belkacem, qui dit « être plus musulmane que Française », se prépare à être foutue dehors du gouvernement.

    Moi qui étais institutrice (professeur des Ecoles …), j’ai eu évidemment à supporter les petites phrases de ces morveux, si nombreux maintenant dans les Ecoles Primaires en tant qu’animateurs !!! Des mômes incultes, ayant eu un parcours scolaire lamentable, et qui se retrouvent à 18/19 ans animateurs dans les Ecoles Primaires, avec uniquement le BAFA (minuscule « diplôme » pour devenir animateurs …) et pour certains, sans même le BAFA !!! C’est insupportable qu’ils interviennent dans les écoles primaires, « s’occupe » de nos enfants le matin, à midi, et le soir. Certains enfants ont plus d’heures avec ces incapables que d’heures d’enseignement !

    Anne

    • Oui Anne le recrutement des « animateurs « pose un énorme problème

Les commentaires sont fermés.