Stéphane Guillon décapite Barbie daesch : pas de plainte pour incitation à la haine pour lui ?

Stéphane Guillon fait une démonstration du sort qui attend les ennikabées, main ou bras coupés, décapitation… si elles manquent de respect à leur Ken le Barbu ou si elles le trompent.

Que faut-il en penser ?

Ma foi, la première réaction c’est de se dire que Stéphane Guillon n’est pas un modèle d’intelligence ni de Résistance et que rien dans son parcours ne plaide vraiment en sa faveur depuis le temps où il comparait carrément  Zemmour avec Jean-Marie Le Pen ou qu’il souhaitait au jeune Nicolas de la Manif pour Tous de se faire violer par ses co-détenus… donc, méfiance.

Néanmoins, que, à la télévision, soit tournés en dérision les porteuses de burka, les Barbus et Daesch (toujours pas appelé Etat Islamique, mais patience, ça va venir…) c’est un signe que les choses bougent. Malgré les « pas d’amalgame », comment le spectateur moyen ne fera-t-il pas le rapprochement (l’amalgame si décrié) entre les porteuses de niqab de plus en plus nombreuses, ces soldates de l’islam présentes dans nos rues, dans notre pays, et le risque terroriste ?

Naturellement si un des rédacteurs de Résistance républicaine ou de Riposte laïque avait été à la place de Stéphane Guillon, cris d’orfraie, plainte pour incitation à la haine etc.

Là c’est Stéphane Guillon, bien en cours, humoriste et animateur complice du système s’il en est… Silence radio.

Alors on tourne autour du pot, on évite le sujet… Même le Huffington post s’ingénie à montrer que c’est de l’humour en rappelant les guignols de l’Info qui, en 2001, avaient inventé Barbie « Ispice di counasse » et son mari « Ken Laden ».  C’était du temps où la France découvrait les emburkinées d’Afghanistan, et où l’on pouvait rire de ces barbares à l’autre bout du monde, c’était au temps où l’on se croyait bien protégés de cette barbarie. Les Guignols proposaient même alors  les petits cailloux pour lapider les Barbie spice di counasse… 

Stéphane Guillon, pourtant, en 2008, expliquait pourquoi l’on pouvait rire de tout sauf des barbus et de l’islam…

Tout change…

 102 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Avec la composition musulmane en France, il met juste du feu sur l’huile, de la provocation pour les musulmans d’avoir les excuses habituel pour en vouloir aux français et d’agir en conséquence et vengeance pour insulte à l’Islam et le retour du prochain Charlie Hebdo, les musulmans sont utilisés.
    Nos tendres élus veulent que çà pet en Europe les amis, le piège est en place.
    Je n’ai vraiment pas confiance aux gens du pouvoir.

  2. L’humour est salvateur : il permet une certaine hauteur de vue.

    Dans la dernière vidéo : Guillon est honnête, effectivement, très peu d’humoristes osent s’en prendre à la « secte d’amour » par instinct de survie…

    Diogène

  3. Le risque d’actes terroristes causés par des femmes est d’autant plus importants, qu’il a été notifié par les associations que de plus en plus de jeunes femmes étaient enrolées et partaient en Syrie pour se former… A quand un attentat commis par une femme voilée jusqu’au pieds, ce qui permet (en plus des vols) de facilement camoufler une même arme (même longue) ou une ceinture d’explosifs car lors des contrôles, on ne demande pas à ces femmes de soulever leur voile !!!

  4. Je pensais qu’il n’en avait pas. Mais puisqu’il en parle, au sujet de couilles molles, on le croit volontiers.
    Enfin ce couille molle est un pauvre con. Je regrette de beaucoup la subtilité, l’humour, et le talent de son excellant remplaçant Gaspard Proust.

Les commentaires sont fermés.