« Purgeons notre territoire des étrangers qui le souillent » : Cazeneuve, en plus, ne connaît rien à 1793

Nos dirigeants ne connaissent rien de la Révolution.

Ils ne savent plus le sens du drapeau national.

Ils écoutent, sans comprendre son sens guerrier, « la Marseillaise » .

Une autre imposture, dans ce domaine, de Cazeneuve, chez Pujadas, cette semaine.

Une imposture récurrente à Gauche puisqu’Arlette Laguiller nous l’a sortie à son heure.

 

Cazeneuve a donc dit, chez Pujadas, en substance :

« Nous serons fidèle à la politique d’accueil des étrangers de la France de 1793 ».

Cette déclaration est une escroquerie historique.

La loi du 5 septembre 1793 (19 Fructidor an I) décrète les étrangers d’accusation publique.

Des étrangers, de premier plan, par leur action dans la Révolution, le payeront de leur vie : ainsi le baron prussien Anacharsis Cloots sera guillotiné et l’illustre anglais Thomas Payne n’échappera à la guillotine que par la chute de Robespierre .

Je cite ici des articles assez édifiants :

« Article I : Les étrangers nés sur le territoire des puissances avec lesquelles la République Française est en guerre, seront mis en état d’arrestation dans les maisons de sûreté, jusqu’à ce que, par l’assemblée nationale, il en soit autrement ordonné. »

Art. 4 : Pour prouver leurs principes, les étrangers seront tenus, dans la huitaine qui suivra la publication de la présente loi, de se rendre à l’assemblée du conseil général de la commune (…) & de présenter, savoir, les artistes & ouvriers, les deux citoyens qui doivent les attester, & les autres, les pièces ou les preuves justificatives de leur civisme. (…) 


Je cite aussi une intervention du 5 septembre, à la Convention que j’ai retrouvée :

« Purgeons notre territoire de cette dernière classe d’hommes qui le souille (=les étrangers) », « ils doivent être mis en état d’arrestation, car, ou ces étrangers sont bien intentionnés, ou bien ils ne le sont pas ; dans le premier cas, ils ne trouveront pas mauvais que vous preniez à leur égard une mesure que demande la sûreté de la nation. Si ce sont des espions quels ménagements avons-nous à garder avec eux ? ».

Autre exemple, entre mille, à Orléans ;

Le représentant du Comité en mission à Orléans prévient le Comité général de Salut public le 9 septembre 1793 :

« Je me propose de faire arrêter cette nuit tous les aristocrates, les gens suspects et étrangers d’Orléans. (…) J’en ferai incarcérer plus de cent »

Je conclus en disant que personne, en 2015, ne souhaite la Terreur en France.

Mais venir se réclamer de la Révolution et de 93 pour justifier la politique actuelle de « bisounoursitude » en matière d’immigration est une sombre escroquerie, pratiquée unanimement d’ailleurs de « Lutte Ouvrière » aux « Radicaux de Gauche » …

Antiislam, Résistance républicaine Ile de France

10 Commentaires

  1. Bonjour,

    J’admets qu’il y a des erreurs dans mon article (Payne était américain) , mais je ne retire rien de son sens général: la Révolution française a poussé jusqu’à l’incandescence l’idée nationale.

    Nous faire croire, comme Cazeneuve chez Pujadas, que la politique multi-culturelle actuelle,la politique d’immigration délirante (et même maintenant la réouverture des négociations d’adhésion à l’U « E » de la Turquie musulmane pour ne pas dire islamiste) sont les héritières de la politique de 93 est une pure et simple ESCROQUERIE.

    Pourtant nous avons pu voir aussi à la télévision , il y a déjà une dizaine d’années, Arlette Laguiller verser des larmes « sur les grands ancêtres de la Révolution si accueillants à l’étranger ».

    C’est la conception dominante de la néo-Gauche et c’est tout simplement FAUX !

    Voir par exemple la biographie de Cloots et les circonstances de sa mort (lois de Nivôse) :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Anacharsis_Cloots

  2. Je trouve cet article hors de propos et mal documenté.

    De fait, la qualification « d´étrangers » s´appliquait aux nobles exilés et aux ennemis de la révolution.

    Ainsi, on mettait en évidence tous ceux qui avaient pris le « parti de l´étranger » c.a.d de l´axe : Angleterre et Allemagne/Autriche/hongrie… en les mettant au même rang que les espions ou autres envahisseurs qui venaient en France appuyer les forces anti républicaines (comme les « vendéens » et les catholiques au sens le plus large).

    L´objectif était de pouvoir arréter et « juger » les anti nouveau système, cela dans un cadre pseudo démocratique.

    Pour ce qui est de la conclusion, bien que personne ne la souhaite, malheureusement, il y aura une purge.

    « Quand mes chiottes sont sales, je tire la chasse et je passe la brosse »!

    • il s’agissait non seulement du « parti de l’étranger  » mais aussi des étrangers venus faire acte de sédition en France contre la République, l’article est très clair. Et Cazeneuve a bien ffait de la désinformation

  3. « Purgeons notre territoire des étrangers qui le souillent »

    Il parle de nous là?
    Il se croit déjà en dar al islam?

  4. Il faudrait mettre les articles assez édifiants en commentaires de certains articles dans des médias.
    Peut-être ne passeront-ils pas, mais pour le cas ou, cela permettrait de faire connaître ceux-ci et, peut-être réveiller des consciences. Si toutefois il y en a qui sont encore susceptible d’être sauver. .

  5. Une belle brochettes d’imbéciles qui ne connaissent rien de la France !
    Ils vivent et pensent exactement comme les musulmans, en dehors de leur idéologie, point de salut !
    C’est exactement la même chose, des fachistes qui veulent nous imposer leur vision du monde .

  6. Faut envoyer cet article à Maréchal le Pen, pour qu’elle le lise à Cazeneuve à l’Assemblée !!

Les commentaires sont fermés.