Pour Cazeneuve, dire qu’écouter de la musique transforme en porc n’est pas porteur de haine…


Pour Cazeneuve, dire qu’écouter de la musique transforme en porc n’est pas porteur de haine…

Nous avons eu droit jeudi soir aux questions et réponses à Mr Cazeneuve dans l’émission FR2 DPDA de D Pujadas.
Une Brestoise questionna le ministre au sujet de l’imam Houdeyfa et de son prêche déclarant aux enfants qu’écouter la musique transformait l’auditeur en singe et en porc.
Un extrait vidéo de la pensée lumineuse du bouc, pardon du barbu,s’afficha sur le mur écran.

Pour Cazeneuve, ces paroles ne rentre pas dans le cadre de la loi, elles ne sont pas porteuses de haine ! (C’est pareil pour un dessin de ministre léchant les babouches ? )

NDR: sinon qu’un enfant conditionné par cette transmission d’amour peut, à la longue, se faire une mauvaise opinion de nous à laquelle s’ajoutera, pour enfoncer le clou, « les juifs et les chrétiens, qu’Allah les anéantissent… ».
Quoique nous pouvons être sûr que pareille sourate ne sera pas lue dans les mosquées « modérées ».

La Brestoise intervint aussi concernant 27 plaintes au commissariat contre 9 ennikabées. »n’y a-t-il pas trouble à l’ordre public », »les habitants sont inquiets, on ne voit que leurs yeux »…

Pour Mr Cazeneuve, les préfets ont pour ordre de faire respecter la loi, la laïcité, les valeurs de la république!

Un autre intervenant, musulman, eut l’idée géniale de se placer, place de la République, les yeux bandés pour montrer sa confiance et récolter des embrassades.
L’islam c’est pas terroriste, non non!
Un autre témoin, musulman, habitant le quartier d’un des kamikaze soutint qu’il avait eu un parcours ordinaire…on eut encore droit à l’islam c’est pas ça dans les mosquées.

Ces 2 musulmans étaient probablement bien sincères, mais j’aurais aimé qu’ils nous citent la fatiha, pour voir si les 2 derniers versets incriminant les juifs et les chrétiens sont récités cinq fois par jour.

Malheureusement, aucun intervenant du public ne souleva l’existence des sourates violentes ou incitatrices de haine dans les bouquins islamiques.

Le ministre se retranchant derrière la laïcité à répandre, l’apprentissage de l’histoire et blabla (sans préciser s’il fallait distribuer des copies d’un des panneaux de Sigrid Huncke posé à Vouneuil sur Vienne qui rappelle la force morale et la tolérance des combattants musulmans en 732)!

On n’est pas sorti de l’auberge.
Un flash cérébral m’atteint pendant l’enfumage:
Pour les lecteurs confrontés à la Taqyia avec l’argument tronqué « nulle contrainte en religion »:

Lire sur le site de M Valette, ce faux argument.
Interprétation du verset coranique 2:256 à travers les siècles». par Sami Aldeeb.
Extrait:
[…]Voici d’abord ce verset dans son intégralité, traduit par l’auteur: « Nulle contrainte dans la religion! La bonne direction s’est distinguée du fourvoiement. Quiconque mécroit aux idoles et croit en Dieu tient à l’attache la plus sûre et imbrisable. Dieu est écouteur, connaisseur. »

[…]Ce texte, nous apprend Aldeeb, est l’un des innombrables exemples de versets incompréhensibles et controversés. Il entre par ailleurs en contradiction avec ce Hadith (actes et paroles de Mahomet):

«Celui qui change de religion, tuez-le!»

Une prescription inscrite dans la charia et confirmée en 1996 encore dans un code pénal arabe unifié, adopté à l’unanimité par le Conseil des ministres arabes de la justice, publié sur le site de la Ligue arabe.[…]

Les principales conclusions des jurisconsultes peuvent se résumer ainsi :

– «Nulle contrainte en religion» ne signifie pour aucun exégète le droit de quitter l’islam ou de ne pas pratiquer ses obligations (jeune, prière, aumône, etc.) Les personnes nées musulmanes ont l’interdiction de quitter cette religion. L’apostasie est interdite.

– L’écrasante majorité des exégètes estiment que le sens général du verset (c’est-à-dire: liberté absolue) a été abrogé par les versets qui prescrivent le combat contre les autres religions.

– Le 2:256 ne reste valable que dans le sens de non-imposition de la conversion aux «gens du livre» (chrétiens et juifs principalement). Ils doivent choisir entre se convertir à l’islam ou conserver leur religion en payant l’impôt spécial -ce qui est aussi une contrainte. S’ils refusent ces deux options, ils sont mis à mort.

– Les polythéistes n’ont le choix qu’entre la conversion ou la mort. […]

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2015/05/12/pas-de-contrainte-en-religion-selon-le-coran-verifions-267143.html

A lire dans la foulée:
La dissimulation et l’aumône : des armes pour l’extension de l’islam.
Sami Aldeeb autopsie les versets et les exégèses consacrés à la «taqiyyah» et à la «zakat». Deux nouvelles démonstrations de l’application au XXIème siècle d’injonctions toxiques nées au VIIe.

http://www.dreuz.info/2015/11/26/la-dissimulation-et-laumone-des-armes-pour-lextension-de-lislam/

Claude Laurent, responsable RR Picardie

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Pour Cazeneuve, dire qu’écouter de la musique transforme en porc n’est pas porteur de haine…

  1. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    « écouter la musique transformait l’auditeur en singe et en porc »
    N’est pas porteur de haine !
    Donc dire « lire le coran transforme le lecteur en singe et en porc »
    N’est pas porteur de haine !

  2. AvatarChristian

    Le porc c’est casevide le trouillard et en plus il est incompétant. Si c’est comme ça qu’i protège la France et les Français, et bien on est mal barré.

  3. Avatarclaude t.a.l

     » la délicate question de l’enterrement des terroristes  » ( figaro 24/11/2015 )

    suggestion :

    cousus dans une peau de porc ou momifiés dans des peaux de saucisson, puis balancés dans la flotte !
    au son de Bach, Beethoven, Rachmaninov……Léo Ferré, Barbara…….

    les suivants potentiels penseront que, pour les vierges, c’est  » niqué  » !
    ( comme ils disent ! )

  4. AvatarBruno

    Il paraitrait qu’il y a déjà mille personnes qui auraient été repoussées des frontières françaises ! C’est ce que l’on nous dit au ministère de l’intérieur ! Mais vue ce que j’ai pu voir quand certains membres de DEBOUT LA FRANCE passe d’un pays à l’autre à pied sans aucun contrôle !

    Je n’ai pas regardé cette émission parce que je ne voulais pas jeter tout ce qui me passait par la main sur mon écran de télévision. Tous ces journalistes que le briffe avant le plateau pour ne pas poser les mauvaises questions, tout est édulcoré. On ne veut surtout pas dire la vérité aux gens et surtout ce politiquement correct qui m’agace de plus en plus, tous ces gens ignorants qui ne croient uniquement ce qu’ils entendent et voient dans les médias traditionnels et quand on essaye de parler avec eux… on sent tout de suite qu’ils ont la pensée unique comme discours. C’est triste, mais c’est ainsi. Cazeneuve est pareil puisqu’il est pro-musulmans sans jamais s’être renseigné sur la question, la takkya a du bon !

  5. AvatarALAIN 49

    Je n ‘en reviens toujours pas que cette imam de Brest , n ‘a pas encore été viré de notre pays !!! je suis dégouté !!! Mais je ne suis pas surpris quelque part , car ces gauchos n ont fait que de nous mettre dans la merde depuis des années . C est à nous de les virés par nos votes .

  6. AvatarSébastien95

    Cazeneuve n’est’-il pas le Sinistre de l’Intérieur qui a déclaré sur RTL et écrit sur Twitter que : « Ce n’est pas un délit de prôner le djihad. »…
    Cazeneuve n’est’-il pas le franc-maçon christianophobe ayant reproché au « Nabot À Talonnette » qu’évoquer les racines chrétiennes de la France, c’est « faire une relecture historique frelatée » qui a « rendu la France peu à peu nauséeuse »…

    Sa prestation est donc conforme à l’image de sa personne : insignifiante autant qu’inconsistante !

  7. AvatarJean Lafontaine

    Le verset 256 de la sourate 2 : « Nulle contrainte en religion ! La voie droite se distingue de l’erreur. Celui qui ne croit pas au Taghout et croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Allah est celui qui entend tout et sait tout. » n’est pas du tout incompréhensible mais doit simplement être resitué dans son contexte : alors tout s’éclaire et on comprend pourquoi Mahomet a pu dire après de tuer tous les juifs (hadith authentique de Bukhari).

    La Sîra (biographie de Mahomet) indique les conditions de la révélation de ce verset : dans les premiers temps du séjour de Mahomet à Médine, peu après l’hégire, Mahomet tenta quelque temps de convertir les juifs de Médine à l’islam. De nombreuses discussions eurent lieu sur des questions de foi. Mahomet leur dit qu’ils pouvaient trouver dans leur Écriture que Mahomet était l’envoyé d’Allah, qu’il devait donc le croire, en leur adjurant de vérifier eux-mêmes. Mahomet énoncé alors le fameux verset.

    Ce verset a été donc énoncé dans un contexte historique et tactique précis , la déclaration du jihad marquant clairement quelques mois après le passage à l’abandon de toute tolérance religieuse : les multiples offensives armées de Mahomet lors de son jihad ne laissent absolument aucun doute là-dessus. Ce verset s’est donc transformé en relique pieuse.

    La chronologie des événements fait donc disparaître la contradiction apparente entre ce principe de liberté religieuse et toutes les autres règles de l’islam qui le contredisent, et permet de comprendre naturellement les raisons de l’exclusion de toute autre religion de la terre d’Arabie ainsi que l’interdiction de l’apostasie en islam qui constitue une faute gravissime et qui est, elle, le principe général encore valable aujourd’hui.

    Pour vous documenter : http://www.islametoccident.fr

Comments are closed.