Mesdames, en refusant de donner vos ventres, vous gagnez plus des deux tiers de la guerre qui s’annonce


Mesdames, en refusant de donner vos ventres, vous gagnez plus des deux tiers de la guerre qui s’annonce

Oui, les femmes ont le pouvoir et la force de l’ouvrir, mais aussi de se fermer.

Je m’explique : combien d’entre vous, mesdemoiselles, mais aussi vous,mesdames, ne se sont pas déjà fait avoir en écoutant le baratin terriblement persuasif d’un mahométan transformé pour la cause en innocent séducteur exotique ?
Combien d’entre vous n’ont pas su – ou voulu – se prémunir de ce qui devait leur tomber dessus par la suite, et qui était pourtant écrit dans l’ordre logique des choses ?
Combien d’entre vous n’ont pas voulu faire soudain exception en acceptant d’être guidées vers un soi-disant destin unique et forcément heureux ?
Combien d’entre vous, mesdemoiselles, mesdames, sont encore partantes pour tomber en pâmoison sous le charme calculé de ce qui dissimule, quoi qu’on vous en dise, des millions d’exemples de cas tristement identiques aux vôtres?
A combien d’entre vous ces exemples ne suffisent-ils toujours pas ?

Mesdemoiselles, mesdames,
Vous détenez un pouvoir bien supérieur au mien – mâle lambda, prêt à monter sur les barricades – et dont vous semblez ignorer à quel point il peut porter : celui de dire non. Celui de vous refuser.
Imaginons que la totalité de la population que vous représentez décide de dire non à toutes les tentatives de séduction afro-magrébo-musulmanes à votre endroit. A partir de maintenant, vous tournez purement et simplement le dos à ce qui pouvait naguère vous paraître aussi attirant qu’inoffensif. Je peux vous garantir que votre participation au combat dépasserait en impact tout ce qu’une intervention classique exigerait de logistique et de perte humaine.

Vous mettriez en échec le grand projet annoncé par Boumédienne et Khadafi :

En 1974, à la tribune de l’ONU, le président de la République Algérienne, Houari Boumediene, a déclaré :
« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire ».
Dans le Figaro du 19 décembre 2006, notre grand ami Mouammar Kadhafi déclarait :
« Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman ! »

Ainsi à vous seules, vous réduiriez à néant le projet de tout mahométan qui se revendique tel de conquérir la planète par le ventre des femmes.

En refusant de leur donner vos ventres, vous gagnez plus des deux tiers de la guerre qui s’annonce.
Sans fusil.
Sans explosif.
sans sang versé.
Sans confrontation.
Sans violence.
Il vous suffit de dire : NON.

Réfléchissez bien, je vous en prie. Car votre engagement sincère peut faire s’inverser le cours des événements sur moins d’une génération…

Gentilitas

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Mesdames, en refusant de donner vos ventres, vous gagnez plus des deux tiers de la guerre qui s’annonce

  1. BeateBeate

    Une des raisons pour lesquelles je ne suis pas favorable au métissage, c’est que dans le 93 j’ai rencontré de nombreuses femmes blanches seules avec enfants métisses et qu’en écoutant leurs histoires, j’y ai vu une similarité : indépendentes elles travaillent, séduites elles se sont mis en couple, le compagnon adorable n’avait pas de travail stable, elles ont eu un ou deux enfants, puis le compagnon est parti pour une plus jeune, ne payant pas de pension alimentaire.
    C’est terrible parce que ces enfants sont innocents mais ils sont nés dans le cadre d’une guerre de conquête sournoise. Je ne crois pas que le métissage rende les gens plus heureux, ni plus ouvert, au contraire, la quête de l’identité est plus difficile,

    Mais au stade avancé de l’invasion je suis une partisante des armes. Nous ne repousserons pas l’Islam sans armes. En temps de guerre avec viols collectifs, il est difficile pour les femmes de refuser.

  2. EVAEVA

    Bonjour Gentilitas,

    Personnellement, je suis vaccinée de naissance contre le charme exotique dont vous parlez, et je préfèrerais faire voeu de chasteté éternelle et me calfeutrer à vie dans un couvent isolé plutôt que de me laisser séduire par un adepte du pédophile sanguinaire de la religion de paix, d’amour et de tolérance, qui est responsable de plus de 270 millions de morts en 14 siècles.

    Mais j’aimerais attirer l’attention des Français de souche européenne que ce qui pousse certaines jeunes femmes dans les bras des musulmans est que les non-musulmans sont parfois très réticents à s’engager, tandis que les musulmans veulent se marier, quitte à prendre la clé des champs et de disparaître en laissant femme et enfants (avez-vous remarqué le nombre très élevé de familles monoparentales chez les musulmans, ce qui est étonnant pour une communauté qui se dit très majoritairement croyante).

    Epouser des non-musulmanes fait partie du jihad, car l’enfant d’un musulman est automatiquement et obligatoirement musulman, même si sa mère n’est pas convertie à l’islam. C’est pour ça que j’ai souri quand un commentateur de RR a écrit que Djamel Debbouze est fidèle à la France et bien intégré, vu qu’il a épousé une femme française (???!!??)
    Quand on est musulman, épouser une Française non-musulmane n’est pas un signe d’intégration, c’est une méthode d’islamisation.
    La ravissante crétine qui a épousé le très cultivé Debbouze (1) a dit dans une entrevue que leurs enfants choisiront leur religion quand ils seront grands.
    Personne n’a eu la charité d’expliquer à cette jolie dinde que tout enfant de musulman est forcément et définitivement musulman, et que la religion, les convictions et les croyances de sa mère comptent pour du beurre ?
    —————————
    (1) Debbouze a dit que l’islam est présent en Europe depuis 3.000 ans.
    J’étais atterrée de constater qu’il le croyait vraiment, qu’il ne plaisantait pas.

    1. AvatarPouf

      Et Attali, le « grand » Attali ??? N’a-t-il pas osé dire que les musulmans étaient là bien avant les chrétiens…?

    2. AvatarInvite2018

      Vous écrivez : « l’enfant d’un musulman est automatiquement et obligatoirement musulman ». C’est faux.

      Être musulman requiert de croire en certaines choses bien précise, notamment en l’existence du dieu nommé « Allah ». Et le simple fait de dire « je ne pas musulman » rend mécaniquement non-musulmane la personne prononçant cette affirmation.

      Quand vous n’êtes pas adepte de l’islam, vous êtes obligatoirement non-musulman(e), que vos ascendants soient et/ou fussent musulmans ou que non.

      On peut peut-être dire « le Coran prétend que les enfants de musulmans sont automatiquement et obligatoirement musulmans » et/ou « le Coran exige que les enfant de musulmans soient automatiquement et obligatoirement musulmans ». Mais ces deux affirmations sont différentes de celle initiale.

      1. AvatarPhilippe le Routier

        Je ne suis pas d’accord avec vous !

        Pourtant, vous avez en partie raison, c’est l’enfant, la personne en devenir qui devrait choisir sa religion ou d’être athée…
        … Hélas, le coran, les hadith, la sunna, sont TRÈS clairs sur le sujet, l’enfant d’un musulman EST musulman !

        Et il en est ainsi que cela lui plaise ou non, pour la oumma la religion passe par la filiation et les enfants d’un musulman seront considérés comme musulmans eux même.

        Vous écrivez,

         » Être musulman requiert de croire en certaines choses bien précise, notamment en l’existence du dieu nommé « Allah ».  »

        Navré, vous raisonnez en occidental… Et vous faites erreur.
        Les musulmans ne pratiquent même pas de baptême, la naissance suffit, j’ai parcouru les pays musulmans de long en large et en travers…
        … J’ai entendu des centaines de témoignages de jeunes musulmans qui auraient aimer changer cela, mais, s’ils m’ont fait ces confidences, c’est,
        – Parce que j’avais gagné leur confiance.
        – Parce que je ne suis pas musulman.

        Ils aimeraient pour une minorité, pouvoir choisir, mais ils ne peuvent pas…
        … L’apostasie est punie de mort en islam, et c’est assez dissuasif.

        En islam, un voisin peut vous dénoncer car vous n’allez pas à la mosquée…
        … Il sera inutile de dire que vous priez chez vous -bien que le coran l’autorise- vous serez considéré comme un mauvais musulman… Et, là aussi, c’est la peine de mort.

        Navré de me répéter, mais votre raisonnement occidental, même si vous êtes peut-être athée, il subsiste un vernis chrétien qui donne le libre arbitre.

        Ce libre arbitre les musulmans ne l’ont jamais eu, ne l’auront jamais !

        Des « savants » musulmans ont même reconnu que si l’apostasie n’avait pas été interdite, l’islam ne se serait jamais développé comme il l’a fait.

        Et vous dites aussi,

         » On peut peut-être dire « le Coran prétend que les enfants de musulmans sont automatiquement et obligatoirement musulmans » et/ou « le Coran exige que les enfant de musulmans soient automatiquement et obligatoirement musulmans ». Mais ces deux affirmations sont différentes de celle initiale.  »

        Certes, les affirmations sont différentes.

        Mais ça change quoi ?

        Celui ou celle considéré comme musulman par la oumma n’aura toujours pas le choix.

        Ça sera être musulman…
        … Ou risquer sa peau.

        Certains choisiront le risque, il y en a des exemples.

        Mais là majorité choisira la soumission, traduction exacte du mot « islam » !

      2. EVAEVA

        Vous avez du temps libre, Invité. Tant mieux pour vous.
        Je répète: si vous naissez d’un père musulman, vous êtes automatiquement considéré comme un musulman, et votre avis sur la question importe peu.
        Si vous osez dire que vous n’êtes pas musulman bien que votre père le soit, c’est que vous êtes fatigué de vivre.

        1. AvatarInvite2018

          Vous écrivez : « si vous naissez d’un père musulman, vous êtes automatiquement considéré comme un musulman ». Ai-je nié cela?

          Dans votre premier commentaire, vous écriviez « l’enfant d’un musulman est automatiquement et obligatoirement musulman » alors que vous auriez dû écrire à la place « l’enfant d’un musulman est automatiquement et obligatoirement considéré comme musulman ».

          Je ne vous apprendrai rien si je vous dis qu’être musulman et être considéré comme musulman sont deux choses différentes.

          1. Christine TasinChristine Tasin

            Sophismes. Vous niez que l’islam impose à ses ouailles de devenir musulmans dès leur naissance s’ils sont nés d’un père musulmans. ILs sont donc musulmans, point barre. Il n’y a qu’à l’âge adulte qu’une toute petite partie des nés musulmans pourra, s’il ne vit pas en terre musulmane, devenir apostat et le dire… POint barre.

  3. AvatarPouf

    Avis aux amatrices :

    Fin des années 60, en Algérie, des femmes françaises s’étaient mariées avec des Algériens : tout se passait plutôt bien jusqu’au jour où le couple décide de partir voir la famille…Et voilà la belle en « mini-jupe » enfermée…à vie !!!
    Des Religieuses, car il y en avait encore… actuellement je n’en sais rien, c’est pourquoi je reste dans l’imprécision de lieu et de personne, nous avaient recommandé de transmettre l’information à nos compatriotes françaises ( malheureusement il n’y a pire sourd qui ne veut entendre ! ).

  4. AvatarChristian

    Et oui la mode est à la couleur. Mais il y à aussi l’éducation faite par les parents. Moi j’ai dit à mes deux filles que je n’accepterais pas sous aucun prétexte un musuls. Pour mon fils une musule? Que si c’était le cas la porte est ouverte et que je ne voudrais plus jamais les voir avec ou sans chiares. Tout mes enfants sont au courant depuis qu’ils sont jeunes,et pourtant je les aime.
    Par chance petit copains et petite copines sont pas musuls. Ma filles ma dit il n’y a pas longtemps  » de toute façon c’est des connards et puis si je t’en avais ramenais un, tu l’aurais jeter dehors »

  5. Avatarxtemps

    Pourtant les témoignages ne manque pas, comme Eva ou le frère Rachid et des milliers d’autres témoignages, et qui connaissent bien le calvaire avec les musulmans, et pourtant des personnes comme  » invité 2018  » tombent dans le piège encore, et même ils arrivent encore à insulter les gens de leurs propre pays pour ces musulmans, si par contre c’est une musulmane bien sûr, c’est normal d’insulter les mécréants que nous sommes et les agressions dans les banlieu, c’est des mécréants qui se font mater par les musulmans, est normal, ils le méritent pour les musulmans et pas de modérés qui se plaint de çà bien sûr.
    Ma grand mère connaissait, pendant la seconde guerre mondial, deux Belges qui trouvaient sympathiques les nazis, car ils étaient polis et ouvraient la porte aux femmes, c’est plus tard qu’ils avaient pris leurs jambes à leurs cous.
    Combien de gens sont pris dans le piège à cause de nos dirigeants racailles haineux aux pouvoirs, car il ne faut pas beaucoup aimer son peuple pour en arriver là.

  6. Avatarxtemps

    Je dirais même que plus la civilisation est élevé plus la sagesse est égale et plus l’esclavage est éloigné.
    Les vrais civilisation évolués n’ont pas d’esclavage et va de paire avec la sagesse, sans la sagesse c’est la destruction assuré avant de l’atteindre, et la sagesse est attaché au véritable amour inconditionnel et sincère, du respect mutuel où l’esclavage est absurde, qui est souvent présenté comme une faiblesse par les esclavagistes, ces gens là seront toujours dans un monde de servitude tant qu’ils ne connaissent pas les liens de leurs libérations de l’esclavage.
    Et vraiment ils sont à plaindre, qu’ils désobéissent à leurs supérieur pour voir s’ils encore intelligents, un perroquet est encore libre de répéter quand il en a envie, l’esclave pas.
    Pour être libre, il faut être encore intelligent pour le comprendre.
    Il y à des gens qui respecte la vie et d’autres qui ne respecte pas la vie, car il ne comprennent pas le lien et en sont esclaves et bien souvent ils sont les plus grands peureux, car les gens qui se suicident ont peur de la vie, car leurs vies n’est que souffrances et disparaître pour ne plus souffrir.
    Et Satan n’aime pas la vie que Dieu a créé, de faire tuer ou de se faire tuer par ses propres mains est voulu par Satan sans être accuser.

  7. Avataryoniiii

    hi

    mesdames , mesdemoiselle

    quoi de mieux qu un bon patriotes … libre , libére 🙂

    coucher avec l ennemi muzz , quelle honte quel deshonneure quelle traitrise …
    mieux vos la mort en enfer… que l enfer avec un muzz lubrique et genocidaire de ma civlisation de souche

    par ailleurs le genocide des non muzz etant légale
    et la strategie des muzz etant justement de rediure la demographie des non muzz en les empechant de ce reprodiure

    pourquoi la geinte féminie participait elles a ce genocide des sein
    NON

    by

  8. Avatarbreizlande

    il y à plein de beaux garçons Français
    avec nos traditions
    l’ herbe n ‘est pas meilleure avec des gens venus d ‘ ailleurs ou autre
    que d’ histoires provoquent les unions mixtes et se sont les enfants
    qui en font les frais
    le vivre ensemble n ‘est pas si rose , même mis en garde
    on le voit tous les jours et partout

  9. AvatarLa Gauloise

    on les voit les pauvres filles qui se laissent embobiner par des musulmans modérés et après elles vont chialer quand ils repartent dans leurs pays d’origine ou en Syrie avec les gosses !

Comments are closed.