Ils ont massacré nos ancêtres cévenols et ils voudraient nous imposer la croix occitane ???

Publié le 11 novembre 2015 - par - 13 commentaires

http://resistancerepublicaine.com/2015/vous-cherchez-un-vomitif-de-bon-matin-regardez-cette-video-gouvernementale/

Bravo aux socialos qui ont réinventé l’Occitanie historique, celle de l’ancien régime (ça c’est progressiste!), la Généralité de Languedoc qui a, sous cette infâme croix occitane, massacré nos ancêtres cévenols parce qu’ils voulaient la tolérance religieuse ! Mais ici en Cévennes on n’oublie pas, et on va le faire savoir.

En plus, s’ils sont si fiers de compter 13 départements… ils risquent une surprise car le Gard semble bien parti pour se désolidariser de l’entreprise et demander son rattachement à la Provence (affaire à suivre). Il faut savoir que chaque jour il y a 23000 gardois qui travaillent en région Provence, contre 13000 pour Montpellier.
Merci à Christine de nous donner à voir cette saloperie et idéologique et esthétique… à nous maintenant de nous battre contre les néo-féodaux occitanisants.

Gourgaud

Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “Ils ont massacré nos ancêtres cévenols et ils voudraient nous imposer la croix occitane ???”

  1. huguette huguette dit :

    du fond de l’Alsace une cévenole pur sang dit :oui oui devenons provencaux plutot que occitans et merci au Gard de ma naissance de tenir bon!!

  2. Avatar Alix dit :

    A ce que je vois la création d’une région Occitane réveille les petits particularismes régionaux.
    Le Gard se veut provençal
    Les Cévennes cévenols
    et pourquoi pas Les Pyrénées Orientales demander le rattachement à la Catalogne.
    Votre critique ne fait elle pas le jeu de la régionalisation ?
    La France jacobine ne reconnaît rien de tout cela.

    • Avatar martin dit :

      @Alix

      La France Royaliste non plus !

      Préserver les particularités régionales comme le firent les Rois de France oui, mais les appels au séparatisme cherchant à briser l’Unité de la France pour mieux servir les interêts de l’étranger, NON !

      Pour rappel c’est l’unité de la France voulu par nos Rois et consolidé par le Catholicisme, qui durant la période Médiévale permit de repousser l’islam hors de nos frontières tout en portant secours aux Chrétiens d’orient persécutés (Croisades), ne l’oublions jamais.

      Par ailleurs, sans les nombreuses batailles que livrèrent les Français du « moyen âge » les séparatismes et contre l’islam, il n’y aurait jamais eu de république Française.

  3. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Je voudrais bien savoir à quelle réalité correspond leur « Occitanie » version 2015 …

    Elle ne correspond à AUCUNE réalité historique: une telle région n’a jamais existé.

    Elle ne correspond à AUCUNE réalité géographique: leur région « Occitanie » laisse dehors le Limousin, l’Auvergne, le Béarn qui étaient tout autant de langue d’oc …

    Le but est annoncé dans leur inepte vidéo (dont la forme ne m’étonne plus du tout depuis que j’ai vu les cahiers d’Histoire abominables dictés à mon neveu par son instituteur, dans, pourtant, une bonne école communale de centre ville): il est EUROPEISTE.

    Nous appliquer à nous Français, le régime des Lander qui avaient été conçu, par nous, pour affaiblir l’Allemagne, vu ses crimes passés …

  4. DANIEL POLLETT DANIEL POLLETT dit :

    Georges Pompidou disait que les pouvoirs régionaux avaient déjà existé : c’était la féodalité. De plus, quand l’État est fort, qu’il apporte ce qui est intéressant à l’ensemble du pays et que le quitter conduirait à perdre quelque-chose, la contestation régionaliste est minime. Mais quand l’État est faible, qu’il n’apporte plus grand chose d’intéressant et bien au contraire,qu’il dissout même l’identité nationale… les revendications régionalistes grandissent.
    Il faut bien réfléchir aux conséquences… Voyons l’exemple de la Slovénie (ex-yougoslave), laquelle ne dispose que d’une armée de 150 hommes équipés de 4 chars ; quelle poids politique et militaire une telle entité peut-elle avoir ?
    Pour ce qui est du Gard, où je réside, il fut autrefois un territoire provençal, dans les anciennes provinces françaises. Lorsque l’on va à Nîmes, on se sent plus proche d’Avignon que de Toulouse, mais pas seulement par la distance kilométrique.
    Notre ami Gourgaud habiterait-il près de chez moi ? Je me sens un peu seul par ici…

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Tu ne sentirais pas par hasard un article sur ce thème développant avec des exemples ce que tu dis ?

    • Avatar jan dit :

      Moi, perso , je me fiche du poids politique et militaire que pourrait avoir mon pays , l’important est fasse tout pour que ses habitants soit heureux…

  5. DANIEL POLLETT DANIEL POLLETT dit :

    Voilà une bonne idée, justement ça fait quelques jours que je n’ai rien écrit…

  6. Les tenants d’une « grande Occitanie » oublie trois choses :
    D’abord s’il y a un certain nombre de langues régionales dans le midi de la France qui présentent des éléments communs entre elles – les langues dites d’Oc – et qui les distinguent des autres langues régionales parlées en France (qui font partie de ce qu’on appelle les langues dites d’oïl ou les langues dites franco-provençales ) l’ensemble des territoire où sont pratiquées ces langues d’Oc n’ont jamais été historiquement reliés dans un état commun. Il n’y a donc jamais eu d’état occitan. Paradoxalement, c’est l’existence de la France en tant qu’état nation qui fait qu’on peut parler d’ Occitanie. Car en effet si le Royaume de France ne s’était pas étendu aux delà de ses dimensions initiales (Ile de France-Orléanais) , il est probable que les régions du Midi de la France n’auraient pas été rassemblée s au sein d’un même état mais dispersés. Ainsi l’Aquitaine et le Bordelais liés commercialement à l’Angleterre serait devenus des possessions britanniques, la Provence Niçoise aurait été rattachée probablement à l’Italie par son appartenance au Royaume de Piémont Sardaigne et il n’est pas impossible que faut d’un Royaume de France fort, le Languedoc et la région Midi Pyrénées aient été rattachés à l’Espagne au moment où la monarchie espagnole dominait au 16ème siècle l’Europe; Don reconstruire artificiellement et faussement l’histoire est absurde mais répond effectivement à une volonté de l’Union européenne d’affaiblir les états nations.

    • Avatar Agnes dit :

      La « Provence Niçoise  » Quezaco ? Le comté de Nice n’appartient pas et n’a jamais appartenu à la Provence.

  7. Avatar Sandrine dit :

    @Ridgebert Rinocéro

    Provence niçoise vous sortez cela d’où ?…
    Nice n’a jamais été provençale. Elle a été française de 1792 à 1815. Elle est redevenue française en 1860.
    La Provence n’a jamais été niçoise. Elle a été rattachée à la France en 1487.
    Vous confondez sans doute la Provence avec le Dauphiné : les provinces des Escartons avaient des liens et des découpages avec le Piémont. Mais comment pouvez-vous dire «  »la Provence Niçoise aurait été rattachée probablement à l’Italie par son appartenance au Royaume de Piémont Sardaigne » » ?
    La Provence s’est toujours sentie provençale, et française, pas du tout niçoise et encore moins piémontaise ou sarde. Et n’allez pas dire à un Niçois qu’il est Provençal. A un Marseillais non plus d’ailleurs. Les Niçois sont niçois et les Marseillais sont marseillais, point barre. Je soupçonne aussi les Aixois d’être seulement Aixois.
    Selon moi.

  8. Avatar jan dit :

    Mince, moi qui suit du Nord, j’en apprends ici ,sur le Sud !
    Ah ces sudistes !…

  9. huguette huguette dit :

    désolée mais les cévenols même au bout de la terre se sentiront toujours cévenols mais aussi complétement français c’est cela qui compte!!

Lire Aussi