Surtout, ne pas sous-estimer l’adversaire…

Ne pas sous-estimer son adversaire est une règle de base dans tout conflit ou risque de conflit. Cette règle est valable pour les deux parties. L’issue du combat peut réserver, contre toute attente des surprises de taille,

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_des_Thermopyles.

Une trop grande assurance nuit car elle donne l’avantage à l’adversaire par une baisse possible de la vigilance. Aucune bataille n’est gagnée avant l’affrontement final

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Carthage_(149_av._J.-C

La Véritétriomphera

 67 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

    • Il ne faut pas confondre personne de confession musulmane et personne de culture islamique. L’apostasie existe en islam.
      Entre deux cultures, ce n’est pas le nombre qui fait loi mais la moins aboutie finit certainement par céder face à celle qui est la plus achevée.
      Israël est le pays qui me semble le plus menacé par l’islamisation https://fr.wikipedia.org/wiki/Arabes_isra%C3%A9liens.

  1. A propos de ne pas sous estimer ses ennemis: une belle manipulation de France télévision pour ses programmes d’hier 3 novembre 2015 :
    France 2
    1- Apocalypse Staline
    2- Poutine pour toujours ?
    3- Einsatgruppen : les commandos de la mort
    De façon subliminale (à peine d’ailleurs) on suggère un lien entre les trois émissions. Personnellement je ne les ai pas vues, étant occupé ailleurs, mais ça m’a frappé. Sans nier que le Poutine de l’union soviétique était lié au régime, le Poutine actuel n’a rien à voir: très attaché aux traditions russes et européennes, à la chrétienté il défend l’occident contre les invasions barbares.
    En plaçant son émission entre Staline et les commandos nazis on sous entend un côté dictatorial de Poutine par assimilation: là nous pourrions vraiment dire à ces messieurs de France télévision pas d’amalgame !!!!

    • Bonjour,

      Poutine coincé entre Staline et les Einsatgruppen: tous les phantasmes de la bobocratie médiatique révélés !

      J’ai regardé « Apocalypse Staline », documents très intéressants, mais l’émission souffrait grandement d’une absence, voulue, de fil chronologique: on sautait de 17 à 41 puis à 37 etc.

      Pour des adolescents, qui sont en manque de cours d’Histoire dans nos lycées belkacemisés et qui n’ont donc pas une vue synthétique (du fait, déjà, d’une négation de la chronologie au lycée), de cette période tragique, c’est extrêmement regrettable …

  2. Oui, Christine, demeurons optimistes ! Ne pas sous estimer l’adversaire (l’ennemi plutôt), d’accord. mais souvenons-nous aussi des paroles de Sun Tzu dans son « Art de la guerre » : « que le vainqueur n’humilie pas le vaincu, ne l’écrase pas de mépris car, alors, le vaincu, de souris, se changera en tigre . »

    • Les anciens qui n’avaient pas toujours tort disaient :  » si tu veux la paix, prépare la guerre et … malheur aux vaincus ».

  3. C’est exactement ce que nous disait Léonidas aux Thermopyles:
    Hoplites, c’est pas gagné. Les Achéménides sont nombreux. Ils vont nous submerger par leur masse. Un traître les renseigne déjà.
    Aujourd’hui, le nouveau roi Perse bénéficie lui aussi d’un Ephialtès. Une femme venue de germania qui trahit son peuple et ses alliés.
    Eurôpè n’est plus la fille de Zeus, elle va devenir la p. de Ariman, le dieu des enfers si nous ne combattons pas, si nous ne vainquons pas.

    nb; je suis déçu, on ne me voit pas sur la photo.

    • Glups, désolée j’ai utilisé la mauvaise photo…. Merci pour ce beau complément mais demeurons optimistes

Les commentaires sont fermés.