Hommage au Résistant Joseph Scipilliti, ami trop tôt disparu


Hommage au Résistant Joseph Scipilliti, ami trop tôt disparu

 

Tu es parti, sans rien nous dire, sans nous prévenir, Joseph. Juste ces quelques mots, que tu m’as écrits à 7h34 jeudi matin, à propos de ton testament, ton « j’accuse » :

Je souhaite une diffusion la plus large possible. Aujourd’hui vont se produire des évènements graves qui vont lui donner toute sa portée, je regrette de ne pouvoir t’en dire plus à l’instant.

Je vous embrasse,

Joseph 

joseph3

 

Peu après tombait la terrible nouvelle. Tu t’étais donné la mort après avoir tiré sur le bâtonnier de Melun, celui dont tu dis dans ton testament qu’il  » incarnait le système » :

« Ce journal faillit s’appeler « inachevé », plutôt que « indélicat ». Il est en effet constitué de notes prises pendant mon exercice professionnel à partir de la fin de l’année 1991, et dont j’ai sans cesse différé la mise en forme. Mon but était d’en faire un livre quand le moment serait venu, c’est-à-dire quand je quitterais la profession, volontairement ou contraint. Bien sûr j’aurais dû l’édulcorer car les éditeurs auraient reculé devant son contenu iconoclaste.

A partir de 2014 il devint clair que ce moment approchait. Je dérangeais trop d’intérêts depuis trop longtemps et l’heure était venue pour le système de sonner l’hallali. Le système s’est incarné en l’occurrence par le nouveau bâtonnier H. V., qui dès avant sa prise de fonction pour les années 2014-2015 avait fait connaître son intention d’en finir avec moi. « 

 

Le système…

Tu n’avais rien d’un complotiste, Joseph, rien d’un illuminé. Les pieds dans la boue chaque jour parce que, avocat, tu savais mieux que personne ce que recèle l’âme humaine, ses côtés obscurs comme ses côtés lumineux. Les yeux au ciel chaque jour  parce que, amoureux de la France à en mourir tu la voyais se déliter peu à peu, ses institutions partir à la dérive, la justice se politiser et oublier l’indépendance des pouvoir chère à Montesquieu, sans parler de notre combat commun contre l’islamisation de notre pays.

 

Comme tu as dû te sentir seul, ce matin, Joseph, quand tu as quitté ta maison en sachant que tu marchais vers la mort, le désespoir au cœur. Oui, le désespoir au cœur non pas de quitter la vie, tu étais de ceux qui ne se plaignent pas, qui assument leurs actes, mais de te sentir obligé de tirer sur un  homme afin que justice te soit rendue.

 

Je ne peux pas imaginer quelle descente aux Enfers fut la tienne, ami, si amoureux de nos institutions, de la France, de la justice… de devoir reconnaître, affaire après affaire, déception après déception, persécution après persécution que la justice de notre pays ne rendait plus la justice, que des magistrats naguère respectés et respectables jouaient au Mur des cons, jouaient à faire gagner des candidats aux élections, tuaient socialement et professionnellement ceux qui ne pensaient pas bien… Quand as-tu décidé de rendre toi-même la justice, ô ami légaliste ? Quand as-tu compris que le système te broyait, nous broyait et qu’il n’y avait plus, pour toi, qu’à faire payer au bâtonnier ce qu’il t’avait fait subir ?

 

Joseph, tu faisais partie des premiers adhérents de Résistance républicaine, fondée en juin 2010. Le même mois tu m’envoyais ta cotisation avec un mot me proposant ton aide. Tu es vite devenu indispensable, très présent dans la vie de Résistance républicaine et la mienne, dans celle de Riposte laïque et de son fondateur Pierre Cassen.   Avocat brillant subjuguant son auditoire à chaque fois que tu nous as défendus, Pierre, Pascal Hilout et moi ; conseil avisé et efficace au quotidien pour nos articles, les menaces et diffamations dont nous faisions l’objet…

Et ami chaleureux, aimant plaisanter et rire, toujours prêt à partager les moments de convivialité, les fêtes.

Jusqu’au bout.

Les journalistes disent que tu aurais eu d’énormes soucis d’argent ajoutés aux soucis professionnels dont tu fais état dans ton livre (ils voulaient te radier du barreau de Melun, toi, avocat irréprochable n’ayant jamais magouillé, jamais aidé un délinquant à s’enfuir…). Tu ne nous as jamais parlé de tout cela, en authentique stoïcien qui reste au-dessus de la mêlée, tu ne t’es jamais plaint. Craignais-tu que nous ne prenions ta défense dans des articles et que cela ne nous attire des ennuis ? Estimais-tu que c’était ta vie et qu’elle n’intéressait et ne regardait personne ?

Je ne sais, ami Joseph, je ne sais plus, je suis perdue, une de mes boussoles a disparu…

Je sais seulement que tu avais des clients, du travail… Une hypothèse me traverse la tête. Et si tu avais simplement refusé de payer la cotisation à un Ordre des avocats  incapable d’être à la hauteur, qui, selon toi, te trahissait ? Et si tu avais simplement refusé de payer Urssaf, RSI, TVA etc parce qu’ils t’avaient, depuis des années, étranglé, dépossédé, volé, comme tu le racontes dans ton ouvrage ?

 

Joseph, j’ai la rage et le désespoir au cœur.

Comment nos gouvernants et le « système » qu’ils ont mis en place  ont-ils pu  conduire un fils d’immigrés italiens qui adorait  la France, ses valeurs, sa culture (ah ! nos échanges sur la littérature française, Joseph…) et ses lois à prendre une arme, à tirer sur son ennemi et à disparaître pour toujours  ?

 

Ta mort, Joseph, deux ans après celle de Dominique Venner, avec qui tu avais pourtant peu d’affinités politiques, est un nouveau signal envoyé aux Résistants, aux patriotes, à ceux qui savent, hélas, l’état de déliquescence de notre civilisation, l’abandon des « élites » qui nous gouvernent. Mais c’est surtout un coup de tonnerre dans le ciel serein des autruches, de ceux qui ne voient pas, qui ne veulent pas voir à quel point nous sommes en danger, à quel point nos enfants sont en danger, à quel point notre civilisation est en danger.

 

Vont-ils prendre conscience du volcan sur lequel ils sont en train de danser quand ils liront ton  testament, Joseph ?

Vont-ils prendre le taureau par les cornes afin que tu ne sois pas mort pour rien ?

 

Je l’espère, parce que ces citations que tu as mises en exergue de ton livre disent tout de toi, de tes valeurs (qui devraient être celles de tout Français qui se respecte) et des raisons pour lesquelles tu nous as quittés, nous laissant orphelins. Douloureusement orphelins.

joseph2

 

Nous ne t’oublierons pas, ami, et nous continuerons ta lutte, chaque jour, en résistant à l’oppression, à la dictature,  à l’islam.

Tu es notre nouveau Cyrano.

… « Mais je m’en vais, pardon, je ne peux faire attendre
Vous voyez, le rayon de lune vient me prendre ! »

.

 

 

 

« Elle vient. Je me sens déjà botté de marbre,
— Ganté de plomb !

(Il se raidit.)

 

« Oh ! mais !… puisqu’elle est en chemin,
Je l’attendrai debout,

(Il tire l’épée.)

 

et l’épée à la main ! »

 

Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !
— Qu’est-ce que c’est que tous ceux-là ! – Vous êtes mille ?
Ah ! je vous reconnais, tous mes vieux ennemis !
Le Mensonge ?

(Il frappe de son épée le vide.)

 

Tiens, tiens ! -Ha ! ha ! les Compromis,
Les Préjugés, les Lâchetés !…

(Il frappe.)

 

Que je pactise ?
Jamais, jamais ! -Ah ! te voilà, toi, la Sottise !
— Je sais bien qu’à la fin vous me mettrez à bas ;
N’importe : je me bats ! je me bats ! je me bats !

(Il fait des moulinets immenses et s’arrête haletant.)

 

Oui, vous m’arrachez tout, le laurier et la rose !
Arrachez ! Il y a malgré vous quelque chose
Que j’emporte, et ce soir, quand j’entrerai chez Dieu,
Mon salut balaiera largement le seuil bleu,
Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
J’emporte malgré vous,

(Il s’élance l’épée haute.)

 

et c’est…

(L’épée s’échappe de ses mains, il chancelle, tombe dans les bras de LeBret et de Ragueneau.)

 

 

Roxane, se penchant sur lui et lui baisant le front.

 

C’est ?…

 

Cyrano, rouvre les yeux, la reconnaît et dit en souriant.

 

Mon panache.

Rideau.

 

Christine Tasin

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “Hommage au Résistant Joseph Scipilliti, ami trop tôt disparu

  1. JackJack

    Magnifique hommage chère Christine. Un grand merci d’avoir rendu justice à ce patriote qui, malheureusement, a perdu la force de continuer à se battre.

  2. AvatarRita

    J’ACCUSE la soi-disante « Justice » de France, cette « Justice » abimée par une magistrature qui a créé « Le mur des Cons » sur lequel les soi-disant defenseurs du droit ricanaient de LEURS victimes, une magistrature et « Justice » presidées par une bonne femme (non pas une femme bonne) qui a fait de la « Justice Francaise » sa servante personelle.

    RIP Joseph Scipilli, je vous ai vu en action, et je vous ai admiré.

    Si’il y a un au-délà, n’ayez crainte, vous n’y rencontrerez pas vos assassins et vos post-mortem defamateurs, ceux-ci seront aux Hades.

  3. AvatarVincent G

    Une bien triste nouvelle … Mais nous devons continuer le combat contre l’immonde.

    Merci à vous tous, patriotes de la première heure de nous éclairer comme vous le faites. Vous n’êtes pas seuls ! ??

  4. Avatarbreizlande

    peut au courant de ce qui se passe dans ces hautes sphéres
    je lit votre article avec intéret

    je dirait d’ aprés cette lecture

    que cet homme à préféré la mort que la souillure .

    condoléances pour votre ami

    j ‘espére que l’ autre homme , s ‘en sortira et méditera ..
    kénavo

  5. Avatarpirlouit

    chére christine je sais que ta tristesse est immense ce que tu viens d’écrire a ton ami est tout simplement beau a l’opposé de la laideur qui l’ a tué.j’ajouterai juste a nos amis résistants quand vous étes dans la peine et le désaroi demandez de l’aide et du soutien auprés de ceux qui vous ressemblent que la vie prévale sur la mort.je t’embrasse.ps cela fait plusieurs posts aucun ne passe.je vais voir.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci à toi, oui Joseph se battait depuis des années contre une machine et des hommes qui le broyaient sans jamais nous en parler…

  6. AvatarLavéritétriomphera

    Je m’associe à votre tristesse Christine et à celle de Riposte Laïque, se battre contre l’injustice est un devoir.
    Je retiens que pour continuer la lutte, un soutien même financier est plus que nécessaire.
    Bon courage.

  7. DiogèneDiogène

    Je vous adresse toutes mes condoléances, Christine, pour la perte de votre ami. J’imagine sa solitude, profonde, qui l’a poussé à un acte désespéré.
    Sur France-Inter, ce matin, il en a été question et la journaliste disait en parlant de votre ami : »il était proche d’un mouvement d’extrême droite « riposte laïque » dont la présidente est : Christine Tasin….J’ai appris quelque chose, je ne savais pas que vous êtes présidente de Riposte Laïque !

    Les journalistes sont souvent dans l’à peu près : ils parlent d’abord et quand ils réfléchissent c’est après avoir parlé dans le meilleur des cas…

    Avec respect et considération je suis à vos côtés et ceux de Pierre Cassen,

    Amitiés,

    Diogène

  8. AvatarSandrine

    Je crois qu’on ne mesure pas assez ce que signifie une suspension de trois ans du barreau. C’est la mort professionnelle, la perte du gagne pain. Déjà cerné par le fisc, par l’URSSAF etc, envers lesquels il avait des dettes (et on sait que ces dettes sont généralement abusivement multipliées par ces organismes), la suspension signant l’impossibilité définitive de rembourser quoi que ce soit et tout simplement de vivre, était dans le cas de J. Scipilliti un arrêt de mort. Certes un administrateur est normalement nommé pour le cabinet de l’avocat, mais c’est quand même la mort du cabinet.
    Chacun en tirera les conclusions qui s’imposent.

  9. AvatarChristian

    J’aurais aimé le connaitre car c’était un vrai défenseur de la France et de ses valeurs.Je m’associe à votre tristesse Christine. Un homme qui se bat pour faire respecter le vrai droit et la vérité mérite du respect. Ils sont rares les hommes comme lui, heureusement il y en a encore quelques uns.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci christian, mercià tous, nous n’avons pas le temps de répondre à chacun mais le coeur y est

  10. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    Mes pensées attristées vont à tous ceux qui l’aimaient. Continuer le combat sera notre façon d’honorer sa mémoire.

  11. AvatarMikBzh

    Malheureusement un frère est tombé, mais la lutte doit continuer pour honorer sa mémoire et qu’il ne soit pas mort pour rien.

  12. AvatarMichel Barreau

    La France est en Danger !
    Un Avertissement Au Peuple Français
    Les Français se sont laissé embarquer par des forces que leur échappent dans une aventure qui, si elle n’est pas interrompue,détruira inévitablement La Société Française. Celle que suivent Les Français est une voie périlleuse qui comporte des dangers qu’ils ne saisissent pas complètement et dont ils se soucient encore moins. A cause du chômage et du coût croissant de la protection sociale, la croyance inaltérable en la permanence et l’inviolabilité de leur modèle social et de l’État providence est mise à rude épreuve. Les faillites et la dimunition de la masse fiscale prélevée sur les enterprises françaises et le commerce forceront le gouvernement à diminuer les capitaux déversés dans le ruineux secteur bureaucratique public qui gére les prestations sociale et les allocations chômage.
    La France subit de profonds changement sociaux et démographiques cependant qu’elle est menacée par deux forces socialement dissolvantes qui existent à l’intérieur même du pays.
    La première procéde d’une énorme et croissante population musulmane nord-africaine (6,000,000 +) et d’une population sub-saharienne musulmane (4,000,000 +) qui sont de plus en plus véhémentes et idéologiquement affirmées – voire agressives. Leurs dirigeants et leurs mollahs utilisent tous les pouvoirs de la légitimité démocratiques et les avantages accordés par un État séculaire, déniés par ailleurs à leurs congénères vivant sous une théocracie musulmane dictatoriale. Les pouvoirs sont utilisés par leurs dirigeants et leur mollahs pour intimider le pays d’accueil et pour exiger ce qu’ils croient être leur droit de lui imposer l’Islam*.

    * Les Islamistes réclament la construction de nouvelles mosquées, la soumission des femmes, le port du voile et l’abrogation des lois interdissant la burka; la polygamie, la prohibition de l’alcool et le barbare abattage hallal. Les Islamistes préconisent une justice criminelle qui admet des châtiments cruels et bizarres, comparable à la sauvagerie médiévale, comportant les exécutions publiques, la peine de mort pour les apostats (convertis au Christianisme ou à d’autres religions) et la perverse, vile, odieuse, inhumaine pratique de la mutilation sexuelle de la femme.
    L’islamisation suscite une tension et une inquiétude croissantes en France, bien que beaucoup de Français, politiquement intoxiqués et socialement inhibés acceptent que des millions de gens adhèrent à une idéologie fondamentalement opposée à la conscience de la majorité d’un pays qui plonge ses racines dans La Civilisation Judéo Chrétienne. Cette situation qui est un terrain juridiquement miné est susceptible de se perpétuer parce que le fait de s’opposer à l’idéologie islamique dans le domaine public exposerait le gouvernement à l’accusation de haine et de discrimination raciale. Quiconque a le courage de parler contre l’islam court le risque d’être assassiné par des musulmans extrémistes.

    L’autre menace est l’élite intellectuelle de l’établissement politique and médiatique basée surtout à Paris qui mène une existence isolée et priviligée à l’écart de la vie quotidienne de ses compatriotes mécontents.
    Elle épouse un relativisme moral dont les idées ne s’accordent nullement avec le mécontentement de ses compatriotes qui les écraseraient avec le mégot d’une Gauloise.
    Le candidat socialiste François Hollande, qui a été élu Président de La République ne sera jamais capable de manifester l’autorité politique, dont La France a si besoin pour défendre la liberté, les traditions et l’identité du Peuple Français. Le Patrimoine est menacé !
    Les Français de souche sont incapables de se défendre et semblent n’opposer aucune résistance aux malignes et corrosives forces alienantes qui les accablent. Ils sont aveuglés et démoralisés par une culture du politiquement correcte et de la banalisation émanant de la classe politique et médiatique qui continue à croire en l’idéologie pernicieuse du multiculturalisme.
    Il y a un flux croissant de dégradation qu’on ne tolérait pas auparavant dans La République Française. Les maux sociaux qui accablent l’Angleterre se répandent en France comme une maladie contagieuse. Les signes en sont déjà visibles: Vol, violence, trafic de la drogue, comportement grossier, vandalisme et graffiti sont partout. Les autorités semblent incapables d’intervenir et la police ne patrouille plus, impuissante à faire respecter la loi, peut être par crainte de représailles. Le spectacle fréquent des motards de La Gendarmerie Nationale patrouillant dans les rues symbolisait l’autorité et le respect de La République.
    La Douce France bénie par le soleil et la splendeur de ses campagnes a énormement contribué au développement de La Civilisation Occidentale. Le respect dû a plus de deux mille ans d’histoire et à des siècles de patrimoine culturel, à une qualité exceptionnelle de la vie et à une excellence educationelle a été mis à l’écart au profit d’une brutale modernité et du multiculturalisme.
    Lors d’une visite à Bourg Saint Andéol l’auteur fit une petite promenade avant le dîner pour aller visiter la magnifique église de X1 ième siècle; il fut alors affligé par le spectacle répugnant de quelques Arabs urinant contre un mur. L’auteur se rapelle aussi un arrêt dans le café d’un joli village de l’Ardèche pour un croque monsieur et un verre de rosé à la terrasse; au centre du village l’établissement semblait être un agréable café traditionelle au coeur du village servant une nouriture et des vins du pays délicieux, mais l’ambiance était compromise par le vacarme cacophonique de « american gangster rap » craché par un jukebox video.

    On affirme que le taux de naissance musulman de 8.1 provoquera un important accroissement de la population musulmane à cause des millions d’immigrés déjà installés en France et des autres millions à venir.
    Le taux de croissance français de 1.8 n’est pas assez élevé pour maintenir La Culture et La Société Françaises. Immergés au sein d’une multitude musulmane,
    Les Français Autochtones – Le Peuple Français – disparaîtront en l’espace d’une génération. La France telle que nous la connaissons aura cessé d’exister. A Paris, Marseille et Nice 45% des enfants sont musulmans et dans Le Sud de La France il y a plus de mosquées que d’églises.

    On estime que vers 2035 3 hommes sur 5 seront musulmans en France. La Poussée génitrice de l’Islam produira une population majoritairement musulmane et une domination de l’idéologie islamique. D’après les projections actuelles, La France sera un état islamique vers 2050 et le reste de l’Europe tombera sous le joug d’une dictature théocratique. Ce sera la fin de La Civilisation Chrétienne. La France et L’Europe seront plongées dans un nouvel âge noir.

    Le Front National sous la direction de Marine Le Pen est le seul parti politique capable de gouverner La France et de la sauver du désastre.
    Les premiers actes du gouvernement du Front National doivent de mettre fin à l’immigration et d’accroître et de renforcer La Gendarmerie Nationale en la dotant du pouvoir discrétionnaire d’arrêter et de détenir les délinquants,de lutter contre les comportements antisociaux, d’expulser les délinquants étrangers, les immigrés illégaux et les étrangers qui font peser une menace sur La Sécurité Nationale et La Société Française. Le Gouvernement du Front National doit de toute urgence réexaminer le statut de La Nationalité Française et le L’Identité Nationale face aux millions de musulmans adeptes de l’idéologie islamique en France.Par exemple, tous les citoyens d’une origine étrangère devraient signer un Contrat Social d’État s’engagent à obéir aux lois, et à ne pas organiser ou perpétrer des actes de terrorisme, ni adopter des comportements antisociaux. En revanche, on va leur offrir le droit de séjour en France et la possibilité de revendiquer les prestations de la sécurité sociale. Violer les conditions du Contrat Social d’État provoquera le retrait de la nationalité française et du droit de séjour en France; et l’expulsion vers des pays d’origine.La nationalité française est un privilège précieux, non pas un droit automatique.
    Les Islamistes généralement méprisent la culture française et les institutions démocratiques, mais ils sont trop heureux de profiter des largesses du généreux État-providence français en tant que bénéficiaires des prestations de la sécurité sociale et des allocations familiales. Le système français de couverture sociale est sollicité jusqu’aux limites de ses possibilités; il n’a pas été créé pour satisfaire des millions de demandeurs musulmans. Les Français sont dans la triste obligation d’assister à la chute de leur niveau de vie alors que le gouvernement prélève leurs impôts pour financer les prestations de la sécurité sociale en faveur de millions d’immigrés musulmans que les submergeront vers l’année 2050.
    La France est en train de financer, dans l’insouciance, sa propre perte.
    S’il y eut jamais un schéma-directeur destiné à détruire une nation, c’est bien celui-là !
    Telle est la folie du Multiculturalisme
    NOUS DEMANDONS
    La fin de l’islamisation de La France et la fin à l’immigration
    Le recouvrement par La France de La Souveraineté et La Cohésion Sociale
    La restauration de la loi, de l’ordre et du respect de La République.
    Vive La France
    Vive La Résistance Républicaine.

  13. AvatarDominique

    Cette mort me rappelle celle de Dominique Venner…

    Quel monde exécrable…

    Toutes mes pensées vont à ses proches, et bien sûr à celles et ceux qu’ils défendaient avec un si grand talent.

  14. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Ma douleur s’associe à la vôtre, à celle de tous les amis de RR et RL. Ce deuil ajoute à nos angoisses du présent, à l’avenir plombé.
    Un bel hommage Christine, mais qu’en j’entends les journaleux dire que notre ami était « parano » j’ai mal pour sa mémoire.
    A part nous tous, qui se souvient de Dominique Venner ? A cause du « geste » envers son bâtonnier on se souviendra mieux de Joseph Scipilliti… A-t-il volontairement râté sa cible tout en ne s’épargnant pas ?
    Mais je suis bien certaine que cette mort ne tracassera pas la conscience de la « Justice »…

  15. AvatarDURADUPIF

    Merci à ce Sepico de la Justice française. Grâce à son sacrifice (nonobstant que sa victime qui a pris sur lui tout sa misère se rétablisse) la justice de ce Pays ne pourra faire l’impasse de mesures profondes pour rendre à L’Etat régalien l’autorité de la Justice et non à des roitelets et dès roitelettes dans les Palais. Dixit Gueno notre Justice semble bien malade.

  16. AvatarRudolph

    Le combat pour la Justice est le plus noble des combats, Joseph y a trouvé la mort; saluons sa mémoire et rendons lui hommage en poursuivant ce combat.
    Respectueuses salutations à ses proches.

Comments are closed.