Boualem Sansal viré des candidats au Goncourt malgré sa position de favori pour cause d’islamophobie

Publié le 28 octobre 2015 - par - 7 commentaires

Parlons culture !
Boualem Sensal viré des candidats au Goncourt malgré sa position de favori :
http://www.tsa-algerie.com/20151027/prix-goncourt-boulem-sansal-et-son-livre-islamophobe-evinces/

Jean-Paul Saint-Marc

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Boualem Sansal viré des candidats au Goncourt malgré sa position de favori pour cause d’islamophobie”

  1. Lifeflower Lifeflower dit :

    Hé bien, vite, allons l’acheter ce « 2084 » !
    C’est toujours mieux de juger par soi-même 😉

  2. Diogène Diogène dit :

    Voilà un homme debout et courageux !

    Les « Goncourt » sont, de toute façon, rarement, des chefs-d’oeuvre.

    Diogène le Clébard

  3. Avatar hathoriti dit :

    Et il est édité par qui ? Car, depuis des décennies, sauf quelques exceptions rarissimes, le Goncourt est attribué soit à Gallimard, soit au Seuil, soit à Grasset .

  4. Avatar Christian dit :

    Eh oui dire la vérité ne plait pas à tout le monde.

  5. Avatar josyane dit :

    Effectivement allons acheter ce livre pour rendre hommage à ce courageux écrivain. C’est ce que je fais chaque fois qu’un livre est ostracisé comme celui de Zémour, de Ph de Viliers, de J. Véliocas pour « ces maires qui courtisent l’islamisme » etc… Soyons patriotes aussi de cette façon.

  6. Avatar charybde dit :

    Ah ben voyons, Sansal en pourfendeur des méchants. J’aimerais bien qu’il me dise ce monsieur, comment lui est subitement venue l’idée de s’ériger en chevalier des forces du bien en matraquant son pays.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Vous avez le droit de penser et de dire du mal de Sansal, sauf que… le problème n’est pas là. Le problème est celui de la liberté d’expression qui a disparu. Un écrivain favori exclu d’un concours parce qu’il est islamophobe c’est inacceptable. Le reste n’a aucune importance. C’est pourquoi je censure votre commentaire sans état d’âme. Notre site n’est pas un déversoir de haine gratuite.

Lire Aussi