Avis de recherche : où est l’État ?

Événements de Moirans : le député UMP des Yvelines et Maire de Maisons-Laffitte

Monsieur Jacques Myard pose une question essentielle.

Jacques Myard :  Je suis scandalisé par l’absence de réponse immédiate.  Il est urgent de lancer un avis de recherche : Où est l’État ?
L’Etat n’est pas là simplement pour laisser casser et ensuite prendre un par un des sanctions contre des individus qui se sont comportés ainsi. Il y a un moment où il faut réagir immédiatement car aujourd’hui on donne la prime à la violence d’un certain nombre de groupes communautaristes qui ont le haut du pavé, Donc cela ne peut plus durer et il y a un moment s’il va falloir réagir fermement et qu’il y a de la casse, et bien il y aura de la casse, mais on ne peut pas continuer comme cela parce que c’est un scandale, il n’y a plus dÉtat dans ce pays.

BFM.TV : Pourtant Valls, Taubira, Cazeneuve, tous les trois ont assez réagi rapidement. On sent qu’ils veulent faire preuve de fermeté.

Jacques Myard : Mais vous plaisantez ? Ce sont des MOTS, RIEN QUE DES MOTS ! l’État n’est pas là pour laisser faire, il est là pour AGIR !
Lorsque sur l’autoroute A1 on laisse 24 heures des « gens du voyage » bloquer l’autoroute, lorsqu’avant ils cassent et que les forces de l’ordre n’interviennent pas… NON, ce n’est pas acceptable ! Les mots du premier ministre, du ministre de l’intérieur et de la Garde des sceaux ce sont des mots et rien que ça, donc ce n’est pas acceptable. Et aujourd’hui il est temps de lancer un avis de recherche : Où est l’État ?

COMMUNIQUE DE PRESSE
de Jacques MYARD
Député de la Nation
Maire de Maisons-Laffitte
Président du Cercle Nation et République

Le 21 octobre 2015
A/S : Événements de Moirans : Où est l’État ? Avis de recherche !

Les événements de Moirans comme le blocage de l’’autoroute A1 ont suscité une nouvelle fois un appel à la fermeté du Premier ministre, du Ministre de l’’intérieur et de la Garde des sceaux.

Mais leurs propos ne sont en réalité que verbiage et babillage car à l’’évidence, les forces de police et de gendarmerie ont reçu l’’ordre de ne pas intervenir lors de l’’émeute et se sont bornées à filmer les scènes de violence afin de lancer après coup des poursuites pénales.

Cette attitude traduit une totale démission de la part du Gouvernement car une nouvelle fois, des groupes ou communautés imposent avec violence leur loi sur le terrain.

L’’Etat se doit de réagir, après les sommations d’usage, même si l’’utilisation de la force peut provoquer des victimes. C’est à ce prix que l’’ordre public sera rétabli et qu’’il sera mis fin à la multiplication de ces événements.

Si le Gouvernement s’’y refuse par crainte et pusillanimité, il prend le risque majeur que les Français, lassés, se fassent justice eux-mêmes, ce qui sera la pire des solutions !

Source :  https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=713008175496068&id=532814636848757

_________________________________________________

A noter :

Beate

 88 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Un député ump qui parle de violence dans certaines communautés il va se faire taper sur les doigts le pauvre…Compliment aussi au journaliste de bfm:

    « BFM.TV : Pourtant Valls, Taubira, Cazeneuve, tous les trois ont assez réagi rapidement. On sent qu’ils veulent faire preuve de fermeté. »

    Il m’a bien fait rire celui là il ne sait pas que ces pourritures ne seront jamais ferme avec quelqu’un d’autres que les vrais Français? Des « gens du voyage » volent brulent piétinent la loi et ils sont écoutés et des aires sont construites pour eux avec de l’équipement qui sera vandalisé à l’heure du départ,des muzz violent insultent la France cassent les banlieues donc des milliards sont débloqués pour « rénover » les quartiers et si les Français veulent eux aussi être écoutés alors ce sont des réacs facho raciste nazis etc etc on connait tous le vocabulaire utilisé par les tarlouzes de gauche pour culpabiliser les faibles d’esprit

  2. L’État, il est malade l’Etat il est sous perfusion islamique. Laisser sonner on est pas là.

    • Et bien, nous devons débrancher la perfusion pour qu’il meurt et en avoir un nouveau en pleine forme.

  3. «Chaos migratoire» : l’analyse sans concession d’un groupe de hauts fonctionnaires.

    «Rien n’est meurtrier comme la lâcheté ; rien n’est humain comme la fermeté.» écrivait Charles Péguy. Face aux menaces actuelles qui engagent notre responsabilité collective vis-à-vis des générations futures, il est temps d’être humains et fermes.
    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2015/10/14/31002-20151014ARTFIG00360-chaos-migratoire-l-analyse-sans-concession-d-un-groupe-de-hauts-fonctionnaires.php

  4. Annonce de recrutement par CDD renouvelable :

    1) Vous avez un bon niveau d’expression, comme disent les braves gens : »qu’est-ce qu’il parle bien…(en plus il sent bon) ».

    2) Vous avez une capacité à vous indigner et, en plus, une grande aptitude à froncer les sourcils et donner des coups de menton.

    On recrute : devenez premier ministre, ministre de l’intérieur, ministre de la justice et autres « blablateurs ».

    Vous aurez des « entraînements » lors desquels on vous apprendra à argumenter et à avoir des mines contrites Mais SURTOUT, SURTOUT, en aucun cas vous ne devrez agir : AGIR ce mot est tabou ! L’action réelle l’est encore davantage !

    Les groupuscules cassent, brulent, mollestent = pas grave : soignez votre « image » avant tout et, surtout : vous laissez faire dans la tolérance des minorités qui s’expriment et sont une richesse pour la France : cet affreux et honteux pays colonialiste qui a opprimé tant et tant de peuples ! Grands hommes que vous êtes. ce n’est que lorsque tout est cassé, détruit que vous passerez à la télé pour faire part, avec élégance, de votre « in-di-gna-tion ».

    En tendant et remuant un index autoritaire vous direz, devant les caméras, après avoir mis de l’ordre dans votre chevelure ondoyante et mis du fond de teint, que les : « casseurs seront sévèrement sanctionnés », eh ! oui il faut « afficher » de la fermeté, de l’autorité, bien sûr !

    Le contrat de ministre « bla blateur » est en CDD renouvelable par le président de la République, Bob l’éponge, sous réserve de bien « blabla ter ».

    Formation rapide pour les plus doués et prise en mains par les « anciens » qui vous expliqueront toutes les « ficelles » du métier.

    Salaire en conséquence, frais de mission, avantages en nature (certaines journalistes ou comédiennes sont peu farouches et prêtes à vous « détendre »), retraite opulente assurée et droit de CULPABILISER à l’envi, garanti, les masses imbéciles-la populace vivant dans la fange- que vous dirigerez…Et ne vous inquiétez pas, mis à part quelques irréductibles républicains qu’on finira par mater à coups de procès, la plupart des français sont des moutons bêlant aux cerveaux anesthésiés par la grand-messe « médiatico-socialo-sentimentalo » que vous rejoindrez en chantant !

    Postulez ! envoyez lettre de motivation + CV + recommandations

    Diogène le clébard

Les commentaires sont fermés.