Le vrai reproche fait à Nadine Morano c’est d’avoir réhabilité la notion de citoyen


Le vrai reproche fait à Nadine Morano c’est d’avoir réhabilité la notion de citoyen

Décidément, les chantres de la « bien-pensance » ont bien du mal avec la démocratie. Mais venons d’abord sur le fond, quel est le véritable délit de Mme Morano ? Que lui reproche t on réellement ?

Sur le plan sociologique elle ne fait qu’affirmer un fait : la France est de race blanche et de tradition judéo-chrétienne. En disant cela elle ne commet aucun délit. Quel tribunal pourrait condamner quelqu’un qui affirmerait que l’Afrique est noire ?

Sur le plan politique, elle annonce un programme : » Je n’ai pas envie que la France devienne musulmane ». Là encore, où est l’infraction ?

Ce jeune militant de l’UDI est un exemple presque caricatural du totalitarisme dans lequel baigne notre pays. Il renverse les valeurs. S’il avait été un bon démocrate, au lieu de demander l’élimination politique de Mme Morano, il l’aurait combattue par les idées. Il aurait argumenté contre l’opinion politique qu’elle développe. Compte tenu de la médiocrité intellectuelle de ce jeune je lui suggère une piste : Nous expliquer ce que gagnerait la France à devenir musulmane.

Nos politiciens, plus rompus à la politique, plutôt que de soutenir ce jeune, auraient pu souligner que dans une démocratie toutes les opinions politiques doivent pouvoir s’exprimer. Malheureusement, s’ils sont rompus à la politique ils sont aussi corrompus et veules, obsédés par les voix des multiculturalistes.

Le vrai reproche fait à Mme Morano, à mon sens, c’est d’avoir réhabilité en quelques mots la notion de citoyen. D’où le lynchage médiatique qu’elle subit.

De nos jours la liberté n’intéresse pas l’Etat. Elle est menacée, mais peu importe, ce qui compte c’est l’activité économique. L’économique dévore tout l’espace politique. Il est clair que l’esprit civique dont a fait preuve Mme Morano a disparu.

Personnellement, j’oppose aux tenants de la « bien-pensance » les « bien-penseurs » dont Montesquieu est un illustre représentant. Pour lui, l’esprit civique est le fondement de la démocratie.

Au point de vue de la pensée unique la faute de Nadine Morano c’est de parler de la civitas, de la cité et non de l’homo économicus . l’esprit civique de Nadine Morano s’est révolté contre la destruction de la France qu’elle observe, comme nous, tous les jours. Les propos qu’elle a tenus induisent une conséquence claire: Le citoyen n’est pas un simple « habitant ». Habiter un pays ne suffit pas pour pouvoir le gérer. Ce jeune militant de l’UDI en est la démonstration.

En effet, pour être citoyen il faut réunir des conditions particulières autres que la simple naissance ou reconnaissance administrative. Ce sont ces « conditions particulières » qui font la différence entre un citoyen français et un sujet français . Le sujet ne fait que subir la loi. Il ne la crée pas. il n’a pas le droit de la créer. Naître dans un pays n’est qu’une simple présomption de Nationalité.

Je retiens le lien qu’elle fait entre la race, « blanche »; la coutume, « judéo-chrétienne », la religion et la culture , « pas musulmane ».

Force est de constater :
-que les démocraties libérales : Europe occidentales, USA… sont des sociétés individualistes dont les populations sont à dominante blanche et de tradition Chrétienne.
-que toutes ces démocraties libérales puisent leurs racines dans l’Antiquité gréco-latine mais aussi dans le christianisme et dans la Réforme qui a provoquée la liberté de conscience.

Il est clair que les racines de ce jeune sont différentes. Il ne peut pas comprendre. Il n’est pas en réalité un Citoyen Français c’est un simple Sujet, un Servile de la pensée unique, de la pensée inique. Attention il pourrait le devenir en adhérent à notre fond culturel mais l’action politique qu’il mène prouve qu’il n’est pas dans cette démarche. L’UDI n’est pas dans cette démarche ni les autres partis du Centre ou de Gauche, ni même les Ré-Publicains dont le positionnement est ambigu. Les politiciens qui se revendiquent « Gaullistes » comme Juppé et NKM sont pathétiques en censeurs moraux. Ils ne savent pas de quoi ils parlent : La Nation ce n’est pas ce qu’ils en disent.

La Nation c’est une communauté assise sur la géographie, l’ethnie, la langue, la politique, le religieux. La Nation s’enracine dans l’histoire et dans le sol. Une Nation sans sol n’est pas une Nation et une Nation sans unité ethnique n’existe pas. Si la Nation n’est pas une race il n’en reste pas moins que pour qu’elle puisse vivre il lui faut une majorité raciale homogène. L’enracinement dans l’histoire est essentiel : cette histoire, l’Histoire de France, est le fruit d’une population blanche. C’est un fait !

Parmi les bien-penseurs, j’appelle Mr Renan qui définit la Nation « par une âme » faite de deux choses : « la possession en commun d’un riche legs de souvenirs » et « le désir de vivre ensemble pour FAIRE VALOIR L’HÉRITAGE qu’on a reçu ».
Nadine Morano est dans le vrai. Elle ressent ce legs et elle veut le perpétuer.

Je suis pétrifié par les réactions de M. Juppé et Mme NKM aux propos de Nadine Morano. Mr Juppé est un hypocrite ou un sot lorsqu’il renvoie à Mme Morano la notion de Nation qui serait sans race, sans histoire. Quant à NKM c’est un désastre idéologique, manifestement elle s’est trompée de parti : En tant qu’apôtre du multiculturalisme le Centre ou la Gauche lui irait mieux.

C’est clair, les Ré-Publicains n’ont rien à envier aux Verts : Ils n’ont aucune doctrine que des opinions personnelles. Pire ce ne sont mêmes pas des Patriotes parce que pour être Patriotes il faut avoir un sentiment INSTINCTIF d’appartenir à une nation c’est à dire d’appartenir à un sol, La France, une langue, Le Français, une communauté, L’Esprit Français.

Le rôle des politiques c’est de donner à la France les Français dont elle a besoin, et non d’entretenir « cette Chienlit » multiculturaliste finalement très minoritaire avec ses 48 000 signatures forcément suspectes puisqu’elles sont marquées du sceau de l’anti-France, de l’anti-Nation Française, de l’anti-Patriotisme. Ce ne sont pas des Citoyens libres mais des Sujets du multiculturalisme. Combien de migrants ont signé ? Combien de Français de papiers ont signé ? Ce sont des nihilistes niais qui veulent la destruction de la France. Ils ne sont pas futés car ils veulent détruire des Patriotes comme nous, comme Mme Morano qui par notre sacrifice au travail les faisons pourtant vivre et plutôt bien.

Villeneuve, Résistance républicaine Midi Pyrénées

Nadine Morano peut être jointe à son adresse email du Groupe UMP-NC et Apparentés de la région de Lorraine :
Téléphone : 03 83 64 24 43
Adresse :
Hôtel de Région
Place Gabriel HOCQUARD
BP 81 004
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Villeneuve

Paysan,Vilain insoumis, j'aime Voltaire, j'admire Maurice Barrès. La lumière fut le 26 août 1789 : Tòca-i se gausas (Gaston de Foix) [Touches-y, si tu oses]. Résistance républicaine Midi Pyrénées


4 thoughts on “Le vrai reproche fait à Nadine Morano c’est d’avoir réhabilité la notion de citoyen

  1. hoplitehoplite

    Ben Nadine, il ne te reste plus qu’à rejoindre MLP, mais dépêches toi, il y a beaucoup de candidats.

  2. Avatarhathoriti

    Pour comprendre la « notion de citoyen », je recommande « Histoire du citoyen » du professeur de Viguerie, ed. Via Romana. J’ai honte, honte de voir et d’entendre ce que je vois et entends en France ! Je n’ai pas honte de la France souillée et piétinée! Honte de voir le gros qui nous « dirige » droit dans le mur, aller tâter les nichons( en pensée) des girls du Moulin Rouge en tournée à Broadway, alors que se tenait à l’O.N.U, (autre machin) une séance sur une crise internationale vitale ! Honte de voir ce même gros se préoccuper du peuple syrien(pas des chrétiens! Faut pas pousser!) alors qu’il ne veut pas voir la tragédie qui se prépare dans SON pays ! Les ossements des rois de FRance, à St Denis, doivent s’agiter grave! Et ceux de De Gaulle, pareil ! Surtout que Morano ne s’excuse pas! Qu’elle n’aille pas se coucher, elle aussi !

  3. Avatargourgaud

    Je suis bien d’accord pour soutenir Morano dans sa volonté d’affirmer la « blanchitude » (pour parler comme Royal) de la France et son refus de se coucher devant tous ceux (Sarko son idole en premier) qui voudraient la voir s’excuser (De Gaulle aussi devrait s’excuser?)
    MAIS sans oublier que Mme Morano a été fidèle ministre de Sarko le mondialiste, et qu’en 5 ans elle a vu entrer UN MILLION d’immigrés légaux, l’équivalent d’une grande ville, sans compter la grosse saloperie de la transformation en « département français » de Mayotte, terre musulmane à près de 100%. Elle était où à cette époque, la grande gueule, la résistante, la rebelle, l’incontrolable ?? Elle était couchée aux pieds du caniche USA, Sarkon Ier.
    Alors avant de lui décerner un titre de Résistante, restons vigilants. G.Collard et Philippot ont bien expliqué le coup: pub pré-électorale bien dans le style de l’agité des épaules.
    Si elle pense vraiment ce qu’elle dit, alors elle démissionnera des Ripoublicains et cessera d’attaquer Marine. C’est clair, non ?

Comments are closed.