Mort d’enfants de clandestins ? Erdogan, grand responsable et complice de l’Etat islamique

Publié le 5 septembre 2015 - par - 3 commentaires

Quand j’ai vu le père, tout fringant, se livrant complaisamment au petit jeu des interviews télévisés, j’ai eu la même réaction que vous, Hoplite.

Et j’ai été sidérée par le fait que TOUT LE MONDE (enfin, ceux qui ont voix au chapitre dans les médias) s’accorde à culpabiliser les Européens, quand PERSONNE ne semblait imaginer que la Turquie d’Erdogan puisse avoir la moindre responsabilité.

Le 3 septembre 2015, la photo du cadavre d’Aylan Kurdi, Syrien de 3 ans, échoué sur une plage de Bodrun (Turquie) fait la une de la presse européenne, l’image passe en boucle sur toutes les chaînes « d’information », succès garanti : les « initiatives citoyennes » en faveur de l’accueil des « réfugiés » se multiplient…

Le même jour, Recep ERDOGAN, président de Turquie éructe à la face du monde que « l’Europe a transformé la Méditerranée en cimetière de migrants ».
ERDOGAN, le président de cette république (islamique) de Turquie qui encaisse depuis des années des milliards d’euros de subventions au titre de « l’aide à l’adhésion » à l’UE.

ERDOGAN, le président d’un pays membre de l’OTAN, officiellement membre de la coalition de lutte contre DAESH, qui en profite sans vergogne pour bombarder les Kurdes (qui, eux, se battent au sol depuis des mois avec peu de moyens contre l’État Islamique) !

ERDOGAN, président de la Turquie, vaste pays frontalier de l’Irak et de la Syrie, membre de l’OTAN et candidate à l’entrée dans l’UE, qui devrait donc théoriquement être un havre de paix pour tous ceux qui fuient les exactions du Califat, mais est en pratique terre d’accueil pour les recrues « européennes » de ce Califat, en pratique base de départ de néo-janissaires et de partisans de l’État Islamique vers l’Europe (de faux passeports syriens, de faux chrétiens,… et l’index levé – qui n’est pas notre « doigt d’honneur » mais le signe de ralliement à l’EI – brandi par de nombreux « réfugiés » dès leur arrivée en Macédoine, en Serbie, en Hongrie, en Autriche pour bien signifier qu’ils sont là pour nous écraser).

On attend en vain que les MERKEL, HOLLANDE, CAMERON, RENZI, RAJOY, les Fabius, la caste des « artistes » et des « sportifs de haut niveau » qui ont un avis sur tout, la caste des journaleux subventionnés et des experts… réagissent et qu’ils osent dire :

– la Turquie d’ERDOGAN mène une guerre silencieuse contre les peuples d’Europe en organisant l’invasion de leurs territoires, qu’elle est donc en train de reconstruire l’empire ottoman (en plus grand),
–  la Turquie d’ERDOGAN agit en complice de l’État Islamique,
– ceux qui prennent des « initiatives citoyennes » feraient mieux de prendre un livre d’histoire et de s’informer du sort réservé à leurs ancêtres sous le joug ottoman,
– la Turquie d’ERDOGAN est notre ennemie commune, que par conséquent le processus de son adhésion à l’UE est désormais nul et non avenu, et nos nations ne peuvent pas demeurer membres de la même alliance militaire (l’OTAN) que la Turquie ennemie.

Bien sûr, ils ne diront rien de tout cela, ERDOGAN va leur permettre de réaliser leur souhait le plus ardent, celui de voir les vrais Européens soumis, métissés, dilués, dissous, et finalement de ne plus les voir du tout.

Béatrice Bontemps, responsable Résistance républicaine Ille et Vilaine

Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “Mort d’enfants de clandestins ? Erdogan, grand responsable et complice de l’Etat islamique”

  1. Avatar SJacqueline dit :

    les pays musulmans sont responsables de ces barbaries puisque que les ordres sont « dictés  » par allah leur dieu, à qui profite cet exode ?? aux pays du golfe devenus riches grâce à l’intelligence des européens, les politicards américains soutiennent les barbares …
    les européens, des lavettes aux ordres de leur chef, maitresse de l’europe merkel soumise à Obama et ses sbires, nos « élus  » français vont immédiatement se coucher, incompétents, ces politicards font dans leur froc…
    honneur aux peuples slaves qui résistent et ne veulent pas des musulmans dans leur pays..
    aucun peuple occidental ne peut régler le conflit entre sunnites et chiites !!!

    A peine installés, ces réfugiés vindicatifs auront les mêmes revendications islamiques que les magrébins…
    Les élections dans quelques semaines vont être riches d’enseignement…!!
    honte au locataire de l’élysée francophobe, qu’il disparaisse au Magrébh puisqu’il a besoin de ses bédoins pour vivre …

  2. Chris2a Chris2a dit :

    Vive Papa hollande ! …C’est à ces mots qu’il avait été acclamé lors de son passage à Bamako…Et il s’en souvient le pépère….
    Ah ! Plutôt que les sifflets et les lazzis de ces ingrats de parisiens lors du prochain défilé du 14 Juillet, que ne bénéficierait-on pas d’une claque de millions d’africains sur les champs …
    Tiens, si on triplait le nombre de bateaux de Frontex pour y arriver ?….

  3. Laurent C Laurent C dit :

    RAPPEL des pensées de notre « ami » Erdogan président Turc——————-
    “Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques , les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats »

    « nous vous conquerrons par vos valeurs démocratiques et nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes »
    En effet, devant 6000 Turcs, il avait appelé les Turcs de France à s’intégrer et à demander la double nationalité pour être les « diplomates » de la Turquie en Europe et pour qu’ « en Europe les prénoms turcs augmentent. »

    11 Février 2008 «L’assimilation est un crime contre l’humanité», a dit Erdogan à Cologne au cours de sa visite en Allemagne devant un public de 16000 personnes dont la majorité étaient des immigrés turcs.

    L’intégration dans le pays d’accueil n’est qu’une présence physique!
    « Parler d’assimilation est une insulte » « il n’y a pas d’islam modéré, l’islam est l’islam »

Lire Aussi