Naples : clandestins pas contents, ils jettent leurs matelas…

A Naples, les clandestins ont jeté des dizaines de matelas dans la cour du complexe touristique**** Di Francia pour protester contre les conditions dans lesquelles ils vivent. Ils demandent aussi que l’Etat leur donne « l’argent de poche » auquel ils ont droit, allant de 2,50 à 7,50 euros par jour. Diashow et video en lien :

.http://napoli.repubblica.it/cronaca/2015/08/07/news/licola_la_rivolta_degli_immigrati_nell_hotel_di_francia_park_-120604496/#gallery-slider=120603669

Dot

 101 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Des miséreux ça ? mon oeil !

    De vrais miséreux ne refuseraient pas la nourriture ni le couchage qu’ont leurs offres !

    Et pendant ce temps la, des Français de souche indo-européenne dont les ancètres ont pourtant bâtis ce pays à la sueur de leurs front et au prix d’immenses sacrifices durant plus de milles ans, fouillent les poubelles pour se trouver à manger tout en étant victimes d’agressions physiques de la part d’allogènes !

  2. Ils devraient venir à Nantes ou à Rennes qui dépensent sans compter l’argent des impôts Décidément rien n’arrête les dhimmis. Ils sont capables-coupables-de tout et de n’importe quoi.

    « 10/08/2015 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Le directeur général des services de Loire-Atlantique a vendu la mèche chez nos confrères de Presse-Océan : la Loire-Atlantique accueille 265 mineurs étrangers isolés, dont 107 arrivés depuis début 2015. Tous les dispositifs d’accueil sont saturés, ce qui conduit le département à en héberger provisoirement à l’hôtel. Le budget alloué à ces jeunes immigrants représente 10 millions, soit la somme de 37 735€ par personne.

    Par comparaison, le département d’Ille-et-Vilaine, qui accueillait en 2013 plus de 450 mineurs isolés étrangers, contre 5 à l’aube des années 2000, dépense, lui, plus de 60.000 euros par mineur isolé étranger, soit près du double de la Loire-Atlantique. Pour mémoire, le budget de la Bretagne administrative (1.335 milliards d’euros pour 3 199 000 habitants) représente une dépense de « seulement » 417 € par an et par habitant.

Les commentaires sont fermés.