Et Cameron donna l’explication la plus claire du terrorisme et de l’extrémisme jamais osée par un leader politique…

Et Cameron donna l’explication la plus claire du terrorisme et de l’extrémisme jamais osée par un leader politique… mais pourquoi tant de réticences en France à dire la même chose ?

Excellent article à lire sur Atlantico

A travers un discours ferme, David Cameron s’est exprimé lundi 20 juillet sur la lutte contre le radicalisme islamique et le terrorisme.

LE PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE S’EST EMPLOYE A ATTAQUER CERTAINES EXPLICATIONS POPULAIRES QUI CONSIDERENT QUE LE TERRORISME EST LE PRODUIT DE LA PAUVRETE, DU MANQUE D’EDUCATION, VOIRE MEME, D’UNE MALADIE MENTALE.

Son discours balaye ces arguments en objectant que bien des terroristes avaient grandi dans des familles prospères et suivi un enseignement dans des universités occidentales. Alors que la société britannique repose sur un système communautariste, David Cameron n’a pas hésité à pointer du doigt les dangers de la ségrégation qui favorise la diffusion d’une idéologie extrémiste et le processus de radicalisation : « Nous devons nous pencher sur le problème de la ségrégation, car lorsque les gens grandissent et sont scolarisés entre eux, sans contact avec des personnes de milieux différents, cela conduit à la division » a-t-il précisé, tout en notant « de nombreuses voix musulmanes fortes, positives ».
Certaines chaînes étrangères sont également responsables de ce fondamentalisme religieux et de la violence qui en découle, à travers la diffusion « de contenu extrémiste » et une large place accordée dans les programme aux « prêcheurs de haine ».
Le chef des conservateurs souhaite, d’ici la fin de l’année, responsabiliser les communautés syriennes, irakiennes et kurdes de Grande-Bretagne afin qu’elles se mobilisent de manière explicite contre la violence.
Intraitable face à l’Etat islamique, David Cameron a promis d’aider les parents craignant que leurs enfants partent au combat rejoindre Daesh. 700  Britanniques combattraient aux côtés de l’organisation terroriste en Irak et en Syrie. Sur demande des parents, le passeport de leurs enfants pourra leur être retiré afin de les empêcher de quitter le territoire britannique.
Ce discours de David Cameron tranche avec les propos de Barack Obama, qui, dans son discours de l’état de l’Union le 20 janvier dernier refusait de prononcer les mots islam radical ou islamisme, au grand regret de certains observateurs. François Hollande soutenait en janvier que les musulmans étaient les « premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme, de l’intolérance ».
Atlantico : Dans son discours, David Cameron a expliqué que “La pauvreté et les inégalités ne peuvent pas expliquer l’extrémisme violent”. Faisant suite aux attentats de janvier, Manuel Valls notait la présence en France d’ »un apartheid territorial, social, ethnique ». Il évoquait également « la misère sociale ». François Hollande essuie aussi des critiques lorsqu’il parle de fondamentalisme sans prononcer le mot d’islamisme. Pourquoi le gouvernement français ne semble pas vouloir tenir le même discours ?

Lire la suite ici :

http://www.atlantico.fr/decryptage/et-cameron-donna-explication-plus-claire-terrorisme-et-extremisme-jamais-osee-leader-politique-mais-pourquoi-tant-reticences-en-2250158.html#hUOyXKE2UyioddZ5.99

Claude Laurent, responsable Résistance républicaine Picardie

 131 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Ont ne le répétera donc jamais assez :

    les seuls « musulmans » ne constituant pas un danger immédiat ou lointain pour les peuples civilisés, sont les APOSTATS de l’islam, et EUX SEULS !

    Ainsi même parmis les musulmans « modérés » massacrés par les islamistes mais refusant de reconnaître ce lien de cause à effet entre l’islam et l’islamisme, il n’existe pas de « victimes » mais seulement des complices qui s’ignorent… ou pas..

  2. Je cite :

    « Nous devons nous pencher sur le problème de la ségrégation, car lorsque les gens grandissent et sont scolarisés entre eux, sans contact avec des personnes de milieux différents, cela conduit à la division » a-t-il précisé, tout en notant « de nombreuses voix musulmanes fortes, positives ».

    —-

    Archi-faux concernant les musulmans en générale et l’islam en particulier !

    Si vous mélangez des muzz avec des anglais de souche indo-européenne, vous n’obtiendrez absolument pas des « muzz bridés » dans leurs élan fondamentaliste, mais des anglais en phase d’islamisation ! ceci est un FAIT constaté sur le terrain, et Cameron se comporte comme le plus perfide des islamo-collabo en propageant de tels inepties.

    Peuple et parents Anglais de souche indo-européenne, méfiez vous de vos dirigeants vendus à des interêts étrangers, et dont la perfidie historiquement prouvé n’a strictement rien à envier à celle des muzz !

  3. L’islam n’a qu’un objectif : Détruire tout ce qui le contredit. L’islam est le résumé à lui seul du portrait robot de la perversion.

    Le RU va probablement quitter l’UE. Par contre nos islamo-collabos vont s’y accrocher jusqu’à la mort. Pour l’instant c’est l’Allemagne qui semble nous ramener à Vichy.

  4. discours hypocrite et dangereux,car tout emprunts du Pasdamalgame.

    La violence musulmane , qualifiée de radicalisme, d’extrémisme, de terroriste, n’a d’autre source que le coran, les hadiths et l’exemple du pseudo prophète Mahomet.
    C’est cela qui doit être mis en exergue et dénoncer
    L’islam dit modéré n’est qu’une tromperie de musulman et doit être dénoncé.
    Le problème c’est l’islam tout court, et les musulmans
    Comme l’avis de beaucoup, je ne pense pas que l’islam se reformera, et puisse devenir une philosophie de tolérance, d’amour et de paix.
    Dés lors, logiquement, la violence musulmane ne disparaîtra qu’avec la fin de l’islam

Les commentaires sont fermés.