Des Gitans âgés de 10 ans tirent à la carabine devant un magasin de Tonnay Charente

Publié le 30 juillet 2015 - par - 5 commentaires

A Tonnay-Charente (17), lundi 27 et mardi 28, des caravanes de gitans, (une dizaine, ou plus ? ) se sont installées dans la zone commerciale de Varenne à une vingtaine de mètres de commerces : bar à bières, magasin de jeux etc.. à 200 mètres du SUPER U.

Une commerçante, excédée, est venue leur parler. Mal lui en a pris, des enfants de 10 ans ont pénétré dans les magasins, ont fait tout le bazar possible, et même ont tiré en l’air et au-dessus de la tête du mari de la commerçante avec des carabines !

Quelles carabines, ai-je demandé par téléphone à la radio locale ??? Quel calibre ?? du 4,5 mm, les « diabolos » des petites carabines à plomb ( qui peuvent crever un oeil à 5 mètres quand même), ou bien pire du 22 Long Rifle, dont la balle standard est encore mortelle à 1800 mètres ?

Le « journaliste » de service ne savait pas…. tombait des nues… appelez mon rédacteur en chef demain..

Bref, le flou artistique et le fameux « ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre« .

Ce jour, la même radio annonce que la police a enfin viré les Gitans ( la peur des carabines sans aucun doute, car d’habitude ces gens-là restent une ou deux semaines de plus sans problème)..

La radio parle de  » jeunes gens du voyage, de 10 ans, qui avaient en main des carabines, dont les CARTOUCHES ont été retouvées par terre, mais qu’ils s’en servaient POUR TIRER LES PIGEONS, les chers petits.

Nous voilà rassurés alors. J’ai vu moi-même ces charmants gamins de 10 ans au superU hier, courir et hurler dans tous les rayons, fiers d’eux, la mère regardant ailleurs, et les caissières extrêmement mal à l’aise….

J’ai vu 2 voitures de police qui patrouillaient sur le parking du supermarché et celui où les Gitans s’étaient installés de force.

Tout ce beau monde est bien reparti ce matin.

EXPLICATION : de puis des années, les Gitans (avec 100 ou 120 caravanes !!!) forcent impunément le beau parc municipal , avec étang, de Varenne, en face SUPER U, sans vergogne, les frais étant pour les contribuables comme d’habitude.

Mais l’année dernière, le nouveau maire, pourtant PS, a fait bloquer l’entrée avec un portique bien solide, fait avec des rails de chemin de fer !

Pour une fois, bravo les socialos…

Du coup, les Gitans se sont installés de force toujours, juste en face, proche du SUPERU dans un terrain agricole privé.

A leur départ, le propriétaire a fait mettre un gros talus de terre, car ils menaçaient de revenir avec d’autres « tribus » cet été.

D’où l’installation sauvage de quelques caravanes en ce moment.

Pourtant, le maire a de justesse trouvé et fait aménager un excellent terrain pour eux, car avec 8000 habitants, notre commune doit en offrir un.( le dernier officiel ne plaisait pas car « inondable ».. en plein été ?).

Sur une belle plaine aérée, bien plate et avec des accés spéciaux et bien pancartés, un terrain qui ne plaît pas aux gitans car « les enfants pourraient se blesser les pieds sur des restes de maïs au sol ».

C’est surtout, d’après moi, parce que ce beau terrain est à environ 2 kms du centre ville de Tonnay-Charente, trop loin pour traîner dans les rues pour démarcher pour vendre des fleurs par des jeunes filles avenantes ou pour d’autres activités…

Durant le séjour de ces charmants gitans, recrudescence notable de cambriolages, d’agressions, de violences ou défécations dans la piscine municipale, de destructions de pancartes de signalisations, et de la prostitution dans un autre parc isolé. Hasard ?

Mais bon, il faut bien VIVRE ENSEMBLE, non ?

Pierre Deniaud

Rectificatif : j’ai écrit cet article mais en me basant uniquement sur le reportage d’une radio locale.
Le reporter parlait  » de coups de carabine tirés en l’air, dont l’un au-dessus de la tête du mari de la commerçante… de cartouches retrouvées à terre.. »

Rien ne dit qu’ils ont été tirés DANS le magasin ! Je ne fais que supposer que les altercations ont eu lieu devant les magasins des commerçants excédés, les 4 ou 5 campings-cars et caravanes étant stationnés sur un parking à une vingtaine de mètres.
Ce qui est très grave, bien entendu, mais un peu moins que des tirs à l’intérieur, comme au bon vieux temps des saloons….

Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “Des Gitans âgés de 10 ans tirent à la carabine devant un magasin de Tonnay Charente”

  1. deniaud deniaud dit :

    rectificatif :j’ai écrit cet article mais en me basant uniquement sur le reportage d’une radio locale.
    Le reporter parlait  » de coups de carabine tirés en l’air, dont l’un au-dessus de la tête du mari de la commerçante… de cartouches retrouvées à terre.. »

    Rien ne dit qu’ils ont été tirés DANS le magasin ! Je ne fais que supposer que les altercations ont eu lieu devant les magasins des commerçants excédés, les 4 ou 5 campings-cars et caravanes étant stationnés sur un parking à une vingtaine de mètres.
    Ce qui est très grave, bien entendu, mais un peu moins que des tirs à l’intérieur, comme au bon vieux temps des saloons….

  2. Avatar Rochefortaise dit :

    Recrudescence des cambriolages à Rochefort, ville voisine de Tonnay Charente… Lire la presse régionale …

  3. Avatar PUGNACITÉ dit :

    Certaines personnes dépourvues de citoyenneté sont néanmoins semble t il soutenues par les pouvoirs en place:politique et judiciaires.
    Et ce,au détriment des citoyens respectueux des lois et des valeurs.

  4. Avatar PUGNACITÉ dit :

    Judiciaire

Lire Aussi