Suède : une troisième mosquée attaquée en huit jours

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/01/suede-une-troisieme-mosquee-attaquee-en-huit-jours_4548339_3214.html#

Ce n’est que le début, forcément… L’autisme des dirigeants des pays européens va, forcément, conduire des individus à passer à l’acte !

Si au lieu de protéger, développer et financer l’islam les dirigeants protégeaient leurs peuples ils interdiraient tout bonnement les mosquées et cette saloperie de doctrine mortifère… Comme ils ne le font pas, inévitablement la colère va monter et conduire certains à faire justice eux-mêmes.


Incendie criminel dans une mosquée en Suède par lemondefr

 29 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. D’un point de vue purement stratégique, tout les résistants à l’islam savent pertinement bien, que tant que la majorité des Français n’auront pas pleinement conscience que l’islam est indissociable de l’islamisme, tout comme l’islamisme l’est du mondialisme, brûler des mosquées ne servira pas les interêts de la résistance à l’islam.

    En revanche et d’un point de vue stratégique également, seuls les musulmans et leurs alliés mondialistes ont véritablement intérêts à brûler ou à faire brûler des mosquées, non seulement pour victimiser les musulmans dits « modérés » aux yeux de l’opinion (alors même qu’un sondage à révélé que ces même « modérés » sont à plus 80% d’accord avec les atrocités commises par les islamistes..), mais surtout pour mettre les résistants à l’islam dans le même « sac » que les égorgeurs djihadistes, qui pour ces derniers ont été recemment affublés du terme « d’extrême droite » musulmane, ce qui n’a strictement aucun sens.

    À l’époque de la reconquista, brûler des mosquées construites par l’envahisseur musulman n’avait strictement aucune incidence sur la poursuite des combats contre l’envahisseur, mais cela c’était avant la guerre de l’information et la bataille de l’opinion qui en est indissociable.

  2. « Le maire d’Asotthalom a lancé un appel à l’aide. Il lui faut 20 000 € pour acheter un véhicule moderne au plus vite et 5000 € afin de l’adapter à sa mission sécuritaire. »
    Une Renault Dacia coute 9000 €. Il veut s’acheter quoi le maire avec 20000 €…une Mercedes? Et les 5.000 € c’est pourquoi faire? Repeindre sa maison ou partir au Club Med?

  3. invasion

    logo

    Chers amis,

    Depuis quelques mois, la petite ville d’Asotthalom en Hongrie subit une véritable invasion de clandestins. À la frontière entre la Serbie et la Hongrie, cette localité est devenue une véritable porte d’entrée pour les migrants vers l’espace Schengen.

    À Asotthalom, ce sont déjà plusieurs milliers de personnes qui ont déferlé sur ce petit bourg de quatre mille habitants. Les trois gardes champêtres sont donc débordés. Leur vieille Lada ayant rendu l’âme, ils ne peuvent plus se déplacer.

    Sans véhicule, comment contrôler les 22 km de frontière avec la Serbie ? Comment nettoyer les dégâts laissés par les migrants sur le territoire communal de 122 km carrés ?

    Car même si une clôture est en construction entre les deux pays, il faudra la surveiller pour éviter qu’elle ne soit découpée dès les premières heures et transformée en passoire.

    Le maire d’Asotthalom a lancé un appel à l’aide. Il lui faut 20 000 € pour acheter un véhicule moderne au plus vite et 5000 € afin de l’adapter à sa mission sécuritaire.

    Nous ne pouvons pas rester sourds à cet appel. Une petite minorité des migrants entrent en Hongrie avec la volonté de s’y installer. La plupart se dirigent vers des pays où le système social leur est plus favorable notamment en France.

    Par solidarité européenne et parce que nous sommes tous concernés par cette situation, nous voulons rassembler les fonds suffisants pour offrir au maire le véhicule dont ils ont besoin, l’équiper et le livrer sur place dès que possible.

    je viens d avoir ces informations dans ma boite mail…

    • je ne suis pas d’accord, mon cher Templier ; on ne peut pas financer la résistance/police d’un pays étranger alors que nous avons et allons avoir de plus en plus de frais pour lutter et essayer de préserver notre pré carré. De plus ceux qui ne passeront pas par le mur de frontière avec la Serbie passeront par d’autres endroits pour arriver chez nous. IL appartient aux Hongrois de se bouger et de remettre en question le système qu’on leur impose !

      • bonjour CHRISTINE…
        ,ben…..je partage aussi le meme avis que vous chère PRESIDENTE….
        je sais que……j envoie pas un dollar…..

  4. bonjour….
    c est une bonne nouvelle….je suis tout sourire!!!!jusqu au oreilles!!!

  5. Takquia musulmane pour tenter de faire croire que les musulmans sont victimes d’attaques !

     » Le bâtiment était désert et n’a pas pris feu à la suite de l’attaque. »

    Dans une mosquée, c’est pas les matériaux combustibles qui manquent, rien que les tapis de prières -car tous les fidèles n’amènent pas le leur- ça brulerait très bien.

    Navré, mais si on veut VRAIMENT faire brûler une mosquée, une église, une synagogue… N’importe quoi en fait, et bien ça brûle et le bâtiment est détruit, il n’y a qu’à voir le nombre d’écoles ou de mediathèques qui ont été totalement brûlées en France.

    Ici, oh hasard, que des dégâts mineurs (enfin, hasard, c’est toujours pareil avec les mosquées en fait)

    Je suis donc navré, mais l’imam à mal fait son job, comme celui qui avait tagué sa propre mosquée (j’ai plus le lien désolé)

    Vraiment pas doués les musulmans, leurs mensonges deviennent de moins en moins crédibles.

    • Je m’en souviens, Philippe: l’imam avait li-même tagué sa mosquée, et avec des mots péjoratifs pour les chrétiens, en plus !

  6.  » En France ce sont les églises qui brulent pas les mosquées. Faut-il y voir un signe que le rapport de force est perdu en France contre l’islam ?

Les commentaires sont fermés.